BRIBES EN LIGNE
      sur pour egidio fiorin des mots madame, on ne la voit jamais franchement, pensait le chef, des quatre archanges que aucun hasard si se un verre de vin pour tacher est-ce parce que, petit, on nice, le 30 juin 2000  on peut passer une vie pour maguy giraud et ] heureux l’homme tout est prêt en moi pour dernier vers aoi       en un antoine simon 27 intendo... intendo ! je sais, un monde se       &agrav   né le 7       au envoi du bulletin de bribes à propos “la a ma mère, femme parmi écoute, josué, madame déchirée a la fin il ne resta que la mort d’un oiseau. quatre si la mer s’est à sylvie       dans inoubliables, les hans freibach : ainsi va le travail de qui       sur le       pass&e ce jour là, je pouvais les dieux s’effacent « 8° de     le cygne sur rêves de josué, régine robin, 1 au retour au moment mille fardeaux, mille deux ce travail vous est pour julius baltazar 1 le à la bonne j’arrivais dans les       deux       bruyan       sur pour nicolas lavarenne ma huit c’est encore à si tu es étudiant en certains prétendent pour alain borer le 26 in the country       l̵ je suis celle qui trompe à propos des grands le 23 février 1988, il les petites fleurs des dans le pain brisé son 1) la plupart de ces etait-ce le souvenir  jésus carissimo ulisse,torna a pour mon épouse nicole pas de pluie pour venir   un clers est li jurz et li f les marques de la mort sur l’ami michel « voici       la paysage de ta tombe  et il y a des objets qui ont la       pass&e lu le choeur des femmes de     dans la ruela dernier vers aoi exode, 16, 1-5 toute sors de mon territoire. fais patrick joquel vient de je t’enfourche ma je rêve aux gorges dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz       montag "tu sais ce que c’est polenta la question du récit encore une citation“tu li emperere par sa grant       banlie       " très saintes litanies tout est possible pour qui mougins. décembre moi cocon moi momie fuseau trois tentatives desesperees ma mémoire ne peut me a dix sept ans, je ne savais       bonheu les premières dernier vers aoi       au       la effleurer le ciel du bout des i en voyant la masse aux sept (forces cachées qui il semble possible dans les carnets mise en ligne d’un sequence 6   le deuxième essai le     chant de       l̵ antoine simon 17 dernier vers aoi toulon, samedi 9 pour mes enfants laure et les installations souvent, dernier vers aoi d’ eurydice ou bien de clere est la noit e la archipel shopping, la     après et encore  dits raphaël preambule – ut pictura il n’est pire enfer que   ciel !!!! c’est une sorte de    si tout au long et la peur, présente  pour de dans l’innocence des       voyage j’ai ajouté     faisant la       dans edmond, sa grande gardien de phare à vie, au les parents, l’ultime j’oublie souvent et       sur fontelucco, 6 juillet 2000       assis antoine simon 5 antoine simon 3 j’aime chez pierre ouverture de l’espace v.- les amicales aventures du madame est une       glouss       les le corps encaisse comme il       soleil mult est vassal carles de mon cher pétrarque, dernier vers aoi madame chrysalide fileuse diaphane est le mot (ou antoine simon 14 dernier vers aoi       sur accoucher baragouiner et ma foi,       apr&eg       six des conserves ! ecrire les couleurs du monde       entre six de l’espace urbain,   d’un coté, r.m.a toi le don des cris qui autres litanies du saint nom  référencem accorde ton désir à ta charogne sur le seuilce qui ici, les choses les plus la fonction,   adagio   je un soir à paris au rm : d’accord sur jouer sur tous les tableaux bribes en ligne a du fond des cours et des je désire un sixième pour jacqueline moretti, tendresse du mondesi peu de dans les carnets madame dans l’ombre des       la  dernières mises dans le pays dont je vous immense est le théâtre et       bien antoine simon 30 siglent a fort e nagent e       journ& 1. il se trouve que je suis l’éclair me dure, le franchissement des     &nbs raphaël si, il y a longtemps, les       dans de pareïs li seit la       maquis  les œuvres de  de la trajectoire de ce       nuage       allong Être tout entier la flamme démodocos... Ça a bien un bernard dejonghe... depuis le lent déferlement antoine simon 25 deuxième suite comme c’est       deux quand vous serez tout dont les secrets… à quoi les oiseaux s’ouvrent le texte qui suit est, bien f toutes mes (À l’église mes pensées restent bernadette griot vient de       dans       "       je me tout à fleur d’eaula danse la réserve des bribes d’abord l’échange des       b&acir de mes deux mains pas une année sans évoquer       la pie portrait. 1255 :   1) cette la bouche pure souffrance ici. les oiseaux y ont fait vous avez pour michèle martin miguel art et  improbable visage pendu le recueil de textes l’attente, le fruit       &agrav la liberté s’imprime à quatrième essai de marché ou souk ou ajout de fichiers sons dans on dit qu’agathe en ceste tere ad estet ja ce texte m’a été       dans macles et roulis photo 4 toute une faune timide veille station 5 : comment       la merci à la toile de       le 1- c’est dans Ç’avait été la suite de 13) polynésie  pour le dernier jour c’est le grand les amants se vous avez (josué avait lentement station 4 : judas        bonhe aux george(s) (s est la dernier vers aoi dernier vers aoi 0 false 21 18       fourr& nos voix cet article est paru dans le dessiner les choses banales du bibelot au babilencore une quel étonnant  pour jean le les avenues de ce pays et je vois dans vos  de même que les       enfant   maille 1 :que       deux       pass&e paien sunt morz, alquant dernier vers s’il macles et roulis photo 3  l’écriture antoine simon 20 une fois entré dans la reprise du site avec la vertige. une distance ma voix n’est plus que       le dans les écroulements ainsi fut pétrarque dans chercher une sorte de passet li jurz, si turnet a pur ceste espee ai dulor e quelque chose face aux bronzes de miodrag il ne s’agit pas de pas même ….omme virginia par la       sur pour jean-marie simon et sa seins isabelle boizard 2005     sur la pluies et bruines, certains soirs, quand je je n’hésiterai le ciel est clair au travers de l’autre "nice, nouvel éloge de la ce qui fascine chez temps de bitume en fusion sur dans le patriote du 16 mars   le 10 décembre au lecteur voici le premier je suis temps où les coeurs nouvelles mises en merci à marc alpozzo       sur le frères et pour jean-louis cantin 1.- ce 28 février 2002. eurydice toujours nue à clers fut li jurz e li pour andré tout mon petit univers en les durand : une quand sur vos visages les (vois-tu, sancho, je suis les lettres ou les chiffres vue à la villa tamaris “dans le dessin ses mains aussi étaient g. duchêne, écriture le lorsqu’on connaît une etudiant à bribes en ligne a il faut laisser venir madame spectacle de josué dit  si, du nouveau pour andré villers 1) la musique est le parfum de   six formes de la   voici donc la dans ma gorge à la mémoire de l’impression la plus une il faut dire les nice, le 8 octobre petites proses sur terre antoine simon 23       sur prenez vos casseroles et   est-ce que rien n’est c’est la distance entre deuxième apparition       vu ce qui fait tableau : ce dernier vers aoi  tu ne renonceras pas. il s’appelait que reste-t-il de la       sur  au mois de mars, 1166 poème pour c’est pour moi le premier merci au printemps des ouverture d’une       un 1 la confusion des religion de josué il quai des chargeurs de cyclades, iii° le géographe sait tout soudain un blanc fauche le       &n    7 artistes et 1 dernier vers doel i avrat,   au milieu de la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni > Christs 1

Christs 1

Dernier ajout : 8 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : Final , VI , V .

Les 3 textes les plus lus : Final , I , V .

La série des "Christs" occupe, dans l’oeuvre d’Henri Maccheroni, une place singulière ; c’est lorsque j’ai compris la relation entre les 2000 photos du sexe d’une femme (des années 70), et les Christs que j’ai perçu la cohérence de l’ensemble de son travail.

Je tournais autour de cette série (aquarelles, lavis, gravures) lorsque Jean Claude Renard a donné son texte. Je lui ai alors demandé s’il accepterait que je m’inscrive dans leur relation, ce qu’il a généreusement accepté.

Aucun texte ne m’a demandé plus de travail. Aucun n’a été aussi souvent repris, employé, retravaillé. Avec Jean Claude Renard (cette version de Christs 1), seul et démembré (la version Christs 2), dans les Chants à tu, puis, en 1999, dans le triduum pascal. 

La version Christs 1 est parue aux éditions Mantoux-Gignac, Paris, 1993


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette