BRIBES EN LIGNE
elle disposait d’une paysage de ta tombe  et         or  tu ne renonceras pas. eurydice toujours nue à  “... parler une     " tout est prêt en moi pour       je dernier vers aoi f j’ai voulu me pencher       reine la gaucherie à vivre,       m̵ il en est des meurtrières. suite de l’attente, le fruit clers est li jurz et li en introduction à j’entends sonner les       au antoine simon 3       &agrav dernier vers aoi       dans       aux le galop du poème me nos voix merci à la toile de le 28 novembre, mise en ligne       soleil suite du blasphème de d’ eurydice ou bien de       soleil dans un coin de nice, pure forme, belle muette, f le feu est venu,ardeur des allons fouiller ce triangle mais non, mais non, tu cinq madame aux yeux dentelle : il avait rien n’est plus ardu le plus insupportable chez nu(e), comme son nom       les Ç’avait été la       le il faut aller voir f les rêves de ils sortent franchement, pensait le chef, sept (forces cachées qui mais jamais on ne sous l’occupation mouans sartoux. traverse de l’éclair me dure, dernier vers aoi       en un antoine simon 2 nice, le 8 octobre       six deuxième essai le giovanni rubino dit pour ma « amis rollant, de autre petite voix madame est toute  les trois ensembles       au avez-vous vu troisième essai c’est le grand deuxième essai tout le problème  la lancinante de sorte que bientôt poème pour démodocos... Ça a bien un a supposer quece monde tienne la liberté s’imprime à la légende fleurie est "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi       juin dernier vers aoi j’ai changé le temps de bitume en fusion sur       les il s’appelait       je  “ne pas la fraîcheur et la pourquoi yves klein a-t-il de soie les draps, de soie f toutes mes les dernières station 5 : comment un titre : il infuse sa ici, les choses les plus dernier vers aoi dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la pour frédéric       le de prime abord, il tous ces charlatans qui un trait gris sur la ce n’est pas aux choses       &eacut attention beau l’appel tonitruant du       un 0 false 21 18 tendresses ô mes envols imagine que, dans la dire que le livre est une outre la poursuite de la mise pour robert pour andré quel ennui, mortel pour  de la trajectoire de ce a l’aube des apaches, pour nicolas lavarenne ma pour maxime godard 1 haute pour martine, coline et laure       pass&e   apaches : pour mes enfants laure et dans les horizons de boue, de    7 artistes et 1 0 false 21 18       une merle noir  pour  “comment le temps passe si vite,    regardant f le feu s’est « pouvez-vous un verre de vin pour tacher c’est parfois un pays       le   (dans le   jn 2,1-12 : on croit souvent que le but       maquis dernier vers aoi autres litanies du saint nom depuis ce jour, le site bribes en ligne a   (à tu le saiset je le vois des voix percent, racontent le numéro exceptionnel de là, c’est le sable et on peut croire que martine ce       &agrav mougins. décembre le lent déferlement       tourne c’est extrêmement 1254 : naissance de nécrologie   1) cette sainte marie, a toi le don des cris qui ici. les oiseaux y ont fait « voici       dans dans le train premier je dors d’un sommeil de  zones gardées de   l’oeuvre vit son du fond des cours et des mise en ligne d’un la mort d’un oiseau.       vu       sur  dans toutes les rues       dans     les fleurs du antoine simon 9       jardin       jonath     [1]  cyclades, iii°    si tout au long titrer "claude viallat,       au à bernadette troisième essai et madame est une 10 vers la laisse ccxxxii chercher une sorte de glaciation entre le bulletin de "bribes chairs à vif paumes ne pas négocier ne "le renard connaît je désire un rêve, cauchemar, le coquillage contre le travail de bernard réponse de michel c’est ici, me       que equitable un besoin sonnerait quelque temps plus tard, de à pour martine il aurait voulu être le 2 juillet pour gilbert j’ai donné, au mois et te voici humanité pas sur coussin d’air mais pour raphaël en cet anniversaire, ce qui       & dans les hautes herbes exacerbé d’air le nécessaire non " je suis un écorché vif. pour philippe   le 10 décembre sur la toile de renoir, les est-ce parce que, petit, on       marche antoine simon 5 pour helmut lu le choeur des femmes de je sais, un monde se les dessins de martine orsoni       arauca  au mois de mars, 1166 a dix sept ans, je ne savais frères et       journ&       la pie et que vous dire des la bouche pleine de bulles intendo... intendo ! able comme capable de donner effleurer le ciel du bout des c’est seulement au pour andrée seul dans la rue je ris la bientôt, aucune amarre tu le sais bien. luc ne dans la caverne primordiale la terre a souvent tremblé antoine simon 20 dans l’innocence des vi.- les amicales aventures 1) la plupart de ces  pour le dernier jour il semble possible torna a sorrento ulisse torna         &n dernier vers aoi un nouvel espace est ouvert la terre nous la liberté de l’être       voyage dernier vers aoi   pour jean-marie simon et sa il existe au moins deux   que signifie dans l’innocence des juste un mot pour annoncer tout en vérifiant   en grec, morías quant carles oït la dans le pain brisé son quand c’est le vent qui onze sous les cercles antoine simon 28 josué avait un rythme voile de nuità la et…  dits de pas une année sans évoquer     dans la ruela  l’écriture la deuxième édition du nous dirons donc antoine simon 12 et encore  dits de pa(i)smeisuns en est venuz vos estes proz e vostre       dans petites proses sur terre     du faucon (À l’église constellations et nouvelles mises en dernier vers aoi edmond, sa grande le pendu la lecture de sainte  “la signification a claude b.   comme temps de cendre de deuil de …presque vingt ans plus dernier vers aoi       longte       bien sûrla de la   ces sec erv vre ile dans le patriote du 16 mars guetter cette chose macles et roulis photo 3 la musique est le parfum de sculpter l’air : même si (dans mon ventre pousse une       le nous avancions en bas de avant propos la peinture est quatre si la mer s’est branches lianes ronces attendre. mot terrible. ensevelie de silence, attelage ii est une œuvre    au balcon “le pinceau glisse sur les routes de ce pays sont       apr&eg toi, mésange à dernier vers aoi ce monde est semé certains soirs, quand je       nuage       quinze (en regardant un dessin de pour michèle la langue est intarissable pour michèle gazier 1       allong  c’était j’écoute vos abstraction voir figuration pour mon épouse nicole la galerie chave qui  dernières mises je reviens sur des       allong nice, le 18 novembre 2004  monde rassemblé tout en travaillant sur les deux ajouts ces derniers j’ai ajouté recleimet deu mult le tissu d’acier  dernier salut au       la d’un côté dernier vers s’il dernier vers aoi       la       j̵     un mois sans max charvolen, martin miguel       sur entr’els nen at ne pui madame, c’est notre carissimo ulisse,torna a  dans le livre, le leonardo rosa bal kanique c’est cliquetis obscène des c’est la distance entre "l’art est-il 1-nous sommes dehors. 5) triptyque marocain À max charvolen et martin a christiane le 26 août 1887, depuis   marcel     &nbs je t’enlace gargouille un besoin de couper comme de à la bonne 1 au retour au moment antoine simon 19 genre des motsmauvais genre non, björg,     tout autour ...et poème pour       le chaque jour est un appel, une la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni

Avec Henri Maccheroni

Dernier ajout : 8 janvier 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette