BRIBES EN LIGNE
a la libération, les même si décembre 2001. rien n’est gardien de phare à vie, au trois tentatives desesperees arbre épanoui au ciel napolì napolì la fraîcheur et la  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi ço dist li reis : il en est des meurtrières.       pour egidio fiorin des mots o tendresses ô mes dernier vers aoi       aujour       crabe- dans le respect du cahier des je crie la rue mue douleur diaphane est le mot (ou journée de certains prétendent 1) la plupart de ces       au    si tout au long     chant de soudain un blanc fauche le quand les eaux et les terres     les fleurs du f les marques de la mort sur tout en travaillant sur les 1 au retour au moment clers fut li jurz e li       va bien sûr, il y eut 13) polynésie 1) notre-dame au mur violet j’ai longtemps tous ces charlatans qui « amis rollant, de pour andré  pour jean le ( ce texte a dans le patriote du 16 mars     après la mort, l’ultime port,       é vous avez    seule au comme ce mur blanc antoine simon 13 de sorte que bientôt       soleil chairs à vif paumes a propos d’une       mouett       retour je t’ai admiré,       chaque sculpter l’air :       le la communication est sur la toile de renoir, les comme une suite de   d’un coté, a propos de quatre oeuvres de pour jean marie j’aime chez pierre macao grise toujours les lettres :       &agrav à propos “la       fleure nous viendrons nous masser pour julius baltazar 1 le ce texte se présente dernier vers aoi   pour mireille et philippe au programme des actions “le pinceau glisse sur les étourneaux !       un       sur    il douce est la terre aux yeux 10 vers la laisse ccxxxii monde imaginal, nous lirons deux extraits de je n’hésiterai ce qui aide à pénétrer le seins isabelle boizard 2005 ensevelie de silence, pour michèle aueret       dans accorde ton désir à ta 0 false 21 18 couleur qui ne masque pas au seuil de l’atelier josué avait un rythme agnus dei qui tollis peccata la rencontre d’une dernier vers aoi       apr&eg cinq madame aux yeux dieu faisait silence, mais "la musique, c’est le dernier vers aoi       &n si j’étais un f les feux m’ont li quens oger cuardise dernier vers aoi         " chercher une sorte de et combien       apparu       st normalement, la rubrique     du faucon poussées par les vagues clere est la noit e la i en voyant la masse aux able comme capable de donner nu(e), comme son nom       jonath j’ai perdu mon le passé n’est rien n’est plus ardu       un dernier vers aoi       b&acir antoine simon 33 c’est la distance entre  dans le livre, le pour pierre theunissen la on dit qu’agathe       reine nous dirons donc  dernier salut au les plus vieilles mieux valait découper       dans  la lancinante vous êtes quant carles oït la     le pour andrée       pour torna a sorrento ulisse torna  “ce travail qui le franchissement des       bonheu       voyage quai des chargeurs de "et bien, voilà..." dit si tu es étudiant en bernard dejonghe... depuis halt sunt li pui e mult halt pour lee sauvage et fuyant comme jusqu’à il y a       pass&e la terre a souvent tremblé réponse de michel     nous troisième essai à cri et à quatrième essai rares  “ne pas troisième essai et béatrice machet vient de         or aux george(s) (s est la f les rêves de elle disposait d’une présentation du nous avancions en bas de les amants se de mes deux mains   six formes de la pour gilbert   pour adèle et       droite les grands       la       les ouverture d’une karles se dort cum hume madame est une l’illusion d’une il arriva que clquez sur guetter cette chose un homme dans la rue se prend toute trace fait sens. que normal 0 21 false fal (elle entretenait ici, les choses les plus      & dans les carnets pour le prochain basilic, (la avant propos la peinture est pour daniel farioli poussant la force du corps, pour martine  si, du nouveau sous l’occupation je ne saurais dire avec assez cette machine entre mes je reviens sur des pour michèle gazier 1 références : xavier       le l’attente, le fruit je t’enfourche ma suite du blasphème de     depuis mult est vassal carles de dernier vers s’il pour jacqueline moretti, station 7 : as-tu vu judas se on cheval       " pour marcel pour jean gautheronle cosmos bel équilibre et sa       cerisi pour frédéric un trait gris sur la c’est un peu comme si,     pourquoi dans ce pays ma mère nice, le 30 juin 2000       voyage iloec endreit remeint li os pour nicolas lavarenne ma et  riche de mes carcassonne, le 06 etudiant à       sur j’ai ajouté ce 28 février 2002.  l’exposition  patrick joquel vient de à bernadette       longte montagnesde quatre si la mer s’est mon cher pétrarque,     extraire à la mémoire de station 4 : judas   ce qui importe pour bribes en ligne a  les trois ensembles n’ayant pas la fonction, dernier vers aoi au matin du assise par accroc au bord de la poésie, à la de profondes glaouis         &n je t’enlace gargouille dans ma gorge       la chaque automne les (de)lecta lucta    pour de morz est rollant, deus en ad lancinant ô lancinant  il y a le dernier vers aoi antoine simon 22     à ce texte m’a été le lent déferlement   voici donc la les plus terribles approche d’une le corps encaisse comme il la chaude caresse de dernier vers aoi a supposer quece monde tienne abu zayd me déplait. pas  c’était pourquoi yves klein a-t-il    en quando me ne so itu pe dans l’effilé de       la r.m.a toi le don des cris qui les installations souvent, madame a des odeurs sauvages     faisant la       object   marcel passent .x. portes,     son mise en ligne d’un générations seul dans la rue je ris la le lent tricotage du paysage       dans antoine simon 24 pour andré villers 1) epuisement de la salle, d’ eurydice ou bien de  hors du corps pas     de rigoles en pour maxime godard 1 haute pour helmut autre petite voix grande lune pourpre dont les les textes mis en ligne beaucoup de merveilles traquer       nuage ils s’étaient temps où les coeurs    de femme liseuse et te voici humanité il faut laisser venir madame le 26 août 1887, depuis deuxième essai 0 false 21 18   saint paul trois martin miguel art et il tente de déchiffrer, ils sortent       ( ma voix n’est plus que démodocos... Ça a bien un       pass&e dernier vers aoi d’un bout à   l’oeuvre vit son cinquième essai tout       dans j’entends sonner les grant est la plaigne e large pour michèle gazier 1) préparation des on préparait un jour nous avons       magnol       glouss dans le monde de cette le coeur du 0 false 21 18       dans station 1 : judas     m2 &nbs antoine simon 32 de tantes herbes el pre  “... parler une noble folie de josué, sous la pression des dernier vers aoi alocco en patchworck © la liberté s’imprime à tes chaussures au bas de nice, le 18 novembre 2004 ils avaient si longtemps, si « pouvez-vous  jésus       &n 1254 : naissance de je sais, un monde se antoine simon 14 ce qu’un paysage peut       ce non... non... je vous assure,       longte fragilité humaine. ce qui fait tableau : ce j’écoute vos quel ennui, mortel pour     un mois sans la route de la soie, à pied, la tentation du survol, à peinture de rimes. le texte où l’on revient et c’était dans (ma gorge est une   dits de       journ& l’une des dernières "si elle est la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > prose poétique

prose poétique

Dernière publication : 6 octobre 2016.
Les 3 derniers articles : Petites proses sur Terre battue , Dont les secrets... , Il en est des meutrières .
Les 3 articles les plus lus : Identité durée... , Il en est des meutrières , Il en est des noms comme du vent... .

  • BEATRICE MACHET

    Il en est des noms comme du vent...

    Il en est des noms comme du vent. Ils portent des odeurs des senteurs qui vont du moisi au fleuri. Déjà presque plus déjà presque rien. Recommencés revisités mal prononcés déformés diminutifs pendant (...)
    Clefs : prose poétique

  • BEATRICE MACHET

    Identité durée...

    Identité durée dans le profond de soi dans l’intime du corps-cœur sa délicate humidité condensée perle chute et fugue comme un excès qui défierait la perte. Fougue sage. Vibration ardente et (...)
    Clefs : prose poétique

  • BEATRICE MACHET

    Il en est des meutrières

    Il en est des meurtrières. C’est mur épais et trou ménagé. Pour le tir. Les arts dits ménagers et les arts balistiques sont étrangers mais murs demeurent (ignorant les règles du boulet). Et linge sale (...)

  • BEATRICE MACHET

    Dont les secrets...

    Dont les secrets… à quoi ils tiennent quand ils cherchent à se détacher quand ils sont mal gardés les secrets c’est comme la cervelle se répand .De très effusive version liquide à (...)

  • BEATRICE MACHET

    Petites proses sur Terre battue

    jeu set et match

    humoristique grinçant


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette