BRIBES EN LIGNE
il n’y a pas de plus   que signifie  monde rassemblé       nuage onzième  dernier salut au v.- les amicales aventures du       l̵ temps de bitume en fusion sur             l̵  jésus sept (forces cachées qui pour michèle aueret dernier vers aoi       bonhe “dans le dessin bernadette griot vient de bernard dejonghe... depuis il pleut. j’ai vu la       &agrav immense est le théâtre et   je ne comprends plus non... non... je vous assure, "le renard connaît ecrire sur la cité de la musique la fonction, sainte marie, dimanche 18 avril 2010 nous   marcel je sais, un monde se en ceste tere ad estet ja grande lune pourpre dont les dernier vers aoi       reine deuxième approche de À max charvolen et martin béatrice machet vient de en cet anniversaire, ce qui       les       arauca il en est des meurtrières. j’ai en réserve   on n’est       le les amants se       sur le ki mult est las, il se dort pour maxime godard 1 haute       m&eacu mille fardeaux, mille     rien   la production     oued coulant l’illusion d’une pour michèle suite du blasphème de     faisant la au seuil de l’atelier       aujour et ma foi,  il est des objets sur dans le train premier bribes en ligne a       &agrav villa arson, nice, du 17 un titre : il infuse sa     l’é jouer sur tous les tableaux (ma gorge est une la vie est ce bruissement bientôt, aucune amarre       &n lorsque martine orsoni j’oublie souvent et ma voix n’est plus que quatre si la mer s’est       dans la gaucherie à vivre, 1. il se trouve que je suis toulon, samedi 9       le       le des voiles de longs cheveux démodocos... Ça a bien un carmelo arden quin est une la mort, l’ultime port,       object 1257 cleimet sa culpe, si le scribe ne retient pure forme, belle muette, autre citation"voui       dans     vers le soir a supposer quece monde tienne le corps encaisse comme il macles et roulis photo 4 a ma mère, femme parmi la liberté s’imprime à le 2 juillet toujours les lettres : un trait gris sur la rêve, cauchemar, madame est la reine des même si       à dans la caverne primordiale dentelle : il avait la poésie, à la dans les carnets ( ce texte a patrick joquel vient de encore une citation“tu Être tout entier la flamme le géographe sait tout printemps breton, printemps je rêve aux gorges  née à les premières    au balcon 5) triptyque marocain f les marques de la mort sur il était question non toute trace fait sens. que a propos d’une troisième essai l’heure de la deuxième essai  martin miguel vient pour ma c’est une sorte de comme c’est et tout avait les avenues de ce pays madame chrysalide fileuse le geste de l’ancienne, l’impression la plus l’éclair me dure,       pass&e la chaude caresse de ] heureux l’homme buttati ! guarda&nbs ma voix n’est plus que accorde ton désir à ta  pour jean le mais non, mais non, tu écoute, josué, antoine simon 13 1 la confusion des  les trois ensembles au matin du pour julius baltazar 1 le pour maguy giraud et le 28 novembre, mise en ligne eurydice toujours nue à madame aux rumeurs pourquoi yves klein a-t-il je ne saurais dire avec assez       object       les antoine simon 18 bel équilibre et sa   dits de rimbaud a donc ce paysage que tu contemplais antoine simon 28 arbre épanoui au ciel ce qui fascine chez f les feux m’ont quelques textes ço dist li reis : les plus terribles       un  “ne pas réponse de michel le proche et le lointain se placer sous le signe de       parfoi agnus dei qui tollis peccata prenez vos casseroles et préparation des hans freibach :  pour le dernier jour tendresses ô mes envols epuisement de la salle, elle réalise des       le         or je m’étonne toujours de la  le livre, avec l’art n’existe paroles de chamantu dans les écroulements beaucoup de merveilles       " chaque jour est un appel, une cette machine entre mes rêves de josué, antoine simon 22 pluies et bruines,       ( aux george(s) (s est la pour mes enfants laure et halt sunt li pui e mult halt la communication est d’un côté sur l’erbe verte si est     quand       allong       p&eacu et il parlait ainsi dans la noble folie de josué, madame, on ne la voit jamais       force glaciation entre Éléments - temps de cendre de deuil de Ç’avait été la un tunnel sans fin et, à     cet arbre que et si au premier jour il 0 false 21 18     depuis le tissu d’acier autre petite voix le 15 mai, à  epître aux ouverture d’une macles et roulis photo « pouvez-vous       je les installations souvent,       longte le grand combat : je meurs de soif   (dans le   3   

les le 26 août 1887, depuis pour mon épouse nicole dernier vers aoi comment entrer dans une elle ose à peine       ( deux ce travail vous est 7) porte-fenêtre       la clere est la noit e la li quens oger cuardise la légende fleurie est tout mon petit univers en vos estes proz e vostre et il fallait aller debout antoine simon 20       deux nice, le 18 novembre 2004 dans les carnets antoine simon 6 exacerbé d’air       sous nous avons affaire à de     nous thème principal : ce 28 février 2002.       dans antoine simon 31     le cygne sur ainsi alfred…       soleil je n’ai pas dit que le       au sous l’occupation       " huit c’est encore à diaphane est le fontelucco, 6 juillet 2000       marche attendre. mot terrible.     les provisions que reste-t-il de la dernier vers aoi   à la bonne le ciel est clair au travers dans les horizons de boue, de  dans toutes les rues l’évidence il arriva que       je me       la  pour de ne pas négocier ne a propos de quatre oeuvres de dernier vers aoi  avec « a la est-ce parce que, petit, on de soie les draps, de soie       la pour pierre theunissen la souvent je ne sais rien de maintenant il connaît le “le pinceau glisse sur toutefois je m’estimais antoine simon 25 sors de mon territoire. fais il semble possible les petites fleurs des pour       la sur la toile de renoir, les le temps passe si vite, deux mille ans nous ensevelie de silence,       soleil  “s’ouvre       en     &nbs       il       dans nous viendrons nous masser  référencem     " abstraction voir figuration j’arrivais dans les dans l’innocence des  au mois de mars, 1166 il est le jongleur de lui       au nice, le 8 octobre décembre 2001. je serai toujours attentif à pur ceste espee ai dulor e station 7 : as-tu vu judas se  improbable visage pendu 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi       m̵ antoine simon 26 montagnesde le 19 novembre 2013, à la ma chair n’est poussées par les vagues   en grec, morías pour raphaël   un ajout de fichiers sons dans af : j’entends c’est la peur qui fait juste un guetter cette chose       neige je ne peins pas avec quoi,    si tout au long quatrième essai de       descen rita est trois fois humble. on peut croire que martine j’ai parlé art jonction semble enfin lancinant ô lancinant les cuivres de la symphonie les dessins de martine orsoni pour andré monde imaginal, tromper le néant quatrième essai de tendresse du mondesi peu de     au couchant pour jean gautheronle cosmos si tu es étudiant en cet article est paru dans le     sur la j’ai perdu mon pour anne slacik ecrire est je dors d’un sommeil de  au travers de toi je chairs à vif paumes antoine simon 11     m2 &nbs je désire un genre des motsmauvais genre en introduction à polenta la langue est intarissable chaises, tables, verres, très malheureux... traquer toutes sortes de papiers, sur d’ eurydice ou bien de             l̵ ses mains aussi étaient       quinze je me souviens de la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Gérard

Gérard

Dernière publication : 22 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : La stratégie du fantôme , Lettre à de jeunes amateurs .
Les 3 articles les plus lus : Lettre à de jeunes amateurs , La stratégie du fantôme .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette