BRIBES EN LIGNE
le franchissement des régine robin,       &n ce texte se présente       retour    seule au une autre approche de comme une suite de ce qui importe pour antoine simon 7 dans le pain brisé son tout en travaillant sur les l’homme est 1. il se trouve que je suis ce n’est pas aux choses   pour olivier sa langue se cabre devant le bernadette griot vient de décembre 2001.       " ma voix n’est plus que       &n ki mult est las, il se dort       apr&eg       à j’ai perdu mon       au       sur pour daniel farioli poussant le glacis de la mort le 19 novembre 2013, à la la prédication faite         &n dans ce pays ma mère a l’aube des apaches, portrait. 1255 : 7) porte-fenêtre inoubliables, les       la il faut aller voir f les rêves de la bouche pure souffrance       pav&ea et si tu dois apprendre à pure forme, belle muette, martin miguel art et la terre a souvent tremblé souvent je ne sais rien de (dans mon ventre pousse une       object   jn 2,1-12 : polenta abstraction voir figuration madame des forêts de ainsi va le travail de qui     [1]  la deuxième édition du soudain un blanc fauche le f le feu m’a « amis rollant, de (À l’église la légende fleurie est moisissures mousses lichens ce monde est semé       le       dans 1 au retour au moment les oiseaux s’ouvrent peinture de rimes. le texte       la se reprendre. creuser son tu le sais bien. luc ne       voyage mise en ligne vous avez je rêve aux gorges cet univers sans envoi du bulletin de bribes clquez sur ce pays que je dis est j’entends sonner les ecrire sur edmond, sa grande vous n’avez et si au premier jour il       pass&e libre de lever la tête quatrième essai de     le cygne sur     sur la  née à       dans dans le pays dont je vous   nous sommes  on peut passer une vie     l’é de pa(i)smeisuns en est venuz la lecture de sainte dernier vers aoi le temps passe si vite, c’est la chair pourtant le ciel de ce pays est tout (de)lecta lucta   coupé le sonà   le 10 décembre pour michèle aueret madame est une torche. elle dans ma gorge   un des quatre archanges que   la baie des anges il ne sait rien qui ne va       sur dernier vers aoi douze (se fait terre se d’un côté 5) triptyque marocain ….omme virginia par la pour jean gautheronle cosmos de profondes glaouis réponse de michel le 28 novembre, mise en ligne noble folie de josué, bientôt, aucune amarre paysage de ta tombe  et   voici donc la       sous toute une faune timide veille pour gilbert je découvre avant toi pur ceste espee ai dulor e dans un coin de nice, le recueil de textes tout à fleur d’eaula danse de toutes les  dans toutes les rues je n’ai pas dit que le mult est vassal carles de paroles de chamantu histoire de signes .     après en 1958 ben ouvre à dans l’effilé de  jésus dernier vers aoi première josué avait un rythme je suis   un vendredi ...et poème pour  improbable visage pendu       le pour philippe quelques autres  “la signification il n’est pire enfer que  de la trajectoire de ce macao grise il existe deux saints portant a la fin il ne resta que « h&eacu deuxième       va     rien je t’ai admiré, encore une citation“tu  tu vois im font chier on dit qu’agathe       nuage un homme dans la rue se prend en cet anniversaire, ce qui "l’art est-il       deux pour yves et pierre poher et quand nous rejoignons, en je me souviens de nous savons tous, ici, que la vie est ce bruissement       d&eacu dans le monde de cette antoine simon 9 tout est possible pour qui macles et roulis photo 4       fourr& grande lune pourpre dont les       et il s’appelait zacinto dove giacque il mio gardien de phare à vie, au    il rm : d’accord sur pour andré       " dernier vers aoi il ne reste plus que le il était question non dernier vers aoi il en est des meurtrières. une errance de       au religion de josué il bien sûrla depuis le 20 juillet, bribes le tissu d’acier pour mireille et philippe langues de plomba la le lent tricotage du paysage       grimpa dernier vers aoi  pour jean le 1) la plupart de ces       bonheu carmelo arden quin est une       baie morz est rollant, deus en ad       alla alocco en patchworck © pour martine heureuse ruine, pensait c’est extrêmement je déambule et suis attendre. mot terrible. mes pensées restent le passé n’est   je n’ai jamais ne faut-il pas vivre comme dernier vers aoi dernier vers aoi       ton toi, mésange à       &ccedi j’ai changé le un temps hors du cinquième citationne ouverture d’une assise par accroc au bord de quant carles oït la       je prenez vos casseroles et 1.- les rêves de   se dans les horizons de boue, de la tentation du survol, à ço dist li reis :  ce mois ci : sub livre grand format en trois dans les carnets   pour théa et ses       fleur       allong mille fardeaux, mille d’abord l’échange des   dits de les textes mis en ligne     dans la ruela (elle entretenait même si   né le 7       sur madame aux rumeurs eurydice toujours nue à       deux villa arson, nice, du 17     m2 &nbs dentelle : il avait antoine simon 25 f le feu s’est   entrons station 7 : as-tu vu judas se mougins. décembre       crabe-     à pour andré villers 1)       maquis  dernier salut au  “s’ouvre sainte marie, le ciel est clair au travers       en un       au dans ce périlleux     chant de ouverture de l’espace je ne peins pas avec quoi, etait-ce le souvenir   que signifie glaciation entre bernard dejonghe... depuis       force       reine pas facile d’ajuster le dernier vers aoi Éléments - macles et roulis photo 1 dernier vers aoi       &n  au travers de toi je clers est li jurz et li deuxième essai pour mon épouse nicole traquer la danse de je suis celle qui trompe j’ai parlé je sais, un monde se torna a sorrento ulisse torna les premières cet article est paru dans le au matin du c’est ici, me encore la couleur, mais cette quand vous serez tout d’un bout à   pour le prochain au lecteur voici le premier       sur dimanche 18 avril 2010 nous que d’heures je n’hésiterai dernier vers s’il temps de pierres  je signerai mon elle disposait d’une et  riche de mes seul dans la rue je ris la il y a tant de saints sur   saint paul trois les installations souvent, avant propos la peinture est troisième essai et "nice, nouvel éloge de la la force du corps,       apr&eg       neige le 26 août 1887, depuis       m̵         or       su c’est la distance entre la poésie, à la mon travail est une légendes de michel       une ensevelie de silence, bal kanique c’est raphaËl d’ eurydice ou bien de quelque chose       soleil à la bonne       fourr& le numéro exceptionnel de       glouss   3   

les très saintes litanies temps où le sang se rm : nous sommes en le lent déferlement un titre : il infuse sa Être tout entier la flamme frères et       l̵ aucun hasard si se après la lecture de si grant dol ai que ne les étourneaux !       les dans le patriote du 16 mars ils sortent l’illusion d’une     au couchant dire que le livre est une derniers li emperere s’est       la dernier vers aoi  l’écriture chercher une sorte de deux mille ans nous       o granz fut li colps, li dux en le géographe sait tout       dans la vie est dans la vie. se a la femme au v.- les amicales aventures du c’est seulement au       en les petites fleurs des pourquoi yves klein a-t-il f les marques de la mort sur     oued coulant la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Miodrag Tasic

Miodrag Tasic

Dernier ajout : 5 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : Seuils , Oeuvres , Mythes .

Les 3 textes les plus lus : Oeuvres , Dans l’atelier , Mythes .

Texte paru en 1997 aux éditions du Ricochet.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette