BRIBES EN LIGNE
      sur je serai toujours attentif à       ( tromper le néant f les marques de la mort sur       fleure     son le recueil de textes j’oublie souvent et le glacis de la mort (de)lecta lucta   difficile alliage de les lettres ou les chiffres mes pensées restent chaises, tables, verres, dernier vers que mort     nous tout à fleur d’eaula danse etait-ce le souvenir       reine madame porte à petit matin frais. je te « 8° de       cerisi     ton se placer sous le signe de et que dire de la grâce le geste de l’ancienne, reflets et echosla salle cinquième citationne dernier vers aoi avez-vous vu autre citation   1) cette de mes deux mains tes chaussures au bas de la légende fleurie est en ceste tere ad estet ja f qu’il vienne, le feu c’est un peu comme si, sa langue se cabre devant le et il parlait ainsi dans la le ciel est clair au travers       " branches lianes ronces deux nouveauté, "la musique, c’est le       &agrav un jour, vous m’avez m1       langues de plomba la deux ajouts ces derniers c’est une sorte de    de femme liseuse d’un côté d’abord l’échange des agnus dei qui tollis peccata qu’est-ce qui est en le 23 février 1988, il je t’enlace gargouille voile de nuità la raphaël comment entrer dans une autre citation"voui quel ennui, mortel pour samuelchapitre 16, versets 1 ne faut-il pas vivre comme napolì napolì i.- avaler l’art par madame a des odeurs sauvages en 1958 ben ouvre à pour jean-marie simon et sa les étourneaux ! comme une suite de quand nous rejoignons, en       sur face aux bronzes de miodrag j’ai en réserve traquer l’art n’existe       pourqu aux george(s) (s est la la communication est il existe deux saints portant  dans le livre, le granz est li calz, si se ne pas négocier ne réponse de michel on trouvera la video   encore une       aujour       m̵ générations cet univers sans dernier vers aoi histoire de signes . ainsi va le travail de qui d’un bout à       dans f les feux m’ont la terre nous     tout autour       jonath antoine simon 28 1- c’est dans       &n cliquetis obscène des  pour de portrait. 1255 :    seule au  les œuvres de       allong carles respunt : À perte de vue, la houle des dernier vers aoi       su       " deuxième       é À max charvolen et il n’est pire enfer que       la     extraire madame dans l’ombre des toutes sortes de papiers, sur de profondes glaouis       bonheu l’erbe del camp, ki carissimo ulisse,torna a exacerbé d’air     le démodocos... Ça a bien un     au couchant il est le jongleur de lui deuxième apparition de derniers vers sun destre le 28 novembre, mise en ligne      &       il ecrire sur « pouvez-vous pour helmut hans freibach :       fourmi       grappe ici, les choses les plus       la    tu sais 0 false 21 18 je découvre avant toi sous l’occupation et c’était dans       &agrav dans les rêves de la il y a dans ce pays des voies       pass&e madame, vous débusquez dorothée vint au monde je reviens sur des       en li quens oger cuardise       et sequence 6   le       une il y a tant de saints sur l’impression la plus  les trois ensembles intendo... intendo !  mise en ligne du texte ki mult est las, il se dort la musique est le parfum de si grant dol ai que ne       "  improbable visage pendu depuis ce jour, le site pour andré villers 1)  la lancinante pour michèle gazier 1)  le "musée antoine simon 30 madame chrysalide fileuse     le cygne sur je ne saurais dire avec assez suite du blasphème de ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi able comme capable de donner       dans       les préparation des le lourd travail des meules maintenant il connaît le dans ce pays ma mère       la quelques autres quand vous serez tout       midi le pendu dernier vers aoi dernier vers aoi dans les carnets madame, c’est notre antoine simon 15 pour michèle aueret       assis sixième       tourne       sur avant dernier vers aoi juste un   né le 7       l̵       je mougins. décembre décembre 2001. peinture de rimes. le texte       l̵ présentation du     quand dernier vers aoi pour alain borer le 26 a la libération, les ce monde est semé a claude b.   comme apaches :       entre c’était une   on n’est le passé n’est       pav&ea       poussées par les vagues il aurait voulu être   3   

les       voyage       va       sur       ton 1.- les rêves de "si elle est les dieux s’effacent   en grec, morías temps de pierres la liberté s’imprime à pour   un vendredi       fourr&       apr&eg macao grise   adagio   je quatrième essai rares et la peur, présente     du faucon       sur le ses mains aussi étaient un temps hors du     de rigoles en ço dist li reis : a propos d’une ma voix n’est plus que la vie humble chez les ce qu’un paysage peut antoine simon 33 accorde ton désir à ta torna a sorrento ulisse torna antoine simon 31 "nice, nouvel éloge de la nous avons affaire à de antoine simon 9 constellations et  tu ne renonceras pas.       dans petites proses sur terre livre grand format en trois à la mémoire de l’attente, le fruit le lent tricotage du paysage légendes de michel errer est notre lot, madame, la liberté de l’être il s’appelait je t’ai admiré, dieu faisait silence, mais ] heureux l’homme antoine simon 5 la mastication des dans les horizons de boue, de la cité de la musique on préparait       parfoi dernier vers aoi       arauca  “... parler une les routes de ce pays sont une errance de aucun hasard si se mille fardeaux, mille       un       le dernier vers aoi (la numérotation des si j’avais de son dentelle : il avait lorsqu’on connaît une 5) triptyque marocain pierre ciel soudain un blanc fauche le une il faut dire les pas sur coussin d’air mais du fond des cours et des à le coquillage contre       apr&eg se reprendre. creuser son premier vers aoi dernier     sur la pente dernier vers aoi       o toute trace fait sens. que clers est li jurz et li antoine simon 12 après la lecture de je désire un dire que le livre est une cet article est paru dans le ouverture de l’espace mais jamais on ne dans le train premier       dans       m&eacu il faut laisser venir madame fontelucco, 6 juillet 2000 dans un coin de nice, là, c’est le sable et martin miguel art et fragilité humaine. 1-nous sommes dehors.       retour       grimpa       ruelle il n’était qu’un pas même très saintes litanies madame des forêts de     rien une autre approche de       qui j’aime chez pierre    7 artistes et 1       mouett merle noir  pour       banlie   voici donc la dans l’effilé de pure forme, belle muette, titrer "claude viallat, à propos des grands la langue est intarissable sept (forces cachées qui bernard dejonghe... depuis sables mes parolesvous bribes en ligne a pour gilbert ( ce texte a printemps breton, printemps pour maxime godard 1 haute dans les écroulements     après       j̵ la réserve des bribes pour jean marie karles se dort cum hume dernier vers aoi       &eacut je n’hésiterai certains soirs, quand je et je vois dans vos bernadette griot vient de    en ma mémoire ne peut me bal kanique c’est c’est vrai j’ai donné, au mois "mais qui lit encore le eurydice toujours nue à       le lancinant ô lancinant rm : d’accord sur  zones gardées de       & mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 16 la bouche pleine de bulles       au sainte marie, un soir à paris au la parol

Accueil > LES BRIBES

LES BRIBES

Dernier ajout : 19 août 2014.

Les 3 derniers textes : CLXII , CLXI , CLX .

Les 3 textes les plus lus : CLX , XI , C .


Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Le 5ème volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen. 


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette