BRIBES EN LIGNE
un temps hors du sculpter l’air : dans l’innocence des nos voix elle réalise des       bonheu tout est possible pour qui c’était une de la c’est la chair pourtant eurydice toujours nue à comme une suite de je découvre avant toi       la deuxième suite   je ne comprends plus deuxième apparition     un mois sans       sur il existe deux saints portant       ce les amants se     hélas, ce jour-là il lui on dit qu’agathe la poésie, à la le scribe ne retient pour marcel un trait gris sur la ( ce texte a       la folie de josuétout est vous êtes  tu ne renonceras pas. aux george(s) (s est la rêve, cauchemar,   au milieu de rm : d’accord sur ce texte se présente constellations et pour martine       ma       jonath       une j’oublie souvent et onzième       ( autres litanies du saint nom antoine simon 5 Éléments -  dans le livre, le  dans toutes les rues j’écoute vos       soleil dernier vers aoi carles respunt :     chant de     les fleurs du la fraîcheur et la archipel shopping, la et que vous dire des ils s’étaient     m2 &nbs les durand : une halt sunt li pui e mult halt   je n’ai jamais pluies et bruines,   né le 7 il existe au moins deux       nuage bien sûr, il y eut ses mains aussi étaient références : xavier ce pays que je dis est encore une citation“tu       allong rm : nous sommes en dernier vers aoi le 2 juillet douce est la terre aux yeux  c’était quatre si la mer s’est des quatre archanges que moisissures mousses lichens pour et il fallait aller debout dans ma gorge je rêve aux gorges mouans sartoux. traverse de nous viendrons nous masser la mastication des       " pour daniel farioli poussant immense est le théâtre et  le "musée clere est la noit e la pour alain borer le 26 derniers ce paysage que tu contemplais       un mais jamais on ne la terre a souvent tremblé …presque vingt ans plus vous n’avez traquer ne faut-il pas vivre comme les textes mis en ligne  dernier salut au dont les secrets… à quoi 1257 cleimet sa culpe, si pour julius baltazar 1 le dimanche 18 avril 2010 nous       les  dernières mises    de femme liseuse madame est une torche. elle à cri et à attelage ii est une œuvre normal 0 21 false fal pour jacqueline moretti, le temps passe si vite, la mort d’un oiseau. vue à la villa tamaris       je me dernier vers aoi nice, le 8 octobre       dans       le dentelle : il avait antoine simon 28 dernier vers aoi       la antoine simon 3 normalement, la rubrique       enfant able comme capable de donner l’appel tonitruant du   j’ai souvent       au le nécessaire non dans les rêves de la voudrais je vous et te voici humanité merle noir  pour ainsi va le travail de qui ouverture de l’espace cinquième essai tout macao grise titrer "claude viallat,       le f j’ai voulu me pencher antoine simon 9       m&eacu une il faut dire les     l’é dernier vers aoi la fonction, c’est parfois un pays  la lancinante « h&eacu un jour nous avons le grand combat : (josué avait     oued coulant c’est ici, me a l’aube des apaches, cet article est paru pour jean gautheronle cosmos deuxième essai morz est rollant, deus en ad       cette       bien à propos des grands j’ai travaillé la bouche pleine de bulles très saintes litanies sous l’occupation   entrons dans le monde de cette patrick joquel vient de lentement, josué il en est des meurtrières. a grant dulur tendrai puis légendes de michel l’art c’est la la légende fleurie est les doigts d’ombre de neige f le feu m’a accoucher baragouiner le passé n’est le geste de l’ancienne, torna a sorrento ulisse torna la gaucherie à vivre,       devant       dans       la ajout de fichiers sons dans       je       soleil   le texte suivant a dans les écroulements le proche et le lointain pour robert lu le choeur des femmes de quant carles oït la       bruyan je ne peins pas avec quoi, "je me tais. pour taire.  “comment       dans antoine simon 26 des conserves ! d’ eurydice ou bien de et je vois dans vos       fourr&       au vous dites : "un des quatre archanges que a la fin il ne resta que     du faucon     pluie du   (dans le dernier vers aoi grande lune pourpre dont les (de)lecta lucta   madame, vous débusquez l’illusion d’une sequence 6   le vous deux, c’est joie et sur l’erbe verte si est lancinant ô lancinant pour michèle aueret antoine simon 12 le texte qui suit est, bien j’ai longtemps   d’un coté, en 1958 ben ouvre à           pourquoi         &n et nous n’avons rien       midi   la baie des anges       les     ton  les premières 1-nous sommes dehors. ma mémoire ne peut me chaque automne les toutefois je m’estimais       quand un tunnel sans fin et, à très malheureux... dans ce périlleux "ces deux là se ne pas négocier ne la terre nous l’impossible   maille 1 :que le galop du poème me l’évidence antoine simon 27 zacinto dove giacque il mio f le feu s’est       pav&ea bernadette griot vient de f dans le sourd chatoiement se reprendre. creuser son de proche en proche tous tromper le néant       " le temps passe dans la tout en vérifiant (À l’église ce monde est semé je crie la rue mue douleur       sur quand vous serez tout marie-hélène  marcel migozzi vient de l’existence n’est peinture de rimes. le texte  les trois ensembles dans le patriote du 16 mars ma chair n’est  zones gardées de   pour olivier autre petite voix voici des œuvres qui, le je meurs de soif nous dirons donc passent .x. portes,    regardant suite du blasphème de     sur la c’est une sorte de effleurer le ciel du bout des    tu sais    si tout au long pure forme, belle muette, tout mon petit univers en       sur  mise en ligne du texte  au travers de toi je et c’était dans pour andrée je suis occupé ces je t’enfourche ma s’égarer on et ces       &   encore une macles et roulis photo marché ou souk ou la fraîcheur et la pour angelo la tentation du survol, à préparation des       six madame, c’est notre le lent déferlement pour max charvolen 1) allons fouiller ce triangle poussées par les vagues       sur en cet anniversaire, ce qui       deux       &n voile de nuità la le bulletin de "bribes pour martin quand les mots la réserve des bribes le géographe sait tout equitable un besoin sonnerait       magnol antoine simon 32     dans la ruela in the country antoine simon 15 vedo la luna vedo le les cuivres de la symphonie tandis que dans la grande nouvelles mises en vous avez cliquetis obscène des attendre. mot terrible.   dits de dernier vers que mort     de rigoles en du fond des cours et des       &agrav       embarq À l’occasion de       montag difficile alliage de « 8° de fragilité humaine. art jonction semble enfin       fleur au programme des actions chairs à vif paumes de pa(i)smeisuns en est venuz       apparu mult ben i fierent franceis e quand nous rejoignons, en aucun hasard si se pour jacky coville guetteurs deux ce travail vous est l’instant criblé     depuis le plus insupportable chez tu le sais bien. luc ne onze sous les cercles la rencontre d’une depuis le 20 juillet, bribes       alla ce qu’un paysage peut  “ne pas  hier, 17 la danse de 1254 : naissance de ici, les choses les plus pour pierre theunissen la ….omme virginia par la alocco en patchworck ©       sur dernier vers aoi       dans ouverture d’une  de même que les       dans     après la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > Performance

Performance



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette