BRIBES EN LIGNE
les parents, l’ultime   nous sommes       je       et tu troisième essai dans les hautes herbes dans les carnets       bruyan     les fleurs du le lourd travail des meules comme ce mur blanc    courant a propos de quatre oeuvres de martin miguel art et       glouss etait-ce le souvenir le 26 août 1887, depuis antoine simon 23 a la libération, les granz fut li colps, li dux en    nous ce qui fait tableau : ce tes chaussures au bas de a ma mère, femme parmi s’égarer on antoine simon 21 effleurer le ciel du bout des pour pierre theunissen la un trait gris sur la il s’appelait     vers le soir (la numérotation des mon cher pétrarque,  née à reflets et echosla salle villa arson, nice, du 17 "mais qui lit encore le la vie est dans la vie. se fin première la vie est ce bruissement       la ce texte se présente    7 artistes et 1       deux "pour tes c’est la chair pourtant siglent a fort e nagent e troisième essai et dans ce périlleux pour mes enfants laure et trois tentatives desesperees     cet arbre que 7) porte-fenêtre     double  “... parler une je t’enlace gargouille À l’occasion de         &n si elle est belle ? je je m’étonne toujours de la ajout de fichiers sons dans bruno mendonça dernier vers aoi li emperere par sa grant décembre 2001. la mort, l’ultime port, dans les carnets l’appel tonitruant du les durand : une issent de mer, venent as agnus dei qui tollis peccata (ô fleur de courge...       &agrav pour jacky coville guetteurs sous la pression des antoine simon 5   la baie des anges ils s’étaient  référencem si j’étais un jusqu’à il y a dernier vers aoi la chaude caresse de pas sur coussin d’air mais encore une citation“tu écoute, josué,     ton i mes doigts se sont ouverts cet article est paru       le       la et ces "moi, esclave" a       soleil station 5 : comment       la carissimo ulisse,torna a de pa(i)smeisuns en est venuz pas facile d’ajuster le f j’ai voulu me pencher dans le monde de cette   marcel       magnol on a cru à au labyrinthe des pleursils et que dire de la grâce       sur     sur la quand les eaux et les terres ma chair n’est station 7 : as-tu vu judas se quatrième essai de quelques autres       la trois (mon souffle au matin "si elle est mouans sartoux. traverse de       d&eacu très malheureux... un tunnel sans fin et, à ce rien n’est plus ardu temps où les coeurs bien sûr, il y eut il faut laisser venir madame des voix percent, racontent le recueil de textes    au balcon     quand     dans la ruela pourquoi yves klein a-t-il polenta c’est ici, me un jour, vous m’avez la fraîcheur et la       object     de rigoles en       au    regardant je t’ai admiré, et ma foi,       rampan       reine dernier vers aoi f les feux m’ont i.- avaler l’art par se placer sous le signe de dernier vers aoi générations une errance de       ton       pour travail de tissage, dans de la dernier vers aoi toutefois je m’estimais pour andrée  l’exposition   la toile couvre les toulon, samedi 9   né le 7   je n’ai jamais l’heure de la dernier vers aoi dernier vers aoi le tissu d’acier pour mireille et philippe Éléments -   voici donc la antoine simon 12 mille fardeaux, mille cinquième essai tout il y a dans ce pays des voies dans le patriote du 16 mars percey priest lakesur les quand vous serez tout il arriva que tout à fleur d’eaula danse attention beau journée de l’éclair me dure, gardien de phare à vie, au dans l’innocence des à sylvie "ces deux là se ainsi va le travail de qui le passé n’est vous n’avez toute une faune timide veille démodocos... Ça a bien un et la peur, présente ce qui aide à pénétrer le deux nouveauté,       dans   si vous souhaitez pour raphaël un jour nous avons là, c’est le sable et je reviens sur des immense est le théâtre et à bernadette clers est li jurz et li       droite mult est vassal carles de dans un coin de nice, suite du blasphème de c’est extrêmement a dix sept ans, je ne savais je ne saurais dire avec assez poussées par les vagues       apparu     extraire       mouett mesdames, messieurs, veuillez les textes mis en ligne clers fut li jurz e li pour alain borer le 26 moisissures mousses lichens le 19 novembre 2013, à la  le "musée toute trace fait sens. que la musique est le parfum de ço dist li reis : pour ma nice, le 8 octobre constellations et comme un préliminaire la     " cette machine entre mes       dans violette cachéeton l’art n’existe granz est li calz, si se       l̵   se deuxième apparition cyclades, iii° 1254 : naissance de pour jacqueline moretti, Ç’avait été la  improbable visage pendu voile de nuità la des voiles de longs cheveux     l’é       m̵ antoine simon 25 les plus vieilles       aujour dernier vers aoi madame, on ne la voit jamais j’ai donné, au mois Être tout entier la flamme et encore  dits pure forme, belle muette,   ces notes carissimo ulisse,torna a  le livre, avec marché ou souk ou dernier vers aoi a toi le don des cris qui folie de josuétout est chaises, tables, verres,  “s’ouvre lancinant ô lancinant li quens oger cuardise je suis       dans chercher une sorte de religion de josué il quant carles oït la carles li reis en ad prise sa     une abeille de       sur     tout autour quand les mots outre la poursuite de la mise face aux bronzes de miodrag vue à la villa tamaris il n’est pire enfer que ce monde est semé voudrais je vous spectacle de josué dit a claude b.   comme dans l’effilé de j’ai donc       nuage la terre a souvent tremblé merci à marc alpozzo       soleil ensevelie de silence, mise en ligne d’un g. duchêne, écriture le dernier vers aoi chaque automne les   encore une que d’heures de proche en proche tous diaphane est le mot (ou dieu faisait silence, mais raphaËl  les œuvres de tout est prêt en moi pour samuelchapitre 16, versets 1 je ne peins pas avec quoi, neuf j’implore en vain       sur le  tous ces chardonnerets les premières       dans antoine simon 28 madame, vous débusquez nous viendrons nous masser       " difficile alliage de l’impression la plus a propos d’une des conserves !       grimpa antoine simon 27 le 26 août 1887, depuis je désire un 0 false 21 18 fragilité humaine. dernier vers aoi me archipel shopping, la le nécessaire non   iv    vers       deux f le feu s’est       la quatrième essai rares attelage ii est une œuvre dernier vers s’il  les premières    si tout au long  l’écriture il en est des meurtrières. 0 false 21 18 dorothée vint au monde la fraîcheur et la       neige la brume. nuages le franchissement des  dans le livre, le faisant dialoguer     longtemps sur bal kanique c’est traquer   jn 2,1-12 : pour egidio fiorin des mots deuxième essai tendresses ô mes envols       l̵       en un temps de cendre de deuil de se reprendre. creuser son iv.- du livre d’artiste dans le train premier imagine que, dans la deuxième approche de même si premier vers aoi dernier       sabots napolì napolì       nuage toutes ces pages de nos     le       m̵ madame a des odeurs sauvages "ah ! mon doux pays, dernier vers aoi le grand combat :  au travers de toi je   le 10 décembre « 8° de et combien le "patriote", et si tu dois apprendre à il tente de déchiffrer, temps de pierres       je me dernier vers doel i avrat,    de femme liseuse chairs à vif paumes je meurs de soif quai des chargeurs de       dans l’art c’est la pour jean-louis cantin 1.- coupé en deux quand iloec endreit remeint li os la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Rubino

Rubino

Dernière publication : 27 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Buttati , Au creux de la mémoire .
Les 3 articles les plus lus : Au creux de la mémoire , Buttati .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Au creux de la mémoire

    Farememoria de Giovanni Rubino

    Date de rédaction : 1er février 2015
    Giovanni Rubino dit « Fare memoria »… Faire mémoire… Non pas garder mémoire, non pas se souvenir, mais faire, produire mémoire… La mémoire qu’il faut produire, c’est celle de notre résistance à toute (...)
    Clefs : Rubino

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Buttati

    / Bibliophilie
    Buttati ! Guarda : ti prendo per la mano, non preoccuparti. Lascia che vada il sogno fra le navi ferme Don’t worry. Time is not time (and he said, approximadamente, tomorrow is my (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette