BRIBES EN LIGNE
ce jour là, je pouvais mesdames, messieurs, veuillez       l̵ (ma gorge est une tous ces charlatans qui       la ouverture de l’espace l’art c’est la un trait gris sur la quelque temps plus tard, de avant dernier vers aoi une fois entré dans la je me souviens de les lettres ou les chiffres (vois-tu, sancho, je suis lorsque martine orsoni de mes deux mains       midi antoine simon 31       antoine simon 7 equitable un besoin sonnerait je t’enlace gargouille dernier vers aoi   à propos “la la musique est le parfum de tant pis pour eux. ouverture d’une temps où les coeurs       il se placer sous le signe de clers fut li jurz e li pour démodocos... Ça a bien un       sur la langue est intarissable chaque automne les       "   on n’est (À l’église la question du récit pour raphaël que reste-t-il de la je rêve aux gorges  l’exposition  travail de tissage, dans tout en vérifiant il ne sait rien qui ne va dans ma gorge   (dans le a l’aube des apaches,     tout autour clquez sur  les premières ma voix n’est plus que antoine simon 19       sur       " reprise du site avec la le proche et le lointain pour alain borer le 26 sixième janvier 2002 .traverse et la peur, présente la rencontre d’une les plus vieilles       dans dernier vers aoi pour andrée le lent déferlement  avec « a la       &agrav       avant journée de mais non, mais non, tu l’une des dernières   ciel !!!! alocco en patchworck © pas de pluie pour venir ce jour-là il lui af : j’entends dans les carnets       " chercher une sorte de       droite josué avait un rythme et te voici humanité       maquis exacerbé d’air 0 false 21 18       au madame dans l’ombre des les parents, l’ultime     chant de       &n f le feu est venu,ardeur des       dans bribes en ligne a clers est li jurz et li sors de mon territoire. fais ce n’est pas aux choses pour le prochain basilic, (la pour maxime godard 1 haute deuxième essai seins isabelle boizard 2005 la vie est dans la vie. se       enfant  hier, 17 des conserves !       le printemps breton, printemps       dans fin première  “... parler une jouer sur tous les tableaux a toi le don des cris qui       fleur la deuxième édition du le galop du poème me face aux bronzes de miodrag       la reflets et echosla salle       la mult ben i fierent franceis e antoine simon 6    seule au       o intendo... intendo ! marché ou souk ou       assis dernier vers aoi       fleure       le antoine simon 20 vos estes proz e vostre pour marcel       m&eacu j’ai changé le sixième avant propos la peinture est en ceste tere ad estet ja m1       li emperere s’est j’ai ajouté a la libération, les       un une il faut dire les et encore  dits       et tu l’art n’existe ce qui fascine chez immense est le théâtre et       la     [1]  des quatre archanges que       en un art jonction semble enfin "et bien, voilà..." dit depuis le 20 juillet, bribes     de rigoles en de prime abord, il dernier vers doel i avrat, (josué avait       cette  improbable visage pendu     les fleurs du décembre 2001. coupé le sonà douze (se fait terre se station 7 : as-tu vu judas se       pourqu j’ai en réserve pour angelo     hélas, pour philippe le lourd travail des meules vedo la luna vedo le antoine simon 14 karles se dort cum hume ce texte m’a été   ces notes neuf j’implore en vain       arauca pour martin pour mon épouse nicole quelques textes   est-ce que dernier vers aoi     &nbs ce pays que je dis est       deux       &n se reprendre. creuser son    7 artistes et 1     à       &agrav troisième essai chairs à vif paumes     son attendre. mot terrible.  “la signification       bonhe carles li reis en ad prise sa dans l’innocence des quatrième essai de si tu es étudiant en ] heureux l’homme a la fin il ne resta que nice, le 30 juin 2000 je suis celle qui trompe mouans sartoux. traverse de bernadette griot vient de dernier vers aoi je t’ai admiré,       m̵    tu sais si, il y a longtemps, les beaucoup de merveilles encore une citation“tu la mastication des             allong sables mes parolesvous c’est parfois un pays la prédication faite epuisement de la salle,       bonheu carmelo arden quin est une « voici g. duchêne, écriture le abstraction voir figuration  l’écriture toulon, samedi 9  je signerai mon douce est la terre aux yeux   le texte suivant a  pour jean le légendes de michel avez-vous vu les textes mis en ligne vous deux, c’est joie et un jour, vous m’avez     " carcassonne, le 06 ecrire sur       un     ton l’existence n’est       l̵ dans le respect du cahier des carissimo ulisse,torna a iloec endreit remeint li os  dernier salut au « pouvez-vous guetter cette chose l’homme est   anatomie du m et percey priest lakesur les cet univers sans grande lune pourpre dont les c’est un peu comme si,  “comment       la pour maguy giraud et le temps passe si vite,       embarq on dit qu’agathe  si, du nouveau c’est seulement au i.- avaler l’art par je découvre avant toi ….omme virginia par la c’était une quel ennui, mortel pour 1. il se trouve que je suis samuelchapitre 16, versets 1 un nouvel espace est ouvert leonardo rosa au seuil de l’atelier 1- c’est dans       pass&e dans les hautes herbes pour andré comme ce mur blanc quand il voit s’ouvrir, « h&eacu dernier vers aoi mon cher pétrarque, a claude b.   comme dorothée vint au monde      &       alla pour michèle gazier 1 antoine simon 2       sur dernier vers aoi le "patriote", j’arrivais dans les cher bernard comme une suite de       la j’ai parlé antoine simon 9 les installations souvent, pour qui veut se faire une si elle est belle ? je temps de cendre de deuil de dernier vers aoi la poésie, à la la brume. nuages et…  dits de c’est la distance entre sur l’erbe verte si est mais jamais on ne quatrième essai rares en 1958 ben ouvre à À perte de vue, la houle des " je suis un écorché vif.    en à bernadette recleimet deu mult premier vers aoi dernier le ciel est clair au travers madame, on ne la voit jamais       sous     pourquoi rare moment de bonheur, titrer "claude viallat, un temps hors du trois (mon souffle au matin glaciation entre dans le pain brisé son   là, c’est le sable et l’erbe del camp, ki paysage de ta tombe  et edmond, sa grande       que du fond des cours et des     pluie du     faisant la préparation des le geste de l’ancienne, max charvolen, martin miguel  la toile couvre les bientôt, aucune amarre il avait accepté …presque vingt ans plus dernier vers aoi suite de dans la caverne primordiale bel équilibre et sa a propos d’une etudiant à mille fardeaux, mille dernier vers aoi       (     depuis moisissures mousses lichens       deux toutes ces pages de nos       je me deux mille ans nous le travail de bernard       deux       les macles et roulis photo 1 “dans le dessin de la pour andré villers 1) dont les secrets… à quoi pour andré un soir à paris au je suis de profondes glaouis       dans bien sûrla       object réponse de michel   j’ai souvent pour gilbert la bouche pleine de bulles branches lianes ronces       ...mai d’un bout à pour martine       " voile de nuità la     extraire autres litanies du saint nom       la   encore une pour pierre theunissen la au labyrinthe des pleursils la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Clauzel

Clauzel

Dernière publication : 14 août 2009.
Les 3 derniers articles : Macles et roulis 7 , Macles et roulis 6 , Macles et roulis 5 .
Les 3 articles les plus lus : Macles et roulis 3 , Macles et roulis 2 , Macles et roulis 1 .

info portfolio

Macles et roulis Dessin 1 Clauzel Macles et roulis photo 1 Clauzel Macles et roulis photo clauzel 2 Clauzel Macles et roulis Dessin 2 Clauzel Macles et roulis photo 3 Clauzel Macles et roulis Dessin 3 Clauzel Macles et roulis photo 4 Clauzel Macles et roulis Dessin 4 Clauzel Macles et roulis photo 5 Clauzel Macles et roulis Dessin 5 Clauzel Macles et roulis photo 6 Clauzel Macles et roulis Dessin 6 Clauzel Macles et roulis photo 7 Clauzel Macles et roulis Dessin 7 Clauzel
  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 1

    Pour Jacques Clauzel

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    Pure forme, belle muette, d’aucun modèle issue. - Perdue la masse Confusément ici dialoguent, du très lointain, eaux courantes et feux éteints - Perdu le roulement depuis ces mots libérateurs des (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 2

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    Tromper le néant peupler l’obscurité. (Dans l’équilibre juste de sa masse avec celle de l’eau un cane, grave, glisse) - Et il suffit d’un mot (hors de ces illusoires bévues : taches dessins (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 3

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    Macles et roulis photo 3 Clauzel Cette même force le conduira jusqu’à la mer. Elle l’a saisi dans un roulement ininterrompu, l’arrachant aux monts de schiste. - Elle fera de toi ce qui doit (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 4

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    Bribes de temps, de vie bribes de la lourde vie du monde ; - n’ajoute pas (et ce que l’on reconnaît dans le rêve : calque étranger à la réalité) - quelle que soit la déferlante toujours d’ailleurs (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 5

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    À l’extrême pointe d’un pic s’évasent des brumes ourlées. - Puisque tu sais rassérène-toi Roulant en lui-même les eaux qui l’ont roulé - toutes les sources galet d’eau, filet où finissent par se prendre (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 6

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    Macles et roulis photo 6 Clauzel Mouche, guêpe, moustique, papillon, musiques... - qui te rendra Apprécier du pouce ce polissage de temps jusqu’à l’infime douleur d’une faille, - la lumineuse (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Macles et roulis 7

    Première publication : août 2006 / Bibliophilie
    De l’autre côté du fleuve, c’et la mise à mort des taureaux dans l’arène ; de celui-ci, on se confronte à eux dans la course d’adresse... - roulement ininterrompu du monde Mailles, pièges des regards, (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette