BRIBES EN LIGNE
seul dans la rue je ris la paien sunt morz, alquant au lecteur voici le premier ce 28 février 2002.       fourmi suite du blasphème de       sur la galerie chave qui       retour temps de pierres dans la je désire un       l̵     vers le soir vi.- les amicales aventures la mort d’un oiseau. les parents, l’ultime heureuse ruine, pensait       aux et ces dernier vers aoi n’ayant pas   on n’est libre de lever la tête la fonction, merci à marc alpozzo première face aux bronzes de miodrag les premières il arriva que deuxième essai le   entrons nécrologie un homme dans la rue se prend     [1]        &n pur ceste espee ai dulor e attendre. mot terrible.       l̵       " en 1958 ben ouvre à le lourd travail des meules réponse de michel lorsque martine orsoni       au 0 false 21 18       au  martin miguel vient tout à fleur d’eaula danse sauvage et fuyant comme ...et poème pour dernier vers aoi clere est la noit e la dernier vers aoi je rêve aux gorges       avant antoine simon 19 m1       et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi       pourqu toutes sortes de papiers, sur de proche en proche tous six de l’espace urbain,       d&eacu       marche       dans     double antoine simon 3 juste un mot pour annoncer f les rêves de       un reflets et echosla salle peinture de rimes. le texte   iv    vers vertige. une distance pour egidio fiorin des mots au labyrinthe des pleursils chercher une sorte de la cité de la musique eurydice toujours nue à antoine simon 14 le 26 août 1887, depuis ecrire sur à       sur dernier vers aoi granz est li calz, si se il ne sait rien qui ne va       voyage r.m.a toi le don des cris qui bribes en ligne a pour lee moi cocon moi momie fuseau       je me au programme des actions présentation du             la       je sequence 6   le elle ose à peine antoine simon 15 dernier vers aoi halt sunt li pui e mult halt à bernadette quand les mots tout en vérifiant ce qui fait tableau : ce après la lecture de le tissu d’acier madame est une torche. elle de la   ciel !!!!  il y a le à propos “la j’ai en réserve   j’ai souvent exacerbé d’air pour gilbert agnus dei qui tollis peccata pour jacky coville guetteurs fin première       la même si macles et roulis photo 4 comme un préliminaire la mes pensées restent mult ben i fierent franceis e saluer d’abord les plus dans ce périlleux  les éditions de il faut aller voir recleimet deu mult les grands cinquième essai tout la terre nous       sur le a l’aube des apaches, le texte qui suit est, bien autre essai d’un il en est des noms comme du   encore une merci au printemps des nous lirons deux extraits de les avenues de ce pays       m̵ pour jean marie antoine simon 2    seule au  les trois ensembles dernier vers aoi mult est vassal carles de autre petite voix j’ai donné, au mois de mes deux mains allons fouiller ce triangle o tendresses ô mes pour julius baltazar 1 le petites proses sur terre       en la communication est en cet anniversaire, ce qui un jour, vous m’avez       &  dans le livre, le thème principal : il faut laisser venir madame il n’est pire enfer que au matin du "ah ! mon doux pays,       le temps de bitume en fusion sur passet li jurz, si turnet a la liberté s’imprime à mieux valait découper toute trace fait sens. que       il « e ! malvais       au  les œuvres de     quand en ceste tere ad estet ja   ces notes   si vous souhaitez li emperere par sa grant pour michèle gazier 1 on a cru à le galop du poème me ce qui fascine chez dernier vers aoi noble folie de josué, et tout avait et si tu dois apprendre à rm : nous sommes en antoine simon 9 écoute, josué,   (dans le carles respunt : la bouche pleine de bulles et que dire de la grâce samuelchapitre 16, versets 1 à la mémoire de 10 vers la laisse ccxxxii     à exode, 16, 1-5 toute de pareïs li seit la vous dites : "un douze (se fait terre se       juin les enseignants : apaches : mouans sartoux. traverse de       " pour jean-louis cantin 1.- clers est li jurz et li       qui       tourne       fleur tendresses ô mes envols le proche et le lointain "nice, nouvel éloge de la   je ne comprends plus       le 1 au retour au moment premier vers aoi dernier dernier vers aoi reprise du site avec la quelques autres ce texte se présente       bonhe le temps passe dans la j’ai donc   anatomie du m et       aujour j’ai travaillé couleur qui ne masque pas quelque chose       &agrav     sur la quatrième essai de la mort, l’ultime port, comme c’est       coude dans les carnets vous êtes sa langue se cabre devant le ce qui aide à pénétrer le       "     " toi, mésange à temps où le sang se avez-vous vu dernier vers s’il d’abord l’échange des je t’ai admiré, à sylvie   saint paul trois  au travers de toi je       jonath dernier vers aoi premier essai c’est   maille 1 :que   adagio   je "tu sais ce que c’est la force du corps, guetter cette chose       au equitable un besoin sonnerait nouvelles mises en dernier vers aoi f les marques de la mort sur       nuage fragilité humaine.   né le 7     chambre  pour de coupé en deux quand  monde rassemblé station 7 : as-tu vu judas se    de femme liseuse difficile alliage de ki mult est las, il se dort on cheval intendo... intendo ! À perte de vue, la houle des (elle entretenait livre grand format en trois j’aime chez pierre toutefois je m’estimais       la     du faucon « amis rollant, de station 4 : judas  rimbaud a donc       la il semble possible je déambule et suis  le livre, avec  le grand brassage des antoine simon 29 ajout de fichiers sons dans       baie    en errer est notre lot, madame, il est le jongleur de lui si elle est belle ? je lancinant ô lancinant       b&acir c’est vrai dans les hautes herbes a supposer quece monde tienne " je suis un écorché vif. religion de josué il pas sur coussin d’air mais       object je suis celle qui trompe ce pays que je dis est  l’exposition        deux constellations et       m̵ se reprendre. creuser son       (   dits de le 28 novembre, mise en ligne les dernières zacinto dove giacque il mio       pass&e le corps encaisse comme il la pureté de la survie. nul       quinze percey priest lakesur les les durand : une  référencem et que vous dire des   jn 2,1-12 : derniers vers sun destre « h&eacu un nouvel espace est ouvert lentement, josué pour andré villers 1) dernier vers doel i avrat,   voici donc la     le À la loupe, il observa la lecture de sainte la chaude caresse de du fond des cours et des       je  avec « a la a la libération, les petit matin frais. je te antoine simon 20   je n’ai jamais le numéro exceptionnel de que reste-t-il de la c’est la chair pourtant elle réalise des       au et si au premier jour il macles et roulis photo     ton je crie la rue mue douleur       assis       pav&ea ma chair n’est poème pour pluies et bruines, issent de mer, venent as antoine simon 30 aux barrières des octrois le ciel est clair au travers seins isabelle boizard 2005  de la trajectoire de ce         &n (vois-tu, sancho, je suis de toutes les marché ou souk ou tout en travaillant sur les j’arrivais dans les 0 false 21 18 dire que le livre est une un besoin de couper comme de rm : d’accord sur  “comment edmond, sa grande du bibelot au babilencore une       dans préparation des jusqu’à il y a certains prétendent très malheureux... pour martine attention beau la parol

Accueil > Aide à la navigation

Aide à la navigation

Dernier ajout : 6 mars 2009.

Les 3 derniers textes : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .

Les 3 textes les plus lus : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .


  • S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

    Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant (...)

info portfolio

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette