BRIBES EN LIGNE
    &nbs merci au printemps des les lettres ou les chiffres le lent tricotage du paysage  zones gardées de  hier, 17 de toutes les pour martine, coline et laure du fond des cours et des en introduction à introibo ad altare       au nous avancions en bas de franchement, pensait le chef, et…  dits de d’ eurydice ou bien de À l’occasion de dernier vers aoi       j̵ percey priest lakesur les le 28 novembre, mise en ligne       " depuis le 20 juillet, bribes pour daniel farioli poussant dans les écroulements j’oublie souvent et sequence 6   le ensevelie de silence,  au mois de mars, 1166 pour julius baltazar 1 le fin première il est le jongleur de lui antoine simon 16 quand il voit s’ouvrir, descendre à pigalle, se « 8° de i.- avaler l’art par  un livre écrit la terre nous j’entends sonner les carmelo arden quin est une   jn 2,1-12 : li emperere s’est ce qui aide à pénétrer le et je vois dans vos       reine je reviens sur des les petites fleurs des vous êtes la terre a souvent tremblé       arauca tandis que dans la grande imagine que, dans la       quinze les routes de ce pays sont 5) triptyque marocain         &n antoine simon 24 la mastication des   né le 7 ce qui fascine chez et voici maintenant quelques macles et roulis photo 1 un nouvel espace est ouvert ce pays que je dis est la liberté de l’être trois tentatives desesperees toujours les lettres :       au la musique est le parfum de jusqu’à il y a j’aime chez pierre la force du corps, béatrice machet vient de avant propos la peinture est livre grand format en trois et si tu dois apprendre à juste un cyclades, iii° nice, le 18 novembre 2004 abstraction voir figuration sur la toile de renoir, les pour andré villers 1) a la femme au       que       je derniers vers sun destre histoire de signes . on cheval l’impression la plus f j’ai voulu me pencher le recueil de textes rêves de josué,     sur la pente j’ai parlé deux ce travail vous est       aujour       &eacut pour ma     au couchant pour le prochain basilic, (la bernadette griot vient de       droite deuxième essai le il ne s’agit pas de f le feu s’est madame dans l’ombre des a ma mère, femme parmi un soir à paris au antoine simon 30  tu ne renonceras pas. nous viendrons nous masser madame, vous débusquez dernier vers que mort     cet arbre que toute une faune timide veille j’ai longtemps trois (mon souffle au matin dans ce périlleux faisant dialoguer     les provisions troisième essai des voiles de longs cheveux     faisant la nous serons toujours ces je rêve aux gorges à j’ai changé le "si elle est à bernadette "tu sais ce que c’est       ce il faut aller voir       les les étourneaux ! dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs       vu dernier vers aoi la deuxième édition du (ma gorge est une la rencontre d’une       sabots de l’autre (en regardant un dessin de       " "nice, nouvel éloge de la carles li reis en ad prise sa quand vous serez tout quel ennui, mortel pour pour anne slacik ecrire est tout à fleur d’eaula danse alocco en patchworck ©   la production autre citation     sur la antoine simon 12 glaciation entre f les rêves de c’était une quatrième essai rares f tous les feux se sont     à antoine simon 5 pour jean marie       un la poésie, à la bal kanique c’est ma mémoire ne peut me       sur dernier vers aoi   un vendredi   dits de (la numérotation des où l’on revient       la       & paien sunt morz, alquant 0 false 21 18 face aux bronzes de miodrag des conserves ! torna a sorrento ulisse torna villa arson, nice, du 17   pour théa et ses c’est la chair pourtant depuis ce jour, le site jamais je n’aurais       su  c’était vedo la luna vedo le lentement, josué pour andrée toutes ces pages de nos ne faut-il pas vivre comme leonardo rosa ses mains aussi étaient   (dans le         or jamais si entêtanteeurydice       et       bien ...et poème pour que d’heures la réserve des bribes "mais qui lit encore le la fraîcheur et la    en je dors d’un sommeil de le 26 août 1887, depuis de prime abord, il pour robert c’est pour moi le premier       le onzième samuelchapitre 16, versets 1       pass&e l’évidence les enseignants : a supposer quece monde tienne il aurait voulu être       crabe- deuxième apparition merci à la toile de la vie humble chez les paroles de chamantu  avec « a la "pour tes maintenant il connaît le attention beau autre essai d’un    courant       au       la c’est seulement au       apr&eg travail de tissage, dans si j’avais de son vous dites : "un lancinant ô lancinant l’appel tonitruant du immense est le théâtre et       au la chaude caresse de       la station 5 : comment   pour olivier je suis bien dans ce qui fait tableau : ce       en iv.- du livre d’artiste les doigts d’ombre de neige quelque chose pour marcel passet li jurz, la noit est     [1]        la  référencem mult est vassal carles de       je    7 artistes et 1 temps de cendre de deuil de bien sûrla quand les eaux et les terres       à       journ& certains prétendent la littérature de toulon, samedi 9 si j’étais un le 2 juillet et la peur, présente       le il y a dans ce pays des voies       é je suis petites proses sur terre pour pierre theunissen la la langue est intarissable       dans  on peut passer une vie religion de josué il à propos des grands  “ne pas les amants se j’ai relu daniel biga,   d’un coté, le franchissement des comme une suite de pour yves et pierre poher et dans l’innocence des dernier vers aoi non... non... je vous assure, l’ami michel  pour le dernier jour raphaËl       une  si, du nouveau    tu sais je déambule et suis antoine simon 2 difficile alliage de   le 10 décembre tous ces charlatans qui le 26 août 1887, depuis     du faucon  “... parler une je désire un je n’hésiterai dernier vers aoi on trouvera la video errer est notre lot, madame, ouverture d’une   1) cette antoine simon 29 jouer sur tous les tableaux       dans les horizons de boue, de quatre si la mer s’est       je     longtemps sur  dans toutes les rues pour michèle  il est des objets sur raphaël ecrire les couleurs du monde madame a des odeurs sauvages passet li jurz, si turnet a le coquillage contre marcel alocco a       sous mille fardeaux, mille assise par accroc au bord de       et tu       allong ( ce texte a dans le pain brisé son   j’ai souvent ma voix n’est plus que Éléments - le nécessaire non       entre   si vous souhaitez on dit qu’agathe dernier vers aoi attelage ii est une œuvre       cette très malheureux... il y a des objets qui ont la       pourqu edmond, sa grande tu le sais bien. luc ne quai des chargeurs de moi cocon moi momie fuseau non, björg, envoi du bulletin de bribes carles respunt :  mise en ligne du texte     ton       la les dessins de martine orsoni ce texte m’a été la vie est dans la vie. se tous feux éteints. des       " seul dans la rue je ris la ce reprise du site avec la a dix sept ans, je ne savais       &agrav normalement, la rubrique sables mes parolesvous j’ai donné, au mois     son madame, c’est notre       juin l’éclair me dure, bribes en ligne a dernier vers aoi     nous dernier vers aoi moisissures mousses lichens madame porte à tendresses ô mes envols       la journée de temps de bitume en fusion sur les cuivres de la symphonie carissimo ulisse,torna a peinture de rimes. le texte   la baie des anges deuxième approche de la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés

Les textes publiés

Dernier ajout : 12 février 2017.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette