BRIBES EN LIGNE
marché ou souk ou station 5 : comment dans la caverne primordiale       la il arriva que jusqu’à il y a vi.- les amicales aventures       je pour robert trois (mon souffle au matin il ne s’agit pas de f le feu s’est avez-vous vu mais jamais on ne le soleil n’est pas ma mémoire ne peut me et je vois dans vos  martin miguel vient       grappe la poésie, à la seins isabelle boizard 2005       le     les provisions soudain un blanc fauche le pour jean-louis cantin 1.- chaises, tables, verres, l’homme est pour andré villers 1)       l̵       voyage     chambre s’égarer on derniers Éléments - gardien de phare à vie, au macles et roulis photo 7 le grand combat : ce qui fascine chez mes pensées restent je sais, un monde se       le madame est la reine des c’est parfois un pays bientôt, aucune amarre    7 artistes et 1 1 au retour au moment     une abeille de dire que le livre est une du bibelot au babilencore une face aux bronzes de miodrag la gaucherie à vivre, giovanni rubino dit ce pays que je dis est f le feu s’est       le il n’est pire enfer que le coquillage contre clers est li jurz et li       le les routes de ce pays sont  pour de antoine simon 17 quand sur vos visages les c’est le grand très saintes litanies je découvre avant toi       deux ainsi va le travail de qui la bouche pure souffrance livre grand format en trois l’heure de la   encore une toi, mésange à le recueil de textes premier essai c’est       va un temps hors du là, c’est le sable et       vu vue à la villa tamaris cet article est paru     surgi il pleut. j’ai vu la mult ben i fierent franceis e il tente de déchiffrer,       pav&ea macles et roulis photo 3 le ciel de ce pays est tout je désire un antoine simon 31   ces sec erv vre ile       sur le on croit souvent que le but au commencement était       la       juin a ma mère, femme parmi troisième essai (josué avait lentement quatrième essai rares avec marc, nous avons pour pierre theunissen la passet li jurz, si turnet a   entrons   tout est toujours en    seule au et nous n’avons rien peinture de rimes. le texte 1257 cleimet sa culpe, si ma voix n’est plus que a la libération, les   l’oeuvre vit son   marcel pour andrée le coeur du présentation du     hélas, diaphane est le       à       la pie     double ne faut-il pas vivre comme       nuage c’était une       un   anatomie du m et de l’autre antoine simon 13 le lent déferlement ouverture d’une ce qui importe pour ce monde est semé paysage de ta tombe  et essai de nécrologie, lorsque martine orsoni a christiane dernier vers aoi etudiant à  tu ne renonceras pas.       entre   je n’ai jamais alocco en patchworck ©       baie etait-ce le souvenir poème pour       crabe-   1) cette glaciation entre je suis occupé ces vous dites : "un edmond, sa grande la fraîcheur et la mais non, mais non, tu la rencontre d’une       fleure       &agrav le geste de l’ancienne, faisant dialoguer pour frédéric un jour, vous m’avez       embarq c’est la distance entre merci à marc alpozzo       vu dans le monde de cette       sur       en seul dans la rue je ris la dernier vers aoi preambule – ut pictura l’erbe del camp, ki vous n’avez un titre : il infuse sa dans ce pays ma mère pas facile d’ajuster le la galerie chave qui rimbaud a donc   dits de ce paysage que tu contemplais abstraction voir figuration mult est vassal carles de recleimet deu mult juste un mot pour annoncer je déambule et suis equitable un besoin sonnerait pour gilbert pour philippe dernier vers aoi ce qui aide à pénétrer le de profondes glaouis outre la poursuite de la mise je t’enlace gargouille       la j’ai donc ( ce texte a pour jean gautheronle cosmos  “... parler une       apparu l’appel tonitruant du le franchissement des karles se dort cum hume       un un besoin de couper comme de dorothée vint au monde       m̵       midi générations       ruelle madame chrysalide fileuse fragilité humaine. pour maguy giraud et il aurait voulu être on peut croire que martine le tissu d’acier  de même que les deuxième essai   un "tu sais ce que c’est toujours les lettres : jouer sur tous les tableaux je ne peins pas avec quoi, carissimo ulisse,torna a j’ai donné, au mois       assis laure et pétrarque comme je reviens sur des cinq madame aux yeux ainsi fut pétrarque dans autre essai d’un ma voix n’est plus que pas sur coussin d’air mais le lourd travail des meules et combien  hier, 17 (la numérotation des     un mois sans  pour le dernier jour et tout avait       une ajout de fichiers sons dans  la lancinante un nouvel espace est ouvert ce qu’un paysage peut  il y a le     dans la ruela       su béatrice machet vient de deuxième apparition six de l’espace urbain, "mais qui lit encore le       " f les marques de la mort sur tout le problème       la       dans pour angelo  dans toutes les rues ecrire sur au rayon des surgelés f les feux m’ont       au  “comment se reprendre. creuser son et si tu dois apprendre à 0 false 21 18 le 15 mai, à il y a dans ce pays des voies 10 vers la laisse ccxxxii et  riche de mes traquer a l’aube des apaches, une il faut dire les je n’hésiterai et si au premier jour il quatrième essai de       " à propos “la « amis rollant, de l’existence n’est       le pour jacqueline moretti, l’une des dernières dernier vers aoi j’aime chez pierre       m&eacu attendre. mot terrible. le passé n’est dans le pays dont je vous bribes en ligne a exacerbé d’air dernier vers aoi antoine simon 12 antoine simon 29 dernier vers aoi rm : nous sommes en à la mémoire de la fraîcheur et la voile de nuità la carmelo arden quin est une  epître aux a supposer quece monde tienne   voici donc la       dans antoine simon 14 quand les mots diaphane est le mot (ou   en grec, morías réponse de michel imagine que, dans la "l’art est-il  dans le livre, le il existe au moins deux  mise en ligne du texte depuis ce jour, le site la terre nous quatre si la mer s’est pour julius baltazar 1 le f le feu est venu,ardeur des en cet anniversaire, ce qui       soleil violette cachéeton vous avez  improbable visage pendu je ne saurais dire avec assez       sur tout est prêt en moi pour madame, on ne la voit jamais    de femme liseuse antoine simon 9       descen 0 false 21 18 les amants se s’ouvre la des conserves !   que signifie       avant    regardant toute trace fait sens. que exode, 16, 1-5 toute  hors du corps pas v.- les amicales aventures du       au     longtemps sur   (à si grant dol ai que ne sur la toile de renoir, les au matin du il est le jongleur de lui       la       st epuisement de la salle, les premières 5) triptyque marocain       voyage sixième et que vous dire des raphaël dernier vers aoi attendre. mot terrible. de la mise en ligne d’un et que dire de la grâce a propos d’une       fourr&       la     après le lent tricotage du paysage     le li emperere s’est la brume. nuages       ( la force du corps, depuis le 20 juillet, bribes je t’enfourche ma les dernières i en voyant la masse aux approche d’une paroles de chamantu « 8° de pour helmut et il fallait aller debout     de rigoles en printemps breton, printemps autre petite voix  un livre écrit antoine simon 18 pour ma il y a des objets qui ont la au programme des actions il n’y a pas de plus autre citation de mes deux mains dernier vers aoi pas même       l̵ la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Cartereau

Cartereau

Dernière publication : 17 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : La fantaisie de la Mangrove .
Les 3 articles les plus lus : La fantaisie de la Mangrove .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette