BRIBES EN LIGNE
pourquoi yves klein a-t-il au lecteur voici le premier       m&eacu encore une citation“tu dernier vers aoi       soleil       " rêve, cauchemar, dessiner les choses banales onze sous les cercles f toutes mes dernier vers aoi tout est possible pour qui il n’est pire enfer que antoine simon 11 la vie humble chez les       reine       au cinquième essai tout chercher une sorte de le lent tricotage du paysage    au balcon       dans       que (À l’église madame porte à soudain un blanc fauche le il s’appelait et te voici humanité sauvage et fuyant comme   (dans le cyclades, iii°    seule au générations errer est notre lot, madame,     longtemps sur comment entrer dans une       grimpa   ces sec erv vre ile À la loupe, il observa diaphane est le mot (ou         &n moisissures mousses lichens et  riche de mes       &agrav       le l’existence n’est  il y a le cette machine entre mes epuisement de la salle,  les éditions de   saint paul trois  hier, 17 vous deux, c’est joie et il ne sait rien qui ne va j’ai donné, au mois le lourd travail des meules giovanni rubino dit il en est des meurtrières. paysage de ta tombe  et en 1958 ben ouvre à abu zayd me déplait. pas       la c’est vrai pour michèle gazier 1 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 18       le bribes en ligne a  martin miguel vient pour jean marie patrick joquel vient de       tourne le coquillage contre pluies et bruines, (en regardant un dessin de jusqu’à il y a vedo la luna vedo le antoine simon 28 leonardo rosa pour yves et pierre poher et « pouvez-vous ensevelie de silence,       &agrav       &ccedi ouverture de l’espace effleurer le ciel du bout des issent de mer, venent as la fraîcheur et la       pass&e       marche j’ai travaillé dernier vers aoi       grappe diaphane est le       " ] heureux l’homme   pour adèle et si tu es étudiant en rm : d’accord sur je désire un nos voix pas même c’est un peu comme si, dernier vers aoi 0 false 21 18 deux mille ans nous les lettres ou les chiffres       &n ce jour-là il lui la fonction,   nous sommes « e ! malvais li quens oger cuardise       en un accoucher baragouiner je suis immense est le théâtre et napolì napolì pour andré       su  le grand brassage des toute trace fait sens. que difficile alliage de   j’ai souvent able comme capable de donner toulon, samedi 9 pas de pluie pour venir envoi du bulletin de bribes de mes deux mains normalement, la rubrique l’impression la plus a l’aube des apaches, la langue est intarissable quatrième essai rares les petites fleurs des rêves de josué, bal kanique c’est       sur pour andré montagnesde art jonction semble enfin deuxième apparition       ( lancinant ô lancinant cet article est paru dans le tous ces charlatans qui je m’étonne toujours de la max charvolen, martin miguel       maquis descendre à pigalle, se       avant f dans le sourd chatoiement non... non... je vous assure, je ne sais pas si "si elle est g. duchêne, écriture le nice, le 18 novembre 2004 pour martin       le       journ& vertige. une distance   un vendredi       la dernier vers aoi dans les rêves de la cet article est paru dernier vers aoi et que dire de la grâce au matin du f qu’il vienne, le feu       quinze  la toile couvre les clquez sur   le 10 décembre "moi, esclave" a pour ma antoine simon 13 six de l’espace urbain, antoine simon 9 madame, c’est notre dimanche 18 avril 2010 nous alocco en patchworck ©       baie       un   la baie des anges les étourneaux ! un homme dans la rue se prend      &       cette     cet arbre que paien sunt morz, alquant af : j’entends       retour       ma       qui  pour de       le antoine simon 20 le travail de bernard       o et ma foi, vous avez à sylvie  avec « a la madame est une torche. elle       pav&ea     nous       devant avez-vous vu       au nous dirons donc       vu       le tout en vérifiant       sur le ...et poème pour       la "l’art est-il       dans   en grec, morías halt sunt li pui e mult halt dans ce périlleux temps de pierres     à       je me d’ eurydice ou bien de  tous ces chardonnerets il en est des noms comme du s’ouvre la a toi le don des cris qui dernier vers aoi     ciel !!!!  “ne pas   au milieu de sculpter l’air : mouans sartoux. traverse de  epître aux a supposer quece monde tienne     faisant la printemps breton, printemps il existe deux saints portant de pareïs li seit la       il dans le monde de cette beaucoup de merveilles madame des forêts de carissimo ulisse,torna a       nuage       la archipel shopping, la À peine jetés dans le zacinto dove giacque il mio inoubliables, les         or dans les carnets accorde ton désir à ta macles et roulis photo l’ami michel a dix sept ans, je ne savais autre essai d’un les routes de ce pays sont       arauca       parfoi deuxième essai agnus dei qui tollis peccata dernier vers aoi       magnol approche d’une ne faut-il pas vivre comme on peut croire que martine outre la poursuite de la mise       jonath si elle est belle ? je de prime abord, il       les       je journée de quelque temps plus tard, de   dits de quelques autres   marcel toujours les lettres : travail de tissage, dans tromper le néant je sais, un monde se     du faucon avant dernier vers aoi coupé le sonà on trouvera la video       l̵ rita est trois fois humble. 1. il se trouve que je suis dernier vers aoi nous savons tous, ici, que on croit souvent que le but mise en ligne   3   

les a la femme au a christiane s’égarer on m1       de proche en proche tous un titre : il infuse sa la communication est de sorte que bientôt aucun hasard si se on a cru à les dernières granz fut li colps, li dux en autre citation le 15 mai, à le geste de l’ancienne, préparation des       le antoine simon 2 du bibelot au babilencore une dernier vers aoi madame a des odeurs sauvages cher bernard en ceste tere ad estet ja ce texte m’a été       je monde imaginal, le 23 février 1988, il     pluie du       au    tu sais       vu c’est seulement au rien n’est station 4 : judas  antoine simon 33 passent .x. portes, petit matin frais. je te antoine simon 7       embarq pour egidio fiorin des mots le proche et le lointain tendresses ô mes envols c’est le grand antoine simon 22 pour mon épouse nicole j’entends sonner les me nous serons toujours ces f tous les feux se sont il y a tant de saints sur ce poème est tiré du pour qui veut se faire une     le cygne sur  née à       force qu’est-ce qui est en je reviens sur des  la lancinante ainsi alfred…     double     son       entre  référencem un temps hors du       sur samuelchapitre 16, versets 1 et ces granz est li calz, si se   on n’est ma mémoire ne peut me la liberté s’imprime à la route de la soie, à pied,       & le bulletin de "bribes histoire de signes . "tu sais ce que c’est  on peut passer une vie il n’était qu’un ce qui fait tableau : ce le franchissement des au labyrinthe des pleursils villa arson, nice, du 17     l’é “dans le dessin sous l’occupation …presque vingt ans plus tous feux éteints. des au seuil de l’atelier  “la signification i en voyant la masse aux temps de pierres dans la vous dites : "un carissimo ulisse,torna a 13) polynésie       les toi, mésange à li emperere s’est la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > approches critiques

approches critiques

Dernière publication : 30 janvier 2016.
Les 3 derniers articles : Sur un voleur de feu , PASO , L’institut des archives sauvages .
Les 3 articles les plus lus : Viallat, Saytour, Dezeuze et la Peinture Analytique , L’institut des archives sauvages , de BN à RM, le 2 juillet 2000 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette