BRIBES EN LIGNE
 le grand brassage des carissimo ulisse,torna a   j’ai souvent  on peut passer une vie ce 28 février 2002.   ciel !!!! cet univers sans ecrire sur reprise du site avec la dans le pain brisé son dans le monde de cette       au guetter cette chose       il les dernières     nous quelque chose       sur       allong       nuage vous dites : "un       j̵ pour martin dernier vers aoi dire que le livre est une dernier vers aoi dernier vers aoi le franchissement des ] heureux l’homme douze (se fait terre se f dans le sourd chatoiement folie de josuétout est je n’ai pas dit que le  le livre, avec station 4 : judas  cyclades, iii° sixième madame, vous débusquez carles li reis en ad prise sa pour jacky coville guetteurs 10 vers la laisse ccxxxii     [1]  un trait gris sur la       chaque mult est vassal carles de pour andré vedo la luna vedo le pour mireille et philippe je dors d’un sommeil de l’illusion d’une vous avez premier essai c’est bribes en ligne a mais jamais on ne c’est vrai nice, le 8 octobre un temps hors du ce qui fait tableau : ce antoine simon 14  “comment douce est la terre aux yeux l’instant criblé antoine simon 18  au travers de toi je iv.- du livre d’artiste       nuage       la de tantes herbes el pre   encore une     surgi quand c’est le vent qui       va dieu faisait silence, mais  un livre écrit       reine pierre ciel d’abord l’échange des (À l’église janvier 2002 .traverse deuxième apparition assise par accroc au bord de quand vous serez tout un nouvel espace est ouvert le galop du poème me le corps encaisse comme il ce pays que je dis est madame est toute antoine simon 33 pour frédéric les petites fleurs des    tu sais tromper le néant dernier vers aoi mieux valait découper et encore  dits preambule – ut pictura légendes de michel  la lancinante comment entrer dans une la littérature de  au mois de mars, 1166 deux ajouts ces derniers pour mes enfants laure et       &agrav se placer sous le signe de pour robert  les trois ensembles abu zayd me déplait. pas       soleil       la nous lirons deux extraits de la mort d’un oiseau. souvent je ne sais rien de a dix sept ans, je ne savais “le pinceau glisse sur       une approche d’une pour marcel d’un bout à et voici maintenant quelques imagine que, dans la leonardo rosa je suis celle qui trompe       alla dans les carnets petit matin frais. je te       la pour jean-marie simon et sa    regardant un titre : il infuse sa le proche et le lointain j’oublie souvent et heureuse ruine, pensait       ce mais non, mais non, tu d’un côté Ç’avait été la "mais qui lit encore le à la bonne À perte de vue, la houle des       dans j’ai en réserve attendre. mot terrible. macao grise de soie les draps, de soie des quatre archanges que bien sûrla (la numérotation des pas facile d’ajuster le pour m.b. quand je me heurte une fois entré dans la démodocos... Ça a bien un ce qu’un paysage peut a toi le don des cris qui halt sunt li pui e mult halt       cette    si tout au long l’existence n’est       vaches elle ose à peine il y a dans ce pays des voies tu le saiset je le vois deuxième approche de la prédication faite       dans pour jean-louis cantin 1.- "et bien, voilà..." dit tout est possible pour qui m1           une abeille de macles et roulis photo 3     à de proche en proche tous       pourqu pour 1.- les rêves de percey priest lakesur les  “la signification     faisant la il existe au moins deux       ruelle     sur la pente antoine simon 16  martin miguel vient       fourr& se reprendre. creuser son difficile alliage de   jn 2,1-12 : je ne saurais dire avec assez     tout autour       b&acir le glacis de la mort normalement, la rubrique       journ& (ma gorge est une au matin du   si vous souhaitez pas même rêves de josué, le lent tricotage du paysage « voici il y a tant de saints sur attendre. mot terrible. clers fut li jurz e li ce poème est tiré du sixième dernier vers aoi sa langue se cabre devant le dernier vers aoi   poème pour quand les eaux et les terres pour michèle aueret       la pie       pour station 1 : judas toujours les lettres : peinture de rimes. le texte ils s’étaient       juin antoine simon 3 deuxième apparition de madame est une torche. elle       les un jour, vous m’avez ainsi va le travail de qui     pluie du dernier vers doel i avrat,   on n’est c’est seulement au  dans le livre, le   1) cette je ne peins pas avec quoi,   je n’ai jamais antoine simon 7 pluies et bruines, antoine simon 17 a ma mère, femme parmi       l̵ tout le problème f le feu s’est quel ennui, mortel pour f le feu s’est genre des motsmauvais genre le 26 août 1887, depuis dorothée vint au monde rien n’est       le     " les plus terribles comme c’est dernier vers aoi dernier vers s’il l’une des dernières non, björg, bruno mendonça le texte qui suit est, bien       dans     les fleurs du dernier vers aoi madame est une juste un mot pour annoncer       l̵       apr&eg de sorte que bientôt la bouche pleine de bulles la deuxième édition du ici. les oiseaux y ont fait zacinto dove giacque il mio sept (forces cachées qui epuisement de la salle,  mise en ligne du texte       m̵ la force du corps, nous dirons donc où l’on revient toutes ces pages de nos dans les hautes herbes quant carles oït la comme un préliminaire la bernadette griot vient de   six formes de la tous feux éteints. des       object       neige de la les doigts d’ombre de neige outre la poursuite de la mise       droite  il est des objets sur cet article est paru dans le       que tendresses ô mes envols des voix percent, racontent       bien certains prétendent     son d’ eurydice ou bien de le coeur du en ceste tere ad estet ja trois (mon souffle au matin ce qui fascine chez   le 10 décembre       je me       m̵    de femme liseuse deux mille ans nous dans ce pays ma mère le geste de l’ancienne, li emperere s’est un tunnel sans fin et, à antoine simon 20 des voiles de longs cheveux r.m.a toi le don des cris qui       m&eacu   13) polynésie i.- avaler l’art par rita est trois fois humble. la pureté de la survie. nul madame est la reine des le nécessaire non autre citation"voui certains soirs, quand je a propos d’une ne faut-il pas vivre comme et tout avait temps de pierres les amants se toutefois je m’estimais able comme capable de donner         or       reine ses mains aussi étaient quai des chargeurs de 0 false 21 18 pour julius baltazar 1 le antoine simon 21       soleil pour nicolas lavarenne ma antoine simon 23 la communication est f j’ai voulu me pencher  dans toutes les rues       allong avez-vous vu tu le sais bien. luc ne clquez sur je reviens sur des antoine simon 15 et il fallait aller debout montagnesde la réserve des bribes 1-nous sommes dehors. cinquième citationne       " « e ! malvais mille fardeaux, mille agnus dei qui tollis peccata       fourr& toute trace fait sens. que     les provisions apaches : carcassonne, le 06       la a supposer quece monde tienne max charvolen, martin miguel ce qui aide à pénétrer le il en est des noms comme du passet li jurz, la noit est       bonhe   ces sec erv vre ile     un mois sans ce  epître aux equitable un besoin sonnerait       dans comme ce mur blanc autre petite voix « 8° de antoine simon 22 "je me tais. pour taire. cinq madame aux yeux   3   

les pour michèle gazier 1) pour philippe ço dist li reis :       su       les et ces       banlie depuis le 20 juillet, bribes la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES

LES BRIBES PUBLIÉES

Dernier ajout : 2 décembre 2010.

Les 3 derniers textes : page 5 , page 4 , page 3 .

Les 3 textes les plus lus : page 3 , Bribe XXX , XXXVI .

Les Bribes présentées dans cette rubrique sont les 132 parues aux édtions de l’Amourier (©, tous droits réservés), et la version de la 133ème, aux éditions Dys.


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette