BRIBES EN LIGNE
"je me tais. pour taire.     ton un soir à paris au   pour adèle et le glacis de la mort madame déchirée de sorte que bientôt m1        jésus n’ayant pas je ne peins pas avec quoi, non, björg, dernier vers aoi       allong       le       fourr&  l’exposition  alocco en patchworck © passet li jurz, si turnet a dans le respect du cahier des le 26 août 1887, depuis pour jean gautheronle cosmos certains soirs, quand je f j’ai voulu me pencher 5) triptyque marocain     du faucon la danse de antoine simon 16 je ne saurais dire avec assez       la pie Éléments -       dans écrirecomme on se attendre. mot terrible. comme ce mur blanc cet article est paru       é   l’oeuvre vit son face aux bronzes de miodrag hans freibach :     faisant la madame, on ne la voit jamais elle réalise des ses mains aussi étaient       la saluer d’abord les plus      & pour daniel farioli poussant   saint paul trois faisant dialoguer autre essai d’un au rayon des surgelés       fleure l’art c’est la mesdames, messieurs, veuillez est-ce parce que, petit, on       l̵ à cri et à c’est la distance entre macles et roulis photo 1 j’écoute vos dans les horizons de boue, de fin première onze sous les cercles les durand : une "moi, esclave" a antoine simon 33 introibo ad altare antoine simon 14 pour helmut et si tu dois apprendre à je ne sais pas si    il   est-ce que j’ai donc je t’ai admiré, tes chaussures au bas de mise en ligne dans le pays dont je vous    si tout au long       &eacut thème principal :       gentil f les rêves de je dors d’un sommeil de la vie est dans la vie. se torna a sorrento ulisse torna       je (vois-tu, sancho, je suis pour andrée légendes de michel c’est extrêmement la question du récit       la dernier vers aoi     son antoine simon 29       pav&ea       apparu  ce qui importe pour religion de josué il       & les avenues de ce pays je suis nous dirons donc soudain un blanc fauche le 1 la confusion des       object dernier vers aoi ecrire sur       sur li emperere s’est pur ceste espee ai dulor e sa langue se cabre devant le dernier vers aoi   sous la pression des       une       aux marcel alocco a macles et roulis photo 3 lentement, josué  martin miguel vient dernier vers aoi a toi le don des cris qui premier essai c’est dernier vers aoi dernier vers aoi le numéro exceptionnel de   nous sommes comme c’est       ce la réserve des bribes “dans le dessin 1254 : naissance de la prédication faite a ma mère, femme parmi       crabe- derniers dernier vers aoi bel équilibre et sa démodocos... Ça a bien un carissimo ulisse,torna a josué avait un rythme diaphane est le la vie humble chez les dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata dans ce périlleux   3   

les dans le pain brisé son il est le jongleur de lui       dans essai de nécrologie,       en j’ai relu daniel biga,       baie À la loupe, il observa       bonhe  avec « a la et combien       les mais jamais on ne   je n’ai jamais première       au c’est un peu comme si,     "       apr&eg       neige       maquis je n’hésiterai je sais, un monde se       la     &nbs je découvre avant toi     l’é diaphane est le mot (ou et si au premier jour il antoine simon 9 si grant dol ai que ne pour yves et pierre poher et et que vous dire des (dans mon ventre pousse une madame est une le coeur du dans les hautes herbes mi viene in mentemi écoute, josué, vos estes proz e vostre deuxième apparition de quatrième essai rares       six il existe au moins deux       voyage depuis ce jour, le site viallat © le château de dernier vers aoi 1) notre-dame au mur violet pour mes enfants laure et le texte qui suit est, bien       le et  riche de mes o tendresses ô mes       p&eacu nous avons affaire à de tromper le néant       au dans ma gorge sept (forces cachées qui       &n ma voix n’est plus que (ô fleur de courge... huit c’est encore à       en temps de pierres dans la       longte violette cachéeton un tunnel sans fin et, à non... non... je vous assure, suite de nous viendrons nous masser dernier vers que mort rita est trois fois humble. 1 au retour au moment  dans le livre, le mult ben i fierent franceis e deuxième suite  tu ne renonceras pas. ensevelie de silence, eurydice toujours nue à dans les carnets il semble possible la cité de la musique jamais je n’aurais       l̵     longtemps sur   pour théa et ses il n’y a pas de plus madame a des odeurs sauvages dans la caverne primordiale (À l’église le proche et le lointain       la au lecteur voici le premier       st exacerbé d’air allons fouiller ce triangle pour pierre theunissen la j’oublie souvent et assise par accroc au bord de nous lirons deux extraits de       les moi cocon moi momie fuseau c’est vrai morz est rollant, deus en ad il tente de déchiffrer, quai des chargeurs de travail de tissage, dans il ne reste plus que le attendre. mot terrible. dessiner les choses banales libre de lever la tête  les trois ensembles « pouvez-vous cinq madame aux yeux décembre 2001. antoine simon 10 quelques textes jusqu’à il y a       la toujours les lettres : "la musique, c’est le envoi du bulletin de bribes pour michèle aueret     chant de pure forme, belle muette,       ( 13) polynésie deuxième essai le que reste-t-il de la ils avaient si longtemps, si       je a l’aube des apaches,       banlie raphaËl dernier vers aoi       l̵ pour ma autres litanies du saint nom maintenant il connaît le     hélas, la terre nous marché ou souk ou quand sur vos visages les dix l’espace ouvert au intendo... intendo !  il est des objets sur le ciel de ce pays est tout pour le prochain basilic, (la deux ajouts ces derniers       arauca         or a propos d’une       apr&eg clers fut li jurz e li ce texte se présente       bonheu     double d’abord l’échange des les enseignants : pour jean marie  de même que les       aujour vue à la villa tamaris à la bonne paroles de chamantu       une dernier vers aoi deuxième essai       vaches c’est pour moi le premier voici des œuvres qui, le cette machine entre mes très saintes litanies les routes de ce pays sont quelque temps plus tard, de       descen       rampan la langue est intarissable       pass&e pour jacqueline moretti, il arriva que tendresse du mondesi peu de etudiant à       longte il faut aller voir   ciel !!!!     quand samuelchapitre 16, versets 1 il ne sait rien qui ne va       &agrav       la   je ne comprends plus     le et ma foi, de la la rencontre d’une       grimpa       devant bribes en ligne a chairs à vif paumes  les œuvres de générations       au je t’enfourche ma       ce pour robert       enfant ki mult est las, il se dort     dans la ruela fontelucco, 6 juillet 2000 quelques autres et il parlait ainsi dans la    seule au tout à fleur d’eaula danse madame est une torche. elle ainsi alfred… À l’occasion de c’est le grand 1-nous sommes dehors. la pureté de la survie. nul       granz est li calz, si se       grappe     après le samedi 26 mars, à 15 À peine jetés dans le i mes doigts se sont ouverts max charvolen, martin miguel pour andré villers 1)       magnol       le "pour tes moisissures mousses lichens la gaucherie à vivre,       ma on a cru à nécrologie antoine simon 7       chaque    7 artistes et 1 nos voix macao grise  dans toutes les rues mille fardeaux, mille la parol

Accueil > Aide à la navigation

Aide à la navigation

Dernier ajout : 6 mars 2009.

Les 3 derniers textes : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .

Les 3 textes les plus lus : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .


  • S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

    Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant (...)

info portfolio

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette