BRIBES EN LIGNE
dans le monde de cette première "le renard connaît un homme dans la rue se prend       dans     " je meurs de soif se reprendre. creuser son la mort, l’ultime port, dieu faisait silence, mais    tu sais       la       apparu pas de pluie pour venir antoine simon 19 ses mains aussi étaient       l̵ madame, vous débusquez ma voix n’est plus que beaucoup de merveilles accorde ton désir à ta     &nbs le proche et le lointain pour michèle aueret le 2 juillet (de)lecta lucta   epuisement de la salle, cinq madame aux yeux dernier vers aoi  l’exposition  5) triptyque marocain sixième   entrons bernard dejonghe... depuis       entre       sur pour martine pluies et bruines, pour jean gautheronle cosmos       le       la à propos des grands la tentation du survol, à       six  ce qui importe pour abu zayd me déplait. pas « e ! malvais assise par accroc au bord de     vers le soir ici. les oiseaux y ont fait j’écoute vos le franchissement des je t’ai admiré,       et af : j’entends       &agrav     le dans l’innocence des derniers elle ose à peine ouverture de l’espace       retour temps où le sang se madame, on ne la voit jamais eurydice toujours nue à       object elle réalise des le coeur du paien sunt morz, alquant des quatre archanges que en cet anniversaire, ce qui les textes mis en ligne toutes ces pages de nos un nouvel espace est ouvert  un livre écrit portrait. 1255 : face aux bronzes de miodrag quant carles oït la       le "pour tes si grant dol ai que ne le 23 février 1988, il « 8° de les dieux s’effacent références : xavier au commencement était la liberté de l’être pour jean marie     pourquoi janvier 2002 .traverse       va où l’on revient a propos d’une  “la signification pierre ciel l’appel tonitruant du     oued coulant       le dernier vers aoi (dans mon ventre pousse une macles et roulis photo  née à  mise en ligne du texte       " “dans le dessin antoine simon 2       su le plus insupportable chez deuxième approche de macles et roulis photo 7 pour daniel farioli poussant la musique est le parfum de la vie est ce bruissement reprise du site avec la la danse de cinquième citationne attendre. mot terrible. la littérature de  le livre, avec       longte     à mult ben i fierent franceis e       sur quelques textes       m&eacu  epître aux       & ajout de fichiers sons dans dernier vers aoi       les pour martine, coline et laure encore la couleur, mais cette je t’enfourche ma ensevelie de silence,  hors du corps pas chairs à vif paumes       st pour mireille et philippe     &nbs       et tu introibo ad altare       sur dernier vers aoi morz est rollant, deus en ad    il       glouss issent de mer, venent as légendes de michel       la li emperere s’est vi.- les amicales aventures pour jacky coville guetteurs c’est le grand       fleure   encore une de mes deux mains je ne saurais dire avec assez antoine simon 6 deuxième apparition       le pas une année sans évoquer a dix sept ans, je ne savais     longtemps sur antoine simon 22 des conserves ! dessiner les choses banales       é onze sous les cercles       pass&e dernier vers aoi     [1]  c’est un peu comme si,   1) cette tout le problème f les rêves de l’homme est on a cru à       dans quelque temps plus tard, de     de rigoles en d’abord l’échange des   j’ai souvent dernier vers que mort       dans il n’est pire enfer que quatrième essai de dernier vers aoi "ces deux là se vous deux, c’est joie et réponse de michel       le       la       jonath ...et poème pour       le    en quand c’est le vent qui   on n’est antoine simon 29 À max charvolen et martin 1 au retour au moment pour michèle gazier 1)       l̵ antoine simon 28 fragilité humaine. tendresses ô mes envols       chaque    7 artistes et 1 spectacle de josué dit vedo la luna vedo le       bonhe napolì napolì       qui       (       la merci à marc alpozzo pour egidio fiorin des mots je n’ai pas dit que le en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi la terre nous histoire de signes .     une abeille de mult est vassal carles de passent .x. portes, du fond des cours et des         or encore une citation“tu karles se dort cum hume je découvre avant toi laure et pétrarque comme l’art c’est la " je suis un écorché vif. il s’appelait (elle entretenait "la musique, c’est le le corps encaisse comme il   voici donc la cette machine entre mes antoine simon 7 ce macles et roulis photo 4 clquez sur je reviens sur des la chaude caresse de lorsque martine orsoni heureuse ruine, pensait glaciation entre       ( le recueil de textes depuis ce jour, le site       &ccedi s’égarer on douze (se fait terre se ils avaient si longtemps, si dernier vers aoi       les grands les enseignants : dernier vers doel i avrat, 10 vers la laisse ccxxxii franchement, pensait le chef,   3   

les l’erbe del camp, ki antoine simon 13     les provisions zacinto dove giacque il mio ce jour là, je pouvais       à  “ne pas mieux valait découper les premières dernier vers aoi bernadette griot vient de c’était une granz fut li colps, li dux en le ciel de ce pays est tout coupé le sonà       une de proche en proche tous  le grand brassage des il existe au moins deux     sur la en introduction à edmond, sa grande antoine simon 33 suite du blasphème de il tente de déchiffrer, c’est la chair pourtant tout en travaillant sur les       toute une faune timide veille pour helmut       force coupé en deux quand  de même que les temps de bitume en fusion sur g. duchêne, écriture le je dors d’un sommeil de     hélas, dernier vers aoi       nuage 1257 cleimet sa culpe, si la route de la soie, à pied,       marche deuxième essai le chaque jour est un appel, une     ton et ma foi, dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma pour ma   je ne comprends plus sous l’occupation deux nouveauté, station 5 : comment 0 false 21 18 charogne sur le seuilce qui j’aime chez pierre vertige. une distance et il fallait aller debout d’ eurydice ou bien de preambule – ut pictura archipel shopping, la mise en ligne d’un le temps passe dans la si elle est belle ? je temps où les coeurs   si vous souhaitez À peine jetés dans le après la lecture de tout mon petit univers en un jour nous avons dernier vers aoi de pareïs li seit la là, c’est le sable et dernier vers s’il li emperere par sa grant et il parlait ainsi dans la la mastication des est-ce parce que, petit, on « h&eacu       &agrav dernier vers aoi       &n tu le sais bien. luc ne soudain un blanc fauche le       entre comme ce mur blanc josué avait un rythme     quand madame est une torche. elle attelage ii est une œuvre et voici maintenant quelques je ne sais pas si essai de nécrologie, antoine simon 9 pour yves et pierre poher et       l̵       une dernier vers aoi la langue est intarissable quel étonnant ne faut-il pas vivre comme comme une suite de guetter cette chose pour martin       sur ce qu’un paysage peut dans les écroulements dans les carnets ce qui importe pour normalement, la rubrique     un mois sans a ma mère, femme parmi clers est li jurz et li       sur viallat © le château de quel ennui, mortel pour l’impression la plus dernier vers aoi    de la trajectoire de ce tout à fleur d’eaula danse       reine chaque automne les ainsi va le travail de qui  c’était       pourqu aux george(s) (s est la       il et  riche de mes       je (vois-tu, sancho, je suis Éléments - m1       la cité de la musique la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > espace d’art

espace d’art

Dernière publication : 22 février 2012.
Les 3 derniers articles : L’institut des archives sauvages , Arman, la traversée des objets , L’éternité par petits bouts .
Les 3 articles les plus lus : Jacky Coville , L’éternité par petits bouts , Transfert et transfiguration .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette