BRIBES EN LIGNE
la cité de la musique       dans 5) triptyque marocain       quand dans l’effilé de   dits de       dans errer est notre lot, madame,       l̵       embarq démodocos... Ça a bien un       dans jouer sur tous les tableaux dernier vers que mort       la    nous    au balcon nice, le 30 juin 2000       le rita est trois fois humble. dernier vers aoi antoine simon 6       la dernier vers aoi de pareïs li seit la       reine les durand : une tu le saiset je le vois et encore  dits les lettres ou les chiffres un nouvel espace est ouvert il aurait voulu être       fourr& art jonction semble enfin le lent déferlement       reine       coude les dernières on a cru à       au journée de ce pays que je dis est       retour tout est prêt en moi pour face aux bronzes de miodrag       magnol c’est le grand       marche la pureté de la survie. nul la danse de dernier vers aoi nous savons tous, ici, que       "     surgi       sur sculpter l’air : des conserves ! comme c’est quai des chargeurs de ajout de fichiers sons dans ( ce texte a les petites fleurs des ce qui fascine chez       l̵ l’erbe del camp, ki poussées par les vagues ce paysage que tu contemplais …presque vingt ans plus les doigts d’ombre de neige on peut croire que martine dans le monde de cette la vie humble chez les     m2 &nbs n’ayant pas       bonhe elle réalise des 1.- les rêves de franchement, pensait le chef, tout à fleur d’eaula danse   3   

les       " quatrième essai rares dernier vers aoi       longte bruno mendonça antoine simon 28 le passé n’est les oiseaux s’ouvrent   le 10 décembre j’ai longtemps     quand le "patriote", le vieux qui       banlie la galerie chave qui "nice, nouvel éloge de la madame est une torche. elle dessiner les choses banales sixième       neige       droite       la je ne peins pas avec quoi, dans les rêves de la tous feux éteints. des chaises, tables, verres,   j’ai souvent moisissures mousses lichens nice, le 8 octobre       ce je n’ai pas dit que le sur la toile de renoir, les  epître aux deuxième essai le préparation des cinquième citationne c’est extrêmement       au pour nicolas lavarenne ma rm : nous sommes en       au f les marques de la mort sur il existe deux saints portant pour jean gautheronle cosmos pour qui veut se faire une encore la couleur, mais cette " je suis un écorché vif.  “s’ouvre merci à la toile de madame, on ne la voit jamais attention beau la bouche pleine de bulles pour andré       &n nouvelles mises en une autre approche de saluer d’abord les plus mesdames, messieurs, veuillez       d&eacu thème principal : ce 28 février 2002. deuxième essai le ciel de ce pays est tout         or s’égarer on i en voyant la masse aux  “... parler une premier vers aoi dernier au rayon des surgelés pour raphaël le texte qui suit est, bien macles et roulis photo 3 1) notre-dame au mur violet en ceste tere ad estet ja  au travers de toi je d’un bout à buttati ! guarda&nbs des voiles de longs cheveux       object (ô fleur de courge... écoute, josué, quand les eaux et les terres       tout mon petit univers en ce       un       dans       apr&eg  on peut passer une vie  les œuvres de À peine jetés dans le l’instant criblé c’est la distance entre   maille 1 :que       qui       dans dernier vers aoi passet li jurz, si turnet a   voici donc la de sorte que bientôt se reprendre. creuser son "le renard connaît recleimet deu mult clers fut li jurz e li       deux "je me tais. pour taire. station 1 : judas dernier vers aoi       dans antoine simon 2 huit c’est encore à la poésie, à la et que dire de la grâce paroles de chamantu à cri et à       soleil mise en ligne       &agrav si j’avais de son a propos d’une dernier vers aoi beaucoup de merveilles de pa(i)smeisuns en est venuz moi cocon moi momie fuseau  “ne pas       avant et nous n’avons rien la chaude caresse de au lecteur voici le premier       je me aux barrières des octrois       le diaphane est le mot (ou  c’était quant carles oït la  la lancinante  référencem pour robert et tout avait  “ce travail qui  jésus ce poème est tiré du c’est la chair pourtant samuelchapitre 16, versets 1 et te voici humanité a la libération, les l’art n’existe le 15 mai, à où l’on revient j’ai en réserve le tissu d’acier le temps passe si vite,       pav&ea   né le 7       le vertige. une distance pour egidio fiorin des mots "ces deux là se j’aime chez pierre carcassonne, le 06       su premier essai c’est antoine simon 9 monde imaginal, ki mult est las, il se dort       vu (dans mon ventre pousse une antoine simon 25  il est des objets sur       bonheu  dans le livre, le     pluie du agnus dei qui tollis peccata madame a des odeurs sauvages  martin miguel vient tous ces charlatans qui folie de josuétout est de tantes herbes el pre dans l’innocence des fragilité humaine.  tu vois im font chier nous serons toujours ces générations ce qu’un paysage peut rimbaud a donc bien sûr, il y eut sables mes parolesvous et il parlait ainsi dans la elle ose à peine seul dans la rue je ris la dans les hautes herbes madame, vous débusquez tout en travaillant sur les un temps hors du lorsque martine orsoni  les premières       sur       une  avec « a la (vois-tu, sancho, je suis       nuage a claude b.   comme toi, mésange à des quatre archanges que titrer "claude viallat, madame chrysalide fileuse       nuage pour ma dernier vers aoi toute une faune timide veille       un 13) polynésie jamais je n’aurais « voici travail de tissage, dans se placer sous le signe de a christiane sequence 6   le la terre nous       le antoine simon 20 morz est rollant, deus en ad  un livre écrit o tendresses ô mes       la al matin, quant primes pert       &agrav jusqu’à il y a l’existence n’est  hier, 17       le     nous   1) cette pour marcel 1257 cleimet sa culpe, si temps de pierres dans la pour jean-louis cantin 1.-   adagio   je ils avaient si longtemps, si la mastication des 0 false 21 18 pour michèle paien sunt morz, alquant     longtemps sur   pour olivier   marcel       la     "       le la réserve des bribes       l̵ on trouvera la video pour lee en introduction à 1) la plupart de ces je suis celle qui trompe dans le train premier r.m.a toi le don des cris qui pour max charvolen 1) pour m.b. quand je me heurte edmond, sa grande   ciel !!!! toutes ces pages de nos       baie intendo... intendo ! antoine simon 15 abu zayd me déplait. pas et que vous dire des ço dist li reis :   tout est toujours en quand sur vos visages les très malheureux... l’impression la plus de proche en proche tous torna a sorrento ulisse torna 1. il se trouve que je suis fin première vous avez imagine que, dans la le scribe ne retient le plus insupportable chez aux george(s) (s est la ne pas négocier ne station 4 : judas  cet univers sans dernier vers aoi carmelo arden quin est une     hélas,     le cygne sur li quens oger cuardise une errance de il y a dans ce pays des voies cet article est paru       cerisi a ma mère, femme parmi il arriva que       les pour gilbert la littérature de "pour tes eurydice toujours nue à "tu sais ce que c’est li emperere s’est quand c’est le vent qui  “la signification af : j’entends granz fut li colps, li dux en la vie est dans la vie. se il faut aller voir pure forme, belle muette, À max charvolen et station 7 : as-tu vu judas se la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées

Oeuvres croisées

Dernier ajout : 14 décembre 2015.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette