BRIBES EN LIGNE
antoine simon 12       vu quatrième essai de la deuxième édition du antoine simon 20 j’ai longtemps régine robin,       au toulon, samedi 9 autre citation"voui en introduction à pour michèle aueret il aurait voulu être 1- c’est dans     à dans l’effilé de       nuage aucun hasard si se mise en ligne d’un       l̵ attention beau   la production clquez sur quelque temps plus tard, de       cerisi on a cru à cinquième citationne les avenues de ce pays est-ce parce que, petit, on première suite du blasphème de       la reprise du site avec la       à   ces notes À max charvolen et la route de la soie, à pied, 10 vers la laisse ccxxxii envoi du bulletin de bribes       en       aujour je reviens sur des       &eacut bribes en ligne a mieux valait découper l’impossible       le antoine simon 7 la langue est intarissable je ne sais pas si dans les carnets       é       vaches ensevelie de silence, le 26 août 1887, depuis abu zayd me déplait. pas allons fouiller ce triangle introibo ad altare martin miguel art et       l̵     pourquoi ce monde est semé     oued coulant après la lecture de       " cet article est paru dans le       allong temps où le sang se morz est rollant, deus en ad pour maxime godard 1 haute  “la signification traquer le nécessaire non À max charvolen et martin nous avancions en bas de       il  pour jean le à la mémoire de  mise en ligne du texte le temps passe dans la bernard dejonghe... depuis nous savons tous, ici, que merci à la toile de  les trois ensembles le geste de l’ancienne, trois tentatives desesperees certains soirs, quand je    au balcon     surgi rêves de josué, sous la pression des   est-ce que halt sunt li pui e mult halt le bulletin de "bribes mon cher pétrarque, f le feu s’est     longtemps sur rimbaud a donc       sur ainsi fut pétrarque dans je serai toujours attentif à poème pour chaque automne les cette machine entre mes pour mes enfants laure et "pour tes mon travail est une li emperere s’est       sur le c’est extrêmement antoine simon 32       vu   le texte suivant a l’une des dernières       &n  “s’ouvre a ma mère, femme parmi madame est toute zacinto dove giacque il mio la gaucherie à vivre,       ...mai   adagio   je rossignolet tu la bel équilibre et sa s’ouvre la pour jacky coville guetteurs des conserves ! au programme des actions un homme dans la rue se prend antoine simon 24 la fraîcheur et la granz est li calz, si se       ( un jour nous avons je suis celle qui trompe antoine simon 6   en grec, morías ce texte m’a été il ne reste plus que le dans les horizons de boue, de "tu sais ce que c’est giovanni rubino dit     depuis deuxième apparition de ne faut-il pas vivre comme       quinze  née à       que à sylvie faisant dialoguer montagnesde passent .x. portes, grande lune pourpre dont les (elle entretenait je découvre avant toi jamais je n’aurais normal 0 21 false fal les dernières dieu faisait silence, mais i en voyant la masse aux mise en ligne le soleil n’est pas l’illusion d’une       object       bonheu la lecture de sainte lorsque martine orsoni   (à Être tout entier la flamme temps de bitume en fusion sur un soir à paris au le franchissement des au commencement était le temps passe si vite, de profondes glaouis antoine simon 9 très saintes litanies dans le respect du cahier des tandis que dans la grande cet article est paru l’existence n’est sept (forces cachées qui       en un   anatomie du m et station 5 : comment deux ce travail vous est béatrice machet vient de ajout de fichiers sons dans  avec « a la       deux juste un     sur la sur l’erbe verte si est bernadette griot vient de une errance de tout à fleur d’eaula danse dernier vers aoi       soleil dernier vers aoi folie de josuétout est arbre épanoui au ciel bientôt, aucune amarre       m̵       fourr& grant est la plaigne e large comme c’est       descen j’ai perdu mon quando me ne so itu pe  de la trajectoire de ce noble folie de josué, 1 au retour au moment le passé n’est j’entends sonner les on croit souvent que le but "moi, esclave" a légendes de michel printemps breton, printemps c’est la peur qui fait n’ayant pas     les provisions patrick joquel vient de       allong pour jean marie suite de       qui nu(e), comme son nom la chaude caresse de "ces deux là se   si vous souhaitez le lourd travail des meules se placer sous le signe de       devant quatrième essai de dans ce périlleux 1 la confusion des violette cachéeton la bouche pleine de bulles genre des motsmauvais genre rêve, cauchemar, les lettres ou les chiffres dans ma gorge il ne sait rien qui ne va un titre : il infuse sa fin première macao grise je n’hésiterai le samedi 26 mars, à 15 vous n’avez pour mireille et philippe titrer "claude viallat, rm : d’accord sur normalement, la rubrique du fond des cours et des la vie humble chez les dix l’espace ouvert au le tissu d’acier   je n’ai jamais des quatre archanges que petit matin frais. je te pas même ço dist li reis :     &nbs epuisement de la salle,     le cygne sur à propos des grands       ( je meurs de soif       midi temps où les coeurs (ma gorge est une dernier vers aoi mi viene in mentemi moi cocon moi momie fuseau toute trace fait sens. que petites proses sur terre marcel alocco a il n’y a pas de plus de pareïs li seit la merci au printemps des ….omme virginia par la les oiseaux s’ouvrent       tourne et que dire de la grâce pas de pluie pour venir pour jean-marie simon et sa  référencem peinture de rimes. le texte mult est vassal carles de     quand dans le monde de cette       cette antoine simon 31 vi.- les amicales aventures exacerbé d’air « h&eacu       grappe c’est une sorte de 1254 : naissance de et il parlait ainsi dans la qu’est-ce qui est en et te voici humanité nous dirons donc iv.- du livre d’artiste (josué avait lentement raphaël la vie est dans la vie. se pour max charvolen 1)   ces sec erv vre ile le vieux qui dans la caverne primordiale pour martine « voici "nice, nouvel éloge de la   ciel !!!!       une la brume. nuages huit c’est encore à et c’était dans carles respunt : karles se dort cum hume intendo... intendo ! f les rêves de le pendu   saint paul trois     sur la pente j’ai ajouté       les toute une faune timide veille       les « 8° de agnus dei qui tollis peccata quel ennui, mortel pour       arauca le 19 novembre 2013, à la nice, le 30 juin 2000 dans ce pays ma mère de tantes herbes el pre pour michèle que reste-t-il de la moisissures mousses lichens de l’autre dernier vers aoi bruno mendonça       d&eacu le 23 février 1988, il cet univers sans un jour, vous m’avez max charvolen, martin miguel preambule – ut pictura pour frédéric j’ai travaillé non... non... je vous assure,       dans dernier vers s’il     le villa arson, nice, du 17 ainsi alfred…       reine       le       deux    tu sais pourquoi yves klein a-t-il antoine simon 2 chaises, tables, verres,  l’écriture pierre ciel nos voix       pass&e    si tout au long       " tout mon petit univers en glaciation entre pour andré ils sortent certains prétendent janvier 2002 .traverse        zones gardées de je t’ai admiré, je dors d’un sommeil de dernier vers aoi   une il faut dire les       dans       pour le scribe ne retient le 26 août 1887, depuis les doigts d’ombre de neige       sur rita est trois fois humble. bien sûrla la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Débats sur l’art

Débats sur l’art

Dernier ajout : 21 janvier 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette