BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi je déambule et suis f j’ai voulu me pencher attelage ii est une œuvre si j’avais de son   iv    vers je meurs de soif       " a claude b.   comme de pareïs li seit la tous ces charlatans qui 13) polynésie 0 false 21 18 la question du récit dernier vers aoi non... non... je vous assure, sur la toile de renoir, les ma voix n’est plus que       &agrav carissimo ulisse,torna a       arauca       et deuxième apparition de madame aux rumeurs quand vous serez tout ainsi alfred… ço dist li reis :       le    en noble folie de josué, lu le choeur des femmes de j’ai donc ( ce texte a et voici maintenant quelques le "patriote", intendo... intendo ! quelques textes la mastication des il n’est pire enfer que à sylvie de l’autre il ne s’agit pas de jamais je n’aurais la chaude caresse de antoine simon 16 grant est la plaigne e large tes chaussures au bas de percey priest lakesur les  ce qui importe pour dernier vers aoi  les éditions de ce qui importe pour la langue est intarissable une errance de       je "moi, esclave" a guetter cette chose la brume. nuages un trait gris sur la j’ai ajouté quand les mots  la lancinante madame des forêts de deux ajouts ces derniers tu le saiset je le vois iloec endreit remeint li os si tu es étudiant en et tout avait 1.- les rêves de l’une des dernières je dors d’un sommeil de de tantes herbes el pre dans le pays dont je vous deux ce travail vous est le galop du poème me janvier 2002 .traverse a ma mère, femme parmi       il À l’occasion de derniers   1) cette attention beau quatrième essai de       enfant antoine simon 29 nu(e), comme son nom nous avancions en bas de 7) porte-fenêtre antoine simon 9 je désire un les petites fleurs des     sur la antoine simon 18 à bernadette       o tout à fleur d’eaula danse  le "musée antoine simon 22 pour anne slacik ecrire est en 1958 ben ouvre à se reprendre. creuser son mi viene in mentemi il existe deux saints portant       à on trouvera la video on croit souvent que le but       avant la bouche pure souffrance “le pinceau glisse sur encore la couleur, mais cette       l̵ et nous n’avons rien l’attente, le fruit comme un préliminaire la la liberté s’imprime à À max charvolen et martin pas facile d’ajuster le recleimet deu mult   le 10 décembre       force toute une faune timide veille       dans le temps passe si vite, a la femme au a supposer quece monde tienne       longte antoine simon 14 paroles de chamantu (ma gorge est une ouverture de l’espace ce jour là, je pouvais je découvre avant toi f le feu m’a pour egidio fiorin des mots faisant dialoguer       coude ils sortent dernier vers aoi en introduction à bel équilibre et sa sixième bien sûr, il y eut antoine simon 15 vous deux, c’est joie et portrait. 1255 : c’est extrêmement écrirecomme on se avez-vous vu introibo ad altare   nous sommes elle ose à peine       l̵       &agrav un nouvel espace est ouvert pour michèle en cet anniversaire, ce qui pour gilbert       journ& il existe au moins deux petites proses sur terre le pendu ils s’étaient la réserve des bribes macles et roulis photo 3 quel étonnant les amants se Ç’avait été la       deux douce est la terre aux yeux       vaches       bruyan   marcel il n’était qu’un 0 false 21 18       ...mai immense est le théâtre et   tout est toujours en max charvolen, martin miguel o tendresses ô mes toulon, samedi 9 lancinant ô lancinant       dans a christiane       " troisième essai ma chair n’est pour andrée chairs à vif paumes diaphane est le ….omme virginia par la l’appel tonitruant du       é un jour nous avons dernier vers aoi   rm : nous sommes en f les feux m’ont approche d’une un jour, vous m’avez     ton l’évidence toute trace fait sens. que béatrice machet vient de       soleil la fraîcheur et la       "       en histoire de signes .  au travers de toi je       cette       fourmi       dans       je je serai toujours attentif à régine robin, il avait accepté dernier vers aoi du bibelot au babilencore une « amis rollant, de À la loupe, il observa troisième essai et passet li jurz, si turnet a       le et si tu dois apprendre à les installations souvent, quand il voit s’ouvrir, « e ! malvais af : j’entends un soir à paris au morz est rollant, deus en ad  les trois ensembles dernier vers aoi       le       dans a propos d’une dernier vers aoi paysage de ta tombe  et glaciation entre    il       fleure       pass&e       sur aux barrières des octrois     double  tu vois im font chier très malheureux...       apparu (josué avait genre des motsmauvais genre maintenant il connaît le langues de plomba la s’égarer on pour jean gautheronle cosmos dorothée vint au monde    au balcon       les       ma sables mes parolesvous encore une citation“tu madame a des odeurs sauvages       &agrav très saintes litanies prenez vos casseroles et   ciel !!!! de la antoine simon 24 dans les rêves de la et si au premier jour il le franchissement des       la on cheval mon travail est une       marche préparation des cet univers sans pur ceste espee ai dulor e       jardin       sous deuxième essai chaises, tables, verres,       ce texte m’a été si grant dol ai que ne       au             il "le renard connaît torna a sorrento ulisse torna il pleut. j’ai vu la c’est ici, me s’ouvre la       crabe- mesdames, messieurs, veuillez le lent tricotage du paysage       pass&e       aujour quelque temps plus tard, de       embarq       sur  “comment dernier vers aoi    si tout au long …presque vingt ans plus in the country li emperere s’est polenta douze (se fait terre se il faut laisser venir madame merle noir  pour tout mon petit univers en cher bernard   pour théa et ses ici, les choses les plus       sur la mort, l’ultime port, (ô fleur de courge... imagine que, dans la le 26 août 1887, depuis siglent a fort e nagent e "et bien, voilà..." dit pour alain borer le 26 antoine simon 11 madame est une le texte qui suit est, bien       voyage quel ennui, mortel pour cet article est paru dans le beaucoup de merveilles i.- avaler l’art par temps de pierres dans la errer est notre lot, madame, "je me tais. pour taire. mes pensées restent     son dernier vers aoi         b&acir coupé le sonà  pour de c’est le grand " je suis un écorché vif. le ciel est clair au travers marcel alocco a dernier vers aoi pour lee "la musique, c’est le l’art c’est la       au et il fallait aller debout       neige j’arrivais dans les sous la pression des etait-ce le souvenir  pour le dernier jour il y a des objets qui ont la     dans la ruela seul dans la rue je ris la dernier vers aoi dans le monde de cette la terre nous la pureté de la survie. nul buttati ! guarda&nbs toujours les lettres : je me souviens de       la il y a tant de saints sur c’est vrai dernier vers aoi dessiner les choses banales grande lune pourpre dont les me antoine simon 27   ces notes un besoin de couper comme de       l̵ 1) la plupart de ces carmelo arden quin est une 0 false 21 18 ses mains aussi étaient constellations et (la numérotation des il arriva que l’instant criblé  “s’ouvre       &n dans les écroulements  référencem       un chercher une sorte de m1             fourr& agnus dei qui tollis peccata vous n’avez la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > C’est pour dire...

C’est pour dire...

Dernier ajout : 18 mars 2010.

Les 3 derniers textes : Terrils , Sumer, terre et langue en moi , Villanelle pour Albert Chubac .

Les 3 textes les plus lus : A l’étal , Villanelle pour Albert Chubac , D’où parles-tu, Cher Disparu ? .

Je rassemble ici des textes courts sur divers artistes. C’était chaque fois pour dire, en effet...


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette