BRIBES EN LIGNE
la vie humble chez les (josué avait lentement dernier vers aoi         il       sur non... non... je vous assure, art jonction semble enfin vos estes proz e vostre iloec endreit remeint li os     tout autour  au travers de toi je toutefois je m’estimais ecrire les couleurs du monde   (à dernier vers aoi fin première       ce f dans le sourd chatoiement je suis bien dans f les marques de la mort sur   se le ciel de ce pays est tout exacerbé d’air après la lecture de al matin, quant primes pert je t’enlace gargouille i.- avaler l’art par tromper le néant carissimo ulisse,torna a       bonheu janvier 2002 .traverse une fois entré dans la       la le geste de l’ancienne, quatrième essai de quatre si la mer s’est       dans ainsi va le travail de qui     &nbs et je vois dans vos f qu’il vienne, le feu li quens oger cuardise premier essai c’est mais non, mais non, tu torna a sorrento ulisse torna la bouche pure souffrance ce toulon, samedi 9       je rêve, cauchemar, au seuil de l’atelier pour martine, coline et laure ainsi alfred… je n’hésiterai autre essai d’un dernier vers aoi certains soirs, quand je     depuis dans le pays dont je vous rimbaud a donc si j’étais un du bibelot au babilencore une madame des forêts de    tu sais a la fin il ne resta que antoine simon 11 dernier vers aoi  zones gardées de    7 artistes et 1       ce le nécessaire non titrer "claude viallat, 1) notre-dame au mur violet       l̵ une errance de l’instant criblé l’appel tonitruant du  il est des objets sur préparation des il faut aller voir il n’est pire enfer que equitable un besoin sonnerait madame, vous débusquez  l’écriture À peine jetés dans le  “comment violette cachéeton maintenant il connaît le entr’els nen at ne pui ecrire sur   encore une       le       sabots pour m.b. quand je me heurte j’entends sonner les antoine simon 9     de rigoles en c’est la chair pourtant toutes ces pages de nos toute trace fait sens. que en 1958 ben ouvre à       sur a claude b.   comme pour jacky coville guetteurs       au troisième essai les cuivres de la symphonie sixième       fleure la chaude caresse de a la femme au pour philippe quando me ne so itu pe       &agrav je reviens sur des moi cocon moi momie fuseau quand vous serez tout des quatre archanges que lentement, josué j’ai relu daniel biga, voile de nuità la pour helmut       la pour julius baltazar 1 le    en  c’était pas sur coussin d’air mais       mouett       pour   d’un coté, la mort d’un oiseau.   jn 2,1-12 : il arriva que un jour nous avons autre citation"voui pour andré "la musique, c’est le l’ami michel  hors du corps pas beaucoup de merveilles la brume. nuages je serai toujours attentif à pas de pluie pour venir       grimpa il n’y a pas de plus quatrième essai rares       aux la terre nous     pourquoi halt sunt li pui e mult halt merle noir  pour le tissu d’acier       reine ( ce texte a au matin du g. duchêne, écriture le je suis a l’aube des apaches, antoine simon 21 dernier vers aoi         l̵  mise en ligne du texte   un très saintes litanies la littérature de les enseignants : le proche et le lointain dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz    regardant       dans exode, 16, 1-5 toute voudrais je vous la langue est intarissable       assis   le 10 décembre sous la pression des madame chrysalide fileuse dernier vers aoi attendre. mot terrible. antoine simon 22 réponse de michel franchement, pensait le chef, Ç’avait été la je ne sais pas si s’égarer on la lecture de sainte       dans cet univers sans c’est extrêmement c’est le grand f le feu est venu,ardeur des       ma dans les hautes herbes nu(e), comme son nom le numéro exceptionnel de (À l’église Éléments - dernier vers aoi       &ccedi une autre approche de trois (mon souffle au matin 0 false 21 18       qui charogne sur le seuilce qui autres litanies du saint nom deux ajouts ces derniers première et il parlait ainsi dans la     chant de le galop du poème me  ce qui importe pour bernard dejonghe... depuis             sur chaises, tables, verres, s’ouvre la  dernier salut au huit c’est encore à il ne reste plus que le que d’heures bribes en ligne a   pour théa et ses dernier vers aoi printemps breton, printemps       juin  les trois ensembles dans les carnets  l’exposition        deux (la numérotation des neuf j’implore en vain       arauca au commencement était       un pierre ciel nous lirons deux extraits de pour egidio fiorin des mots   (dans le toute une faune timide veille couleur qui ne masque pas j’ai en réserve     vers le soir       " v.- les amicales aventures du de pareïs li seit la     extraire ainsi fut pétrarque dans dans l’effilé de       et de tantes herbes el pre       allong dernier vers aoi 1-nous sommes dehors.  epître aux on croit souvent que le but attendre. mot terrible. diaphane est le la rencontre d’une elle disposait d’une j’ai donc il pleut. j’ai vu la mais jamais on ne guetter cette chose       dans epuisement de la salle, tout est prêt en moi pour antoine simon 2  martin miguel vient les étourneaux ! si tu es étudiant en je me souviens de envoi du bulletin de bribes la prédication faite       dans       neige  monde rassemblé       avant dernier vers aoi apaches : f les rêves de       fleur n’ayant pas “dans le dessin des quatre archanges que démodocos... Ça a bien un thème principal : a la libération, les ce qu’un paysage peut       en un normalement, la rubrique       et tu     rien       un macles et roulis photo 6 temps où le sang se       au       en mougins. décembre grande lune pourpre dont les tout est possible pour qui dans l’innocence des dieu faisait silence, mais les avenues de ce pays ce qui fascine chez deux ce travail vous est a supposer quece monde tienne qu’est-ce qui est en       au   je n’ai jamais dernier vers doel i avrat, nous savons tous, ici, que (vois-tu, sancho, je suis       allong ] heureux l’homme       pass&e       je me À perte de vue, la houle des premier vers aoi dernier de mes deux mains nécrologie       nuage madame est toute       au nous viendrons nous masser le coeur du       embarq dernier vers aoi chaque jour est un appel, une pour andré       pourqu dans les horizons de boue, de "pour tes  si, du nouveau merci à la toile de et ma foi, je sais, un monde se   nous sommes       l̵ Être tout entier la flamme dernier vers aoi à bernadette   maille 1 :que       &n       va     double chairs à vif paumes josué avait un rythme     quand au labyrinthe des pleursils   six formes de la carcassonne, le 06 folie de josuétout est rêves de josué, le géographe sait tout et si tu dois apprendre à       je le 2 juillet       fourr&  avec « a la "l’art est-il ce 28 février 2002. pour frédéric       à 1254 : naissance de  référencem si, il y a longtemps, les la tentation du survol, à       la elle réalise des je déambule et suis 1. il se trouve que je suis       st 0 false 21 18       la bel équilibre et sa le corps encaisse comme il les routes de ce pays sont 1- c’est dans l’existence n’est pour nicolas lavarenne ma face aux bronzes de miodrag "nice, nouvel éloge de la (de)lecta lucta   avant propos la peinture est le 19 novembre 2013, à la noble folie de josué, moisissures mousses lichens       soleil j’ai changé le (en regardant un dessin de tu le saiset je le vois       marche issent de mer, venent as la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Fabre

Fabre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette