BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi moisissures mousses lichens la danse de  de même que les pour martine, coline et laure là, c’est le sable et le lourd travail des meules nu(e), comme son nom "mais qui lit encore le une il faut dire les madame chrysalide fileuse pourquoi yves klein a-t-il Ç’avait été la en cet anniversaire, ce qui voudrais je vous dans les carnets glaciation entre rita est trois fois humble. chaque jour est un appel, une station 3 encore il parle       dans jusqu’à il y a   six formes de la     double je meurs de soif si j’étais un pour jacky coville guetteurs cet article est paru dans le       la chercher une sorte de pour       dans le "patriote", ce texte m’a été tout à fleur d’eaula danse       le  on peut passer une vie       toute trace fait sens. que deux ajouts ces derniers attention beau 5) triptyque marocain macles et roulis photo 7       je me le 19 novembre 2013, à la   un vendredi les oiseaux s’ouvrent mise en ligne edmond, sa grande je t’ai admiré,       " tout est prêt en moi pour       j̵ il existe deux saints portant suite de       enfant au rayon des surgelés je ne saurais dire avec assez chaises, tables, verres, s’égarer on j’ai parlé bien sûr, il y eut  tu ne renonceras pas. antoine simon 15 issent de mer, venent as le scribe ne retient       la buttati ! guarda&nbs la vie est dans la vie. se antoine simon 9 ce le 15 mai, à  monde rassemblé a dix sept ans, je ne savais faisant dialoguer À max charvolen et martin je t’enlace gargouille       sur le quai des chargeurs de la brume. nuages quand c’est le vent qui monde imaginal, pour egidio fiorin des mots la route de la soie, à pied, journée de si elle est belle ? je à propos des grands pas une année sans évoquer moi cocon moi momie fuseau dernier vers aoi       " c’est extrêmement du fond des cours et des dans les horizons de boue, de   né le 7 quand les mots mult est vassal carles de je ne peins pas avec quoi,       le régine robin, approche d’une       neige       juin onzième il n’était qu’un quelques autres j’ai en réserve     pourquoi       il   (dans le la langue est intarissable dans les écroulements nécrologie     longtemps sur   le texte suivant a elle ose à peine la vie humble chez les pluies et bruines,       pav&ea À max charvolen et le ciel est clair au travers vos estes proz e vostre je sais, un monde se traquer   jn 2,1-12 :       vu pour andré max charvolen, martin miguel dernier vers aoi etudiant à       &n souvent je ne sais rien de  ce mois ci : sub       pour nous lirons deux extraits de dire que le livre est une j’entends sonner les thème principal :   voici donc la ainsi va le travail de qui quatrième essai de       m̵ dernier vers aoi histoire de signes .     une abeille de deuxième voici des œuvres qui, le       en la liberté s’imprime à f toutes mes avant propos la peinture est cinq madame aux yeux on croit souvent que le but poussées par les vagues la cité de la musique deux mille ans nous       sur neuf j’implore en vain les routes de ce pays sont raphaËl     les fleurs du et ma foi, les premières à sylvie "moi, esclave" a     [1]  f le feu m’a       midi " je suis un écorché vif. réponse de michel je dors d’un sommeil de     ton ma voix n’est plus que       voyage l’impossible dernier vers aoi six de l’espace urbain, j’ai changé le l’illusion d’une le passé n’est       la de la       et tu d’abord l’échange des macles et roulis photo 6       la où l’on revient   encore une       le des voiles de longs cheveux il arriva que il y a des objets qui ont la       je une fois entré dans la au matin du  tu vois im font chier deuxième approche de rêves de josué, les dessins de martine orsoni antoine simon 2  référencem madame est toute constellations et "et bien, voilà..." dit       dans al matin, quant primes pert antoine simon 11 dernier vers aoi tous ces charlatans qui légendes de michel genre des motsmauvais genre se placer sous le signe de 10 vers la laisse ccxxxii       jonath ajout de fichiers sons dans avec marc, nous avons f les feux m’ont j’ai donc pour ma       alla       sabots       le pour max charvolen 1) la liberté de l’être et que vous dire des       cette et c’était dans pour mes enfants laure et grande lune pourpre dont les au commencement était un homme dans la rue se prend       l̵ le travail de bernard     le pour alain borer le 26       baie pour michèle vertige. une distance      &       ce dans le pain brisé son accorde ton désir à ta À l’occasion de sors de mon territoire. fais antoine simon 32 dans l’innocence des ce qui fascine chez difficile alliage de lu le choeur des femmes de derniers vers sun destre       " je suis la fraîcheur et la antoine simon 23       st la réserve des bribes c’est ici, me avant dernier vers aoi     les provisions passet li jurz, si turnet a ce qu’un paysage peut       descen       object de prime abord, il sculpter l’air : carissimo ulisse,torna a "pour tes giovanni rubino dit quand vous serez tout tout est possible pour qui 1) notre-dame au mur violet antoine simon 20       soleil on trouvera la video est-ce parce que, petit, on  dans toutes les rues       l̵       grappe dernier vers aoi le texte qui suit est, bien un besoin de couper comme de     un mois sans si tu es étudiant en l’heure de la "l’art est-il de pa(i)smeisuns en est venuz on peut croire que martine ainsi fut pétrarque dans  le grand brassage des autre citation  le livre, avec pour jean gautheronle cosmos       l̵ dernier vers aoi huit c’est encore à paysage de ta tombe  et religion de josué il il n’est pire enfer que quand sur vos visages les décembre 2001. et te voici humanité le glacis de la mort le temps passe dans la g. duchêne, écriture le générations       le josué avait un rythme toi, mésange à guetter cette chose       apr&eg macles et roulis photo 3 antoine simon 12 non, björg, pour andrée       longte i en voyant la masse aux       le les enseignants :       fleur       &n encore la couleur, mais cette onze sous les cercles  pour le dernier jour il faut aller voir pour michèle gazier 1 "le renard connaît       parfoi madame déchirée antoine simon 31 comment entrer dans une 1-nous sommes dehors. comme une suite de ce jour-là il lui pour andré villers 1)       deux la terre nous ensevelie de silence, rossignolet tu la pour maxime godard 1 haute       je je crie la rue mue douleur       sur le       le       dans il s’appelait pour frédéric       la dernier vers doel i avrat, 1254 : naissance de de profondes glaouis branches lianes ronces les amants se et tout avait  jésus       deux les durand : une a propos d’une c’est le grand un soir à paris au présentation du tout en travaillant sur les laure et pétrarque comme       la a grant dulur tendrai puis  epître aux station 1 : judas pour jean marie temps où les coeurs   (à comme ce mur blanc la galerie chave qui   en grec, morías       vu paien sunt morz, alquant pur ceste espee ai dulor e  la lancinante et ces a christiane diaphane est le mot (ou    de femme liseuse       &n  “s’ouvre maintenant il connaît le sainte marie, les installations souvent, siglent a fort e nagent e       dans il avait accepté mon travail est une la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > Peinture/arts plastiques

Peinture/arts plastiques

Dernière publication : 31 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Horizon Plume - Horizon Puits , Elle dit Venise , Odyssées furtives, 12 .
Les 3 articles les plus lus : Alfred Angeletti, peintre , Sainte Dorothée , Sainte Martine .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette