BRIBES EN LIGNE
ce texte se présente c’est parfois un pays       le 1 la confusion des 1-nous sommes dehors. n’ayant pas 13) polynésie générations accorde ton désir à ta autre citation quatrième essai rares d’abord l’échange des       vu     tout autour ce texte m’a été ….omme virginia par la l’illusion d’une viallat © le château de voudrais je vous       ce exacerbé d’air       crabe-       soleil tout est possible pour qui pour andrée       sur la vie est ce bruissement i mes doigts se sont ouverts       l̵ entr’els nen at ne pui       je iv.- du livre d’artiste douze (se fait terre se un homme dans la rue se prend antoine simon 10  les premières dernier vers aoi    tu sais   3   

les antoine simon 21 antoine simon 29  je signerai mon les étourneaux ! raphaël o tendresses ô mes et c’était dans la lecture de sainte il y a des objets qui ont la pas de pluie pour venir la liberté de l’être "ah ! mon doux pays, pour ma pour andré al matin, quant primes pert si j’avais de son       dans  dans le livre, le petites proses sur terre       deux       en mieux valait découper la légende fleurie est ...et poème pour    courant (de)lecta lucta   sixième       voyage suite du blasphème de alocco en patchworck ©   entrons       je me “dans le dessin pierre ciel       je       vaches difficile alliage de un jour, vous m’avez lu le choeur des femmes de le pendu       la et  riche de mes paysage de ta tombe  et   est-ce que les cuivres de la symphonie dernier vers aoi toi, mésange à bel équilibre et sa  “ne pas le nécessaire non dernier vers aoi le coquillage contre "l’art est-il le galop du poème me sur la toile de renoir, les j’arrivais dans les carmelo arden quin est une il s’appelait dieu faisait silence, mais dans le patriote du 16 mars pour station 7 : as-tu vu judas se ainsi alfred… je déambule et suis j’ai perdu mon   voici donc la la vie est dans la vie. se antoine simon 2 dans l’innocence des guetter cette chose attendre. mot terrible.   dits de et te voici humanité des quatre archanges que       "       &n   je ne comprends plus g. duchêne, écriture le vous deux, c’est joie et comme ce mur blanc pas sur coussin d’air mais toute une faune timide veille cet article est paru madame a des odeurs sauvages  les éditions de antoine simon 12 une autre approche de dernier vers s’il la littérature de la mort d’un oiseau. ma voix n’est plus que madame est une       o dernier vers aoi       apr&eg nu(e), comme son nom antoine simon 13 douce est la terre aux yeux madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi antoine simon 14 des voiles de longs cheveux dans ce périlleux     ton la deuxième édition du  tu ne renonceras pas. antoine simon 25 la chaude caresse de       ton pour julius baltazar 1 le des conserves !       " encore la couleur, mais cette l’art c’est la       dans écoute, josué, leonardo rosa toutefois je m’estimais dernier vers que mort là, c’est le sable et       au les oiseaux s’ouvrent       allong v.- les amicales aventures du quand vous serez tout du fond des cours et des m1       dernier vers aoi dentelle : il avait je t’enfourche ma   se a propos de quatre oeuvres de sors de mon territoire. fais en introduction à le 26 août 1887, depuis on dit qu’agathe 1) notre-dame au mur violet   ciel !!!! dernier vers aoi « 8° de dernier vers aoi les dessins de martine orsoni       bien     oued coulant tant pis pour eux. comment entrer dans une pour mon épouse nicole pour martine, coline et laure       reine troisième essai et f le feu s’est l’éclair me dure, branches lianes ronces « amis rollant, de macles et roulis photo 7 dernier vers aoi polenta soudain un blanc fauche le 7) porte-fenêtre giovanni rubino dit pour jacqueline moretti,  pour jean le nice, le 30 juin 2000 macao grise le corps encaisse comme il la poésie, à la Ç’avait été la les routes de ce pays sont a supposer quece monde tienne effleurer le ciel du bout des (dans mon ventre pousse une  mise en ligne du texte bernadette griot vient de       retour pour qui veut se faire une       l̵ bien sûr, il y eut       au vous avez il ne reste plus que le ma chair n’est    en   maille 1 :que       jardin la gaucherie à vivre, à la bonne       apr&eg j’écoute vos       sur le (la numérotation des       le dernier vers aoi le tissu d’acier quatrième essai de       enfant       les nouvelles mises en dans le monde de cette "pour tes (ô fleur de courge... troisième essai bribes en ligne a station 4 : judas  ce qu’un paysage peut clquez sur il n’y a pas de plus "je me tais. pour taire.       sur marché ou souk ou pur ceste espee ai dulor e deuxième essai je désire un cet univers sans religion de josué il       descen tout est prêt en moi pour le ciel de ce pays est tout     le       magnol f dans le sourd chatoiement ils s’étaient mougins. décembre le temps passe dans la carles respunt : preambule – ut pictura écrirecomme on se sous la pression des autre essai d’un       le f le feu s’est 10 vers la laisse ccxxxii le geste de l’ancienne,       coude     m2 &nbs printemps breton, printemps onze sous les cercles le 23 février 1988, il les premières je dors d’un sommeil de 1. il se trouve que je suis able comme capable de donner torna a sorrento ulisse torna reprise du site avec la dernier vers aoi     de rigoles en je ne saurais dire avec assez max charvolen, martin miguel     quand quelques textes voile de nuità la j’ai relu daniel biga, bal kanique c’est  ce mois ci : sub cette machine entre mes prenez vos casseroles et l’appel tonitruant du       aux temps de pierres dans la quando me ne so itu pe   on n’est toulon, samedi 9 dans le respect du cahier des  un livre écrit       fourr& trois tentatives desesperees r.m.a toi le don des cris qui quatrième essai de etudiant à       allong lancinant ô lancinant f qu’il vienne, le feu chaque automne les       soleil j’oublie souvent et le lourd travail des meules le recueil de textes     faisant la petit matin frais. je te     chambre au matin du c’est seulement au reflets et echosla salle un jour nous avons antoine simon 16 un soir à paris au spectacle de josué dit normalement, la rubrique paroles de chamantu  improbable visage pendu immense est le théâtre et       les ensevelie de silence,       voyage a la fin il ne resta que la langue est intarissable       la le vieux qui je suis occupé ces antoine simon 23 villa arson, nice, du 17 premier essai c’est       le rimbaud a donc références : xavier est-ce parce que, petit, on       rampan antoine simon 6 (josué avait charogne sur le seuilce qui j’ai longtemps martin miguel art et l’impression la plus i.- avaler l’art par langues de plomba la envoi du bulletin de bribes seins isabelle boizard 2005 les lettres ou les chiffres       pass&e a l’aube des apaches,       glouss au rayon des surgelés ma mémoire ne peut me dernier vers aoi pour lee  le grand brassage des normal 0 21 false fal les dieux s’effacent  hier, 17 elle réalise des   j’ai souvent en 1958 ben ouvre à       fourr& c’est la distance entre genre des motsmauvais genre       un l’instant criblé c’est le grand à bernadette tu le sais bien. luc ne rita est trois fois humble. et je vois dans vos       grimpa  dernier salut au       &ccedi avec marc, nous avons ecrire les couleurs du monde li emperere par sa grant  de même que les       maquis 0 false 21 18 la mort, l’ultime port, travail de tissage, dans ce pays que je dis est il n’est pire enfer que de pa(i)smeisuns en est venuz un verre de vin pour tacher  martin miguel vient la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Faniest

Faniest



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette