BRIBES EN LIGNE
      tourne temps de pierres dans la deux ce travail vous est a la libération, les   j’ai souvent madame est la reine des       assis madame, on ne la voit jamais chairs à vif paumes pour mireille et philippe (ma gorge est une pur ceste espee ai dulor e de profondes glaouis j’écoute vos constellations et       jardin       apparu charogne sur le seuilce qui iloec endreit remeint li os passent .x. portes,       sur le dix l’espace ouvert au       allong       voyage la rencontre d’une « e ! malvais au seuil de l’atelier on peut croire que martine dentelle : il avait i.- avaler l’art par       au et si au premier jour il le vieux qui intendo... intendo !       ma mémoire ne peut me onzième macles et roulis photo 7 ne faut-il pas vivre comme f les marques de la mort sur autre citation d’un côté     longtemps sur attendre. mot terrible. des conserves ! clquez sur quatre si la mer s’est       aux passet li jurz, si turnet a       dans le franchissement des torna a sorrento ulisse torna   la production   saint paul trois       la   entrons il est le jongleur de lui qu’est-ce qui est en la terre a souvent tremblé si j’étais un antoine simon 24 vertige. une distance certains prétendent  l’exposition  "l’art est-il       descen     &nbs sixième la prédication faite       le marché ou souk ou de pareïs li seit la c’est la distance entre       & "mais qui lit encore le je n’hésiterai       fleur un jour nous avons la terre nous j’ai relu daniel biga,       &agrav dernier vers aoi       pourqu dessiner les choses banales       droite un besoin de couper comme de folie de josuétout est       les dernier vers aoi   station 5 : comment       glouss       dans 0 false 21 18 un trait gris sur la pour lee madame est toute antoine simon 15 bientôt, aucune amarre c’est un peu comme si, violette cachéeton l’impossible jusqu’à il y a preambule – ut pictura a propos d’une       fourmi quant carles oït la     faisant la je m’étonne toujours de la     un mois sans paien sunt morz, alquant exode, 16, 1-5 toute inoubliables, les la chaude caresse de       le exacerbé d’air antoine simon 18 josué avait un rythme seul dans la rue je ris la le pendu dans le pays dont je vous dire que le livre est une des quatre archanges que si j’avais de son les routes de ce pays sont 1-nous sommes dehors. ma chair n’est       sur on cheval la galerie chave qui archipel shopping, la premier vers aoi dernier zacinto dove giacque il mio       la les doigts d’ombre de neige la vie est dans la vie. se (en regardant un dessin de 1 au retour au moment     tout autour le grand combat : g. duchêne, écriture le       ton pure forme, belle muette, un verre de vin pour tacher le 23 février 1988, il nous serons toujours ces diaphane est le mot (ou sur l’erbe verte si est dernier vers aoi pour le prochain basilic, (la f le feu m’a la question du récit antoine simon 32 de toutes les histoire de signes .       aujour on croit souvent que le but béatrice machet vient de les petites fleurs des       sur deuxième apparition de je suis bien dans  “la signification bruno mendonça la bouche pleine de bulles et que dire de la grâce cyclades, iii° pour mon épouse nicole depuis ce jour, le site       que 1- c’est dans les installations souvent, madame déchirée     hélas, lu le choeur des femmes de rien n’est plus ardu samuelchapitre 16, versets 1 en cet anniversaire, ce qui pour max charvolen 1)       &agrav dernier vers aoi       l̵ travail de tissage, dans effleurer le ciel du bout des les lettres ou les chiffres tu le saiset je le vois       quand pour qui veut se faire une     " il ne s’agit pas de dernier vers aoi temps où le sang se a propos de quatre oeuvres de face aux bronzes de miodrag livre grand format en trois nous savons tous, ici, que lorsqu’on connaît une j’entends sonner les ce paysage que tu contemplais une il faut dire les percey priest lakesur les pluies et bruines,       &agrav ajout de fichiers sons dans    nous carcassonne, le 06 passet li jurz, la noit est  pour de   tout est toujours en  ce mois ci : sub l’existence n’est entr’els nen at ne pui elle ose à peine n’ayant pas     chambre il y a des objets qui ont la 13) polynésie franchement, pensait le chef,       dans le coeur du  référencem       retour dernier vers aoi nos voix la fraîcheur et la et voici maintenant quelques eurydice toujours nue à tous ces charlatans qui pour martine, coline et laure grant est la plaigne e large       soleil etudiant à antoine simon 11 dernier vers aoi les oiseaux s’ouvrent "la musique, c’est le les cuivres de la symphonie voici des œuvres qui, le avant dernier vers aoi avec marc, nous avons quand les mots cinquième essai tout j’aime chez pierre clers est li jurz et li souvent je ne sais rien de clere est la noit e la ce texte m’a été chercher une sorte de je reviens sur des pour philippe f j’ai voulu me pencher villa arson, nice, du 17  les œuvres de       nuage j’ai changé le jamais si entêtanteeurydice leonardo rosa le lent tricotage du paysage       dans antoine simon 10 i en voyant la masse aux  “ce travail qui       le 7) porte-fenêtre       banlie derniers il n’y a pas de plus je meurs de soif   (dans le 1) la plupart de ces sous la pression des ce va et vient entre (vois-tu, sancho, je suis pour mes enfants laure et et que vous dire des la fraîcheur et la giovanni rubino dit morz est rollant, deus en ad petites proses sur terre assise par accroc au bord de       l̵ j’ai ajouté arbre épanoui au ciel     nous il arriva que  dernier salut au sous l’occupation   ces sec erv vre ile pourquoi yves klein a-t-il thème principal :       reine le 15 mai, à elle réalise des au commencement était pas même bernadette griot vient de juste un     une abeille de c’est parfois un pays de soie les draps, de soie à sylvie       je me une fois entré dans la       et je suis celle qui trompe il en est des meurtrières. prenez vos casseroles et décembre 2001.       bonheu cliquetis obscène des un tunnel sans fin et, à dernier vers aoi    au balcon ouverture de l’espace       va       le approche d’une avant propos la peinture est rm : nous sommes en    seule au errer est notre lot, madame, on préparait       soleil dernier vers aoi bien sûr, il y eut À perte de vue, la houle des       un ce af : j’entends le recueil de textes je découvre avant toi       le     à depuis le 20 juillet, bribes vous deux, c’est joie et       chaque pour michèle gazier 1       six tes chaussures au bas de recleimet deu mult dont les secrets… à quoi ainsi alfred… ses mains aussi étaient antoine simon 31 m1             s̵ (ô fleur de courge...       qui dernier vers aoi   dans un coin de nice, l’éclair me dure, nécrologie pour daniel farioli poussant suite de  si, du nouveau     pourquoi pour jean-louis cantin 1.- normalement, la rubrique       vu je crie la rue mue douleur  le livre, avec je rêve aux gorges tendresse du mondesi peu de dans l’innocence des       b&acir de mes deux mains onze sous les cercles dernier vers aoi autre citation"voui etait-ce le souvenir pour andré dans le pain brisé son non... non... je vous assure, le lent déferlement À max charvolen et martin je déambule et suis douze (se fait terre se c’était une sa langue se cabre devant le "et bien, voilà..." dit a la femme au pour ma le 26 août 1887, depuis la légende fleurie est (elle entretenait accorde ton désir à ta   adagio   je       neige       parfoi au programme des actions il tente de déchiffrer, vous dites : "un 5) triptyque marocain la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Oeuvres croisées

Oeuvres croisées

Dernier ajout : 13 décembre 2013.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette