BRIBES EN LIGNE
        &n  pour de dernier vers aoi  l’exposition  a l’aube des apaches, ce monde est semé       fourr& nous avons affaire à de tandis que dans la grande les enseignants :   né le 7      & les plus vieilles torna a sorrento ulisse torna et te voici humanité antoine simon 26 qu’est-ce qui est en       pour       (       sur le i.- avaler l’art par "mais qui lit encore le pour michèle premier essai c’est l’ami michel temps où les coeurs cinq madame aux yeux     oued coulant       bonhe la liberté de l’être cliquetis obscène des j’entends sonner les très saintes litanies     vers le soir tendresse du mondesi peu de à propos des grands dernier vers aoi     une abeille de rm : d’accord sur       m̵     hélas, pas même au seuil de l’atelier tout à fleur d’eaula danse f tous les feux se sont al matin, quant primes pert s’ouvre la il en est des noms comme du À perte de vue, la houle des j’ai relu daniel biga, portrait. 1255 : le nécessaire non   dits de on peut croire que martine Être tout entier la flamme la terre nous     les provisions pour jean-marie simon et sa       crabe-    seule au       les quelques textes ne faut-il pas vivre comme   d’un coté, deuxième apparition     cet arbre que j’écoute vos mes pensées restent la terre a souvent tremblé tant pis pour eux. (ô fleur de courge... trois tentatives desesperees dernier vers aoi mieux valait découper dernier vers aoi normalement, la rubrique       sur       bruyan il en est des meurtrières. station 5 : comment "je me tais. pour taire.    au balcon       une pluies et bruines, petites proses sur terre dernier vers aoi antoine simon 3  c’était antoine simon 9 pour yves et pierre poher et antoine simon 10 introibo ad altare dernier vers aoi dans les carnets       sur « 8° de l’attente, le fruit rêve, cauchemar, encore une citation“tu martin miguel art et  les premières dans l’innocence des comme c’est le 23 février 1988, il a claude b.   comme il souffle sur les collines cinquième essai tout à sylvie si, il y a longtemps, les temps de pierres carcassonne, le 06 bribes en ligne a le recueil de textes mais non, mais non, tu vos estes proz e vostre un tunnel sans fin et, à sculpter l’air : de tantes herbes el pre       ruelle pour qui veut se faire une passet li jurz, si turnet a montagnesde       sur la gaucherie à vivre, immense est le théâtre et             fourr& leonardo rosa tous ces charlatans qui attention beau voile de nuità la la route de la soie, à pied,   saint paul trois mise en ligne d’un avant dernier vers aoi merci à marc alpozzo deux nouveauté,     sur la ce poème est tiré du mise en ligne pour jacqueline moretti, entr’els nen at ne pui   si vous souhaitez je découvre avant toi       la un titre : il infuse sa chercher une sorte de samuelchapitre 16, versets 1       é rimbaud a donc pour nicolas lavarenne ma sous la pression des d’ eurydice ou bien de guetter cette chose antoine simon 15 dans les rêves de la m1             sur  jésus encore la couleur, mais cette 0 false 21 18       le pour julius baltazar 1 le (la numérotation des halt sunt li pui e mult halt pour martine, coline et laure       nuage le géographe sait tout  avec « a la À la loupe, il observa dernier vers aoi       cette une errance de quelque temps plus tard, de   un rêves de josué, issent de mer, venent as     ton       voyage le tissu d’acier       juin je me souviens de       dans sauvage et fuyant comme certains prétendent effleurer le ciel du bout des viallat © le château de quand les mots dans le pain brisé son l’homme est heureuse ruine, pensait c’est ici, me nice, le 8 octobre marcel alocco a le scribe ne retient cher bernard station 7 : as-tu vu judas se (de)lecta lucta   l’instant criblé   1) cette À l’occasion de etudiant à pour jean-louis cantin 1.- ce qui fascine chez dernier vers aoi grant est la plaigne e large paien sunt morz, alquant chairs à vif paumes ma voix n’est plus que exacerbé d’air onze sous les cercles derniers lu le choeur des femmes de     au couchant apaches :       ton       je le coeur du autre essai d’un       su imagine que, dans la art jonction semble enfin cet univers sans     l’é       enfant   que signifie   ciel !!!! ouverture de l’espace c’est une sorte de       les       le       vu toute une faune timide veille il était question non vous avez fin première je n’hésiterai       soleil sept (forces cachées qui et c’était dans       sur le       &ccedi "et bien, voilà..." dit af : j’entends et que dire de la grâce janvier 2002 .traverse quel ennui, mortel pour       l̵ station 1 : judas antoine simon 13 il n’y a pas de plus la prédication faite       montag il y a dans ce pays des voies c’était une granz est li calz, si se       vu dernier vers aoi quand sur vos visages les       sur "moi, esclave" a intendo... intendo ! ce qui importe pour macao grise passet li jurz, la noit est  epître aux neuf j’implore en vain dentelle : il avait ils avaient si longtemps, si       d&eacu tout en vérifiant     son    7 artistes et 1 et si au premier jour il journée de 1-nous sommes dehors. ce jour-là il lui chaque jour est un appel, une       &n j’arrivais dans les les oiseaux s’ouvrent de toutes les       à dernier vers s’il histoire de signes . dernier vers aoi       aux et la peur, présente   ces notes pour gilbert       la fontelucco, 6 juillet 2000 quand nous rejoignons, en rare moment de bonheur, a grant dulur tendrai puis il est le jongleur de lui je déambule et suis     à avec marc, nous avons sous l’occupation et ces antoine simon 12       dans       mouett       au dernier vers aoi seul dans la rue je ris la aucun hasard si se lancinant ô lancinant       la printemps breton, printemps  hors du corps pas    de femme liseuse  née à dire que le livre est une       apr&eg la liberté s’imprime à     depuis le texte qui suit est, bien       va le glacis de la mort la pureté de la survie. nul "l’art est-il l’art c’est la il existe au moins deux "si elle est f toutes mes       apparu    courant pas sur coussin d’air mais madame chrysalide fileuse l’illusion d’une antoine simon 31 madame aux rumeurs     &nbs quatrième essai rares villa arson, nice, du 17 dernier vers doel i avrat, ses mains aussi étaient diaphane est le mot (ou c’est la peur qui fait thème principal :       en antoine simon 25 dernier vers aoi   à la bonne allons fouiller ce triangle coupé en deux quand       descen toutes sortes de papiers, sur descendre à pigalle, se là, c’est le sable et     faisant la ajout de fichiers sons dans       au au commencement était dans les hautes herbes       st quand il voit s’ouvrir, (vois-tu, sancho, je suis j’ai en réserve deuxième       quinze un besoin de couper comme de démodocos... Ça a bien un monde imaginal,         or et il parlait ainsi dans la       " pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi pour frédéric il existe deux saints portant ço dist li reis : il y a des objets qui ont la je suis celle qui trompe dernier vers aoi ce texte se présente ne pas négocier ne raphaël la bouche pleine de bulles deuxième suite il semble possible       " macles et roulis photo 1 lorsqu’on connaît une assise par accroc au bord de la bouche pure souffrance antoine simon 20 13) polynésie dernier vers aoi ( ce texte a violette cachéeton derniers vers sun destre la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES

LES BRIBES PUBLIÉES

Dernier ajout : 2 décembre 2010.

Les 3 derniers textes : page 5 , page 4 , page 3 .

Les 3 textes les plus lus : LXXI , CII , XCVII .

Les Bribes présentées dans cette rubrique sont les 132 parues aux édtions de l’Amourier (©, tous droits réservés), et la version de la 133ème, aux éditions Dys.


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette