BRIBES EN LIGNE
      au vi.- les amicales aventures ce va et vient entre       apr&eg i mes doigts se sont ouverts       la imagine que, dans la rare moment de bonheur, tout est prêt en moi pour et…  dits de     [1]        six petit matin frais. je te l’homme est pour mon épouse nicole certains prétendent la poésie, à la cet article est paru dans le  hors du corps pas 13) polynésie     du faucon franchement, pensait le chef, l’existence n’est 0 false 21 18 toute une faune timide veille madame est toute toute trace fait sens. que dernier vers aoi les textes mis en ligne une errance de 1. il se trouve que je suis       dans       sur j’oublie souvent et station 7 : as-tu vu judas se quant carles oït la lorsqu’on connaît une able comme capable de donner folie de josuétout est libre de lever la tête    si tout au long la liberté s’imprime à pour michèle aueret la littérature de    il est-ce parce que, petit, on vous n’avez macles et roulis photo rita est trois fois humble. il faut aller voir clers est li jurz et li    tu sais carissimo ulisse,torna a de soie les draps, de soie     de rigoles en dieu faisait silence, mais la galerie chave qui ils sortent       au la vie est dans la vie. se madame chrysalide fileuse “le pinceau glisse sur si j’avais de son       ton à bernadette légendes de michel cet article est paru       su deuxième apparition       apr&eg       rampan chaque automne les   maille 1 :que vedo la luna vedo le       force 0 false 21 18       le la mastication des chaises, tables, verres, je suis       dans deuxième apparition de a la femme au   pour le prochain comme un préliminaire la   3   

les essai de nécrologie,     à       le  dans toutes les rues de pa(i)smeisuns en est venuz       "   (dans le   en grec, morías cinq madame aux yeux     oued coulant il est le jongleur de lui macles et roulis photo 3 f qu’il vienne, le feu     pourquoi       crabe-       rêve, cauchemar, polenta ecrire sur je suis occupé ces si, il y a longtemps, les et ma foi,       vaches le galop du poème me dans un coin de nice,       jonath       l̵ « amis rollant, de     un mois sans zacinto dove giacque il mio       cette elle réalise des     cet arbre que madame des forêts de quelque temps plus tard, de madame dans l’ombre des       sur soudain un blanc fauche le pourquoi yves klein a-t-il un temps hors du on cheval pour printemps breton, printemps glaciation entre à propos “la       la       &agrav       les toutes ces pages de nos ma voix n’est plus que       nuage       descen madame est la reine des quand vous serez tout pour michèle antoine simon 2 dernier vers aoi etudiant à   l’oeuvre vit son je t’enlace gargouille quand nous rejoignons, en toutefois je m’estimais abstraction voir figuration c’est la peur qui fait c’est la chair pourtant en 1958 ben ouvre à       dans lentement, josué portrait. 1255 : dernier vers aoi de profondes glaouis il ne s’agit pas de sixième laure et pétrarque comme douze (se fait terre se       la       entre je reviens sur des "la musique, c’est le deux nouveauté, tes chaussures au bas de il existe au moins deux six de l’espace urbain, tandis que dans la grande       bien 0 false 21 18 quai des chargeurs de dans les écroulements cyclades, iii° dix l’espace ouvert au f dans le sourd chatoiement immense est le théâtre et dernier vers aoi là, c’est le sable et   (à histoire de signes .   se    au balcon montagnesde maintenant il connaît le antoine simon 21       banlie quand les mots       cerisi première     sur la  les premières la bouche pleine de bulles mieux valait découper poème pour (À l’église pour le prochain basilic, (la les amants se 7) porte-fenêtre de tantes herbes el pre pour pierre theunissen la ce jour-là il lui le tissu d’acier la rencontre d’une       neige une fois entré dans la   entrons temps où le sang se comme c’est       marche je découvre avant toi f les feux m’ont pas sur coussin d’air mais le 15 mai, à le geste de l’ancienne,       juin juste un mot pour annoncer la mort, l’ultime port,     quand  la toile couvre les       dans au lecteur voici le premier   adagio   je   est-ce que deuxième essai le à propos des grands au matin du nu(e), comme son nom dernier vers aoi c’est ici, me       sabots       la dans le pain brisé son les plus vieilles et combien je déambule et suis il semble possible passent .x. portes, issent de mer, venent as les dernières beaucoup de merveilles pas une année sans évoquer effleurer le ciel du bout des coupé le sonà depuis le 20 juillet, bribes g. duchêne, écriture le tendresse du mondesi peu de       le antoine simon 32 régine robin, il y a dans ce pays des voies un soir à paris au nous dirons donc bernadette griot vient de il pleut. j’ai vu la je crie la rue mue douleur  jésus les premières pour mes enfants laure et       au 0 false 21 18 paroles de chamantu d’un côté bernard dejonghe... depuis la langue est intarissable iloec endreit remeint li os       va         au milieu de antoine simon 22 inoubliables, les références : xavier quelques textes pour martin "nice, nouvel éloge de la pour nicolas lavarenne ma merci à la toile de buttati ! guarda&nbs       (       et tu grande lune pourpre dont les journée de       les générations la fraîcheur et la travail de tissage, dans mise en ligne le 19 novembre 2013, à la normalement, la rubrique paien sunt morz, alquant  “s’ouvre et si au premier jour il ainsi fut pétrarque dans n’ayant pas       à aux barrières des octrois f le feu s’est heureuse ruine, pensait les grands le texte qui suit est, bien mougins. décembre c’est une sorte de quelques autres pour julius baltazar 1 le la fonction, et te voici humanité nous savons tous, ici, que         or       j̵ deux ajouts ces derniers madame, c’est notre réponse de michel       dans coupé en deux quand quelque chose mais non, mais non, tu accoucher baragouiner le 26 août 1887, depuis vous avez non... non... je vous assure,       longte il y a tant de saints sur   si vous souhaitez       il dernier vers aoi branches lianes ronces   un vendredi  le "musée au programme des actions macles et roulis photo 7 l’art n’existe dont les secrets… à quoi moi cocon moi momie fuseau …presque vingt ans plus       je pour yves et pierre poher et onzième cette machine entre mes       que toi, mésange à ce texte se présente dernier vers aoi pour lee pour martine, coline et laure je rêve aux gorges dans ma gorge derniers le recueil de textes       &n  dernier salut au j’ai travaillé se placer sous le signe de d’abord l’échange des       ma c’était une les avenues de ce pays       b&acir ainsi va le travail de qui genre des motsmauvais genre ce qu’un paysage peut la lecture de sainte       quand « 8° de fontelucco, 6 juillet 2000 suite de dernier vers aoi   je n’ai jamais   le texte suivant a un nouvel espace est ouvert  dans le livre, le       en dernier vers aoi     ton jusqu’à il y a rimbaud a donc dernier vers aoi écrirecomme on se je désire un       au dernier vers aoi         je on dit qu’agathe     extraire la prédication faite À l’occasion de ecrire les couleurs du monde quand il voit s’ouvrir, « pouvez-vous ils avaient si longtemps, si       un de proche en proche tous la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur

Les rossignols du crocheteur

Dernier ajout : 12 février 2017.

JPEG - 155.3 ko
Reflet sur une oeuvre de JC Bertrand
JPEG - 134.4 ko
La dame à la capuche


 


 


J’ai repris ce titre "Les rossignols du crocheteur" à un recueil de textes sur l’art que j’ai publié, à Nice, chez Z’éditions, en 1995. Pour approcher une démarche ou l’apprivoiser, je ne dispose pas d’une méthode élaborée, assurée, précise et stable... J’ai ainsi toujours l’impression de bricoler des clefs, et d’entrer dans les œuvres par effraction...


Le recueil paru en 1995 cherchait à rendre la diversité des artistes auxquels je m’intéresse et des types d’écritures que j’emploie. Je poursuis ici le même objectif. Le lecteur pourra rechercher les textes concernant un artiste en utilisant les... clefs ci-dessous.


 


 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette