BRIBES EN LIGNE
où l’on revient pas une année sans évoquer me antoine simon 5 que reste-t-il de la grant est la plaigne e large  au mois de mars, 1166 pure forme, belle muette, dire que le livre est une ce jour là, je pouvais d’ eurydice ou bien de g. duchêne, écriture le   dits de un tunnel sans fin et, à quel ennui, mortel pour tout le problème dernier vers aoi   genre des motsmauvais genre tous feux éteints. des a propos de quatre oeuvres de       soleil eurydice toujours nue à       apr&eg pour marcel antoine simon 31 mesdames, messieurs, veuillez quatrième essai de  martin miguel vient c’est la peur qui fait     faisant la ainsi alfred… m1           [1]  a supposer quece monde tienne difficile alliage de pour maguy giraud et       allong dans le train premier polenta pour jacqueline moretti,       entre accoucher baragouiner       dans démodocos... Ça a bien un  tu ne renonceras pas. des quatre archanges que macles et roulis photo 7 deuxième apparition 1.- les rêves de       crabe- f les marques de la mort sur le glacis de la mort peinture de rimes. le texte villa arson, nice, du 17 pour michèle gazier 1 pour qui veut se faire une un titre : il infuse sa       journ& 0 false 21 18 encore la couleur, mais cette morz est rollant, deus en ad       vu   je ne comprends plus pour alain borer le 26 non, björg, dernier vers aoi       je me normal 0 21 false fal mise en ligne       les imagine que, dans la       &n madame des forêts de à propos “la un besoin de couper comme de seins isabelle boizard 2005       assis le galop du poème me   en grec, morías et si tu dois apprendre à iv.- du livre d’artiste       jonath diaphane est le  ce mois ci : sub a dix sept ans, je ne savais lorsque martine orsoni tes chaussures au bas de     depuis       ...mai f le feu est venu,ardeur des le vieux qui les dieux s’effacent l’art c’est la (en regardant un dessin de le franchissement des chaises, tables, verres, preambule – ut pictura       marche       un vous deux, c’est joie et     les provisions des voiles de longs cheveux attelage ii est une œuvre cet article est paru     dans la ruela       que dernier vers aoi j’ai relu daniel biga, j’entends sonner les à propos des grands chaque jour est un appel, une chairs à vif paumes       reine du bibelot au babilencore une       sur le (dans mon ventre pousse une elle disposait d’une       deux       sabots       les la mort, l’ultime port, le tissu d’acier merci au printemps des tant pis pour eux. il souffle sur les collines quand nous rejoignons, en in the country attention beau ma voix n’est plus que abu zayd me déplait. pas décembre 2001. si elle est belle ? je       &n antoine simon 7 dernier vers aoi       la   pour théa et ses écrirecomme on se autre petite voix   né le 7 passet li jurz, si turnet a en cet anniversaire, ce qui o tendresses ô mes il en est des noms comme du pour michèle       la halt sunt li pui e mult halt sous la pression des toulon, samedi 9 nice, le 30 juin 2000 pour jean-louis cantin 1.- il n’était qu’un antoine simon 6       la       le    il 1. il se trouve que je suis agnus dei qui tollis peccata maintenant il connaît le dernier vers aoi       voyage un soir à paris au à cri et à       maquis ce qui aide à pénétrer le       pav&ea j’ai ajouté je t’enfourche ma       juin  hors du corps pas et te voici humanité paien sunt morz, alquant pour andré le temps passe dans la béatrice machet vient de  dans le livre, le     rien       le la fraîcheur et la macles et roulis photo 3 nous savons tous, ici, que     " a christiane il n’est pire enfer que encore une citation“tu 1254 : naissance de traquer i en voyant la masse aux derniers vers sun destre a propos d’une       en livre grand format en trois sa langue se cabre devant le  “la signification comme un préliminaire la clers est li jurz et li 1 au retour au moment effleurer le ciel du bout des dernier vers aoi 0 false 21 18 tout mon petit univers en essai de nécrologie,       pass&e sors de mon territoire. fais dernier vers aoi       suite de       ton il était question non le lent tricotage du paysage li quens oger cuardise       arauca  dernier salut au   nous sommes   la baie des anges dans le pays dont je vous  zones gardées de       l̵ quand il voit s’ouvrir, trois (mon souffle au matin carissimo ulisse,torna a (vois-tu, sancho, je suis la prédication faite  tu vois im font chier       ce  le "musée toute trace fait sens. que apaches : attendre. mot terrible. montagnesde ] heureux l’homme 1) notre-dame au mur violet       glouss nécrologie au programme des actions il tente de déchiffrer,       pass&e immense est le théâtre et madame est une torche. elle quand c’est le vent qui       je bien sûr, il y eut antoine simon 14 le grand combat : archipel shopping, la et que dire de la grâce j’ai parlé il en est des meurtrières. clers fut li jurz e li   ces notes tendresses ô mes envols la vie est dans la vie. se ainsi fut pétrarque dans pourquoi yves klein a-t-il printemps breton, printemps       va avec marc, nous avons "pour tes petites proses sur terre   (à mille fardeaux, mille légendes de michel temps où les coeurs le géographe sait tout       le       la antoine simon 25 c’est le grand dentelle : il avait madame est toute ce qui fascine chez carles li reis en ad prise sa ço dist li reis : station 4 : judas  coupé en deux quand et il fallait aller debout pour andré villers 1)       " etait-ce le souvenir je désire un un jour, vous m’avez pour raphaël       m̵ la rencontre d’une j’ai changé le à la bonne ses mains aussi étaient   maille 1 :que la réserve des bribes diaphane est le mot (ou je déambule et suis       sur reflets et echosla salle les petites fleurs des un temps hors du       longte très malheureux... macles et roulis photo 1 l’appel tonitruant du la fraîcheur et la dans l’innocence des soudain un blanc fauche le  la lancinante madame déchirée et ma foi,  “... parler une     &nbs les textes mis en ligne       dans ouverture de l’espace     le sculpter l’air : pour robert libre de lever la tête "le renard connaît de profondes glaouis il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi il existe au moins deux   ces sec erv vre ile   si vous souhaitez les dessins de martine orsoni et ces Éléments -       gentil epuisement de la salle,       dans glaciation entre       dans       le fragilité humaine. sauvage et fuyant comme  “s’ouvre vous n’avez 5) triptyque marocain       " dernier vers s’il de prime abord, il souvent je ne sais rien de antoine simon 12 on cheval rare moment de bonheur, mi viene in mentemi gardien de phare à vie, au dernier vers aoi madame est une les oiseaux s’ouvrent antoine simon 29 la bouche pleine de bulles tromper le néant errer est notre lot, madame,       droite a la libération, les       sur quelques autres certains prétendent reprise du site avec la histoire de signes . entr’els nen at ne pui je crie la rue mue douleur       o       la introibo ad altare À max charvolen et martin       en       parfoi    nous       " percey priest lakesur les nos voix violette cachéeton à bernadette ce 28 février 2002. ce texte se présente beaucoup de merveilles sequence 6   le la liberté de l’être pierre ciel l’attente, le fruit       sous dans ce pays ma mère dans le respect du cahier des       bruyan l’illusion d’une       allong paroles de chamantu       l̵ l’impossible de pareïs li seit la  un livre écrit dernier vers aoi nous lirons deux extraits de bientôt, aucune amarre et si au premier jour il quai des chargeurs de       midi la parol

Accueil > Personnalités > Scholtes

Scholtes


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette