BRIBES EN LIGNE
avez-vous vu la terre a souvent tremblé station 1 : judas       sur le on a cru à jusqu’à il y a les routes de ce pays sont antoine simon 17 j’ai relu daniel biga, rien n’est       je me antoine simon 14 pour michèle gazier 1 r.m.a toi le don des cris qui       la poème pour       sur mes pensées restent toutes sortes de papiers, sur il en est des meurtrières. c’était une le glacis de la mort et encore  dits beaucoup de merveilles on dit qu’agathe les plus terribles avant dernier vers aoi j’ai longtemps vos estes proz e vostre les avenues de ce pays ainsi va le travail de qui merci à marc alpozzo  “ne pas       reine ne faut-il pas vivre comme on croit souvent que le but   on n’est certains soirs, quand je références : xavier archipel shopping, la démodocos... Ça a bien un    de femme liseuse le geste de l’ancienne, (vois-tu, sancho, je suis       le paroles de chamantu pour robert je déambule et suis hans freibach : macles et roulis photo 3   pour le prochain f les marques de la mort sur de l’autre antoine simon 12 folie de josuétout est la force du corps, ecrire les couleurs du monde reflets et echosla salle sixième antoine simon 26 mille fardeaux, mille s’égarer on tout le problème       la   encore une je m’étonne toujours de la bel équilibre et sa un verre de vin pour tacher il avait accepté     quand passet li jurz, si turnet a les oiseaux s’ouvrent la danse de       fourr& madame, on ne la voit jamais quand sur vos visages les "mais qui lit encore le on trouvera la video le soleil n’est pas madame porte à j’ai en réserve lorsqu’on connaît une ki mult est las, il se dort je ne peins pas avec quoi, intendo... intendo ! j’aime chez pierre histoire de signes . un trait gris sur la pour michèle gazier 1) c’est une sorte de   au milieu de du fond des cours et des dans le respect du cahier des ma voix n’est plus que ici, les choses les plus que d’heures la terre nous a la libération, les antoine simon 19 faisant dialoguer   pour théa et ses c’est le grand dernier vers aoi       l̵ moi cocon moi momie fuseau carles respunt : 0 false 21 18       m&eacu dernier vers aoi dieu faisait silence, mais du bibelot au babilencore une quand les mots une errance de est-ce parce que, petit, on pour michèle aueret       maquis le scribe ne retient cliquetis obscène des …presque vingt ans plus macles et roulis photo 7 bientôt, aucune amarre antoine simon 10 derniers monde imaginal, pas une année sans évoquer la route de la soie, à pied, légendes de michel carmelo arden quin est une je suis bien dans il y a dans ce pays des voies l’attente, le fruit la musique est le parfum de quelque chose f dans le sourd chatoiement ils sortent vi.- les amicales aventures       la l’impression la plus dans l’effilé de       sur       ma   la baie des anges antoine simon 21 la brume. nuages       juin       grappe  “s’ouvre Être tout entier la flamme libre de lever la tête a la femme au violette cachéeton il arriva que le 2 juillet       sur pour alain borer le 26 vue à la villa tamaris dans le patriote du 16 mars les lettres ou les chiffres raphaËl "l’art est-il sauvage et fuyant comme  tu ne renonceras pas. passet li jurz, la noit est quant carles oït la aux george(s) (s est la marché ou souk ou vertige. une distance       sabots       allong karles se dort cum hume comme ce mur blanc (josué avait       retour je me souviens de que reste-t-il de la bruno mendonça    si tout au long et c’était dans se reprendre. creuser son  martin miguel vient ce qu’un paysage peut ce n’est pas aux choses    tu sais le pendu lentement, josué tes chaussures au bas de f le feu est venu,ardeur des la rencontre d’une le "patriote",   je ne comprends plus attendre. mot terrible. montagnesde la cité de la musique       sur bribes en ligne a nous avancions en bas de à cri et à ainsi fut pétrarque dans la mort d’un oiseau. les textes mis en ligne       pav&ea       fleure       le ce pays que je dis est    au balcon carcassonne, le 06   anatomie du m et       au pour andré et…  dits de six de l’espace urbain, antoine simon 6 Éléments - antoine simon 30       mouett des quatre archanges que bribes en ligne a sur l’erbe verte si est chairs à vif paumes       la temps de bitume en fusion sur       p&eacu pas facile d’ajuster le l’art c’est la mesdames, messieurs, veuillez c’est la peur qui fait  la lancinante glaciation entre     après agnus dei qui tollis peccata dernier vers aoi dans ce pays ma mère       ce petites proses sur terre       vu       longte   l’oeuvre vit son ouverture de l’espace tout est prêt en moi pour la légende fleurie est     " 1- c’est dans les durand : une la chaude caresse de “dans le dessin décembre 2001. le samedi 26 mars, à 15 mougins. décembre je rêve aux gorges c’est ici, me clers fut li jurz e li je t’ai admiré, les enseignants :   en grec, morías nous serons toujours ces  le grand brassage des en ceste tere ad estet ja       sur il est le jongleur de lui       gentil (la numérotation des  epître aux À peine jetés dans le       "  pour de je sais, un monde se la tentation du survol, à       le en 1958 ben ouvre à temps où les coeurs sous l’occupation sur la toile de renoir, les ço dist li reis : et la peur, présente  au travers de toi je     du faucon       &n f les rêves de je suis occupé ces écoute, josué, buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi en introduction à nice, le 30 juin 2000 a claude b.   comme rossignolet tu la (dans mon ventre pousse une       nuage     chambre       pass&e merle noir  pour percey priest lakesur les       aux li emperere par sa grant       antoine simon 7 les plus vieilles j’ai changé le voile de nuità la « amis rollant, de       assis       d&eacu quand les eaux et les terres on peut croire que martine carissimo ulisse,torna a j’oublie souvent et n’ayant pas ce paysage que tu contemplais je crie la rue mue douleur       et tu dernier vers aoi dernier vers aoi       et je ne saurais dire avec assez franchement, pensait le chef,  l’écriture     double ce va et vient entre ce qui importe pour pour religion de josué il première ...et poème pour       au journée de       les       &agrav pierre ciel même si ce monde est semé sa langue se cabre devant le deux mille ans nous la vie humble chez les le coquillage contre au programme des actions le ciel est clair au travers là, c’est le sable et       droite sainte marie, l’heure de la     un mois sans       dans un tunnel sans fin et, à macles et roulis photo huit c’est encore à l’art n’existe cinquième citationne       force     le cygne sur dernier vers aoi halt sunt li pui e mult halt pour le prochain basilic, (la dans un coin de nice, lancinant ô lancinant       midi le nécessaire non   un "ces deux là se seins isabelle boizard 2005 (en regardant un dessin de leonardo rosa       pourqu cette machine entre mes pour helmut voici des œuvres qui, le des voix percent, racontent ne pas négocier ne antoine simon 13 tous feux éteints. des nous avons affaire à de iv.- du livre d’artiste bien sûr, il y eut       pav&ea  je signerai mon 1) notre-dame au mur violet deuxième essai le     le chaises, tables, verres, dernier vers aoi trois (mon souffle au matin tout est possible pour qui la fraîcheur et la morz est rollant, deus en ad ce texte se présente c’est parfois un pays "si elle est  de la trajectoire de ce le numéro exceptionnel de quatre si la mer s’est à sylvie       st mouans sartoux. traverse de “le pinceau glisse sur         or je serai toujours attentif à la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : R & M