BRIBES EN LIGNE
mon travail est une l’instant criblé suite du blasphème de       longte     sur la pente pour raphaël toulon, samedi 9 descendre à pigalle, se peinture de rimes. le texte pour angelo       st de proche en proche tous le pendu  improbable visage pendu       il 0 false 21 18 pour alain borer le 26 et encore  dits  pour le dernier jour hans freibach :       jardin les plus terribles « pouvez-vous et la peur, présente rita est trois fois humble. quand sur vos visages les l’ami michel attelage ii est une œuvre bernard dejonghe... depuis vous êtes pour andré villers 1) pour anne slacik ecrire est on préparait seul dans la rue je ris la macles et roulis photo 4 in the country    courant raphaËl samuelchapitre 16, versets 1 légendes de michel la gaucherie à vivre, très saintes litanies bribes en ligne a 7) porte-fenêtre première       au  pour jean le     tout autour ce 28 février 2002. ne pas négocier ne il avait accepté le 26 août 1887, depuis    il       quand       jonath       un sept (forces cachées qui la terre nous j’écoute vos effleurer le ciel du bout des saluer d’abord les plus macao grise pour martin nous viendrons nous masser       neige eurydice toujours nue à quant carles oït la poussées par les vagues les premières la vie est ce bruissement la poésie, à la       fleure  le "musée décembre 2001. dans ce pays ma mère le lent déferlement       quinze livre grand format en trois deuxième suite  avec « a la antoine simon 3 f le feu m’a avant dernier vers aoi aux barrières des octrois deux ajouts ces derniers antoine simon 28 bien sûrla pas une année sans évoquer dernier vers doel i avrat, pour andrée en 1958 ben ouvre à et tout avait quelques autres pourquoi yves klein a-t-il six de l’espace urbain, depuis ce jour, le site abstraction voir figuration ajout de fichiers sons dans madame des forêts de 1. il se trouve que je suis “le pinceau glisse sur onze sous les cercles nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi   paysage de ta tombe  et premier essai c’est antoine simon 11 mi viene in mentemi à  si, du nouveau la tentation du survol, à ecrire les couleurs du monde       le patrick joquel vient de il ne sait rien qui ne va ce monde est semé deuxième essai       le af : j’entends  l’écriture pour ma mais non, mais non, tu etudiant à     une abeille de tous ces charlatans qui       le (de)lecta lucta   générations chaises, tables, verres, charogne sur le seuilce qui ainsi fut pétrarque dans sa langue se cabre devant le de profondes glaouis d’abord l’échange des il tente de déchiffrer, je suis celle qui trompe les cuivres de la symphonie       une la littérature de réponse de michel       crabe- antoine simon 14  ce qui importe pour monde imaginal,       au       ...mai       vu quel étonnant clere est la noit e la passent .x. portes,       mouett       &n cinquième essai tout  zones gardées de mes pensées restent madame dans l’ombre des       sur voile de nuità la juste un   adagio   je la route de la soie, à pied,       les comme ce mur blanc 1-nous sommes dehors. un trait gris sur la  de la trajectoire de ce       la immense est le théâtre et j’ai en réserve couleur qui ne masque pas       alla alocco en patchworck © dernier vers aoi au commencement était       &agrav dernier vers aoi morz est rollant, deus en ad a toi le don des cris qui       l̵       &agrav s’égarer on pour c’est la distance entre n’ayant pas macles et roulis photo 1 l’évidence la pureté de la survie. nul ouverture d’une pour andré à cri et à madame, c’est notre moi cocon moi momie fuseau À peine jetés dans le    7 artistes et 1 carissimo ulisse,torna a pour michèle béatrice machet vient de aucun hasard si se temps de pierres dans la …presque vingt ans plus sixième que d’heures       grappe dernier vers aoi  c’était etait-ce le souvenir c’est pour moi le premier agnus dei qui tollis peccata pour pierre theunissen la dernier vers aoi       pass&e rien n’est plus ardu antoine simon 17  tu vois im font chier ma voix n’est plus que elle ose à peine dernier vers aoi paien sunt morz, alquant la prédication faite       de rigoles en pour egidio fiorin des mots comme un préliminaire la     à       o vertige. une distance "l’art est-il 1) notre-dame au mur violet       s̵ nous serons toujours ces dans l’innocence des pour gilbert le grand combat : ce pays que je dis est ço dist li reis : le proche et le lointain  dernier salut au       je me je t’enlace gargouille       le autre essai d’un   en grec, morías       banlie  mise en ligne du texte que reste-t-il de la j’entends sonner les pour marcel       arauca   1) cette       su i mes doigts se sont ouverts   est-ce que quand il voit s’ouvrir, jusqu’à il y a       fourr& il arriva que le nécessaire non les dernières la mort, l’ultime port, « e ! malvais  on peut passer une vie         &n       l̵ errer est notre lot, madame,       "   six formes de la dernier vers s’il  “... parler une chercher une sorte de       pure forme, belle muette, antoine simon 2 ce qui fascine chez       bonheu 1.- les rêves de les parents, l’ultime la liberté s’imprime à       l̵ martin miguel art et karles se dort cum hume rimbaud a donc branches lianes ronces dernier vers aoi dans les carnets ce qui aide à pénétrer le l’art c’est la dernier vers aoi dorothée vint au monde       rampan     l’é l’impression la plus       d&eacu carissimo ulisse,torna a vos estes proz e vostre madame est toute tout à fleur d’eaula danse autres litanies du saint nom merci au printemps des d’ eurydice ou bien de antoine simon 9 on cheval     le       dans       sous   jn 2,1-12 : raphaël le 2 juillet premier vers aoi dernier antoine simon 27 de mes deux mains       la (dans mon ventre pousse une pluies et bruines, tes chaussures au bas de  l’exposition     nous de la et si au premier jour il écoute, josué,     pourquoi cinquième citationne antoine simon 33 quatre si la mer s’est     chambre de sorte que bientôt pour yves et pierre poher et et que dire de la grâce dernier vers aoi     longtemps sur f j’ai voulu me pencher mise en ligne dire que le livre est une je serai toujours attentif à       apparu       fourmi ecrire sur À l’occasion de f dans le sourd chatoiement la langue est intarissable aux george(s) (s est la je t’enfourche ma " je suis un écorché vif. ensevelie de silence, 0 false 21 18 raphaël       marche pour jean marie "ah ! mon doux pays,       é comme c’est sous l’occupation       neige       l̵ bernadette griot vient de       dans pour daniel farioli poussant antoine simon 6     dans la ruela c’était une la galerie chave qui lorsqu’on connaît une il y a des objets qui ont la attention beau accoucher baragouiner       &agrav       apr&eg pour robert    au balcon l’heure de la       p&eacu je sais, un monde se     sur la je reviens sur des d’un côté  martin miguel vient nice, le 30 juin 2000   se des quatre archanges que       la au labyrinthe des pleursils le franchissement des iv.- du livre d’artiste laure et pétrarque comme de tantes herbes el pre il aurait voulu être       cette il y a tant de saints sur j’ai longtemps les installations souvent,       dans (ma gorge est une madame, vous débusquez lancinant ô lancinant dernier vers aoi       pass&e     &nbs la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques

Approches critiques

Dernier ajout : 12 février 2017.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette