BRIBES EN LIGNE
      nuage un nouvel espace est ouvert rossignolet tu la le tissu d’acier le texte qui suit est, bien 1) notre-dame au mur violet       les de sorte que bientôt   si vous souhaitez       au       en dernier vers aoi     au couchant dans ma gorge    courant alocco en patchworck ©       dans comme ce mur blanc dernier vers aoi accorde ton désir à ta antoine simon 17       cerisi nice, le 30 juin 2000 toutes ces pages de nos présentation du tout en vérifiant de la la liberté s’imprime à neuf j’implore en vain     ton     depuis pour anne slacik ecrire est on cheval       dans deuxième approche de sept (forces cachées qui       pour tendresses ô mes envols station 4 : judas  les lettres ou les chiffres       allong quant carles oït la les dernières       r.m.a toi le don des cris qui  mise en ligne du texte pour michèle gazier 1) mes pensées restent depuis ce jour, le site       vu pour maxime godard 1 haute pour julius baltazar 1 le le "patriote",       sur poème pour ils s’étaient l’art n’existe antoine simon 14 sur la toile de renoir, les premier essai c’est et encore  dits       midi je t’enlace gargouille pour alain borer le 26 quand il voit s’ouvrir, à sylvie ce qui fait tableau : ce dans les hautes herbes       &agrav à propos “la madame est toute       magnol dernier vers aoi “dans le dessin antoine simon 9 dernier vers aoi légendes de michel « amis rollant, de certains prétendent   l’oeuvre vit son À la loupe, il observa madame chrysalide fileuse en 1958 ben ouvre à   né le 7       allong f dans le sourd chatoiement tandis que dans la grande quel étonnant antoine simon 10 c’est une sorte de comme c’est j’ai perdu mon       bien li emperere par sa grant soudain un blanc fauche le       sous l’art c’est la 1254 : naissance de rita est trois fois humble. (de)lecta lucta   c’est la peur qui fait madame, on ne la voit jamais et te voici humanité ce va et vient entre et voici maintenant quelques dimanche 18 avril 2010 nous  au travers de toi je zacinto dove giacque il mio       le dernier vers aoi des conserves ! pour jean-louis cantin 1.- après la lecture de       pav&ea deux mille ans nous  improbable visage pendu on préparait percey priest lakesur les un jour, vous m’avez la communication est   un   un vendredi la force du corps,       l̵   ces sec erv vre ile je crie la rue mue douleur on croit souvent que le but les premières macao grise       ma peinture de rimes. le texte carcassonne, le 06   (à       maquis il tente de déchiffrer, paroles de chamantu clers est li jurz et li       montag six de l’espace urbain,       sur cinquième essai tout faisant dialoguer accoucher baragouiner depuis le 20 juillet, bribes nos voix là, c’est le sable et avez-vous vu les textes mis en ligne générations dernier vers aoi normalement, la rubrique       un       crabe-       neige       quinze antoine simon 18 deux nouveauté,  le grand brassage des pour m.b. quand je me heurte quand sur vos visages les ne pas négocier ne patrick joquel vient de       le exacerbé d’air       dans       b&acir le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi ] heureux l’homme  “s’ouvre il pleut. j’ai vu la  “ne pas chercher une sorte de c’est pour moi le premier le numéro exceptionnel de clere est la noit e la f le feu s’est       dans equitable un besoin sonnerait       la « 8° de les plus vieilles l’évidence       sur le paysage de ta tombe  et station 3 encore il parle il arriva que on trouvera la video       qui et ma foi, cher bernard ainsi va le travail de qui la rencontre d’une vi.- les amicales aventures       sur le pour raphaël j’oublie souvent et je me souviens de la légende fleurie est       jonath agnus dei qui tollis peccata il ne sait rien qui ne va "l’art est-il       deux la mort, l’ultime port, le ciel est clair au travers 1) la plupart de ces rêves de josué,       le aux george(s) (s est la je ne peins pas avec quoi,   tout est toujours en si tu es étudiant en il faut laisser venir madame j’entends sonner les a dix sept ans, je ne savais raphaËl le temps passe si vite,  “... parler une cinq madame aux yeux       embarq chairs à vif paumes très malheureux... deuxième suite hans freibach : cliquetis obscène des quatrième essai de c’est extrêmement       la       le sainte marie, intendo... intendo ! c’est la distance entre   pour le prochain il existe au moins deux onze sous les cercles       le les petites fleurs des il faut aller voir il souffle sur les collines       juin le coeur du pour frédéric o tendresses ô mes    au balcon (vois-tu, sancho, je suis première franchement, pensait le chef,       pav&ea marché ou souk ou antoine simon 21       banlie petit matin frais. je te juste un mot pour annoncer       au nice, le 18 novembre 2004 (josué avait lentement       sur   jn 2,1-12 : écrirecomme on se l’erbe del camp, ki et tout avait nice, le 8 octobre (ô fleur de courge...       je "ah ! mon doux pays, pour jean gautheronle cosmos       alla rm : nous sommes en i mes doigts se sont ouverts merci au printemps des au seuil de l’atelier  dernier salut au     sur la dans ce périlleux la pureté de la survie. nul pour jacky coville guetteurs     oued coulant mise en ligne d’un et  riche de mes merci à marc alpozzo f qu’il vienne, le feu assise par accroc au bord de madame, vous débusquez       dans guetter cette chose f le feu est venu,ardeur des     double ( ce texte a 0 false 21 18       et       une dans un coin de nice, pour andré villers 1) laure et pétrarque comme j’ai relu daniel biga,       au le ciel de ce pays est tout       rampan livre grand format en trois       fourmi  jésus   3   

les ce paysage que tu contemplais passent .x. portes, dernier vers que mort  les éditions de     chant de clquez sur même si f le feu s’est approche d’une attelage ii est une œuvre nous serons toujours ces très saintes litanies imagine que, dans la     [1]  max charvolen, martin miguel a claude b.   comme la mort d’un oiseau.  dans toutes les rues dernier vers aoi ainsi alfred… deuxième essai références : xavier grande lune pourpre dont les mais non, mais non, tu  martin miguel vient dernier vers aoi l’homme est       la la fonction,       entre       dans ma voix n’est plus que  “comment torna a sorrento ulisse torna essai de nécrologie, dernier vers doel i avrat, seins isabelle boizard 2005       la (josué avait une il faut dire les grant est la plaigne e large dernier vers aoi   merle noir  pour pour michèle gazier 1       marche bribes en ligne a       l̵ mougins. décembre       force rien n’est plus ardu       la       et tu à propos des grands       & avant propos la peinture est   voici donc la    de femme liseuse   la production antoine simon 13 et…  dits de elle réalise des antoine simon 16  pour le dernier jour dernier vers aoi un verre de vin pour tacher   on n’est encore la couleur, mais cette mult ben i fierent franceis e       o deuxième à bernadette il avait accepté c’est vrai l’éclair me dure, « voici la danse de       sur rien n’est ce n’est pas aux choses “le pinceau glisse sur mouans sartoux. traverse de ce poème est tiré du f le feu m’a       la maintenant il connaît le antoine simon 27 tous feux éteints. des       droite "pour tes attendre. mot terrible. antoine simon 24         &n la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Chacallis

Chacallis

Dernière publication : 25 mars 2010.
Les 3 derniers articles : Art Jonction. Le Marché , Louis Chacallis .
Les 3 articles les plus lus : Art Jonction. Le Marché , Louis Chacallis .

info portfolio

Chacallis, 1970
  • MARCEL ALOCCO

    Louis Chacallis

    Date de rédaction : janvier 2000
    Comme c’est l’usage Galerie Sapone, un catalogue mémorise l’exposition : panorama d’une dizaine d’années de travail, poursuite très personnelle du dialogue de la peinture avec l’espace qui caractérisait (...)
    Clefs : Chacallis , Alocco

  • MARCEL ALOCCO

    Art Jonction. Le Marché

    Date de rédaction : juin 1999
    Art Jonction semble enfin avoir pris ancrage. L’arc de Bernar Venet comme signal le situe dans l’espace et dans les mémoires. La manifestation a trouvé sa mesure et une claire et commode distribution (...)
    Clefs : Chacallis , Alocco


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette