BRIBES EN LIGNE
pas une année sans évoquer       je     un mois sans dimanche 18 avril 2010 nous carissimo ulisse,torna a antoine simon 7 la cité de la musique  les trois ensembles ils s’étaient il s’appelait       &n deuxième approche de mais non, mais non, tu il ne reste plus que le "mais qui lit encore le 1.- les rêves de  les éditions de vous deux, c’est joie et apaches : je suis dernier vers aoi       un       object       il il arriva que « pouvez-vous coupé le sonà       sur je me souviens de    7 artistes et 1 et que dire de la grâce les cuivres de la symphonie       sur la musique est le parfum de j’ai ajouté " je suis un écorché vif. c’est le grand alocco en patchworck © marie-hélène       b&acir seul dans la rue je ris la pour michèle gazier 1       bonheu de sorte que bientôt "le renard connaît et il fallait aller debout  la toile couvre les (la numérotation des       &ccedi c’est parfois un pays    si tout au long       " pour robert nécrologie       le religion de josué il clquez sur il existe au moins deux s’égarer on petit matin frais. je te cinquième citationne attention beau       " j’ai perdu mon       six bruno mendonça f les rêves de     après quelques textes « 8° de à la bonne quand les mots spectacle de josué dit josué avait un rythme tout est prêt en moi pour la prédication faite   (à       " (ma gorge est une     faisant la       chaque quand vous serez tout       pass&e         or des quatre archanges que madame est une torche. elle des voix percent, racontent       apr&eg dernier vers aoi réponse de michel "tu sais ce que c’est écoute, josué, antoine simon 29       assis   anatomie du m et références : xavier et voici maintenant quelques il pleut. j’ai vu la la mastication des autres litanies du saint nom l’attente, le fruit j’ai travaillé c’était une antoine simon 2 À perte de vue, la houle des bernard dejonghe... depuis       la pour nicolas lavarenne ma       fleure on préparait c’est ici, me pur ceste espee ai dulor e il y a dans ce pays des voies       soleil il n’est pire enfer que nos voix etudiant à  je signerai mon c’est seulement au chaque jour est un appel, une hans freibach : quand nous rejoignons, en  dans le livre, le       nuage ajout de fichiers sons dans les dessins de martine orsoni dieu faisait silence, mais le pendu ce 28 février 2002.       je me       coude l’impression la plus dernier vers aoi     tout autour à la mémoire de  “... parler une a l’aube des apaches, ma chair n’est si j’étais un libre de lever la tête les plus terribles vous dites : "un la pureté de la survie. nul granz est li calz, si se pour maguy giraud et  “comment quatre si la mer s’est   au milieu de dernier vers aoi tout à fleur d’eaula danse le geste de l’ancienne, f le feu s’est prenez vos casseroles et dans les rêves de la a ma mère, femme parmi madame déchirée a la femme au poussées par les vagues mise en ligne d’un dernier vers aoi dernier vers aoi       quinze  les premières l’art n’existe des quatre archanges que dans l’innocence des Ç’avait été la on cheval a claude b.   comme exode, 16, 1-5 toute       l̵       dans avant dernier vers aoi le 15 mai, à et ces pour jean-louis cantin 1.- clere est la noit e la les parents, l’ultime station 5 : comment deux nouveauté, leonardo rosa a toi le don des cris qui diaphane est le mot (ou napolì napolì j’entends sonner les 1-nous sommes dehors. pour andré  “ce travail qui nous avons affaire à de   est-ce que       enfant faisant dialoguer tout le problème je dors d’un sommeil de dernier vers aoi mon cher pétrarque,   pour olivier villa arson, nice, du 17 dans le pain brisé son carissimo ulisse,torna a attendre. mot terrible.       dans  pour jean le de toutes les moisissures mousses lichens       sur torna a sorrento ulisse torna sors de mon territoire. fais     sur la (elle entretenait un tunnel sans fin et, à juste un c’est une sorte de « h&eacu       aujour comme ce mur blanc zacinto dove giacque il mio je rêve aux gorges le texte qui suit est, bien c’est extrêmement l’impossible en ceste tere ad estet ja il avait accepté able comme capable de donner  un livre écrit     pourquoi n’ayant pas nouvelles mises en f toutes mes pour mes enfants laure et à cri et à janvier 2002 .traverse       m&eacu petites proses sur terre au matin du 1 au retour au moment clers fut li jurz e li   ces sec erv vre ile branches lianes ronces je suis bien dans douze (se fait terre se carmelo arden quin est une       le  la lancinante où l’on revient la communication est merci au printemps des carles li reis en ad prise sa f les marques de la mort sur       apparu et si tu dois apprendre à       j̵       l̵ agnus dei qui tollis peccata raphaËl  tous ces chardonnerets       m̵ souvent je ne sais rien de       banlie je ne sais pas si si, il y a longtemps, les et c’était dans quand il voit s’ouvrir, c’est vrai en 1958 ben ouvre à dans la caverne primordiale 7) porte-fenêtre deuxième essai le antoine simon 20 r.m.a toi le don des cris qui cette machine entre mes pour martine, coline et laure cet article est paru dans le macles et roulis photo rm : d’accord sur       l̵       dans 1 la confusion des sur la toile de renoir, les       nuage pour anne slacik ecrire est autre citation"voui l’existence n’est tant pis pour eux. et il parlait ainsi dans la pour m.b. quand je me heurte et ma foi, beaucoup de merveilles dernier vers aoi   la force du corps,       quand viallat © le château de et te voici humanité pierre ciel dans ma gorge et  riche de mes       allong antoine simon 26       " dernier vers s’il   iv    vers karles se dort cum hume  les œuvres de si grant dol ai que ne j’arrivais dans les ce monde est semé     une abeille de nous savons tous, ici, que   saint paul trois dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau tes chaussures au bas de f les feux m’ont le temps passe si vite, ma mémoire ne peut me dernier vers aoi   la production ] heureux l’homme chairs à vif paumes la réserve des bribes       la  le grand brassage des pas facile d’ajuster le     oued coulant       parfoi (dans mon ventre pousse une       à       le nu(e), comme son nom antoine simon 16 le proche et le lointain la route de la soie, à pied, station 7 : as-tu vu judas se macles et roulis photo 6 même si il ne s’agit pas de et…  dits de un besoin de couper comme de ce jour là, je pouvais aux george(s) (s est la antoine simon 18 temps où les coeurs       le       pav&ea pour andrée   tout est toujours en       je me       sur le mais jamais on ne quai des chargeurs de au seuil de l’atelier (ô fleur de courge... madame est toute ici, les choses les plus martin miguel art et madame est une à propos des grands les doigts d’ombre de neige normalement, la rubrique   en grec, morías vous avez préparation des il souffle sur les collines pour pierre theunissen la on dit qu’agathe granz fut li colps, li dux en lorsqu’on connaît une    regardant pour le prochain basilic, (la a grant dulur tendrai puis je désire un li emperere par sa grant deux ce travail vous est certains soirs, quand je fin première f tous les feux se sont equitable un besoin sonnerait neuf j’implore en vain       montag des conserves ! comme c’est et combien       bruyan le scribe ne retient décembre 2001. seins isabelle boizard 2005 pour michèle aueret       dans a dix sept ans, je ne savais à pour martin la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Rosa C.

Rosa C.

Dernière publication : 17 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Dans les rêves de la mandragore .
Les 3 articles les plus lus : Dans les rêves de la mandragore .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette