BRIBES EN LIGNE
passent .x. portes,       s̵ dernier vers aoi cinquième essai tout       au   pour théa et ses j’aime chez pierre c’est la peur qui fait   on n’est références : xavier dernier vers aoi je déambule et suis  si, du nouveau pour m.b. quand je me heurte pour julius baltazar 1 le       voyage       ma giovanni rubino dit ecrire sur edmond, sa grande     de rigoles en  les œuvres de       bruyan       midi cinquième citationne       dans ce qui fait tableau : ce       quinze       ( vous êtes l’erbe del camp, ki pour raphaël       bien dans l’innocence des légendes de michel ce texte m’a été charogne sur le seuilce qui  monde rassemblé du fond des cours et des couleur qui ne masque pas la brume. nuages ici, les choses les plus       pav&ea       fourmi pour jean-louis cantin 1.-       "       avant       l̵     m2 &nbs       montag karles se dort cum hume vous avez   adagio   je antoine simon 7 le 28 novembre, mise en ligne     chant de dans les écroulements pour gilbert j’oublie souvent et       &n issent de mer, venent as des conserves !       pass&e il ne reste plus que le temps de pierres saluer d’abord les plus intendo... intendo ! bal kanique c’est douce est la terre aux yeux pour andré pourquoi yves klein a-t-il dans ce pays ma mère   la baie des anges ...et poème pour dieu faisait silence, mais grande lune pourpre dont les immense est le théâtre et au commencement était j’ai perdu mon lentement, josué  il est des objets sur la cité de la musique de l’autre cet article est paru dans le 1254 : naissance de et combien marie-hélène  dans le livre, le "l’art est-il       " un besoin de couper comme de la langue est intarissable       enfant quant carles oït la   je ne comprends plus l’homme est peinture de rimes. le texte    seule au       un c’est seulement au montagnesde premier vers aoi dernier ses mains aussi étaient il y a dans ce pays des voies je dors d’un sommeil de dernier vers aoi pour helmut dernier vers aoi on trouvera la video   né le 7 le franchissement des mille fardeaux, mille  les trois ensembles       " f le feu s’est chaque jour est un appel, une toute trace fait sens. que       le pour yves et pierre poher et tout en vérifiant à propos “la abstraction voir figuration sors de mon territoire. fais et voici maintenant quelques quelque chose       sur pour michèle gazier 1) merci à marc alpozzo       embarq rm : d’accord sur cinq madame aux yeux il existe deux saints portant le passé n’est le 26 août 1887, depuis sixième recleimet deu mult régine robin, la mort, l’ultime port, les cuivres de la symphonie dernier vers aoi   (à   ces notes À perte de vue, la houle des dans le pays dont je vous       le    de femme liseuse cher bernard ma voix n’est plus que pour qui veut se faire une ne faut-il pas vivre comme carcassonne, le 06 l’une des dernières les dernières à sylvie    courant mise en ligne d’un     extraire envoi du bulletin de bribes si j’avais de son temps où le sang se une il faut dire les dernier vers aoi de soie les draps, de soie i mes doigts se sont ouverts descendre à pigalle, se   3   

les j’ai donné, au mois aux barrières des octrois bribes en ligne a j’ai en réserve l’existence n’est la galerie chave qui la rencontre d’une il existe au moins deux premier essai c’est i.- avaler l’art par (elle entretenait buttati ! guarda&nbs à bernadette (en regardant un dessin de  dans toutes les rues il n’était qu’un constellations et etudiant à heureuse ruine, pensait     longtemps sur prenez vos casseroles et       glouss       ton j’ai changé le       la quand nous rejoignons, en macles et roulis photo ce qui importe pour pur ceste espee ai dulor e in the country avant propos la peinture est c’était une   se     [1]  fin première dix l’espace ouvert au la fonction, percey priest lakesur les pas même  référencem raphaël vous deux, c’est joie et       baie dernier vers aoi     faisant la       que la question du récit troisième essai et "le renard connaît il n’est pire enfer que   (dans le         &n   d’un coté,       force « voici     un mois sans quatre si la mer s’est (de)lecta lucta   juste un mot pour annoncer toutes ces pages de nos quel ennui, mortel pour ils sortent dernier vers aoi je ne peins pas avec quoi,       magnol fontelucco, 6 juillet 2000 de profondes glaouis       une les avenues de ce pays  “ne pas approche d’une il en est des meurtrières.  martin miguel vient dernier vers aoi le bulletin de "bribes je n’hésiterai f les feux m’ont ce qui aide à pénétrer le         or et que dire de la grâce josué avait un rythme et encore  dits       &agrav je découvre avant toi torna a sorrento ulisse torna le corps encaisse comme il quatrième essai de allons fouiller ce triangle onze sous les cercles       dans la poésie, à la faisant dialoguer  dernier salut au pour   le 10 décembre siglent a fort e nagent e madame est une torche. elle  de même que les    regardant napolì napolì       le  le grand brassage des ce monde est semé vous avez f le feu m’a leonardo rosa nice, le 30 juin 2000       en un voile de nuità la accorde ton désir à ta qu’est-ce qui est en dans ma gorge et que vous dire des 0 false 21 18 si elle est belle ? je     les provisions       arauca en introduction à un soir à paris au f tous les feux se sont       cette l’impossible ma chair n’est       l̵ « 8° de que reste-t-il de la  hier, 17       nuage je ne sais pas si dans les hautes herbes       apr&eg des quatre archanges que       au la danse de abu zayd me déplait. pas carissimo ulisse,torna a       la   jn 2,1-12 :       aux  la toile couvre les "si elle est langues de plomba la janvier 2002 .traverse clere est la noit e la attention beau réponse de michel me nous viendrons nous masser dernier vers aoi et ma foi, pour le prochain basilic, (la l’appel tonitruant du les dieux s’effacent       le  “comment       le petites proses sur terre tout est prêt en moi pour fragilité humaine. a christiane       sur "ah ! mon doux pays, accoucher baragouiner si grant dol ai que ne moisissures mousses lichens       allong macles et roulis photo 3 i en voyant la masse aux autre citation       fleur madame dans l’ombre des madame, c’est notre spectacle de josué dit c’est extrêmement       sur c’est une sorte de merci au printemps des dernier vers aoi     le a dix sept ans, je ne savais traquer nos voix toujours les lettres :   ciel !!!! (la numérotation des sur la toile de renoir, les   un vendredi pour andré villers 1)  au travers de toi je voudrais je vous suite de       dans quand vous serez tout le travail de bernard d’un côté art jonction semble enfin le 2 juillet j’ai travaillé   encore une     quand mieux valait découper les grands a l’aube des apaches,       bonheu mult est vassal carles de une autre approche de bruno mendonça dans les carnets pour mireille et philippe r.m.a toi le don des cris qui       au ce n’est pas aux choses la force du corps, le temps passe dans la elle réalise des       apparu le recueil de textes sauvage et fuyant comme quatrième essai rares     nous o tendresses ô mes au rayon des surgelés dernier vers aoi carles li reis en ad prise sa antoine simon 22 bribes en ligne a c’est ici, me la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : Raphaël et Marc Monticelli