BRIBES EN LIGNE
que d’heures il y a tant de saints sur tendresses ô mes envols j’ai travaillé pour jean gautheronle cosmos       pourqu je dors d’un sommeil de    seule au granz est li calz, si se f qu’il vienne, le feu       pass&e dernier vers aoi pour martine le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi la terre a souvent tremblé 1 au retour au moment  le livre, avec avant propos la peinture est    il pour m.b. quand je me heurte       "       &agrav       deux raphaël   ces notes antoine simon 12 ainsi fut pétrarque dans       pour a grant dulur tendrai puis à cri et à       la et nous n’avons rien       sur       dans tout est possible pour qui       sur le       dans fontelucco, 6 juillet 2000 ses mains aussi étaient pour maguy giraud et  “la signification autre essai d’un pour jacqueline moretti,       aux  ce qui importe pour dernier vers aoi c’était une il n’était qu’un violette cachéeton de mes deux mains la mort d’un oiseau. pour julius baltazar 1 le deuxième essai tromper le néant       il     après traquer    si tout au long arbre épanoui au ciel ecrire les couleurs du monde tu le saiset je le vois       une madame, c’est notre   saint paul trois       soleil     sur la poème pour noble folie de josué, il en est des meurtrières.   six formes de la préparation des c’est la chair pourtant carissimo ulisse,torna a le pendu station 5 : comment nous lirons deux extraits de et je vois dans vos       le ( ce texte a antoine simon 26 un jour nous avons la pureté de la survie. nul mouans sartoux. traverse de vous deux, c’est joie et a dix sept ans, je ne savais mesdames, messieurs, veuillez dernier vers aoi les routes de ce pays sont inoubliables, les un nouvel espace est ouvert  née à À la loupe, il observa madame dans l’ombre des douze (se fait terre se       ce texte m’a été pour michèle gazier 1 autres litanies du saint nom       la chaque automne les  avec « a la dernier vers aoi antoine simon 15 il ne sait rien qui ne va l’ami michel la réserve des bribes si elle est belle ? je dernier vers s’il ne pas négocier ne vous dites : "un  pour le dernier jour antoine simon 6     ton dorothée vint au monde       longte pure forme, belle muette,   le texte suivant a f dans le sourd chatoiement la bouche pure souffrance ...et poème pour  on peut passer une vie       et tu       le  la lancinante ouverture de l’espace napolì napolì cet article est paru dans le de profondes glaouis       la des voix percent, racontent j’entends sonner les bribes en ligne a f j’ai voulu me pencher       la exode, 16, 1-5 toute     surgi la vie est dans la vie. se  les éditions de madame est toute       reine       au descendre à pigalle, se dernier vers aoi écrirecomme on se c’est une sorte de je crie la rue mue douleur 0 false 21 18       &     chambre la littérature de il ne s’agit pas de les parents, l’ultime 1-nous sommes dehors.       m̵     le cinq madame aux yeux       au       un les durand : une martin miguel art et décembre 2001. on a cru à o tendresses ô mes bel équilibre et sa  martin miguel vient dont les secrets… à quoi       bien en ceste tere ad estet ja onzième il existe au moins deux à la bonne l’éclair me dure, dernier vers aoi le soleil n’est pas autre petite voix       quand dentelle : il avait       bonheu quel ennui, mortel pour fin première bruno mendonça       et cliquetis obscène des       ce la gaucherie à vivre, nice, le 18 novembre 2004     oued coulant le 26 août 1887, depuis quelques textes ce va et vient entre pierre ciel la langue est intarissable antoine simon 21 clers est li jurz et li       jonath       marche quand les eaux et les terres guetter cette chose dernier vers aoi       la les amants se       descen  pour de libre de lever la tête nous viendrons nous masser depuis ce jour, le site ce qui importe pour certains prétendent « h&eacu  tu ne renonceras pas.       au c’est pour moi le premier la cité de la musique folie de josuétout est       coude f le feu m’a madame déchirée quatrième essai rares macles et roulis photo 1 intendo... intendo ! c’est vrai le 15 mai, à "l’art est-il  improbable visage pendu tout le problème dernier vers aoi       dans la ruela       je dans le pays dont je vous dernier vers doel i avrat, temps où le sang se       ton Être tout entier la flamme je ne sais pas si approche d’une a la libération, les coupé en deux quand 10 vers la laisse ccxxxii troisième essai et deux ajouts ces derniers       retour pour jean-marie simon et sa       devant       fleure dans l’innocence des       alla j’ai en réserve on peut croire que martine seul dans la rue je ris la soudain un blanc fauche le ne faut-il pas vivre comme       "       fourmi nu(e), comme son nom  référencem ] heureux l’homme je suis celle qui trompe hans freibach : jusqu’à il y a g. duchêne, écriture le         or c’est un peu comme si,     tout autour       d&eacu rêves de josué,   que signifie dessiner les choses banales nous serons toujours ces clers fut li jurz e li j’ai changé le toi, mésange à carissimo ulisse,torna a       &agrav abstraction voir figuration       soleil de pa(i)smeisuns en est venuz       fourr& essai de nécrologie, le plus insupportable chez       droite la chaude caresse de nice, le 30 juin 2000       vaches dans les écroulements       s̵  c’était       le chairs à vif paumes       neige passet li jurz, si turnet a       dans dernier vers aoi la vie humble chez les       je samuelchapitre 16, versets 1 bien sûrla       fleur   on n’est madame des forêts de je suis occupé ces ma voix n’est plus que dernier vers aoi premier vers aoi dernier entr’els nen at ne pui des conserves ! diaphane est le là, c’est le sable et     sur la pente       aujour le temps passe dans la ma chair n’est deuxième essai le 0 false 21 18 art jonction semble enfin pour anne slacik ecrire est   pour théa et ses et combien il était question non rare moment de bonheur, la rencontre d’une sors de mon territoire. fais les doigts d’ombre de neige       le         &n       assis       &agrav références : xavier station 4 : judas  n’ayant pas     double       vu sept (forces cachées qui l’homme est je m’étonne toujours de la antoine simon 10 et il parlait ainsi dans la ço dist li reis :   un       dans toulon, samedi 9 la terre nous morz est rollant, deus en ad  epître aux iloec endreit remeint li os le 23 février 1988, il un verre de vin pour tacher mise en ligne d’un le vieux qui pour raphaël au programme des actions quatrième essai de pour daniel farioli poussant que reste-t-il de la trois tentatives desesperees toutes sortes de papiers, sur       dans       à dans la caverne primordiale et que dire de la grâce     au couchant très malheureux...   un vendredi antoine simon 16 avez-vous vu je t’enlace gargouille il n’y a pas de plus ils s’étaient agnus dei qui tollis peccata pour andré bal kanique c’est       voyage       banlie       au au commencement était       la troisième essai et…  dits de deuxième approche de 7) porte-fenêtre légendes de michel je serai toujours attentif à exacerbé d’air       sur la danse de de tantes herbes el pre antoine simon 11 cinquième essai tout villa arson, nice, du 17 rien n’est et ma foi,       pass&e un besoin de couper comme de ce pays que je dis est preambule – ut pictura petites proses sur terre la parol

Accueil > Mots-clés > Ecrivains, poètes, musiciens > Fourchotte

Fourchotte

Dernière publication : 13 décembre 2013.
Les 3 derniers articles : SUB IDEM TEMPUS .
Les 3 articles les plus lus : SUB IDEM TEMPUS .

  • RAPHAEL MONTICELLI

    SUB IDEM TEMPUS

    musique d’Alain Fourchotte

    Le 19 novembre 2013, à la Bibliothèque Louis Nucéra, à Nice, a été créée une pièce musicale d’Alain Fourchotte, Sub idem tempus. On peut en lire le texte ci-dessous. Pour Alain Fourchotte Dis-moi (...)
    Clefs : Fourchotte


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette