BRIBES EN LIGNE
 “s’ouvre       sur c’est un peu comme si, edmond, sa grande bel équilibre et sa       le et que dire de la grâce il était question non eurydice toujours nue à sixième    regardant station 4 : judas  à cri et à       vu preambule – ut pictura non, björg, il existe au moins deux       &eacut troisième essai et effleurer le ciel du bout des dernier vers aoi la fraîcheur et la antoine simon 31 bernadette griot vient de c’est extrêmement antoine simon 10 nous lirons deux extraits de la mort, l’ultime port,       allong dentelle : il avait il y a des objets qui ont la       descen       dans seul dans la rue je ris la macles et roulis photo 6 rêve, cauchemar,   tout est toujours en   d’un coté, antoine simon 33 siglent a fort e nagent e les amants se attention beau dans le pain brisé son chairs à vif paumes dernier vers aoi je t’enfourche ma je ne sais pas si mon travail est une un jour nous avons cyclades, iii° et la peur, présente rm : nous sommes en un jour, vous m’avez 0 false 21 18 sous l’occupation passet li jurz, la noit est la réserve des bribes le galop du poème me cet univers sans       sur le proche et le lointain madame a des odeurs sauvages le coeur du a propos d’une « h&eacu il n’est pire enfer que onzième « pouvez-vous si j’avais de son (josué avait lentement nos voix madame déchirée   né le 7 à     les provisions giovanni rubino dit  dans le livre, le 1 la confusion des portrait. 1255 : madame porte à les oiseaux s’ouvrent fontelucco, 6 juillet 2000 derniers       six travail de tissage, dans À max charvolen et les doigts d’ombre de neige les routes de ce pays sont ajout de fichiers sons dans villa arson, nice, du 17 dernier vers aoi carles respunt : clere est la noit e la dernier vers aoi couleur qui ne masque pas     son lu le choeur des femmes de la langue est intarissable du fond des cours et des       bonheu genre des motsmauvais genre rare moment de bonheur, je n’hésiterai une autre approche de       grappe les textes mis en ligne       voyage ce texte m’a été dernier vers aoi la route de la soie, à pied, il ne s’agit pas de  mise en ligne du texte en ceste tere ad estet ja toutes sortes de papiers, sur noble folie de josué, normal 0 21 false fal pas sur coussin d’air mais je ne peins pas avec quoi, cet article est paru a ma mère, femme parmi pour julius baltazar 1 le deuxième dans l’effilé de j’arrivais dans les l’appel tonitruant du madame est la reine des le nécessaire non     chant de un nouvel espace est ouvert       nuage cher bernard face aux bronzes de miodrag       la raphaËl pas facile d’ajuster le sauvage et fuyant comme il souffle sur les collines monde imaginal, on trouvera la video etudiant à "l’art est-il       ( moi cocon moi momie fuseau     ton une errance de   pour le prochain nous avancions en bas de       sur bien sûr, il y eut     " pour raphaël la mort d’un oiseau.       fleure je dors d’un sommeil de et si tu dois apprendre à pour andrée ainsi alfred… le "patriote",  “la signification premier vers aoi dernier  les trois ensembles torna a sorrento ulisse torna titrer "claude viallat, jamais je n’aurais il ne sait rien qui ne va  la toile couvre les     vers le soir ouverture de l’espace a supposer quece monde tienne     faisant la la littérature de de sorte que bientôt       s̵ pour mon épouse nicole comme ce mur blanc ce deuxième approche de       jardin dans les rêves de la elle disposait d’une l’illusion d’une pour anne slacik ecrire est     le cygne sur       dans au commencement était tromper le néant quatrième essai de libre de lever la tête comme c’est    7 artistes et 1 apaches : sors de mon territoire. fais       au li quens oger cuardise ce monde est semé bruno mendonça equitable un besoin sonnerait nice, le 30 juin 2000   je n’ai jamais antoine simon 24       &agrav       pour   si vous souhaitez folie de josuétout est       au abu zayd me déplait. pas dans les carnets       au on dit qu’agathe   adagio   je et encore  dits ma mémoire ne peut me dernier vers aoi avez-vous vu “dans le dessin 10 vers la laisse ccxxxii       le   se       sous recleimet deu mult       ruelle l’instant criblé antoine simon 20 dernier vers aoi   napolì napolì macles et roulis photo 3 antoine simon 5 vue à la villa tamaris       les antoine simon 26 buttati ! guarda&nbs pour daniel farioli poussant troisième essai temps où les coeurs un soir à paris au       au lorsqu’on connaît une marcel alocco a       le pour m.b. quand je me heurte les étourneaux ! marché ou souk ou jusqu’à il y a thème principal :       la vous êtes       dans et  riche de mes antoine simon 23 madame est une torche. elle les dernières la deuxième édition du       force voici des œuvres qui, le   (dans le 1- c’est dans autre essai d’un fragilité humaine. vos estes proz e vostre fin première béatrice machet vient de régine robin, pour martine, coline et laure       le à la bonne antoine simon 14 suite de ouverture d’une aux barrières des octrois toute trace fait sens. que  “comment les plus terribles au lecteur voici le premier deuxième essai hans freibach : pour alain borer le 26 accoucher baragouiner madame aux rumeurs charogne sur le seuilce qui       aujour archipel shopping, la Ç’avait été la À l’occasion de à propos “la (de)lecta lucta   quelque chose normalement, la rubrique frères et pour jean-marie simon et sa       avant le 15 mai, à nu(e), comme son nom  avec « a la chaque automne les         &n bal kanique c’est merci à la toile de f les rêves de carmelo arden quin est une légendes de michel la poésie, à la       dans al matin, quant primes pert       retour  “ne pas de tantes herbes el pre max charvolen, martin miguel     depuis le geste de l’ancienne, dans les écroulements       la station 3 encore il parle le numéro exceptionnel de antoine simon 12 dernier vers aoi À perte de vue, la houle des je t’ai admiré, comme une suite de mult est vassal carles de       deux de profondes glaouis       une tout est possible pour qui où l’on revient c’est pour moi le premier les parents, l’ultime pour martine livre grand format en trois les dessins de martine orsoni pour mes enfants laure et       ...mai (elle entretenait la chaude caresse de le glacis de la mort     une abeille de c’est le grand avant propos la peinture est juste un dernier vers aoi ne pas négocier ne madame est toute       su       journ& antoine simon 22 l’éclair me dure, ils avaient si longtemps, si rita est trois fois humble.     m2 &nbs pour jacky coville guetteurs  au mois de mars, 1166   anatomie du m et la terre nous f j’ai voulu me pencher c’est vrai     chambre antoine simon 28 lorsque martine orsoni pour michèle aueret tout en travaillant sur les antoine simon 6 a dix sept ans, je ne savais tout à fleur d’eaula danse générations dans le monde de cette  pour le dernier jour  il y a le ce jour-là il lui  hors du corps pas le 26 août 1887, depuis       que       pass&e d’abord l’échange des pour qui veut se faire une le plus insupportable chez la légende fleurie est mise en ligne d’un tu le sais bien. luc ne       la le ciel de ce pays est tout très malheureux... attelage ii est une œuvre clquez sur       m̵ percey priest lakesur les       o la liberté de l’être       banlie       voyage si elle est belle ? je à la mémoire de de prime abord, il       entre j’ai perdu mon la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Biasiolo

Biasiolo

Dernière publication : 23 août 2015.
Les 3 derniers articles : Ouvertures , Fondement , Mars .
Les 3 articles les plus lus : Trisse , Seules , Lieu .

  • RESTES

    Lieu

    Tu sais – tu te trouves quelque part – quelque part à l’intérieur. Là où il ne pleut pas là où rien ne se passe. Tu sais – assise au plus près de toi est-il seulement possible de te toucher. Est-il possible (...)
    Clefs : Biasiolo , poésie

  • RESTES

    Trisse

    Nous sommes au-dehors – comme tu l’as toujours voulu. Moi ici au milieu des rues qui sont tellement semblables – moi en deçà de ton chant qui n’a pas l’air nouveau. Toi – tu es ici aussi bien que là – (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Ascèse

    Au milieu de cette cour – tu n’es rien que cela qui toujours se dresse. Qu’importent les minutes car le temps est quelque chose comme ta puissance multipliée. Au milieu de la cour où l’on entendra (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Récréations

    Seule au milieu des autres – tu te promènes. Tu vois – les autres ce sont aussi bien les arbres les graviers les autres enfants. Peut-être un peu Dieu aussi. Sait-on jamais. Le sais-tu toi qui (...)
    Clefs : Biasiolo , poésie

  • Restes

    Cérémonies

    Dans toutes les rues tu es à même le sol – toi tellement fixe toi tellement attaché à ce que tu nommes l’origine. À ce que tu nommes ton commencement. Quelle que soit l’heure je sais te retrouver je (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Limites

    Au travers de toi je marche – comme au-dedans d’un vide. Y a-t-il un lieu où s’arrêter – y a-t-il un endroit de repos. Toi cette présence éparpillée sur les trottoirs de toute sorte. Ta chair fluide ta (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Seules

    Tu ne renonceras pas. Toi l’instant enveloppé – toi la figure aux mille replis plantée là. À ton indifférence – à ta très grande dureté – cela même qui t’entoure cela même qui te borde. Je ne connais de (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Bogue

    On n’est jamais plus près de l’herbe qu’au moment des chutes intérieures. Quand les mains hésitent encore à remuer. Toi la figure à genoux toi qui penches tes yeux sur ce qu’on appelle le sol – (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Mars

    Il n’était pas prévu que tu reviennes aussitôt. Avec ta figure emportée çà et là – toi qui demeures maintenant au plus près de ton centre au plus près de toi-même. Tout à côté d’une ombre qui te semble la (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo

  • Restes

    Fondement

    Au balcon nous attendrons le soir. Toi tu es au bras des rues en attente d’un appel dont tu ignores l’horizon. J’ai moi-même les membres endormis par le tout d’une journée à demeurer debout. Ici la (...)
    Clefs : poésie , Biasiolo


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette