BRIBES EN LIGNE
très saintes litanies antoine simon 31 pour alain borer le 26 antoine simon 9       pass&e ouverture d’une 5) triptyque marocain le pendu max charvolen, martin miguel  “ne pas un trait gris sur la la liberté de l’être zacinto dove giacque il mio rimbaud a donc       é c’était une dernier vers aoi coupé le sonà les lettres ou les chiffres madame, vous débusquez       et tu nous savons tous, ici, que le nécessaire non temps de cendre de deuil de bel équilibre et sa       la       jardin       sur normalement, la rubrique toute une faune timide veille   pour adèle et sur la toile de renoir, les la route de la soie, à pied, j’ai parlé se placer sous le signe de vous deux, c’est joie et langues de plomba la le grand combat : si j’étais un       bruyan       object       vu quatrième essai de   se je t’enlace gargouille tromper le néant pour andré villers 1) madame est la reine des madame a des odeurs sauvages deux nouveauté, si grant dol ai que ne les premières un jour, vous m’avez tout en vérifiant f les feux m’ont c’est parfois un pays pour yves et pierre poher et seins isabelle boizard 2005 quand nous rejoignons, en le 19 novembre 2013, à la des quatre archanges que trois (mon souffle au matin le 2 juillet le samedi 26 mars, à 15 cyclades, iii° les doigts d’ombre de neige la prédication faite si, il y a longtemps, les d’abord l’échange des ils avaient si longtemps, si antoine simon 19 deuxième approche de       descen antoine simon 3 pierre ciel mais jamais on ne ne faut-il pas vivre comme     à et je vois dans vos  le grand brassage des     faisant la sa langue se cabre devant le       baie   le texte suivant a écrirecomme on se sequence 6   le i mes doigts se sont ouverts       marche  pour de       dans  référencem Éléments - f le feu est venu,ardeur des j’ai changé le       mouett "moi, esclave" a dix l’espace ouvert au rm : d’accord sur dernier vers aoi pur ceste espee ai dulor e vous dites : "un 13) polynésie m1       derniers la vie est ce bruissement je sais, un monde se et si tu dois apprendre à       &agrav pour nicolas lavarenne ma nice, le 30 juin 2000 la bouche pure souffrance       voyage nécrologie des voiles de longs cheveux   j’ai souvent un homme dans la rue se prend tout le problème « amis rollant, de dans le patriote du 16 mars     quand       &n onzième c’est ici, me le plus insupportable chez mon cher pétrarque, quel étonnant assise par accroc au bord de       quinze   le 10 décembre non, björg, macles et roulis photo 6       la       arauca     surgi les grands ainsi va le travail de qui huit c’est encore à deuxième suite 1 au retour au moment comme une suite de     chant de suite de       dans sur l’erbe verte si est       su passet li jurz, la noit est ici, les choses les plus  improbable visage pendu       les ecrire sur station 3 encore il parle jamais si entêtanteeurydice 1- c’est dans       o de tantes herbes el pre l’une des dernières la force du corps, depuis ce jour, le site       pour antoine simon 10 tu le sais bien. luc ne patrick joquel vient de   l’oeuvre vit son écoute, josué, mesdames, messieurs, veuillez clers est li jurz et li antoine simon 11 nice, le 8 octobre à cri et à ce jour-là il lui   iv    vers (ma gorge est une vous êtes ….omme virginia par la dentelle : il avait       d&eacu monde imaginal,     longtemps sur       s̵ ki mult est las, il se dort mouans sartoux. traverse de légendes de michel pour martin ma voix n’est plus que deuxième essai tout en travaillant sur les portrait. 1255 : voile de nuità la       vu pour robert   en grec, morías       juin       dans temps de bitume en fusion sur paroles de chamantu « e ! malvais des quatre archanges que 1-nous sommes dehors.       le dans ce pays ma mère la fraîcheur et la voici des œuvres qui, le   marcel       le a grant dulur tendrai puis       qui à la mémoire de     les provisions martin miguel art et sixième je rêve aux gorges dernier vers aoi       le attendre. mot terrible.     hélas,       sur madame dans l’ombre des le géographe sait tout  martin miguel vient je me souviens de       &n dimanche 18 avril 2010 nous quand sur vos visages les (elle entretenait diaphane est le je t’ai admiré, f le feu s’est cet article est paru pas facile d’ajuster le tu le saiset je le vois carles respunt : à bernadette       embarq il en est des meurtrières. dernier vers s’il       fourr& on a cru à je suis dernier vers aoi j’ai donc leonardo rosa samuelchapitre 16, versets 1 le "patriote",       maquis       avant maintenant il connaît le (de)lecta lucta   pour egidio fiorin des mots ce pays que je dis est       parfoi pour raphaël ce jour là, je pouvais est-ce parce que, petit, on dans l’innocence des       je me quatre si la mer s’est « voici     après    au balcon       dans un soir à paris au je ne saurais dire avec assez       allong il y a tant de saints sur charogne sur le seuilce qui       un dernier vers aoi paien sunt morz, alquant libre de lever la tête quai des chargeurs de antoine simon 23       l̵ c’est la peur qui fait abstraction voir figuration  le "musée polenta josué avait un rythme iv.- du livre d’artiste moi cocon moi momie fuseau je t’enfourche ma le ciel est clair au travers ce va et vient entre       allong       sur beaucoup de merveilles il ne s’agit pas de on cheval là, c’est le sable et il aurait voulu être al matin, quant primes pert outre la poursuite de la mise       pass&e  ce mois ci : sub       entre pluies et bruines, la brume. nuages vous avez macles et roulis photo 3       le pour ma genre des motsmauvais genre pour anne slacik ecrire est les dessins de martine orsoni dernier vers aoi la tentation du survol, à     rien       sur le   3   

les dieu faisait silence, mais allons fouiller ce triangle printemps breton, printemps     extraire     &nbs deux ajouts ces derniers À peine jetés dans le pour marcel    seule au       la   pour théa et ses de la      & « pouvez-vous comment entrer dans une dernier vers aoi  les œuvres de tendresses ô mes envols avec marc, nous avons  “s’ouvre c’est seulement au gardien de phare à vie, au la vie est dans la vie. se antoine simon 12 pour jacqueline moretti, la danse de je m’étonne toujours de la f les rêves de certains prétendent toutes sortes de papiers, sur à sylvie   anatomie du m et a claude b.   comme ce n’est pas aux choses dernier vers aoi percey priest lakesur les j’ai relu daniel biga, la mastication des montagnesde  le livre, avec et tout avait  c’était       il       m&eacu normal 0 21 false fal     chambre       au       journ& souvent je ne sais rien de il pleut. j’ai vu la       en les plus terribles  zones gardées de les avenues de ce pays       l̵ madame déchirée     [1]  macles et roulis photo 7   si vous souhaitez avant dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a r.m.a toi le don des cris qui et combien il tente de déchiffrer, (josué avait lentement pour max charvolen 1) un nouvel espace est ouvert  “comment pas même béatrice machet vient de j’arrivais dans les ce texte se présente rêves de josué, il arriva que quel ennui, mortel pour dans le pays dont je vous pour andré ce la deuxième édition du immense est le théâtre et le numéro exceptionnel de deuxième apparition vous avez guetter cette chose la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Sergio Saad

Sergio Saad

Dernier ajout : 2 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : L’âme du marin , Le paradoxe du lutteur , Le feu du meunier .

Les 3 textes les plus lus : Le paradoxe du lutteur , La douleur du calligraphe , Le coeur du laboureur .

Sergio Saad m’avait demandé un texte pour présenter une exposition de dessins que devait lui organiser une galerie de Lisbonne, en 1994. Né au Brésil dans une famille d’origine libanaise, Sergio Saad avait abandonné pour l’art son pays et son emploi d’ingénieur. J’ai eu de longues conversations avec lui dans son atelier du vieux Nice. Et, encore plus longuement, j’ai cherché à comprendre comment il travaillait, et comment il parlait de son travail, comment il en rêvait. Le texte des "douze rites de salut" est né de ces échanges.


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette