BRIBES EN LIGNE
il est le jongleur de lui pour philippe le nécessaire non la liberté de l’être   est-ce que souvent je ne sais rien de cliquetis obscène des pour angelo     son à cri et à À la loupe, il observa toujours les lettres :       je me la fraîcheur et la juste un mot pour annoncer       descen quand sur vos visages les mise en ligne de tantes herbes el pre       mouett dernier vers aoi ce texte se présente al matin, quant primes pert "tu sais ce que c’est ce qu’un paysage peut le texte qui suit est, bien sous la pression des les oiseaux s’ouvrent     surgi     sur la pente temps de pierres l’éclair me dure, constellations et (À l’église ainsi fut pétrarque dans à la mémoire de dernier vers aoi a propos de quatre oeuvres de     extraire histoire de signes .       le le numéro exceptionnel de l’appel tonitruant du je crie la rue mue douleur au lecteur voici le premier   marcel vos estes proz e vostre temps où les coeurs soudain un blanc fauche le attendre. mot terrible.       &ccedi   la production       reine d’un côté       force dieu faisait silence, mais le coeur du  les éditions de le coquillage contre (ma gorge est une marie-hélène  monde rassemblé charogne sur le seuilce qui   ciel !!!! je ne peins pas avec quoi,    seule au dans les rêves de la    en       magnol sors de mon territoire. fais   si vous souhaitez       le il ne reste plus que le pluies et bruines,       grimpa sequence 6   le       marche nos voix introibo ad altare  née à à toulon, samedi 9       allong "moi, esclave" a l’instant criblé  dans le livre, le on trouvera la video madame, on ne la voit jamais       j̵     vers le soir dans l’innocence des m1       derniers sables mes parolesvous       la       "       baie gardien de phare à vie, au je t’enfourche ma antoine simon 24 la deuxième édition du       ( même si dernier vers s’il     après quand vous serez tout dernier vers que mort un titre : il infuse sa       le       les et te voici humanité est-ce parce que, petit, on dans les carnets dernier vers aoi bel équilibre et sa la liberté s’imprime à le samedi 26 mars, à 15       pass&e tout le problème montagnesde si tu es étudiant en pour max charvolen 1) vi.- les amicales aventures       le traquer       nuage l’ami michel de pareïs li seit la chaque jour est un appel, une cher bernard nécrologie raphaËl antoine simon 3  le livre, avec " je suis un écorché vif.       ma       object ço dist li reis : 10 vers la laisse ccxxxii un trait gris sur la le géographe sait tout       à quatre si la mer s’est je reviens sur des li quens oger cuardise je dors d’un sommeil de diaphane est le mot (ou   ces notes madame chrysalide fileuse l’impression la plus     de rigoles en       six j’ai parlé       alla       retour  dernier salut au pour andré mon cher pétrarque, antoine simon 30 le glacis de la mort sainte marie, “le pinceau glisse sur je suis je m’étonne toujours de la la cité de la musique       dans   dits de un temps hors du À max charvolen et   (dans le quelque chose tout en travaillant sur les ce qui aide à pénétrer le autre citation       le qu’est-ce qui est en etudiant à dans le respect du cahier des de la dernier vers aoi ce texte m’a été   la route de la soie, à pied, jouer sur tous les tableaux       va les cuivres de la symphonie la terre nous sculpter l’air : normalement, la rubrique passet li jurz, la noit est merci au printemps des elle réalise des f le feu m’a tous feux éteints. des reprise du site avec la     pourquoi dernier vers aoi écrirecomme on se le franchissement des zacinto dove giacque il mio iv.- du livre d’artiste (josué avait lentement       longte  le grand brassage des f le feu est venu,ardeur des vous deux, c’est joie et le grand combat :   je ne comprends plus antoine simon 14 et je vois dans vos descendre à pigalle, se au rayon des surgelés madame est la reine des le lent déferlement la bouche pure souffrance   maille 1 :que       m̵ …presque vingt ans plus les routes de ce pays sont dernier vers aoi       quinze       dans antoine simon 27 se placer sous le signe de maintenant il connaît le archipel shopping, la nous avons affaire à de en introduction à exacerbé d’air a ma mère, femme parmi l’attente, le fruit josué avait un rythme intendo... intendo ! madame est toute       fleure a la libération, les antoine simon 16 fontelucco, 6 juillet 2000 seul dans la rue je ris la raphaël f qu’il vienne, le feu on dit qu’agathe il existe deux saints portant 0 false 21 18 1257 cleimet sa culpe, si laure et pétrarque comme ses mains aussi étaient a propos d’une (en regardant un dessin de le lent tricotage du paysage et si tu dois apprendre à moisissures mousses lichens dernier vers doel i avrat, quelques autres   né le 7 nous avancions en bas de des conserves ! af : j’entends la mastication des les durand : une "ces deux là se       o un jour nous avons sa langue se cabre devant le       assis onze sous les cercles temps de bitume en fusion sur    au balcon « voici  mise en ligne du texte       cerisi       &agrav si grant dol ai que ne       une  tous ces chardonnerets f tous les feux se sont c’est ici, me antoine simon 26   encore une viallat © le château de c’est un peu comme si,       m̵       entre la gaucherie à vivre,     tout autour dans la caverne primordiale samuelchapitre 16, versets 1 macles et roulis photo et que vous dire des       sur bruno mendonça a grant dulur tendrai puis la brume. nuages       vu on cheval    7 artistes et 1 et ces       il   on n’est attention beau       devant     cet arbre que fragilité humaine. (de)lecta lucta   pour egidio fiorin des mots   j’ai souvent madame, c’est notre quatrième essai rares       dans ne faut-il pas vivre comme deuxième suite que reste-t-il de la ….omme virginia par la et il parlait ainsi dans la   voici donc la carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi toutefois je m’estimais la chaude caresse de il en est des meurtrières. ce poème est tiré du bribes en ligne a       une antoine simon 20 la fraîcheur et la       apr&eg langues de plomba la encore une citation“tu À peine jetés dans le     nous la pureté de la survie. nul tes chaussures au bas de   entrons deuxième apparition de et…  dits de à propos “la les amants se  avec « a la "pour tes pour yves et pierre poher et chaque automne les un besoin de couper comme de i.- avaler l’art par    courant des quatre archanges que d’un bout à       le     chambre frères et vous dites : "un ils avaient si longtemps, si paien sunt morz, alquant  de la trajectoire de ce carissimo ulisse,torna a  “s’ouvre       dans       deux  au travers de toi je cinquième citationne antoine simon 22 rita est trois fois humble. tous ces charlatans qui       jardin pour jean gautheronle cosmos       dans j’ai relu daniel biga,       bruyan dernier vers aoi un soir à paris au a supposer quece monde tienne quant carles oït la       deux f les marques de la mort sur       midi     à décembre 2001. bien sûr, il y eut il y a dans ce pays des voies   l’oeuvre vit son dans l’effilé de ce 28 février 2002. vertige. une distance  hier, 17 passent .x. portes, des quatre archanges que leonardo rosa effleurer le ciel du bout des       je pas même     le genre des motsmauvais genre onzième li emperere s’est     &nbs la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Jean Jacques Laurent

avec Jean Jacques Laurent

Dernier ajout : 7 janvier 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette