BRIBES EN LIGNE
il n’était qu’un il souffle sur les collines       la et voici maintenant quelques       il écrirecomme on se       avant       nuage ma mémoire ne peut me et je vois dans vos l’heure de la l’appel tonitruant du quai des chargeurs de quando me ne so itu pe voudrais je vous lorsqu’on connaît une   entrons dernier vers aoi le numéro exceptionnel de  les trois ensembles neuf j’implore en vain dans le train premier  “comment le nécessaire non il est le jongleur de lui toutefois je m’estimais la lecture de sainte       il 1) notre-dame au mur violet je m’étonne toujours de la       l̵ juste un mot pour annoncer 0 false 21 18 antoine simon 28       sur le   (dans le janvier 2002 .traverse   ces sec erv vre ile       b&acir depuis ce jour, le site  je signerai mon la bouche pleine de bulles dernier vers aoi elle disposait d’une dans ce pays ma mère       la portrait. 1255 :       nuage       l̵ f j’ai voulu me pencher    si tout au long dans l’effilé de     &nbs au seuil de l’atelier l’erbe del camp, ki introibo ad altare (ma gorge est une dans le respect du cahier des coupé en deux quand nous avons affaire à de       d&eacu libre de lever la tête li quens oger cuardise peinture de rimes. le texte passet li jurz, si turnet a  dans le livre, le       jonath le galop du poème me a christiane       le à cri et à       reine la fraîcheur et la       vu       glouss À l’occasion de que reste-t-il de la assise par accroc au bord de pour qui veut se faire une       je me première branches lianes ronces       &agrav les textes mis en ligne mieux valait découper j’ai donné, au mois ne faut-il pas vivre comme arbre épanoui au ciel temps où les coeurs la mastication des  “ce travail qui       pass&e errer est notre lot, madame, on croit souvent que le but beaucoup de merveilles à sylvie entr’els nen at ne pui les parents, l’ultime  l’exposition  (en regardant un dessin de       la des conserves ! station 1 : judas dans l’innocence des  marcel migozzi vient de l’évidence       le de l’autre des quatre archanges que au commencement était il s’appelait on a cru à       fourmi antoine simon 32       neige    regardant   adagio   je f qu’il vienne, le feu pas de pluie pour venir toute trace fait sens. que pour daniel farioli poussant et te voici humanité       m̵ rm : d’accord sur       neige  l’écriture de proche en proche tous ainsi alfred… les cuivres de la symphonie une fois entré dans la     son le proche et le lointain très malheureux... sors de mon territoire. fais mille fardeaux, mille c’est la chair pourtant constellations et on peut croire que martine l’art c’est la li emperere par sa grant       et a grant dulur tendrai puis diaphane est le de soie les draps, de soie       maquis  dans toutes les rues ainsi fut pétrarque dans où l’on revient dernier vers aoi j’ai changé le un jour, vous m’avez  “s’ouvre une il faut dire les et ma foi, li emperere s’est et nous n’avons rien je suis bien dans merci à marc alpozzo "le renard connaît dernier vers aoi pour max charvolen 1) avez-vous vu et tout avait ce qui aide à pénétrer le merci à la toile de dernier vers aoi les lettres ou les chiffres clere est la noit e la un verre de vin pour tacher     les fleurs du pour andré c’est ici, me derniers pour philippe il n’y a pas de plus nouvelles mises en deuxième suite normalement, la rubrique 0 false 21 18 agnus dei qui tollis peccata       pav&ea non, björg, je déambule et suis       va     rien deux mille ans nous "ah ! mon doux pays, mi viene in mentemi  de même que les    en a propos d’une "pour tes    seule au un nouvel espace est ouvert       "       les j’ai ajouté madame chrysalide fileuse     faisant la       tourne ce qui fait tableau : ce    courant et si tu dois apprendre à les doigts d’ombre de neige pour robert       entre tout est prêt en moi pour les enseignants : pluies et bruines, je crie la rue mue douleur  référencem premier essai c’est quatrième essai de j’ai travaillé pour jean gautheronle cosmos exacerbé d’air lancinant ô lancinant dans le patriote du 16 mars   jn 2,1-12 : que d’heures josué avait un rythme deuxième essai le  pour le dernier jour c’est la distance entre carissimo ulisse,torna a chaque automne les apaches :   que signifie       je l’art n’existe       apparu (josué avait lentement mais non, mais non, tu de tantes herbes el pre je rêve aux gorges chaises, tables, verres, il semble possible autre essai d’un       pass&e le ciel de ce pays est tout exode, 16, 1-5 toute ensevelie de silence, nécrologie morz est rollant, deus en ad pour angelo   le texte suivant a essai de nécrologie, antoine simon 11     un mois sans       à en ceste tere ad estet ja       rampan carissimo ulisse,torna a la liberté de l’être dernier vers aoi "si elle est le scribe ne retient j’ai donc pour mes enfants laure et f le feu s’est je suis       chaque tout à fleur d’eaula danse il existe deux saints portant cyclades, iii°       sur il en est des noms comme du et la peur, présente ma voix n’est plus que       le plus insupportable chez la deuxième édition du dernier vers aoi cinquième citationne i mes doigts se sont ouverts dernier vers aoi preambule – ut pictura préparation des je désire un quelques autres       la À max charvolen et pour maxime godard 1 haute       ruelle journée de  les premières dernier vers aoi " je suis un écorché vif.  le grand brassage des vous avez polenta une autre approche de quand c’est le vent qui spectacle de josué dit le glacis de la mort sous l’occupation le 23 février 1988, il   est-ce que etudiant à mougins. décembre madame, on ne la voit jamais me tromper le néant À la loupe, il observa       le un temps hors du s’égarer on les amants se   je n’ai jamais à propos des grands nous savons tous, ici, que nice, le 30 juin 2000 comme un préliminaire la       &ccedi rien n’est       fourr& un besoin de couper comme de station 3 encore il parle fin première       &       object      & pierre ciel il pleut. j’ai vu la le ciel est clair au travers il aurait voulu être et il parlait ainsi dans la si j’avais de son       " samuelchapitre 16, versets 1 merle noir  pour ajout de fichiers sons dans       "       un       le au lecteur voici le premier pour andré tout mon petit univers en  les éditions de pour martin pour michèle aueret allons fouiller ce triangle     hélas, dernier vers aoi   af : j’entends six de l’espace urbain,       journ& dernier vers aoi dernier vers aoi difficile alliage de       o       pour       le       &n "l’art est-il       ...mai de la jamais je n’aurais c’est pour moi le premier   encore une       la f toutes mes le vieux qui pour michèle sept (forces cachées qui c’est seulement au deux nouveauté,       les nice, le 8 octobre « 8° de normal 0 21 false fal les routes de ce pays sont effleurer le ciel du bout des  tu vois im font chier quand vous serez tout quatrième essai rares saluer d’abord les plus       &n       sous       su   un vous avez dorothée vint au monde (josué avait le samedi 26 mars, à 15       quand antoine simon 22 avec marc, nous avons     longtemps sur s’ouvre la dernier vers aoi   la parol

Accueil > Écoutez voir

Écoutez voir

Dernier ajout : 12 mai 2016.



Ecoutez voir


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette