BRIBES EN LIGNE
sept (forces cachées qui les enseignants :     le cygne sur f j’ai voulu me pencher  ce qui importe pour temps de cendre de deuil de attention beau le travail de bernard envoi du bulletin de bribes antoine simon 31 poème pour il aurait voulu être elle ose à peine c’est un peu comme si, rimbaud a donc clers est li jurz et li  marcel migozzi vient de il en est des meurtrières. en cet anniversaire, ce qui merci à la toile de à la mémoire de madame chrysalide fileuse immense est le théâtre et  si, du nouveau je m’étonne toujours de la béatrice machet vient de il y a dans ce pays des voies       avant pour robert références : xavier       deux antoine simon 26 issent de mer, venent as la vie humble chez les seins isabelle boizard 2005 mais non, mais non, tu pour maguy giraud et le 26 août 1887, depuis       &ccedi etait-ce le souvenir iloec endreit remeint li os chaque automne les toute trace fait sens. que c’est parfois un pays buttati ! guarda&nbs       quinze l’instant criblé les dernières       le bal kanique c’est c’est seulement au tout le problème temps de pierres dans la pour angelo antoine simon 30 antoine simon 7       l̵ réponse de michel ce une fois entré dans la traquer pour jacqueline moretti,    seule au chercher une sorte de tendresse du mondesi peu de     nous dans le pain brisé son quel étonnant sables mes parolesvous dieu faisait silence, mais comment entrer dans une générations il tente de déchiffrer, ne pas négocier ne karles se dort cum hume       arauca ici, les choses les plus la littérature de       en un cinquième citationne merle noir  pour r.m.a toi le don des cris qui “dans le dessin comme ce mur blanc ki mult est las, il se dort de prime abord, il pour mes enfants laure et coupé en deux quand raphaël cher bernard c’était une elle réalise des     depuis  “comment af : j’entends villa arson, nice, du 17         &n chaises, tables, verres,       bien       sur tant pis pour eux. approche d’une ma voix n’est plus que le 28 novembre, mise en ligne   adagio   je       les       dans temps où les coeurs   saint paul trois station 3 encore il parle dans l’innocence des     à  un livre écrit       le pour jean-marie simon et sa       descen     les provisions c’est la chair pourtant       fourr& j’entends sonner les Éléments - pour mireille et philippe arbre épanoui au ciel voudrais je vous f tous les feux se sont l’existence n’est mon cher pétrarque, napolì napolì   tout est toujours en j’ai perdu mon trois (mon souffle au matin antoine simon 24 janvier 2002 .traverse       su les durand : une  hors du corps pas les plus vieilles  il est des objets sur à propos des grands       pour la terre nous       la pie f dans le sourd chatoiement que reste-t-il de la       dans au seuil de l’atelier       aux dernier vers aoi mesdames, messieurs, veuillez carissimo ulisse,torna a       ce l’impossible 1- c’est dans       jardin et…  dits de antoine simon 2 le temps passe dans la premier vers aoi dernier dernier vers aoi à c’est le grand inoubliables, les la fraîcheur et la c’est pour moi le premier     ton il semble possible c’est vrai je reviens sur des il ne sait rien qui ne va quatre si la mer s’est de la       le       "       au ouverture d’une pour martin ce texte se présente a la libération, les a claude b.   comme cet univers sans       pav&ea pour michèle gazier 1 dans les écroulements antoine simon 14 mult ben i fierent franceis e       st ainsi fut pétrarque dans       la f les rêves de nous avons affaire à de antoine simon 6 dans le respect du cahier des depuis le 20 juillet, bribes       au je ne sais pas si antoine simon 23       longte le ciel de ce pays est tout montagnesde clers fut li jurz e li on dit qu’agathe À la loupe, il observa       pass&e antoine simon 33 la gaucherie à vivre, je serai toujours attentif à quatrième essai rares  tu ne renonceras pas. nouvelles mises en le numéro exceptionnel de dernier vers aoi   j’aime chez pierre quelque chose la fraîcheur et la rm : d’accord sur li emperere par sa grant ce monde est semé  les premières il faut laisser venir madame pour helmut mougins. décembre pourquoi yves klein a-t-il en introduction à quand les mots le geste de l’ancienne, le coquillage contre l’illusion d’une dernier vers aoi   on n’est       sur première f qu’il vienne, le feu premier essai c’est le 2 juillet on peut croire que martine attendre. mot terrible. non... non... je vous assure, la brume. nuages genre des motsmauvais genre reflets et echosla salle pour michèle aueret l’impression la plus six de l’espace urbain, a la fin il ne resta que   ciel !!!!       sur (la numérotation des travail de tissage, dans ce jour-là il lui  au mois de mars, 1166 le glacis de la mort constellations et les routes de ce pays sont       voyage       dans       fleure     double  “ne pas       &agrav l’évidence voici des œuvres qui, le     oued coulant branches lianes ronces diaphane est le mot (ou quelques autres ...et poème pour je sais, un monde se       dans     [1]  ajout de fichiers sons dans cet article est paru dans le       soleil dorothée vint au monde       à la légende fleurie est quand il voit s’ouvrir, alocco en patchworck © mon travail est une carissimo ulisse,torna a  mise en ligne du texte       gentil f le feu s’est 1) notre-dame au mur violet non, björg,       grappe ma mémoire ne peut me l’art n’existe station 1 : judas le passé n’est jamais si entêtanteeurydice l’homme est neuf j’implore en vain la poésie, à la       &agrav la pureté de la survie. nul 5) triptyque marocain vertige. une distance de pareïs li seit la martin miguel art et toujours les lettres : peinture de rimes. le texte     quand carmelo arden quin est une le "patriote",       qui       l̵ cliquetis obscène des a toi le don des cris qui le franchissement des 1-nous sommes dehors. bien sûr, il y eut mi viene in mentemi les amants se       au   entrons « pouvez-vous       en beaucoup de merveilles j’ai travaillé   né le 7 mouans sartoux. traverse de sur la toile de renoir, les passet li jurz, si turnet a chairs à vif paumes pour egidio fiorin des mots       coude       le  dans le livre, le ensevelie de silence, nice, le 30 juin 2000 suite de m1       en 1958 ben ouvre à       sur le     dans la ruela       dans ecrire sur dans les horizons de boue, de       la       allong  je signerai mon j’ai parlé   la baie des anges le 26 août 1887, depuis       vu cette machine entre mes macles et roulis photo 3   six formes de la le 23 février 1988, il  tous ces chardonnerets le 19 novembre 2013, à la certains soirs, quand je ce jour là, je pouvais vous dites : "un À max charvolen et martin attelage ii est une œuvre       nuage dernier vers aoi À peine jetés dans le   nous sommes antoine simon 22 equitable un besoin sonnerait pour jean marie apaches : est-ce parce que, petit, on       la paysage de ta tombe  et "l’art est-il les dieux s’effacent "je me tais. pour taire. démodocos... Ça a bien un       au la fonction, "nice, nouvel éloge de la    courant coupé le sonà carles li reis en ad prise sa et si au premier jour il diaphane est le       deux ma voix n’est plus que     surgi légendes de michel 0 false 21 18 pour jean gautheronle cosmos carcassonne, le 06 souvent je ne sais rien de f toutes mes préparation des reprise du site avec la du bibelot au babilencore une la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 2015

2015

Dernière publication : 31 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Horizon Plume - Horizon Puits , PASO , A dispett del mond .
Les 3 articles les plus lus : A dispett del mond , Je vois la digitale... , Je vois la digitale... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette