BRIBES EN LIGNE
accoucher baragouiner pour raphaël antoine simon 26 i mes doigts se sont ouverts à propos “la a la fin il ne resta que je suis celle qui trompe toutes sortes de papiers, sur al matin, quant primes pert  “ne pas       tourne  les éditions de « pouvez-vous marcel alocco a les premières       &agrav le numéro exceptionnel de pour maguy giraud et sables mes parolesvous       la pie dans les carnets clers fut li jurz e li dernier vers aoi vi.- les amicales aventures un jour nous avons trois tentatives desesperees il arriva que mise en ligne     un mois sans ki mult est las, il se dort huit c’est encore à nous avancions en bas de     dans la ruela outre la poursuite de la mise percey priest lakesur les cinq madame aux yeux de profondes glaouis ce monde est semé       la jamais je n’aurais l’existence n’est pour max charvolen 1) il en est des meurtrières. li emperere s’est       grappe nécrologie l’attente, le fruit   pour olivier bernard dejonghe... depuis la cité de la musique josué avait un rythme je n’hésiterai le grand combat : le franchissement des tromper le néant une errance de “le pinceau glisse sur antoine simon 3 f les feux m’ont       les merle noir  pour       apparu       &agrav le soleil n’est pas       &       sur toi, mésange à dernier vers aoi   non... non... je vous assure, et ma foi,    courant pour andrée comment entrer dans une       neige       crabe- de pa(i)smeisuns en est venuz     à quand vous serez tout encore une citation“tu et…  dits de la brume. nuages dernier vers aoi o tendresses ô mes   ces notes paroles de chamantu       quand   ciel !!!! de la la pureté de la survie. nul     le la rencontre d’une autre citation"voui dernier vers aoi  martin miguel vient     du faucon le tissu d’acier preambule – ut pictura dans la caverne primordiale madame dans l’ombre des pour jacqueline moretti,       ( très malheureux...       pav&ea pour jean gautheronle cosmos le 23 février 1988, il très saintes litanies  je signerai mon carissimo ulisse,torna a tandis que dans la grande et je vois dans vos de proche en proche tous travail de tissage, dans l’appel tonitruant du que d’heures f le feu est venu,ardeur des       m̵ ma voix n’est plus que       dans passent .x. portes, suite du blasphème de  de la trajectoire de ce  tu ne renonceras pas. quatre si la mer s’est la fonction, onze sous les cercles je serai toujours attentif à rimbaud a donc   pour théa et ses pour michèle aueret aucun hasard si se sept (forces cachées qui    au balcon il y a tant de saints sur j’ai changé le voile de nuità la clere est la noit e la pourquoi yves klein a-t-il la mort d’un oiseau. À l’occasion de ce qu’un paysage peut est-ce parce que, petit, on ils s’étaient deux ce travail vous est passet li jurz, la noit est       &agrav   maille 1 :que jouer sur tous les tableaux       reine l’erbe del camp, ki du fond des cours et des écoute, josué, le samedi 26 mars, à 15 vous n’avez attendre. mot terrible. je crie la rue mue douleur  les trois ensembles carissimo ulisse,torna a mon travail est une branches lianes ronces li quens oger cuardise quai des chargeurs de   pour le prochain c’est pour moi le premier pour angelo       je j’ai travaillé dernier vers aoi iv.- du livre d’artiste  tu vois im font chier c’est la distance entre "ah ! mon doux pays, rare moment de bonheur, madame est la reine des agnus dei qui tollis peccata clquez sur coupé en deux quand  hors du corps pas (À l’église macles et roulis photo 1 fin première dans un coin de nice, l’ami michel lorsqu’on connaît une un trait gris sur la madame chrysalide fileuse vedo la luna vedo le lu le choeur des femmes de et c’était dans la mastication des pour martine, coline et laure       l̵ dieu faisait silence, mais       pav&ea antoine simon 21 antoine simon 9 le proche et le lointain       sur li emperere par sa grant dans les carnets       m&eacu       six dernier vers aoi pour maxime godard 1 haute si tu es étudiant en   marcel la question du récit mes pensées restent 1-nous sommes dehors. dans les écroulements deuxième essai le les avenues de ce pays       le souvent je ne sais rien de ici, les choses les plus       soleil f tous les feux se sont je rêve aux gorges       retour     &nbs   le texte suivant a antoine simon 19 tu le saiset je le vois dernier vers aoi       à       il une fois entré dans la mougins. décembre f les rêves de mi viene in mentemi écrirecomme on se ce jour-là il lui si grant dol ai que ne et il fallait aller debout dernier vers aoi ce qui importe pour pour anne slacik ecrire est       maquis dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez       le       en       au a ma mère, femme parmi s’ouvre la normal 0 21 false fal c’est parfois un pays       l̵       quinze       banlie dernier vers aoi antoine simon 17 comme ce mur blanc petit matin frais. je te du bibelot au babilencore une ço dist li reis :       au rien n’est laure et pétrarque comme ce va et vient entre j’ai donné, au mois  dans le livre, le dans ce pays ma mère comme une suite de       nuage   3   

les des voiles de longs cheveux chairs à vif paumes pur ceste espee ai dulor e seins isabelle boizard 2005 nous lirons deux extraits de tout le problème i.- avaler l’art par moi cocon moi momie fuseau on trouvera la video pierre ciel grant est la plaigne e large     l’é je ne peins pas avec quoi, quelques textes un jour, vous m’avez     chambre quel étonnant dernier vers aoi station 4 : judas  maintenant il connaît le c’est un peu comme si,       sur       la quand les mots religion de josué il       object attelage ii est une œuvre il pleut. j’ai vu la jamais si entêtanteeurydice pour andré non, björg,       nuage troisième essai et       s̵ quand les eaux et les terres vous avez réponse de michel       va la réserve des bribes Être tout entier la flamme     pluie du 1254 : naissance de       chaque même si       force de l’autre à la mémoire de       &n il existe au moins deux dans le pain brisé son mille fardeaux, mille       embarq c’est une sorte de d’un côté vous avez a propos d’une je reviens sur des "si elle est i en voyant la masse aux au lecteur voici le premier la gaucherie à vivre, pour martine f le feu s’est     son       parfoi       ( au programme des actions   jn 2,1-12 : certains prétendent juste un mot pour annoncer f j’ai voulu me pencher       o       dans       sur le petites proses sur terre dernier vers aoi dernier vers aoi dernier vers aoi légendes de michel       la pour mireille et philippe et nous n’avons rien 1257 cleimet sa culpe, si  née à     surgi       il   au milieu de station 5 : comment raphaël raphaël   adagio   je       et dentelle : il avait     vers le soir       pass&e     oued coulant dernier vers que mort     &nbs madame, vous débusquez où l’on revient voici des œuvres qui, le pour  c’était equitable un besoin sonnerait af : j’entends ne faut-il pas vivre comme       "     m2 &nbs      & arbre épanoui au ciel les installations souvent, antoine simon 2 rien n’est plus ardu able comme capable de donner les dernières  hier, 17 je t’enlace gargouille paysage de ta tombe  et       sur c’est vrai       le printemps breton, printemps à cri et à la poésie, à la le texte qui suit est, bien de prime abord, il pour jean-louis cantin 1.- pour robert la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > approches littéraires

approches littéraires

Dernière publication : 31 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Horizon Plume - Horizon Puits , Je vois la digitale... , Je vois la digitale... .
Les 3 articles les plus lus : Matrice / matière , Sainte Marguerite , Villanelle pour Albert Chubac .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette