BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi À max charvolen et martin autre citation       l̵ de la     hélas, les durand : une encore la couleur, mais cette toulon, samedi 9   un nous savons tous, ici, que c’est la distance entre f le feu s’est les plus terribles   anatomie du m et  hors du corps pas epuisement de la salle, le soleil n’est pas       soleil deux ajouts ces derniers       et tu pour angelo autre petite voix j’ai donc     quand pour michèle gazier 1 quatrième essai rares ço dist li reis : dernier vers aoi 1-nous sommes dehors. la légende fleurie est les parents, l’ultime rm : d’accord sur       object pierre ciel temps de pierres dans la polenta     un mois sans attendre. mot terrible. non, björg, « 8° de       entre religion de josué il un texte que j’ai …presque vingt ans plus bien sûrla la poésie, à la au lecteur voici le premier    seule au       gentil       pav&ea       la       deux ainsi alfred…       maquis       apr&eg vertige. une distance antoine simon 28 immense est le théâtre et la musique est le parfum de légendes de michel pour andré dernier vers aoi chaque jour est un appel, une torna a sorrento ulisse torna dans le train premier  de la trajectoire de ce       un l’appel tonitruant du lu le choeur des femmes de couleur qui ne masque pas si j’étais un   au milieu de le franchissement des le 26 août 1887, depuis       les       au on dit qu’agathe     sur la pente temps de bitume en fusion sur la liberté s’imprime à une image surgit traverse le       l̵       coude d’ eurydice ou bien de antoine simon 17       et la brume. nuages       la miguel a osé habiter je rêve aux gorges les cuivres de la symphonie dans le patriote du 16 mars       le antoine simon 13 j’ai perdu mon c’est la chair pourtant le lent déferlement et il parlait ainsi dans la attendre. mot terrible. il existe deux saints portant dernier vers aoi ce va et vient entre deux mille ans nous la vie est ce bruissement f les rêves de patrick joquel vient de d’un côté il en est des meurtrières. une errance de le vieux qui violette cachéeton les enseignants : le recueil de textes       sur arbre épanoui au ciel       pav&ea       st       le 5) triptyque marocain toute trace fait sens. que quand sur vos visages les macles et roulis photo 6     après dernier vers aoi elle ose à peine “le pinceau glisse sur  tous ces chardonnerets il y a dans ce pays des voies (ma gorge est une pour andré dans ce périlleux antoine simon 5 f le feu est venu,ardeur des mon cher pétrarque, et combien le ciel est clair au travers dernier vers aoi accorde ton désir à ta on a cru à ici. les oiseaux y ont fait deuxième essai dernier vers aoi ...et poème pour dernier vers aoi  “... parler une le passé n’est  née à max charvolen, martin miguel       voyage    tu sais     l’é il existe au moins deux       " on cheval bribes en ligne a reflets et echosla salle 1257 cleimet sa culpe, si ce qui fascine chez toutes sortes de papiers, sur dentelle : il avait le ciel de ce pays est tout dans les écroulements le 2 juillet l’illusion d’une premier essai c’est à propos “la madame déchirée depuis ce jour, le site attention beau inoubliables, les vous dites : "un       dans cinquième citationne 0 false 21 18 se reprendre. creuser son       va       la       su antoine simon 27 bal kanique c’est il n’y a pas de plus       baie tout en vérifiant       p&eacu n’ayant pas   0 false 21 18     &nbs à cri et à carles respunt :     rien       tourne karles se dort cum hume       &n       apr&eg agnus dei qui tollis peccata       sabots ce qui importe pour douce est la terre aux yeux pour le prochain basilic, (la       bruyan       la je désire un un besoin de couper comme de       fourr& madame chrysalide fileuse coupé en deux quand deuxième apparition sept (forces cachées qui rien n’est quando me ne so itu pe  monde rassemblé zacinto dove giacque il mio ecrire sur « pouvez-vous a supposer quece monde tienne    courant antoine simon 25 deuxième suite folie de josuétout est un nouvel espace est ouvert "nice, nouvel éloge de la la fraîcheur et la il pleut. j’ai vu la       la   si vous souhaitez des voiles de longs cheveux       object       en marie-hélène     le le géographe sait tout c’est un peu comme si, je meurs de soif approche d’une pour raphaël mon travail est une       &agrav (ô fleur de courge... siglent a fort e nagent e et je vois dans vos raphaËl       juin       au       quand pour andré villers 1)       je f tous les feux se sont printemps breton, printemps nécrologie de profondes glaouis sables mes parolesvous vi.- les amicales aventures le coquillage contre ici, les choses les plus je ne saurais dire avec assez pour michèle gazier 1)       dans       é bel équilibre et sa dernier vers aoi toute une faune timide veille je t’ai admiré, je m’étonne toujours de la       pourqu al matin, quant primes pert langues de plomba la       &ccedi " je suis un écorché vif.       cerisi les plus vieilles le samedi 26 mars, à 15 fontelucco, 6 juillet 2000 dernier vers aoi iloec endreit remeint li os       vu depuis le 20 juillet, bribes des quatre archanges que et tout avait a l’aube des apaches,    regardant       " antoine simon 24  avec « a la libre de lever la tête on peut croire que martine       embarq le texte qui suit est, bien ouverture de l’espace c’est le grand (de)lecta lucta   m1             l̵ toi, mésange à soudain un blanc fauche le le glacis de la mort la mort, l’ultime port, station 3 encore il parle mm si c’est ça creuser, en ceste tere ad estet ja vos estes proz e vostre les amants se la littérature de recleimet deu mult pour m.b. quand je me heurte archipel shopping, la antoine simon 6 j’ai en réserve       au       monde imaginal, il en est des noms comme du les dernières tandis que dans la grande       la onzième pour andrée    nous il y a tant de saints sur sous l’occupation  de même que les et voici maintenant quelques il arriva que antoine simon 33       &agrav  l’exposition      cet arbre que     nous     &nbs deuxième approche de temps de cendre de deuil de  pour jean le ce jour-là il lui vue à la villa tamaris mise en ligne du texte "les       les       pass&e vous avez quand vous serez tout trois tentatives desesperees les premières antoine simon 14 la gaucherie à vivre,       m&eacu       longte "le renard connaît (elle entretenait       arauca a grant dulur tendrai puis       il la fonction, temps où les coeurs il faut aller voir maintenant il connaît le c’était une qu’est-ce qui est en ma mémoire ne peut me  epître aux madame, c’est notre À l’occasion de le 23 février 1988, il madame, vous débusquez voudrais je vous a toi le don des cris qui  il est des objets sur       sur       sur le ce texte m’a été       f les feux m’ont       glouss tout mon petit univers en       deux ( ce texte a difficile alliage de la question du récit pour marcel marcel alocco a nice, le 30 juin 2000 un jour, vous m’avez sequence 6   le     chambre mieux valait découper       la première rupture : le ecrire les couleurs du monde le numéro exceptionnel de les oiseaux s’ouvrent a claude b.   comme quelques textes la parol

Accueil > Personnalités > Kaantor

Kaantor


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette