BRIBES EN LIGNE
je t’enfourche ma j’écoute vos tu le sais bien. luc ne je serai toujours attentif à station 4 : judas  en cet anniversaire, ce qui       en un aux george(s) (s est la 1) la plupart de ces maintenant il connaît le li emperere par sa grant et que dire de la grâce  martin miguel vient antoine simon 19 pour mireille et philippe deux ajouts ces derniers antoine simon 16 pour jacqueline moretti, ici, les choses les plus comme un préliminaire la se placer sous le signe de       assis  “ne pas le temps passe dans la j’ai en réserve ( ce texte a travail de tissage, dans à       la zacinto dove giacque il mio antoine simon 3 le travail de bernard  “s’ouvre       l̵ antoine simon 29 “le pinceau glisse sur dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi dieu faisait silence, mais pour egidio fiorin des mots j’aime chez pierre       une       ma beaucoup de merveilles merci à la toile de macao grise    7 artistes et 1 générations   l’oeuvre vit son  au travers de toi je d’ eurydice ou bien de il faut laisser venir madame chaque automne les        jésus la danse de       le     dans la ruela À max charvolen et  le grand brassage des à propos des grands « e ! malvais (ô fleur de courge...       six  ce mois ci : sub       la pie granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi dernier vers aoi       ( dernier vers aoi voile de nuità la lancinant ô lancinant au labyrinthe des pleursils pour alain borer le 26 quand sur vos visages les     le un nouvel espace est ouvert les dieux s’effacent au commencement était régine robin,   encore une dernier vers aoi troisième essai dernier vers aoi   la question du récit ce qui importe pour la fraîcheur et la       voyage       cette antoine simon 6 abu zayd me déplait. pas   tout est toujours en « amis rollant, de sept (forces cachées qui rêves de josué, antoine simon 21 dire que le livre est une et voici maintenant quelques Être tout entier la flamme la galerie chave qui le samedi 26 mars, à 15 marie-hélène comment entrer dans une deuxième apparition de Ç’avait été la écoute, josué, ce pays que je dis est archipel shopping, la       sur buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi vi.- les amicales aventures     de rigoles en       pass&e   est-ce que j’oublie souvent et nice, le 30 juin 2000 a grant dulur tendrai puis le scribe ne retient     "       gentil sors de mon territoire. fais dernier vers aoi       é       devant       le la vie est dans la vie. se le lent tricotage du paysage je meurs de soif dans les carnets  l’exposition  antoine simon 28       deux torna a sorrento ulisse torna dans le pays dont je vous       magnol paysage de ta tombe  et c’est la chair pourtant pour michèle gazier 1) difficile alliage de vue à la villa tamaris j’ai donc             le paroles de chamantu       la nice, le 18 novembre 2004       coude cette machine entre mes dans l’innocence des 1254 : naissance de tu le saiset je le vois madame déchirée       allong un jour, vous m’avez       " il semble possible (de)lecta lucta         force elle réalise des « h&eacu       "   un vendredi autre citation"voui     à madame des forêts de station 1 : judas marché ou souk ou non, björg,       pour langues de plomba la encore une citation“tu       rampan des voix percent, racontent et encore  dits les textes mis en ligne je me souviens de 10 vers la laisse ccxxxii raphaËl quel ennui, mortel pour il n’était qu’un et combien seul dans la rue je ris la essai de nécrologie, gardien de phare à vie, au À perte de vue, la houle des "mais qui lit encore le       l̵ eurydice toujours nue à une fois entré dans la ce qu’un paysage peut la brume. nuages tout à fleur d’eaula danse sur l’erbe verte si est pure forme, belle muette, juste un madame dans l’ombre des nos voix préparation des ce paysage que tu contemplais toulon, samedi 9 et  riche de mes pour michèle       et     &nbs montagnesde ils sortent       m̵ f les marques de la mort sur de tantes herbes el pre la vie est ce bruissement a ma mère, femme parmi       &agrav c’est vrai et que vous dire des j’arrivais dans les  mise en ligne du texte martin miguel art et et si au premier jour il           tout autour pour nicolas lavarenne ma le géographe sait tout       sur   pour adèle et bribes en ligne a antoine simon 7 bien sûr, il y eut quatrième essai de  tu vois im font chier saluer d’abord les plus li emperere s’est       tourne pour anne slacik ecrire est deuxième essai le pour martin f j’ai voulu me pencher le corps encaisse comme il     pourquoi       les pour lee violette cachéeton merci au printemps des       ton       bonhe f dans le sourd chatoiement temps de bitume en fusion sur une il faut dire les     &nbs que reste-t-il de la       entre approche d’une dernier vers aoi       le       s̵ pour marcel viallat © le château de dernier vers aoi quatrième essai de art jonction semble enfin je n’hésiterai normal 0 21 false fal c’était une     m2 &nbs       dans l’appel tonitruant du dentelle : il avait       le       ruelle   j’ai souvent à sylvie carmelo arden quin est une     extraire f toutes mes suite du blasphème de 0 false 21 18 mise en ligne d’un polenta accorde ton désir à ta cet article est paru dans le   ces notes antoine simon 32       apparu (josué avait "si elle est références : xavier le 28 novembre, mise en ligne  dans toutes les rues le ciel de ce pays est tout peinture de rimes. le texte pierre ciel dans les carnets       banlie reprise du site avec la pour robert "et bien, voilà..." dit j’ai relu daniel biga, dans les hautes herbes       cerisi   maille 1 :que     surgi   je n’ai jamais pourquoi yves klein a-t-il coupé en deux quand on a cru à pour ma la route de la soie, à pied, je suis bien dans       dans immense est le théâtre et       &ccedi ses mains aussi étaient le "patriote", aucun hasard si se tout en travaillant sur les sixième et…  dits de mult est vassal carles de 1257 cleimet sa culpe, si 1- c’est dans antoine simon 27       dans       vu genre des motsmauvais genre il s’appelait deux ce travail vous est derniers vers sun destre   3   

les le coquillage contre pour andré journée de       sur       sur le onzième f le feu s’est couleur qui ne masque pas  ce qui importe pour       sur f tous les feux se sont pour tendresses ô mes envols il y a dans ce pays des voies lentement, josué d’abord l’échange des le bulletin de "bribes c’est une sorte de       la dans un coin de nice, juste un mot pour annoncer madame a des odeurs sauvages pur ceste espee ai dulor e bernard dejonghe... depuis patrick joquel vient de    tu sais je découvre avant toi j’ai longtemps il souffle sur les collines       sur je déambule et suis       embarq soudain un blanc fauche le le 26 août 1887, depuis et je vois dans vos sables mes parolesvous c’est la peur qui fait l’impression la plus j’ai ajouté     faisant la autre essai d’un souvent je ne sais rien de a la fin il ne resta que la légende fleurie est démodocos... Ça a bien un toute une faune timide veille À max charvolen et martin rimbaud a donc f le feu s’est la cité de la musique dernier vers aoi  les éditions de     cet arbre que cet article est paru pour julius baltazar 1 le   ces sec erv vre ile me ...et poème pour les oiseaux s’ouvrent coupé le sonà il était question non a christiane  hors du corps pas un titre : il infuse sa f qu’il vienne, le feu la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Avril

Avril

Dernière publication : 12 février 2009.
Les 3 derniers articles : L’éternité par petits bouts .
Les 3 articles les plus lus : L’éternité par petits bouts .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette