BRIBES EN LIGNE
le grand combat : Être tout entier la flamme on trouvera la video i.- avaler l’art par       il travail de tissage, dans quand sur vos visages les préparation des       l̵     extraire l’eau s’infiltre sur l’erbe verte si est ses mains aussi étaient dernier vers aoi       au pour le prochain basilic, (la   3   

les dernier vers doel i avrat, souvent je ne sais rien de iloec endreit remeint li os dans l’effilé de       sur    regardant moi cocon moi momie fuseau pur ceste espee ai dulor e (josué avait lentement dernier vers aoi mougins. décembre quand les couleurs       les       À peine jetés dans le grande lune pourpre dont les       sur       un antoine simon 2 ( ce texte a       entre comme c’est   iv    vers vous êtes au seuil de l’atelier  pour jean le de tantes herbes el pre pour nicolas lavarenne ma macao grise       la     oued coulant la bouche pleine de bulles pour martin  les premières outre la poursuite de la mise     dans la ruela à propos “la f les feux m’ont ecrire les couleurs du monde ils s’étaient       je l’attente, le fruit nous savons tous, ici, que accorde ton désir à ta l’homme est on dit qu’agathe passet li jurz, la noit est dans ce pays ma mère pour robert  au mois de mars, 1166 raphaËl       pourqu il en est des noms comme du antoine simon 25       une vous n’avez f le feu m’a vous avez si j’avais de son       la g. duchêne, écriture le       fleure dans les hautes herbes nice, le 30 juin 2000 le temps passe si vite, des conserves !       le exode, 16, 1-5 toute non... non... je vous assure,       cette douce est la terre aux yeux   pour le prochain clere est la noit e la dessiner les choses banales toulon, samedi 9 le temps passe dans la jusqu’à il y a       la portrait. 1255 : au commencement était j’ai en réserve percey priest lakesur les le bulletin de "bribes pas facile d’ajuster le avant dernier vers aoi d’ eurydice ou bien de ce texte m’a été il n’est pire enfer que à la mémoire de     le cygne sur mais jamais on ne a claude b.   comme paysage de ta tombe  et et si tu dois apprendre à c’est parfois un pays  epître aux halt sunt li pui e mult halt la force du corps, ouverture d’une       s̵   ces notes cher bernard jamais si entêtanteeurydice pour jean-marie simon et sa c’est un peu comme si, antoine simon 19 dernier vers aoi c’est pour moi le premier le 15 mai, à les lettres ou les chiffres ce jour là, je pouvais  martin miguel vient décembre 2001. il aurait voulu être je suis bien dans je serai toujours attentif à une errance de f toutes mes nous serons toujours ces dans le pays dont je vous       &eacut heureuse ruine, pensait sables mes parolesvous j’écoute vos c’est une sorte de tendresse du mondesi peu de nous lirons deux extraits de pas même       allong titrer "claude viallat, bal kanique c’est première giovanni rubino dit dernier vers aoi       dans attelage ii est une œuvre clquez sur macles et roulis photo pour helmut   encore une  ce mois ci : sub le poiseau de in the country f le feu s’est  l’exposition  a la libération, les introibo ad altare antoine simon 7       la antoine simon 24 …presque vingt ans plus ce va et vient entre       le 7) porte-fenêtre       grappe branches lianes ronces   marcel la chaude caresse de l’appel tonitruant du de l’autre       la pour maxime godard 1 haute reprise du site avec la ecrire sur les dessins de martine orsoni rossignolet tu la       droite quant carles oït la pour andrée le nécessaire non en cet anniversaire, ce qui temps de bitume en fusion sur beaucoup de merveilles faisant dialoguer feuilleton d’un travail le "patriote", "je me tais. pour taire. l’instant criblé monde imaginal, antoine simon 13 il semble possible À perte de vue, la houle des ce qui fascine chez la tentation du survol, à antoine simon 20 pour qui veut se faire une pour yves et pierre poher et       retour karles se dort cum hume chaque jour est un appel, une j’ai travaillé attendre. mot terrible. « voici dernier vers aoi rêves de josué,   d’un coté, 1- c’est dans ne faut-il pas vivre comme dieu faisait silence, mais   au milieu de dernier vers aoi langues de plomba la dernier vers que mort raphaël des voiles de longs cheveux pour philippe (de)lecta lucta         et la mort d’un oiseau.   la production il y a dans ce pays des voies au matin du six de l’espace urbain, pour angelo max charvolen, martin miguel les amants se a supposer quece monde tienne       dans pour raphaël avant propos la peinture est la langue est intarissable il était question non agnus dei qui tollis peccata tromper le néant       quinze coupé le sonà suite du blasphème de   nous sommes carcassonne, le 06 j’ai relu daniel biga, “le pinceau glisse sur qu’est-ce qui est en       o vos estes proz e vostre autre petite voix al matin, quant primes pert     rien quand les eaux et les terres  “... parler une reflets et echosla salle que d’heures f le feu s’est le coquillage contre dernier vers aoi   aux george(s) (s est la de mes deux mains f le feu est venu,ardeur des     surgi       le et nous n’avons rien les doigts d’ombre de neige       la       sur essai de nécrologie, bribes en ligne a deux ce travail vous est 1257 cleimet sa culpe, si torna a sorrento ulisse torna le glacis de la mort madame aux rumeurs « amis rollant, de     depuis (elle entretenait la musique est le parfum de dans le patriote du 16 mars merle noir  pour       &n temps où le sang se début de la mise en ligne de  improbable visage pendu 13) polynésie tout est prêt en moi pour coupé en deux quand vedo la luna vedo le       sur (en regardant un dessin de la fonction,       pass&e dont les secrets… à quoi m1       je t’ai admiré, la littérature de       deux pour pierre theunissen la   la baie des anges     " sauvage et fuyant comme     pluie du sixième bernadette griot vient de c’était une antoine simon 12 pour michèle gazier 1 dernier vers aoi franchement, pensait le chef, n’ayant pas saluer d’abord les plus       fourmi les dernières       grimpa mes pensées restent       la le géographe sait tout   pour olivier et combien       sur le inoubliables, les premier vers aoi dernier et  riche de mes       les       l̵ noble folie de josué,       je on préparait si, il y a longtemps, les       soleil il avait accepté       longte     au couchant quand il voit s’ouvrir, antoine simon 18       vu vous deux, c’est joie et abstraction voir figuration  mise en ligne du texte  monde rassemblé         &n où l’on revient c’est ici, me buttati ! guarda&nbs laure et pétrarque comme lorsque martine orsoni antoine simon 29 très malheureux... mon cher pétrarque, À max charvolen et       dans comme une suite de       voyage   saint paul trois exacerbé d’air     nous nous viendrons nous masser quand les mots thème principal : i en voyant la masse aux fragilité humaine. madame dans l’ombre des madame, vous débusquez       le « h&eacu 1-nous sommes dehors.  il y a le   un vendredi temps de pierres dans les rêves de la le 28 novembre, mise en ligne antoine simon 9 l’impression la plus       banlie deux ajouts ces derniers       la il tente de déchiffrer, comment entrer dans une à cri et à       sur       et tu pour jacqueline moretti, pour jean gautheronle cosmos ils sortent   j’ai souvent       pav&ea    courant normal 0 21 false fal preambule – ut pictura  le "musée trois (mon souffle au matin vue à la villa tamaris et te voici humanité la parol

Accueil > Personnalités > Isnard

Isnard


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette