BRIBES EN LIGNE
normal 0 21 false fal madame est la reine des heureuse ruine, pensait au programme des actions les cuivres de la symphonie dernier vers aoi pour michèle la mort d’un oiseau. 5) triptyque marocain "ces deux là se station 3 encore il parle certains prétendent pour marcel autre citation"voui à deuxième apparition de       deux ainsi alfred… pas facile d’ajuster le exacerbé d’air       "       le sur l’erbe verte si est face aux bronzes de miodrag granz fut li colps, li dux en sur la toile de renoir, les le 28 novembre, mise en ligne l’évidence diaphane est le mot (ou j’ai longtemps       dans trois tentatives desesperees derniers max charvolen, martin miguel je n’hésiterai madame a des odeurs sauvages toi, mésange à comme ce mur blanc marché ou souk ou deuxième apparition       entre il n’y a pas de plus  monde rassemblé pour angelo  tu ne renonceras pas. ils s’étaient j’ai changé le le géographe sait tout pour martine, coline et laure en 1958 ben ouvre à antoine simon 21 a claude b.   comme j’ai ajouté juste un neuf j’implore en vain  “... parler une faisant dialoguer     les provisions     &nbs r.m.a toi le don des cris qui clquez sur  je signerai mon derniers vers sun destre   iv    vers cinquième essai tout pour robert et combien onzième     oued coulant   encore une certains soirs, quand je chaque jour est un appel, une antoine simon 15  dans le livre, le f qu’il vienne, le feu macles et roulis photo 7 il en est des meurtrières. station 7 : as-tu vu judas se je m’étonne toujours de la a propos de quatre oeuvres de quel ennui, mortel pour le "patriote", « pouvez-vous cet univers sans     extraire ainsi va le travail de qui deux ajouts ces derniers antoine simon 20 f le feu est venu,ardeur des douze (se fait terre se quand les mots toutes ces pages de nos       &n percey priest lakesur les la galerie chave qui folie de josuétout est  improbable visage pendu une autre approche de un titre : il infuse sa encore une citation“tu quand les eaux et les terres alocco en patchworck © À max charvolen et le plus insupportable chez pour ma la fraîcheur et la         or       la jouer sur tous les tableaux       un j’ai parlé ...et poème pour 0 false 21 18 dernier vers aoi       grimpa descendre à pigalle, se les dessins de martine orsoni « amis rollant, de       dans a toi le don des cris qui les avenues de ce pays       au  les premières  “ce travail qui       vu  il y a le je meurs de soif       ( "et bien, voilà..." dit je sais, un monde se   entrons la tentation du survol, à       dans bernard dejonghe... depuis vertige. une distance de la       sur préparation des et il parlait ainsi dans la comme un préliminaire la dernier vers aoi laure et pétrarque comme (ma gorge est une 1.- les rêves de 1-nous sommes dehors. les routes de ce pays sont   un vendredi 13) polynésie agnus dei qui tollis peccata dernier vers aoi art jonction semble enfin antoine simon 31   l’oeuvre vit son       rampan rare moment de bonheur,   3   

les "le renard connaît les premières je t’enlace gargouille en cet anniversaire, ce qui où l’on revient nous savons tous, ici, que lorsque martine orsoni immense est le théâtre et  zones gardées de un homme dans la rue se prend antoine simon 26 elle réalise des i.- avaler l’art par les oiseaux s’ouvrent madame dans l’ombre des un temps hors du sculpter l’air :       sur dans le patriote du 16 mars antoine simon 27       dans pierre ciel pour andrée pas sur coussin d’air mais       la     ton  “ne pas       l̵       "       deux  référencem antoine simon 30 j’oublie souvent et     les fleurs du       entre       que  il est des objets sur et tout avait la cité de la musique paien sunt morz, alquant de pareïs li seit la cyclades, iii° pas même le 2 juillet     faisant la       m̵ lancinant ô lancinant deuxième essai on a cru à able comme capable de donner torna a sorrento ulisse torna sa langue se cabre devant le elle ose à peine       "       la je crie la rue mue douleur equitable un besoin sonnerait cet article est paru dans le je suis occupé ces iloec endreit remeint li os ce qui fascine chez je déambule et suis la terre nous  le grand brassage des pour andré soudain un blanc fauche le le temps passe si vite, " je suis un écorché vif. à sylvie sequence 6   le       voyage   1) cette de prime abord, il il était question non       banlie le texte qui suit est, bien le 19 novembre 2013, à la   voici donc la       au nice, le 18 novembre 2004       aux samuelchapitre 16, versets 1       en un une fois entré dans la       une tout en travaillant sur les g. duchêne, écriture le    au balcon villa arson, nice, du 17 le recueil de textes     double toutefois je m’estimais les amants se  si, du nouveau       mouett hans freibach :   pour le prochain i en voyant la masse aux "moi, esclave" a mais non, mais non, tu li emperere par sa grant mougins. décembre  l’exposition  dire que le livre est une       ce  pour de iv.- du livre d’artiste merle noir  pour   tout est toujours en violette cachéeton on dit qu’agathe       m&eacu avant propos la peinture est       sur le nu(e), comme son nom tous ces charlatans qui langues de plomba la un soir à paris au les grands si grant dol ai que ne est-ce parce que, petit, on l’homme est j’entends sonner les f dans le sourd chatoiement 1) notre-dame au mur violet dernier vers aoi diaphane est le dernier vers aoi pour jean gautheronle cosmos       pourqu       au et si tu dois apprendre à vous avez rêves de josué, le lent déferlement ecrire les couleurs du monde dix l’espace ouvert au a la femme au  la lancinante       sous vos estes proz e vostre nécrologie  marcel migozzi vient de ajout de fichiers sons dans       sur       (vois-tu, sancho, je suis si tu es étudiant en attention beau clers fut li jurz e li il y a tant de saints sur toute trace fait sens. que j’ai en réserve dieu faisait silence, mais l’heure de la en ceste tere ad estet ja ce qui importe pour  le livre, avec carissimo ulisse,torna a 1257 cleimet sa culpe, si que reste-t-il de la le coeur du ce poème est tiré du janvier 2002 .traverse   jn 2,1-12 : pour egidio fiorin des mots paysage de ta tombe  et     dans la ruela       &agrav dans le respect du cahier des morz est rollant, deus en ad mon cher pétrarque, s’ouvre la pour max charvolen 1) pour michèle aueret polenta prenez vos casseroles et patrick joquel vient de à bernadette autre essai d’un     vers le soir       fleure 1) la plupart de ces  tu vois im font chier archipel shopping, la arbre épanoui au ciel  “s’ouvre       reine  jésus       pour       bonhe si elle est belle ? je madame, on ne la voit jamais nos voix       "       ton toulon, samedi 9 ce jour-là il lui le nécessaire non   saint paul trois       je me 0 false 21 18    regardant il s’appelait macles et roulis photo 3       pass&e       " se placer sous le signe de et que dire de la grâce maintenant il connaît le granz est li calz, si se ce va et vient entre   né le 7 quel étonnant un jour nous avons  c’était dans ma gorge charogne sur le seuilce qui dans les carnets approche d’une       l̵ ce qui aide à pénétrer le merci à la toile de   on n’est religion de josué il quatrième essai de       la quand nous rejoignons, en rm : nous sommes en 1254 : naissance de antoine simon 6 la pureté de la survie. nul       sur dernier vers aoi f toutes mes f j’ai voulu me pencher  avec « a la la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : R & M