BRIBES EN LIGNE
      retour la route de la soie, à pied, carcassonne, le 06 un soir à paris au allons fouiller ce triangle a la fin il ne resta que       sur chaises, tables, verres, à la bonne errer est notre lot, madame,  tu vois im font chier     les fleurs du       soleil tant pis pour eux. ma voix n’est plus que et nous n’avons rien dernier vers aoi       une pour gilbert dix l’espace ouvert au       su pour raphaël dernier vers aoi       au mult est vassal carles de a supposer quece monde tienne a toi le don des cris qui     rien (la numérotation des toulon, samedi 9     l’é dernier vers aoi le lent tricotage du paysage     un mois sans dernier vers aoi patrick joquel vient de le 23 février 1988, il able comme capable de donner   pour olivier ce qui fait tableau : ce bientôt, aucune amarre a christiane le passé n’est  jésus non, björg, l’appel tonitruant du     nous c’est extrêmement agnus dei qui tollis peccata sous l’occupation       & madame des forêts de  “ce travail qui est-ce parce que, petit, on       dans       sur deuxième essai le sculpter l’air : percey priest lakesur les je déambule et suis  née à pour martine attendre. mot terrible.  il y a le       é  pour de ici. les oiseaux y ont fait       assis napolì napolì vous avez l’impossible dernier vers aoi in the country réponse de michel marché ou souk ou autre citation d’un côté je n’hésiterai lorsque martine orsoni   je n’ai jamais temps de bitume en fusion sur       sur       banlie     &nbs nous viendrons nous masser "et bien, voilà..." dit montagnesde pour pierre theunissen la attelage ii est une œuvre onzième mise en ligne d’un sur l’erbe verte si est antoine simon 14  les œuvres de langues de plomba la  on peut passer une vie       quand r.m.a toi le don des cris qui aucun hasard si se rare moment de bonheur, ce qui aide à pénétrer le ce qu’un paysage peut       le sainte marie, je crie la rue mue douleur   ces sec erv vre ile     " dernier vers aoi       un branches lianes ronces À l’occasion de exode, 16, 1-5 toute   se antoine simon 29 les oiseaux s’ouvrent pur ceste espee ai dulor e bernard dejonghe... depuis ço dist li reis : madame est une torche. elle écrirecomme on se paroles de chamantu mise en ligne dans l’effilé de       sur et…  dits de       apr&eg si elle est belle ? je       deux À max charvolen et f le feu m’a les avenues de ce pays la danse de bernadette griot vient de     son antoine simon 33       en un   saint paul trois pour m.b. quand je me heurte pour michèle aueret      & nous savons tous, ici, que 0 false 21 18 le nécessaire non dans les carnets le corps encaisse comme il       maquis pour jean-marie simon et sa je suis bien dans       la jamais si entêtanteeurydice       l̵ sixième       vu bal kanique c’est toutes ces pages de nos quando me ne so itu pe et ma foi, carissimo ulisse,torna a     tout autour epuisement de la salle, raphaËl quai des chargeurs de comme un préliminaire la de toutes les constellations et travail de tissage, dans j’ai parlé du fond des cours et des a grant dulur tendrai puis soudain un blanc fauche le   je ne comprends plus       la voici des œuvres qui, le 1) la plupart de ces merci à marc alpozzo li emperere s’est pour jean marie       l̵       la mon cher pétrarque, j’ai donné, au mois les doigts d’ombre de neige le texte qui suit est, bien       les  un livre écrit ils avaient si longtemps, si  le "musée franchement, pensait le chef, très saintes litanies     de rigoles en    nous polenta il en est des noms comme du       au antoine simon 5 il faut laisser venir madame pour martine, coline et laure d’abord l’échange des À peine jetés dans le il n’y a pas de plus entr’els nen at ne pui       ce     hélas, suite de cet univers sans il souffle sur les collines le proche et le lointain       fourr& en cet anniversaire, ce qui j’ai perdu mon   pour adèle et   nous sommes  “ne pas “le pinceau glisse sur les dernières       b&acir deux nouveauté, on croit souvent que le but nous avons affaire à de violette cachéeton certains prétendent     pourquoi    si tout au long il avait accepté trois (mon souffle au matin       journ& le temps passe si vite,       ...mai je m’étonne toujours de la ils s’étaient il ne sait rien qui ne va     après  dans le livre, le c’est ici, me       laure et pétrarque comme glaciation entre       à et je vois dans vos seins isabelle boizard 2005 si tu es étudiant en le soleil n’est pas mille fardeaux, mille les petites fleurs des au rayon des surgelés présentation du genre des motsmauvais genre pour ma vous dites : "un le tissu d’acier avant dernier vers aoi je désire un l’ami michel au labyrinthe des pleursils poème pour     cet arbre que libre de lever la tête dans les carnets les textes mis en ligne recleimet deu mult       apparu j’ai changé le envoi du bulletin de bribes pour nicolas lavarenne ma  c’était       " thème principal : ce texte m’a été tu le saiset je le vois charogne sur le seuilce qui       " pour lee       la pour jean gautheronle cosmos antoine simon 20 la vie est ce bruissement fragilité humaine. les enseignants : les dessins de martine orsoni 1.- les rêves de       dans les durand : une nu(e), comme son nom descendre à pigalle, se     le ma chair n’est     oued coulant       sur le avec marc, nous avons À perte de vue, la houle des "je me tais. pour taire. pour andré villers 1) une fois entré dans la à cri et à journée de villa arson, nice, du 17 antoine simon 2  il est des objets sur mougins. décembre références : xavier siglent a fort e nagent e       midi la poésie, à la la lecture de sainte religion de josué il 0 false 21 18 f toutes mes madame a des odeurs sauvages bribes en ligne a antoine simon 19       sous samuelchapitre 16, versets 1 à propos des grands clers fut li jurz e li chairs à vif paumes  la lancinante toi, mésange à rêves de josué, intendo... intendo ! et il parlait ainsi dans la       voyage l’art c’est la dorothée vint au monde un tunnel sans fin et, à       il       sur le       sur il tente de déchiffrer, et encore  dits dernier vers aoi       le (josué avait lentement arbre épanoui au ciel et combien attention beau madame aux rumeurs       object   iv    vers  le livre, avec dernier vers aoi j’ai donc antoine simon 27  “la signification pour mes enfants laure et vous êtes     pluie du je meurs de soif pour alain borer le 26       l̵       gentil f le feu est venu,ardeur des la pureté de la survie. nul les routes de ce pays sont dernier vers aoi   exacerbé d’air le travail de bernard béatrice machet vient de de profondes glaouis pour philippe l’art n’existe c’est la chair pourtant       les madame déchirée       le       descen       sur la communication est on peut croire que martine de tantes herbes el pre moisissures mousses lichens       je me c’est la distance entre antoine simon 21 Éléments - dernier vers aoi ici, les choses les plus tout à fleur d’eaula danse d’un bout à       dans madame, c’est notre       fourmi abstraction voir figuration dans la caverne primordiale f les rêves de       chaque la rencontre d’une d’ eurydice ou bien de autres litanies du saint nom la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Sergio Saad

Sergio Saad

Dernier ajout : 2 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : L’âme du marin , Le paradoxe du lutteur , Le feu du meunier .

Les 3 textes les plus lus : Le coeur du laboureur , L’âme du marin , Le feu du meunier .

Sergio Saad m’avait demandé un texte pour présenter une exposition de dessins que devait lui organiser une galerie de Lisbonne, en 1994. Né au Brésil dans une famille d’origine libanaise, Sergio Saad avait abandonné pour l’art son pays et son emploi d’ingénieur. J’ai eu de longues conversations avec lui dans son atelier du vieux Nice. Et, encore plus longuement, j’ai cherché à comprendre comment il travaillait, et comment il parlait de son travail, comment il en rêvait. Le texte des "douze rites de salut" est né de ces échanges.


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette