BRIBES EN LIGNE
suite du blasphème de en introduction à après la lecture de       au rita est trois fois humble. quatrième essai rares       fleur « pouvez-vous       deux bernadette griot vient de pour alain borer le 26 1 la confusion des la rencontre d’une comme c’est "tu sais ce que c’est du bibelot au babilencore une       le pur ceste espee ai dulor e sa langue se cabre devant le depuis ce jour, le site À la loupe, il observa quand vous serez tout polenta et la peur, présente       ruelle où l’on revient     du faucon petit matin frais. je te pour mon épouse nicole les plus terribles s’égarer on mult ben i fierent franceis e bientôt, aucune amarre madame aux rumeurs "le renard connaît       allong rêve, cauchemar,       cette mougins. décembre dernier vers aoi     tout autour l’appel tonitruant du carcassonne, le 06 ils sortent trois (mon souffle au matin et te voici humanité souvent je ne sais rien de moi cocon moi momie fuseau de mes deux mains "l’art est-il le travail de bernard préparation des six de l’espace urbain, un nouvel espace est ouvert   un vendredi je n’ai pas dit que le troisième essai et antoine simon 16 des voix percent, racontent       vaches       un elle ose à peine     le normalement, la rubrique ici. les oiseaux y ont fait     après     une abeille de attelage ii est une œuvre constellations et       entre pour gilbert       &agrav             ce la brume. nuages l’art c’est la avant dernier vers aoi la route de la soie, à pied,       grimpa du fond des cours et des mes pensées restent la langue est intarissable le franchissement des ki mult est las, il se dort samuelchapitre 16, versets 1 les durand : une       fourr& mise en ligne d’un on croit souvent que le but  “ne pas sept (forces cachées qui immense est le théâtre et la deuxième édition du eurydice toujours nue à et  riche de mes 1) notre-dame au mur violet nous viendrons nous masser a propos d’une difficile alliage de je suis occupé ces clers est li jurz et li approche d’une « 8° de antoine simon 10 il en est des meurtrières. je déambule et suis       neige antoine simon 29 voudrais je vous "je me tais. pour taire. à propos des grands et voici maintenant quelques       les       cerisi preambule – ut pictura       " pour angelo pour jacqueline moretti,   saint paul trois bribes en ligne a dans l’innocence des la vie humble chez les   marcel         &n agnus dei qui tollis peccata glaciation entre passet li jurz, la noit est et ces références : xavier tendresses ô mes envols       sur sous la pression des nice, le 18 novembre 2004  l’exposition   de la trajectoire de ce  avec « a la madame dans l’ombre des       sur tandis que dans la grande af : j’entends  si, du nouveau la littérature de et…  dits de       mouett f dans le sourd chatoiement que reste-t-il de la       que a la femme au tu le sais bien. luc ne       "       object je t’enlace gargouille (dans mon ventre pousse une premier vers aoi dernier       la pie bruno mendonça le soleil n’est pas nouvelles mises en il y a dans ce pays des voies un verre de vin pour tacher ….omme virginia par la       m̵ dentelle : il avait toujours les lettres : antoine simon 25       grappe ainsi fut pétrarque dans voici des œuvres qui, le un soir à paris au       dans certains prétendent violette cachéeton       dans pour jean-louis cantin 1.- antoine simon 30   tout est toujours en iloec endreit remeint li os ce qui importe pour dernier vers aoi passent .x. portes, dans les carnets c’est la distance entre       dans antoine simon 18       le nous lirons deux extraits de lentement, josué granz est li calz, si se buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi j’ai ajouté station 7 : as-tu vu judas se       la       sur le l’éclair me dure, bernard dejonghe... depuis patrick joquel vient de des voiles de longs cheveux pour michèle dernier vers doel i avrat, des conserves ! 1-nous sommes dehors.  “ce travail qui       apparu       une je meurs de soif antoine simon 20 macao grise ma mémoire ne peut me et il fallait aller debout       au comme ce mur blanc cet article est paru ( ce texte a chairs à vif paumes       les nécrologie     cet arbre que       deux à bernadette a grant dulur tendrai puis sixième une il faut dire les       une soudain un blanc fauche le cet article est paru dans le les dieux s’effacent       voyage cinquième citationne si elle est belle ? je pour michèle aueret l’illusion d’une jamais je n’aurais les parents, l’ultime       un janvier 2002 .traverse sables mes parolesvous et ma foi,       aujour thème principal :     l’é le corps encaisse comme il lorsqu’on connaît une       fleure l’heure de la grant est la plaigne e large       entre portrait. 1255 :       allong vous avez À peine jetés dans le  tous ces chardonnerets juste un madame a des odeurs sauvages seul dans la rue je ris la       alla vi.- les amicales aventures quelques textes   iv    vers toi, mésange à un jour, vous m’avez n’ayant pas à la mémoire de     au couchant sors de mon territoire. fais deuxième essai antoine simon 31 quel étonnant si grant dol ai que ne deuxième approche de       la pour maguy giraud et       dans       la macles et roulis photo   pour le prochain morz est rollant, deus en ad       ton je reviens sur des de tantes herbes el pre       dans       va clers fut li jurz e li dernier vers aoi   ils s’étaient c’est la peur qui fait       le       le dernier vers aoi   un 1- c’est dans la mort, l’ultime port, bien sûr, il y eut ce qui fait tableau : ce       ma présentation du 13) polynésie temps où les coeurs les enseignants : “le pinceau glisse sur deuxième apparition pour pierre theunissen la une fois entré dans la nice, le 8 octobre lancinant ô lancinant (la numérotation des       ...mai ne faut-il pas vivre comme a ma mère, femme parmi rien n’est plus ardu       sous       au au commencement était huit c’est encore à pierre ciel dernier vers aoi dernier vers aoi bien sûrla imagine que, dans la de prime abord, il je n’hésiterai un homme dans la rue se prend    il travail de tissage, dans       &agrav     extraire ce 28 février 2002. béatrice machet vient de       quand le plus insupportable chez torna a sorrento ulisse torna       soleil autres litanies du saint nom quelque temps plus tard, de premier essai c’est j’oublie souvent et avec marc, nous avons non, björg, à cri et à vous avez       soleil     à quelques autres       la quand les mots dans le monde de cette "mais qui lit encore le essai de nécrologie, abu zayd me déplait. pas toulon, samedi 9       il encore une citation“tu m1       dernier vers aoi     &nbs faisant dialoguer       la il en est des noms comme du il avait accepté       su sur l’erbe verte si est dernier vers aoi (en regardant un dessin de       droite   3   

les dessiner les choses banales dernier vers aoi    au travers de toi je à pourquoi yves klein a-t-il dans ce périlleux ço dist li reis :       journ&       le traquer antoine simon 17 réponse de michel on cheval je dors d’un sommeil de     son madame, c’est notre pour martine, coline et laure de soie les draps, de soie       assis       l̵ il est le jongleur de lui ainsi alfred… envoi du bulletin de bribes       &eacut il souffle sur les collines     pluie du station 5 : comment gardien de phare à vie, au la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : R & M