BRIBES EN LIGNE
      juin       il clers est li jurz et li       cerisi d’ eurydice ou bien de  tu vois im font chier dont les secrets… à quoi pour michèle aueret si grant dol ai que ne ce monde est semé buttati ! guarda&nbs nous dirons donc       su   la baie des anges vous deux, c’est joie et halt sunt li pui e mult halt jusqu’à il y a granz est li calz, si se dernier vers aoi   né le 7 pour max charvolen 1) pour régine robin, la mort, l’ultime port,     quand       sur tout en travaillant sur les ils s’étaient tandis que dans la grande       je   pour théa et ses       &n       vu    de femme liseuse i.- avaler l’art par issent de mer, venent as       reine     du faucon abstraction voir figuration immense est le théâtre et  “... parler une  tu ne renonceras pas.   un vendredi chercher une sorte de la tentation du survol, à la légende fleurie est       &agrav f qu’il vienne, le feu de prime abord, il chaque jour est un appel, une si j’étais un dernier vers aoi vous n’avez un titre : il infuse sa ce jour là, je pouvais écoute, josué, samuelchapitre 16, versets 1 le glacis de la mort     surgi pour yves et pierre poher et est-ce parce que, petit, on fin première on cheval     chant de jamais si entêtanteeurydice  dernières mises       descen   je ne comprends plus   la production       &ccedi la force du corps, elle réalise des pierre ciel j’ai perdu mon    regardant grande lune pourpre dont les       b&acir  au mois de mars, 1166 souvent je ne sais rien de on trouvera la video       sur dernier vers aoi  mise en ligne du texte a supposer quece monde tienne la deuxième édition du vos estes proz e vostre       " que reste-t-il de la dernier vers aoi je suis occupé ces       " (vois-tu, sancho, je suis     extraire je ne sais pas si « 8° de quai des chargeurs de paroles de chamantu carcassonne, le 06 dernier vers aoi la brume. nuages max charvolen, martin miguel attendre. mot terrible.       la pie       pav&ea soudain un blanc fauche le en ceste tere ad estet ja pour jean-louis cantin 1.-    nous deuxième apparition       entre je déambule et suis la terre nous a la femme au à bernadette pour daniel farioli poussant antoine simon 6       apr&eg il n’était qu’un autre petite voix tendresses ô mes envols       pass&e  zones gardées de le 28 novembre, mise en ligne le bulletin de "bribes ce qu’un paysage peut       & fontelucco, 6 juillet 2000 sa langue se cabre devant le ki mult est las, il se dort (la numérotation des dieu faisait silence, mais dans ma gorge accorde ton désir à ta l’impossible au commencement était     le cygne sur pour jean gautheronle cosmos quand les mots les dernières  les éditions de À perte de vue, la houle des pour jean-marie simon et sa madame, c’est notre d’abord l’échange des   l’oeuvre vit son       et le nécessaire non       &agrav       dans antoine simon 26 madame est une torche. elle les oiseaux s’ouvrent  l’exposition  dorothée vint au monde  il est des objets sur exode, 16, 1-5 toute       la  la lancinante dans un coin de nice, bientôt, aucune amarre   1) cette le scribe ne retient "moi, esclave" a    7 artistes et 1 station 3 encore il parle c’est vrai antoine simon 18 s’ouvre la     longtemps sur des conserves !       enfant pour maxime godard 1 haute antoine simon 10 deuxième dernier vers aoi "ces deux là se       m̵ introibo ad altare station 1 : judas se placer sous le signe de cette machine entre mes c’est seulement au     une abeille de il semble possible essai de nécrologie, et il parlait ainsi dans la certains soirs, quand je nous serons toujours ces i mes doigts se sont ouverts douze (se fait terre se le ciel de ce pays est tout dernier vers aoi       tourne marcel alocco a préparation des       &agrav antoine simon 25 antoine simon 33 que d’heures       la les installations souvent, 5) triptyque marocain       il avez-vous vu 7) porte-fenêtre dernier vers aoi   la cité de la musique madame, vous débusquez antoine simon 7 karles se dort cum hume granz fut li colps, li dux en allons fouiller ce triangle d’un côté sainte marie,       longte sixième     &nbs je me souviens de       au able comme capable de donner un soir à paris au dans ce pays ma mère       les l’art n’existe madame, on ne la voit jamais  ce mois ci : sub cet univers sans   ces sec erv vre ile       la       dans ensevelie de silence, madame des forêts de dernier vers aoi     son       fourr&       en ne pas négocier ne les amants se clers fut li jurz e li violette cachéeton   pour adèle et l’une des dernières     [1]        sur gardien de phare à vie, au       le et c’était dans j’aime chez pierre il y a des objets qui ont la je serai toujours attentif à de l’autre       force lorsqu’on connaît une et je vois dans vos le proche et le lointain le corps encaisse comme il qu’est-ce qui est en attendre. mot terrible. ce poème est tiré du d’un bout à       bonheu lorsque martine orsoni li emperere par sa grant marché ou souk ou tendresse du mondesi peu de f toutes mes       je     " laure et pétrarque comme       apparu ce qui fascine chez       pour f le feu m’a effleurer le ciel du bout des "tu sais ce que c’est les enseignants : la fraîcheur et la sculpter l’air : cet article est paru il aurait voulu être cet article est paru dans le       le le texte qui suit est, bien mult ben i fierent franceis e   est-ce que le vieux qui antoine simon 30       je il ne s’agit pas de les routes de ce pays sont    courant pour le prochain basilic, (la « pouvez-vous dans le respect du cahier des ce qui aide à pénétrer le       fourr&       deux carmelo arden quin est une rimbaud a donc  marcel migozzi vient de "le renard connaît genre des motsmauvais genre la liberté s’imprime à mais jamais on ne il en est des noms comme du j’écoute vos       ruelle zacinto dove giacque il mio glaciation entre ne faut-il pas vivre comme edmond, sa grande quatrième essai rares madame déchirée a propos de quatre oeuvres de       vaches deux nouveauté, merci à la toile de et  riche de mes  les trois ensembles       pav&ea petites proses sur terre giovanni rubino dit antoine simon 12 archipel shopping, la nice, le 30 juin 2000       "   je n’ai jamais  “ce travail qui dernier vers aoi   le coquillage contre dix l’espace ouvert au les plus vieilles     faisant la       p&eacu de pareïs li seit la       le madame chrysalide fileuse "ah ! mon doux pays,     oued coulant si tu es étudiant en temps de bitume en fusion sur “dans le dessin     hélas, au programme des actions (ma gorge est une (dans mon ventre pousse une iloec endreit remeint li os la musique est le parfum de josué avait un rythme toute une faune timide veille     de rigoles en       ton avant propos la peinture est normalement, la rubrique pour raphaël traquer  je signerai mon suite de tous ces charlatans qui et tout avait 1-nous sommes dehors. le plus insupportable chez reflets et echosla salle il faut aller voir       glouss il existe au moins deux premier essai c’est il en est des meurtrières.       " li quens oger cuardise    tu sais deuxième approche de ] heureux l’homme à moi cocon moi momie fuseau les parents, l’ultime on a cru à     depuis si, il y a longtemps, les c’est une sorte de À l’occasion de accoucher baragouiner le géographe sait tout dernier vers aoi au lecteur voici le premier pour jacqueline moretti,       à agnus dei qui tollis peccata   anatomie du m et       devant madame est une 1257 cleimet sa culpe, si  “s’ouvre la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 2013

2013

Dernière publication : 30 mars 2015.
Les 3 derniers articles : Elle dit Venise .
Les 3 articles les plus lus : Elle dit Venise .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette