BRIBES EN LIGNE
 les trois ensembles béatrice machet vient de a la libération, les comme une suite de première rupture : le introibo ad altare       apr&eg   si vous souhaitez     m2 &nbs dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement  avec « a la nous dirons donc poème pour       force pour bien sûr, il y eut madame est toute percey priest lakesur les clere est la noit e la l’existence n’est toujours les lettres :       dans eurydice toujours nue à lentement, josué       apparu preambule – ut pictura antoine simon 9 démodocos... Ça a bien un essai de nécrologie, dernier vers aoi pour julius baltazar 1 le marché ou souk ou     le       &ccedi mise en ligne du texte "les c’est vrai karles se dort cum hume antoine simon 15 le corps encaisse comme il ils s’étaient dans ma gorge polenta vertige. une distance quai des chargeurs de dont les secrets… à quoi       les je ne peins pas avec quoi,       reine cet article est paru       parfoi  tu vois im font chier pour robert fontelucco, 6 juillet 2000 dans le pays dont je vous station 7 : as-tu vu judas se décembre 2001. tandis que dans la grande la communication est il arriva que       c’est ici, me       &agrav archipel shopping, la c’est pour moi le premier able comme capable de donner elle réalise des v.- les amicales aventures du le ciel de ce pays est tout       m̵ je crie la rue mue douleur le 26 août 1887, depuis       dans madame est une f toutes mes  de même que les       o aux barrières des octrois madame, on ne la voit jamais le temps passe si vite, (josué avait la tentation du survol, à le passé n’est sauvage et fuyant comme quatre si la mer s’est ce texte m’a été et il fallait aller debout violette cachéeton li quens oger cuardise sequence 6   le       sur ce paysage que tu contemplais j’ai relu daniel biga, les textes mis en ligne même si si tu es étudiant en bernard dejonghe... depuis f les rêves de etudiant à   on n’est       journ& ce monde est semé nécrologie dernier vers aoi    mise en ligne du texte on cheval madame dans l’ombre des       pour  dans toutes les rues la rencontre d’une deux ajouts ces derniers pour jacky coville guetteurs pour mireille et philippe voici des œuvres qui, le pour michèle gazier 1       rampan thème principal : dernier vers aoi autre citation le travail de bernard pour alain borer le 26 dans les carnets     nous nos voix non, björg, cinq madame aux yeux marie-hélène       marche il ne reste plus que le seul dans la rue je ris la abu zayd me déplait. pas nous avancions en bas de le soleil n’est pas toutefois je m’estimais ce qui fait tableau : ce juste un cette machine entre mes       en       juin quand les couleurs    seule au et ma foi, l’appel tonitruant du et si au premier jour il  hier, 17       crabe-     sur la du fond des cours et des       au dernier vers aoi présentation du soudain un blanc fauche le mult ben i fierent franceis e  les premières cet échange s’est fait pour michèle la réserve des bribes ils sortent encore une citation“tu       fourr& mais non, mais non, tu       qui neuf j’implore en vain ouverture d’une zacinto dove giacque il mio cet article est paru dans le je suis celle qui trompe vous deux, c’est joie et tout est possible pour qui on a cru à ma chair n’est diaphane est le accoucher baragouiner après la lecture de j’ai longtemps se reprendre. creuser son avant dernier vers aoi (elle entretenait le lourd travail des meules petites proses sur terre a christiane poussées par les vagues imagine que, dans la dernier vers aoi autre petite voix       la   au milieu de     du faucon exode, 16, 1-5 toute  tous ces chardonnerets carles li reis en ad prise sa       deux station 3 encore il parle  dans le livre, le  au travers de toi je j’ai en réserve martin miguel art et le 15 mai, à       dans antoine simon 27  les œuvres de       cette de pa(i)smeisuns en est venuz (josué avait lentement j’aime chez pierre       jonath Éléments -  epître aux         &n       &n et nous n’avons rien       le guetter cette chose quand les mots       baie (ô fleur de courge... 1-nous sommes dehors.       la dernier vers aoi coupé en deux quand miguel a osé habiter a la fin il ne resta que   en grec, morías troisième essai martin miguel il va falloir   1) cette je t’ai admiré,       au  “comment       embarq tendresse du mondesi peu de carcassonne, le 06 pour egidio fiorin des mots antoine simon 6 autres litanies du saint nom       droite charogne sur le seuilce qui       &agrav       " deux mille ans nous rm : nous sommes en des voiles de longs cheveux deux nouveauté, le 2 juillet dans les horizons de boue, de nice, le 30 juin 2000 au seuil de l’atelier c’est extrêmement bien sûrla  improbable visage pendu à propos des grands mise en ligne si j’étais un mouans sartoux. traverse de       à effleurer le ciel du bout des iv.- du livre d’artiste antoine simon 25 le nécessaire non  c’était pour martine dernier vers aoi vous dites : "un dire que le livre est une jamais si entêtanteeurydice     " un homme dans la rue se prend a l’aube des apaches, il y a des objets qui ont la à propos “la   que signifie     après l’eau s’infiltre la gaucherie à vivre, outre la poursuite de la mise macles et roulis photo 3 et…  dits de sixième temps où les coeurs       alla madame, c’est notre "ah ! mon doux pays, comme un préliminaire la une image surgit traverse le toutes sortes de papiers, sur     surgi siglent a fort e nagent e pour michèle gazier 1) les dessins de martine orsoni deuxième rupture : le cher bernard huit c’est encore à passent .x. portes, le samedi 26 mars, à 15 je dors d’un sommeil de ouverture de l’espace dimanche 18 avril 2010 nous dernier vers aoi     hélas,   marcel dans les carnets  il y a le rêves de josué, il souffle sur les collines 7) porte-fenêtre       "       le madame est la reine des onze sous les cercles pour gilbert     un mois sans il ne s’agit pas de pour ma un tunnel sans fin et, à et que vous dire des difficile alliage de  monde rassemblé ne pas négocier ne dorothée vint au monde j’écoute vos les amants se       sur reprise du site avec la jouer sur tous les tableaux les premières pour martin et c’était dans rare moment de bonheur, leonardo rosa s’ouvre la j’ai parlé des conserves ! quand sur vos visages les     faisant la pour jean-louis cantin 1.- il existe deux saints portant macles et roulis photo 4 d’un bout à equitable un besoin sonnerait six de l’espace urbain, nouvelles mises en dernier vers aoi       &n antoine simon 12 pour philippe pour andré le glacis de la mort       je pour angelo une autre approche de       nuage  il est des objets sur      &  le grand brassage des ….omme virginia par la       sur ma voix n’est plus que   3   

les       object beaucoup de merveilles       et assise par accroc au bord de journée de       sur dans l’innocence des prenez vos casseroles et un jour, vous m’avez « e ! malvais si grant dol ai que ne     l’é   ciel !!!! dans les hautes herbes       l̵   d’un coté,     le cygne sur       voyage la vie humble chez les il en est des noms comme du comme ce mur blanc   adagio   je laure et pétrarque comme autre citation"voui tout en vérifiant issent de mer, venent as dernier vers aoi d’un côté 1254 : naissance de raphaël  les éditions de le ciel est clair au travers diaphane est le mot (ou       le 13) polynésie « pouvez-vous la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Biasiolo

Biasiolo

Dernière publication : 23 août 2015.
Les 3 derniers articles : Ouvertures , Fondement , Mars .
Les 3 articles les plus lus : Lieu , Trisse , Fondement .

  • RESTES

    Lieu

    Tu sais – tu te trouves quelque part – quelque part à l’intérieur. Là où il ne pleut pas là où rien ne se passe. Tu sais – assise au plus près de toi est-il seulement possible de te toucher. Est-il possible (...)
    Clefs : Biasiolo , poésie

  • RESTES

    Trisse

    Nous sommes au-dehors – comme tu l’as toujours voulu. Moi ici au milieu des rues qui sont tellement semblables – moi en deçà de ton chant qui n’a pas l’air nouveau. Toi – tu es ici aussi bien que là – (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Ascèse

    Au milieu de cette cour – tu n’es rien que cela qui toujours se dresse. Qu’importent les minutes car le temps est quelque chose comme ta puissance multipliée. Au milieu de la cour où l’on entendra (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Récréations

    Seule au milieu des autres – tu te promènes. Tu vois – les autres ce sont aussi bien les arbres les graviers les autres enfants. Peut-être un peu Dieu aussi. Sait-on jamais. Le sais-tu toi qui (...)
    Clefs : Biasiolo , poésie

  • Restes

    Cérémonies

    Dans toutes les rues tu es à même le sol – toi tellement fixe toi tellement attaché à ce que tu nommes l’origine. À ce que tu nommes ton commencement. Quelle que soit l’heure je sais te retrouver je (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Limites

    Au travers de toi je marche – comme au-dedans d’un vide. Y a-t-il un lieu où s’arrêter – y a-t-il un endroit de repos. Toi cette présence éparpillée sur les trottoirs de toute sorte. Ta chair fluide ta (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Seules

    Tu ne renonceras pas. Toi l’instant enveloppé – toi la figure aux mille replis plantée là. À ton indifférence – à ta très grande dureté – cela même qui t’entoure cela même qui te borde. Je ne connais de (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Bogue

    On n’est jamais plus près de l’herbe qu’au moment des chutes intérieures. Quand les mains hésitent encore à remuer. Toi la figure à genoux toi qui penches tes yeux sur ce qu’on appelle le sol – (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Mars

    Il n’était pas prévu que tu reviennes aussitôt. Avec ta figure emportée çà et là – toi qui demeures maintenant au plus près de ton centre au plus près de toi-même. Tout à côté d’une ombre qui te semble la (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Fondement

    Au balcon nous attendrons le soir. Toi tu es au bras des rues en attente d’un appel dont tu ignores l’horizon. J’ai moi-même les membres endormis par le tout d’une journée à demeurer debout. Ici la (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette