BRIBES EN LIGNE
raphaËl       au 1 la confusion des a claude b.   comme le galop du poème me bien sûrla au rayon des surgelés douce est la terre aux yeux       mouett encore une citation“tu       le       tourne  les éditions de quatre si la mer s’est la pureté de la survie. nul ce monde est semé       chaque       ce dans les carnets la musique est le parfum de quand nous rejoignons, en       au       en du bibelot au babilencore une     de rigoles en       le première rupture : le       la je suis celle qui trompe       nuage    courant   se       dans 0 false 21 18 pour michèle gazier 1 la bouche pure souffrance et voici maintenant quelques       s̵ antoine simon 32 l’existence n’est       vu béatrice machet vient de martin miguel il va falloir madame est toute   au milieu de       &n dernier vers que mort le nécessaire non station 1 : judas madame, vous débusquez       soleil ma mémoire ne peut me       il monde imaginal, station 3 encore il parle       m̵   un granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi       ruelle       dans antoine simon 26 o tendresses ô mes       six mm oui, ce qui est troublant polenta le géographe sait tout pour mes enfants laure et diaphane est le ce qui aide à pénétrer le l’appel tonitruant du écoute, josué, clers est li jurz et li diaphane est le mot (ou j’ai travaillé si tu es étudiant en ecrire les couleurs du monde de pa(i)smeisuns en est venuz       qui au seuil de l’atelier je t’enfourche ma     double juste un mot pour annoncer         or   maille 1 :que madame des forêts de       fourmi       gentil       &n   adagio   je et si tu dois apprendre à guetter cette chose ensevelie de silence, je ne peins pas avec quoi, normal 0 21 false fal à la bonne et  riche de mes clers fut li jurz e li       la       la     un mois sans       le       je pour jean-louis cantin 1.- nous viendrons nous masser       sous deuxième essai   le 10 décembre si, il y a longtemps, les on peut croire que martine         &n madame, on ne la voit jamais ço dist li reis : le 26 août 1887, depuis marché ou souk ou l’heure de la le coeur du a christiane "l’art est-il où l’on revient est-ce parce que, petit, on mesdames, messieurs, veuillez       sur saluer d’abord les plus li emperere s’est merci au printemps des la littérature de reflets et echosla salle seul dans la rue je ris la autres litanies du saint nom prenez vos casseroles et antoine simon 16     surgi « 8° de genre des motsmauvais genre gardien de phare à vie, au un verre de vin pour tacher dernier vers aoi la vie est ce bruissement dorothée vint au monde pour martine  “la signification tout le problème granz est li calz, si se nos voix j’écoute vos       j̵ dans le patriote du 16 mars la question du récit "je me tais. pour taire.  le livre, avec trois tentatives desesperees napolì napolì tous ces charlatans qui le 19 novembre 2013, à la effleurer le ciel du bout des a la femme au f les marques de la mort sur cet article est paru dans le cet univers sans dimanche 18 avril 2010 nous       la pie les avenues de ce pays sixième       la "la musique, c’est le travail de tissage, dans       grappe troisième essai et       "       reine bien sûr, il y eut     l’é pur ceste espee ai dulor e "tu sais ce que c’est madame porte à       vaches merci à marc alpozzo depuis le 20 juillet, bribes d’abord l’échange des il s’appelait       d&eacu la terre a souvent tremblé des voix percent, racontent les plus vieilles f dans le sourd chatoiement ce 28 février 2002. journée de   entrons       neige dieu faisait silence, mais dernier vers aoi grande lune pourpre dont les la liberté s’imprime à vous deux, c’est joie et eurydice toujours nue à rm, le 2/02/2018 j’ai fait antoine simon 5 j’entends sonner les il y a dans ce pays des voies les parents, l’ultime     tout autour       neige j’ai parlé antoine simon 22 on préparait f le feu m’a "nice, nouvel éloge de la     extraire de proche en proche tous une image surgit et derrière  dans toutes les rues quelques textes avant dernier vers aoi  c’était légendes de michel …presque vingt ans plus karles se dort cum hume les textes mis en ligne  tu vois im font chier villa arson, nice, du 17 etudiant à (de)lecta lucta   j’oublie souvent et josué avait un rythme       fleur tout à fleur d’eaula danse onzième qu’est-ce qui est en   anatomie du m et       va il arriva que sables mes parolesvous       apr&eg       soleil dernier vers aoi merci à la toile de   né le 7   ciel !!!! ….omme virginia par la à bernadette nu(e), comme son nom dernier vers aoi attendre. mot terrible. que reste-t-il de la f j’ai voulu me pencher comment entrer dans une attelage ii est une œuvre la chaude caresse de et ces  avec « a la ki mult est las, il se dort accorde ton désir à ta face aux bronzes de miodrag le travail de bernard voudrais je vous c’était une  hier, 17       et       je me       les Être tout entier la flamme  les trois ensembles n’ayant pas dans les écroulements tout est prêt en moi pour il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi je désire un je suis occupé ces buttati ! guarda&nbs       le le glacis de la mort intendo... intendo ! epuisement de la salle, pas de pluie pour venir       sur et te voici humanité f le feu s’est dentelle : il avait poussées par les vagues antoine simon 3 le samedi 26 mars, à 15 les installations souvent, elle disposait d’une vous avez c’est une sorte de nice, le 30 juin 2000 quand les mots pour michèle gazier 1) f tous les feux se sont il n’était qu’un avez-vous vu       la ma voix n’est plus que    en moisissures mousses lichens lentement, josué       le 7) porte-fenêtre       sur deuxième essai le cet échange s’est fait la main saisit       sur les cuivres de la symphonie   la production       le       grimpa max charvolen, martin miguel l’homme est le geste de l’ancienne,  je signerai mon et tout avait temps où les coeurs       dans     vers le soir en ceste tere ad estet ja 1 au retour au moment dernier vers aoi 1257 cleimet sa culpe, si de sorte que bientôt vue à la villa tamaris en cet anniversaire, ce qui f toutes mes il existe deux saints portant douze (se fait terre se dans un coin de nice, les dieux s’effacent écrirecomme on se rêves de josué,       bien  monde rassemblé  dernier salut au la galerie chave qui portrait. 1255 : antoine simon 13 dernier vers aoi station 7 : as-tu vu judas se début de la mise en ligne de  le grand brassage des       au       le ce paysage que tu contemplais       juin un texte que j’ai "et bien, voilà..." dit       dans       voyage s’égarer on       bruyan   je n’ai jamais pour maxime godard 1 haute dessiner les choses banales bientôt, aucune amarre   nous sommes lorsque martine orsoni les routes de ce pays sont mise en ligne du texte "les  hors du corps pas   si vous souhaitez siglent a fort e nagent e un soir à paris au le lent déferlement       l̵ antoine simon 28 encore la couleur, mais cette carles respunt : madame dans l’ombre des antoine simon 10 pour michèle aueret derniers able comme capable de donner    seule au pas une année sans évoquer et encore  dits a propos d’une de tantes herbes el pre dernier vers aoi je reviens sur des carissimo ulisse,torna a d’ eurydice ou bien de descendre à pigalle, se pierre ciel  l’exposition  c’est un peu comme si, la légende fleurie est je ne saurais dire avec assez merle noir  pour et nous n’avons rien la parol

Accueil > Écoutez voir > Des sites > Galeries d’art

Galeries d’art

Dernier ajout : 15 janvier 2009.


Random-Galery

J’ai trouvé dans ce site des démarches artistiques intéressantes, et des textes d’accompagnement particulièrement éclairants.

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
This site uses Thumbshots previews