BRIBES EN LIGNE
cyclades, iii° « h&eacu     à etudiant à ils avaient si longtemps, si je suis occupé ces la bouche pure souffrance cette machine entre mes il n’était qu’un antoine simon 9 sixième       m̵ ( ce texte a cet univers sans       antoine simon 26 samuelchapitre 16, versets 1  pour jean le       va       il       une à la bonne morz est rollant, deus en ad g. duchêne, écriture le 10 vers la laisse ccxxxii régine robin, normalement, la rubrique À peine jetés dans le       vu       pourqu       &agrav polenta (dans mon ventre pousse une       les       soleil en introduction à dernier vers aoi reprise du site avec la dorothée vint au monde de proche en proche tous       les je ne sais pas si       au   pour le prochain un soir à paris au pour max charvolen 1)  epître aux folie de josuétout est ils s’étaient       un la force du corps, et c’était dans madame déchirée    si tout au long       cette avant dernier vers aoi c’était une       apr&eg   jn 2,1-12 : il faut aller voir je désire un présentation du       glouss dernier vers aoi "le renard connaît f j’ai voulu me pencher vos estes proz e vostre torna a sorrento ulisse torna la littérature de dernier vers aoi je n’ai pas dit que le je déambule et suis       en toutes sortes de papiers, sur je rêve aux gorges deux ajouts ces derniers c’est une sorte de il ne reste plus que le il faut laisser venir madame chercher une sorte de quatrième essai de quand les eaux et les terres le ciel de ce pays est tout on trouvera la video   pour adèle et des voix percent, racontent   entrons o tendresses ô mes en cet anniversaire, ce qui       reine et tout avait il arriva que ce qui fait tableau : ce madame des forêts de toi, mésange à mougins. décembre le 26 août 1887, depuis  les œuvres de exode, 16, 1-5 toute nos voix       la charogne sur le seuilce qui et que dire de la grâce un nouvel espace est ouvert   dits de   pour théa et ses un jour, vous m’avez dentelle : il avait accoucher baragouiner antoine simon 11 je suis deux mille ans nous l’existence n’est À perte de vue, la houle des de sorte que bientôt   se 0 false 21 18 ouverture d’une quand nous rejoignons, en       je derniers à la mémoire de macles et roulis photo 3       object comme c’est  l’écriture  dernier salut au  ce qui importe pour bernard dejonghe... depuis madame aux rumeurs temps où le sang se c’est la distance entre le corps encaisse comme il       crabe-     oued coulant la terre nous         or madame, c’est notre c’est la chair pourtant   ces notes nice, le 30 juin 2000 5) triptyque marocain noble folie de josué,  improbable visage pendu et si tu dois apprendre à suite du blasphème de carissimo ulisse,torna a la mastication des voile de nuità la arbre épanoui au ciel station 4 : judas   avec « a la souvent je ne sais rien de nice, le 8 octobre l’attente, le fruit   ce va et vient entre en ceste tere ad estet ja introibo ad altare et la peur, présente c’est seulement au dernier vers aoi       aujour ce 28 février 2002. les oiseaux s’ouvrent le temps passe si vite, du bibelot au babilencore une       le mult ben i fierent franceis e 1 au retour au moment de pareïs li seit la on dit qu’agathe   on n’est       o tu le sais bien. luc ne lorsqu’on connaît une     double pour m.b. quand je me heurte si grant dol ai que ne antoine simon 31 les durand : une et si au premier jour il un tunnel sans fin et, à il y a dans ce pays des voies madame est une torche. elle       je me       &n villa arson, nice, du 17 dans les carnets tendresses ô mes envols edmond, sa grande la fraîcheur et la       " je me souviens de       au       la temps de pierres fragilité humaine. napolì napolì       m̵ (ma gorge est une vedo la luna vedo le on croit souvent que le but     surgi neuf j’implore en vain       le zacinto dove giacque il mio pour anne slacik ecrire est si elle est belle ? je       sur  pour de dieu faisait silence, mais f le feu est venu,ardeur des "moi, esclave" a josué avait un rythme "l’art est-il 1- c’est dans       d&eacu       sur pour helmut       la       devant n’ayant pas d’abord l’échange des là, c’est le sable et clere est la noit e la pas de pluie pour venir le lent déferlement  je signerai mon sables mes parolesvous poussées par les vagues madame chrysalide fileuse bal kanique c’est       qui       "       journ& apaches :  zones gardées de dernier vers aoi       ...mai tandis que dans la grande est-ce parce que, petit, on sixième franchement, pensait le chef, pierre ciel quant carles oït la dans les hautes herbes  “comment mais jamais on ne reflets et echosla salle ki mult est las, il se dort marché ou souk ou   le 10 décembre on cheval dernier vers aoi merle noir  pour    au balcon       nuage on peut croire que martine raphaël     le cygne sur soudain un blanc fauche le pour martin s’égarer on   je ne comprends plus les étourneaux !   anatomie du m et il souffle sur les collines deuxième essai une il faut dire les     m2 &nbs toute une faune timide veille       sur guetter cette chose des conserves ! rm : d’accord sur antoine simon 32       apparu al matin, quant primes pert       sur le marie-hélène je reviens sur des dernier vers aoi merci à la toile de il était question non antoine simon 19 qu’est-ce qui est en    courant la danse de je m’étonne toujours de la max charvolen, martin miguel le 28 novembre, mise en ligne c’est le grand antoine simon 25 sa langue se cabre devant le journée de     [1]    six formes de la   nous sommes le grand combat : la poésie, à la si j’étais un       mouett pour michèle aueret   1) cette les plus vieilles onzième   j’ai souvent où l’on revient     &nbs    de femme liseuse rien n’est je meurs de soif et il parlait ainsi dans la "pour tes depuis ce jour, le site normal 0 21 false fal le galop du poème me dernier vers aoi 1) la plupart de ces       ce  le grand brassage des       &n a toi le don des cris qui le géographe sait tout la vie est ce bruissement       baie ço dist li reis : Être tout entier la flamme les parents, l’ultime     pourquoi les plus terribles les dessins de martine orsoni et te voici humanité  la lancinante démodocos... Ça a bien un prenez vos casseroles et un temps hors du histoire de signes . nous lirons deux extraits de ce monde est semé       " constellations et macles et roulis photo 7 deuxième apparition       au issent de mer, venent as le vieux qui mon cher pétrarque,  de la trajectoire de ce au lecteur voici le premier il semble possible  il y a le quand c’est le vent qui pour maguy giraud et       dans autre petite voix derniers vers sun destre       " a la libération, les pour jacky coville guetteurs dix l’espace ouvert au temps où les coeurs tes chaussures au bas de       longte       reine carcassonne, le 06 cinquième citationne f les feux m’ont encore la couleur, mais cette ma voix n’est plus que avez-vous vu       la légendes de michel madame est la reine des       voyage pour jean marie deuxième essai le       la       la     vers le soir chaises, tables, verres, de pa(i)smeisuns en est venuz que d’heures ouverture de l’espace ses mains aussi étaient   la production  monde rassemblé       ( printemps breton, printemps de toutes les quand les mots       st la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Lestié

Lestié



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette