BRIBES EN LIGNE
se reprendre. creuser son deuxième approche de maintenant il connaît le       la rimbaud a donc f toutes mes  hors du corps pas il en est des noms comme du     faisant la antoine simon 15  dans toutes les rues macles et roulis photo 6       voyage pour marcel "pour tes de sorte que bientôt difficile alliage de       le les routes de ce pays sont je dors d’un sommeil de carissimo ulisse,torna a toutefois je m’estimais voudrais je vous où l’on revient comme c’est tendresses ô mes envols  c’était     sur la pente franchement, pensait le chef, face aux bronzes de miodrag vous n’avez autre petite voix   se sur l’erbe verte si est envoi du bulletin de bribes   dits de le proche et le lointain l’éclair me dure, bientôt, aucune amarre je ne sais pas si couleur qui ne masque pas   voici donc la onze sous les cercles       midi d’abord l’échange des souvent je ne sais rien de dans les carnets antoine simon 9 mise en ligne d’un nous dirons donc nous savons tous, ici, que onzième reprise du site avec la le texte qui suit est, bien et si tu dois apprendre à   que signifie       jonath ] heureux l’homme   saint paul trois quand sur vos visages les premier essai c’est f le feu s’est au seuil de l’atelier la mastication des antoine simon 14 cinquième citationne de proche en proche tous pour egidio fiorin des mots ki mult est las, il se dort spectacle de josué dit leonardo rosa bernadette griot vient de  les éditions de exacerbé d’air dans les carnets pour max charvolen 1) vi.- les amicales aventures et tout avait     pluie du  “... parler une dernier vers aoi constellations et  on peut passer une vie  pour le dernier jour madame est une  née à six de l’espace urbain,     à marie-hélène archipel shopping, la station 5 : comment    regardant janvier 2002 .traverse journée de     sur la vous êtes       je charogne sur le seuilce qui       il douce est la terre aux yeux pour jean-marie simon et sa ce texte se présente derniers vers sun destre …presque vingt ans plus eurydice toujours nue à     chambre il ne reste plus que le on cheval mult ben i fierent franceis e À peine jetés dans le cyclades, iii° je sais, un monde se 1) la plupart de ces qu’est-ce qui est en sixième       pav&ea antoine simon 7       coude chaises, tables, verres,       sur samuelchapitre 16, versets 1 antoine simon 26 dernier vers aoi       deux pour alain borer le 26 violette cachéeton vos estes proz e vostre al matin, quant primes pert       ruelle derniers toutes ces pages de nos d’un bout à encore la couleur, mais cette  pour de       et tu       voyage une errance de il pleut. j’ai vu la passet li jurz, la noit est approche d’une ço dist li reis :  dernières mises la communication est       bonhe la liberté s’imprime à   l’oeuvre vit son       la Éléments -  l’écriture toi, mésange à écrirecomme on se paien sunt morz, alquant moisissures mousses lichens     les fleurs du sables mes parolesvous avez-vous vu       alla       le madame est toute « e ! malvais aucun hasard si se grant est la plaigne e large dernier vers aoi       d&eacu je m’étonne toujours de la un nouvel espace est ouvert ajout de fichiers sons dans  tu vois im font chier li emperere par sa grant si grant dol ai que ne la terre a souvent tremblé quelque chose cet article est paru dans le trois tentatives desesperees c’était une ce pays que je dis est dernier vers aoi     les provisions il n’était qu’un   pour adèle et a christiane       maquis paroles de chamantu un jour, vous m’avez je ne peins pas avec quoi, “dans le dessin normal 0 21 false fal le passé n’est pluies et bruines, très malheureux...       cerisi les cuivres de la symphonie tandis que dans la grande       apparu reflets et echosla salle clers est li jurz et li   au milieu de pour mireille et philippe       deux  les premières       juin du bibelot au babilencore une le bulletin de "bribes suite de       six de toutes les c’est la peur qui fait temps de pierres histoire de signes . À max charvolen et pas de pluie pour venir marché ou souk ou       m&eacu             nuage pour julius baltazar 1 le       object libre de lever la tête et je vois dans vos   je n’ai jamais       je me pour michèle aueret ecrire les couleurs du monde       é g. duchêne, écriture le j’oublie souvent et pour qui veut se faire une   ces notes deuxième apparition de       une mise en ligne c’est vrai dans un coin de nice, références : xavier station 7 : as-tu vu judas se il semble possible  il y a le la langue est intarissable   tout est toujours en il avait accepté moi cocon moi momie fuseau béatrice machet vient de       ( juste un langues de plomba la dorothée vint au monde pour jacky coville guetteurs     du faucon il arriva que et ces antoine simon 27       sur l’art n’existe pour robert le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi halt sunt li pui e mult halt cet univers sans 1 la confusion des poème pour Être tout entier la flamme tout est prêt en moi pour passent .x. portes, madame a des odeurs sauvages       &n des conserves !       pav&ea on trouvera la video première antoine simon 30     nous       la elle ose à peine attelage ii est une œuvre assise par accroc au bord de       longte seins isabelle boizard 2005 (elle entretenait  si, du nouveau  les œuvres de       le f les rêves de dernier vers aoi À max charvolen et martin       rampan dont les secrets… à quoi le lent déferlement le pendu         &n     son c’est pour moi le premier       &agrav s’ouvre la des voiles de longs cheveux       m̵ ce qu’un paysage peut   1) cette       ...mai pierre ciel       glouss quand il voit s’ouvrir, j’ai parlé       une madame, vous débusquez   maille 1 :que la danse de       su       le raphaël les amants se  la toile couvre les       st   j’ai souvent   napolì napolì  hier, 17       &eacut en 1958 ben ouvre à les plus vieilles recleimet deu mult       avant f tous les feux se sont aux barrières des octrois       bonheu sauvage et fuyant comme dessiner les choses banales l’illusion d’une     extraire accoucher baragouiner   un vendredi intendo... intendo ! la poésie, à la alocco en patchworck ©  epître aux attendre. mot terrible. tendresse du mondesi peu de f j’ai voulu me pencher petites proses sur terre que reste-t-il de la pour philippe se placer sous le signe de       un     "       les lancinant ô lancinant dernier vers aoi pour andrée les dieux s’effacent sculpter l’air : le coquillage contre ce jour-là il lui dans l’effilé de issent de mer, venent as       parfoi       fleur ...et poème pour vue à la villa tamaris pour lee merci au printemps des le numéro exceptionnel de 1254 : naissance de edmond, sa grande j’ai donné, au mois vedo la luna vedo le dans le pain brisé son       embarq dernier vers aoi et c’était dans       sur les dernières j’ai changé le a l’aube des apaches, pour ma le ciel est clair au travers     au couchant ma voix n’est plus que       fourmi   anatomie du m et il y a tant de saints sur coupé en deux quand madame est une torche. elle pour pierre theunissen la antoine simon 3 cliquetis obscène des comme ce mur blanc comment entrer dans une dieu faisait silence, mais réponse de michel guetter cette chose  les trois ensembles quatrième essai rares de pa(i)smeisuns en est venuz  le livre, avec la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > C’est pour dire...

C’est pour dire...

Dernier ajout : 18 mars 2010.

Les 3 derniers textes : Terrils , Sumer, terre et langue en moi , Villanelle pour Albert Chubac .

Les 3 textes les plus lus : Lettre aux collégiens de Valbonne , Pour un anniversaire , Paroles de corps .

Je rassemble ici des textes courts sur divers artistes. C’était chaque fois pour dire, en effet...


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette