BRIBES EN LIGNE
un besoin de couper comme de la vie est ce bruissement     au couchant       sur le grand combat : r.m.a toi le don des cris qui rêve, cauchemar,   tout est toujours en   on n’est deuxième suite la tentation du survol, à dans le respect du cahier des suite de des quatre archanges que   en grec, morías       pass&e iv.- du livre d’artiste madame déchirée travail de tissage, dans  l’écriture de prime abord, il antoine simon 13  de la trajectoire de ce temps de pierres     chambre la question du récit si elle est belle ? je cet échange s’est fait nous savons tous, ici, que d’ eurydice ou bien de même si ils sortent (de)lecta lucta   et ces le samedi 26 mars, à 15 de la j’ai parlé rm : d’accord sur  au travers de toi je ne pas négocier ne     un mois sans la lecture de sainte antoine simon 32 l’erbe del camp, ki ce paysage que tu contemplais  avec « a la samuelchapitre 16, versets 1 a la libération, les l’existence n’est       sur a claude b.   comme antoine simon 15 bientôt, aucune amarre monde imaginal, journée de carissimo ulisse,torna a     sur la bruno mendonça       longte   le texte suivant a ainsi va le travail de qui  l’exposition       &       la pie       ruelle chaque automne les    7 artistes et 1 le corps encaisse comme il il aurait voulu être dentelle : il avait "et bien, voilà..." dit inoubliables, les les avenues de ce pays si j’étais un difficile alliage de sixième   six formes de la       fourr& c’est ici, me       apparu la galerie chave qui 0 false 21 18 je découvre avant toi À perte de vue, la houle des mille fardeaux, mille de pareïs li seit la non... non... je vous assure, chercher une sorte de descendre à pigalle, se dans le monde de cette ce qui importe pour       retour fragilité humaine. voici des œuvres qui, le antoine simon 14 autre citation   que signifie charogne sur le seuilce qui     chant de deuxième essai le j’écoute vos pour nicolas lavarenne ma clere est la noit e la       neige (la numérotation des c’est parfois un pays     [1]  je n’hésiterai le texte qui suit est, bien       en un  le "musée pourquoi yves klein a-t-il si j’avais de son autres litanies du saint nom le galop du poème me dieu faisait silence, mais       grimpa   je n’ai jamais (en regardant un dessin de l’une des dernières des voiles de longs cheveux intendo... intendo ! jusqu’à il y a peinture de rimes. le texte je rêve aux gorges pour jean marie pour jacqueline moretti, allons fouiller ce triangle à cri et à madame des forêts de cyclades, iii° maintenant il connaît le dernier vers aoi ma mémoire ne peut me  jésus       et tu (josué avait       vu macles et roulis photo antoine simon 30 autre essai d’un madame aux rumeurs quand vous serez tout       quand j’ai longtemps       d&eacu     m2 &nbs ils avaient si longtemps, si   ces sec erv vre ile on croit souvent que le but mi viene in mentemi  on peut passer une vie       devant f le feu s’est pour jacky coville guetteurs  dans toutes les rues   jn 2,1-12 : la bouche pure souffrance deuxième apparition       en   voici donc la       glouss madame, vous débusquez ses mains aussi étaient dernier vers doel i avrat, je me souviens de miguel a osé habiter lentement, josué  je signerai mon cinq madame aux yeux ici, les choses les plus deuxième rupture : le       le moisissures mousses lichens les oiseaux s’ouvrent       la ecrire sur tendresse du mondesi peu de 1-nous sommes dehors.       voyage à propos “la une autre approche de attelage ii est une œuvre il ne sait rien qui ne va  tu vois im font chier       pass&e archipel shopping, la lorsque martine orsoni li emperere par sa grant       un et nous n’avons rien premier vers aoi dernier pour yves et pierre poher et       &n toi, mésange à 1254 : naissance de dernier vers aoi m1             le et combien       fourr& approche d’une c’était une rêves de josué, polenta le lent déferlement antoine simon 18  hors du corps pas       sur si, il y a longtemps, les   la baie des anges       entre j’aime chez pierre madame est toute       coude je t’enlace gargouille attention beau depuis le 20 juillet, bribes je suis bien dans       dans dernier vers aoi autre citation"voui de tantes herbes el pre toulon, samedi 9 le proche et le lointain gardien de phare à vie, au quelque chose “le pinceau glisse sur au rayon des surgelés     pluie du en 1958 ben ouvre à ce 28 février 2002. le 2 juillet j’ai donc pour martine qu’est-ce qui est en quel ennui, mortel pour pour egidio fiorin des mots       apr&eg quand c’est le vent qui raphaël dans un coin de nice, l’impossible station 4 : judas   dans le livre, le le passé n’est siglent a fort e nagent e ce qu’un paysage peut “dans le dessin dernier vers aoi À peine jetés dans le deuxième apparition de vous dites : "un       le f les feux m’ont le coeur du madame, on ne la voit jamais il existe deux saints portant traquer chaque jour est un appel, une fontelucco, 6 juillet 2000  les éditions de       au rm : nous sommes en antoine simon 16 elle ose à peine " je suis un écorché vif. franchement, pensait le chef, assise par accroc au bord de dernier vers aoi pour marcel ...et poème pour  si, du nouveau dernier vers aoi la force du corps,  tous ces chardonnerets dès l’origine de son la mort d’un oiseau.       parfoi pour mon épouse nicole onze sous les cercles station 5 : comment antoine simon 5  référencem   entrons bel équilibre et sa   pour olivier mais jamais on ne       reine références : xavier libre de lever la tête jamais je n’aurais halt sunt li pui e mult halt si tu es étudiant en ce texte m’a été f tous les feux se sont diaphane est le "nice, nouvel éloge de la madame est la reine des avant dernier vers aoi très saintes litanies en cet anniversaire, ce qui quatre si la mer s’est s’ouvre la       au a propos de quatre oeuvres de chaises, tables, verres,       le       bruyan antoine simon 7 l’appel tonitruant du la deuxième édition du     cet arbre que a l’aube des apaches, pas sur coussin d’air mais madame porte à c’est la distance entre       sur pour helmut il s’appelait   né le 7 attendre. mot terrible. il ne reste plus que le       l̵ normalement, la rubrique       "   ciel !!!! c’est la peur qui fait quand nous rejoignons, en  au mois de mars, 1166     double       quinze       mouett ce texte se présente à propos des grands des conserves !       " le "patriote", dans l’innocence des ce qui fait tableau : ce nécrologie i en voyant la masse aux « 8° de     extraire coupé en deux quand sa langue se cabre devant le       au       deux passet li jurz, la noit est dans ma gorge dans ce périlleux depuis ce jour, le site j’ai en réserve nice, le 8 octobre  pour jean le corps nomades bouches     du faucon quant carles oït la histoire de signes .       au pour andré villers 1) preambule – ut pictura       avant pour robert mise en ligne présentation du station 3 encore il parle  dernières mises d’un bout à       pav&ea sors de mon territoire. fais   si vous souhaitez il en est des meurtrières.       dans pour michèle gazier 1 le numéro exceptionnel de dernier vers aoi et si tu dois apprendre à 1) la plupart de ces "mais qui lit encore le Être tout entier la flamme       antoine simon 22  “s’ouvre epuisement de la salle, a la fin il ne resta que pour raphaël li emperere s’est au seuil de l’atelier légendes de michel antoine simon 10   adagio   je effleurer le ciel du bout des pour daniel farioli poussant la parol

Accueil > Personnalités > Maunoury

Maunoury


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette