BRIBES EN LIGNE
je t’enlace gargouille mult est vassal carles de j’ai relu daniel biga, “dans le dessin et combien je m’étonne toujours de la "et bien, voilà..." dit   encore une dernier vers aoi je n’ai pas dit que le       ce       sous dernier vers aoi       "   que signifie dans les carnets tromper le néant À max charvolen et martin deuxième apparition de si grant dol ai que ne       le 1257 cleimet sa culpe, si       dans les oiseaux s’ouvrent à sylvie de sorte que bientôt la gaucherie à vivre,       " fin première pour egidio fiorin des mots le bulletin de "bribes tout est possible pour qui ouverture d’une       banlie clers est li jurz et li douce est la terre aux yeux dernier vers que mort sequence 6   le       bruyan patrick joquel vient de si j’avais de son il n’y a pas de plus langues de plomba la descendre à pigalle, se a christiane et nous n’avons rien pour max charvolen 1)       ma       neige vous avez  un livre écrit       é dans les carnets       le deuxième essai le a la fin il ne resta que  les premières dont les secrets… à quoi coupé en deux quand nous serons toujours ces  “la signification seins isabelle boizard 2005 maintenant il connaît le     le cygne sur       allong sa langue se cabre devant le       assis   pour olivier   f le feu est venu,ardeur des troisième essai le grand combat : j’ai parlé       fourmi       entre glaciation entre le lourd travail des meules assise par accroc au bord de il faut aller voir c’est extrêmement     hélas,   nous sommes temps de cendre de deuil de       l̵ la vie est ce bruissement la mastication des  tous ces chardonnerets       le de l’autre titrer "claude viallat, légendes de michel dimanche 18 avril 2010 nous « pouvez-vous et voici maintenant quelques je meurs de soif nu(e), comme son nom quelque chose pour andré tout est prêt en moi pour 10 vers la laisse ccxxxii un besoin de couper comme de un titre : il infuse sa attelage ii est une œuvre franchement, pensait le chef, non, björg,       qui ce 28 février 2002. mais jamais on ne  je signerai mon autre citation       les macles et roulis photo 6 madame déchirée juste un 1) notre-dame au mur violet       la la vie est dans la vie. se "mais qui lit encore le la question du récit dernier vers aoi   quand nous rejoignons, en a la femme au les installations souvent, sur la toile de renoir, les le géographe sait tout pour michèle gazier 1 cyclades, iii° dernier vers aoi i en voyant la masse aux voici des œuvres qui, le       la et ma foi,     double autre petite voix religion de josué il       &agrav       (       au dernier vers aoi nous lirons deux extraits de il n’était qu’un douze (se fait terre se       coude quand vous serez tout      & madame, c’est notre et si au premier jour il       six rien n’est plus ardu il avait accepté avant propos la peinture est       su (ô fleur de courge... et que vous dire des des quatre archanges que martin miguel art et macles et roulis photo 3 cet univers sans   pour le prochain  hors du corps pas dans le pain brisé son       voyage  le livre, avec "le renard connaît encore la couleur, mais cette pour marcel     faisant la  dernières mises le vieux qui       quand    de femme liseuse l’éclair me dure,  hier, 17     chambre on cheval       gentil  “ne pas a l’aube des apaches,       retour on a cru à       d&eacu quatre si la mer s’est       &n       nuage des voix percent, racontent   le 10 décembre l’évidence toutes sortes de papiers, sur "l’art est-il     sur la madame dans l’ombre des 1-nous sommes dehors. li emperere par sa grant traquer pour mon épouse nicole je déambule et suis il n’est pire enfer que très malheureux... autres litanies du saint nom comme c’est ce poème est tiré du d’un bout à       &agrav tu le saiset je le vois le proche et le lointain a supposer quece monde tienne r.m.a toi le don des cris qui Être tout entier la flamme raphaël dernier vers s’il c’est un peu comme si,       &agrav       dans madame, vous débusquez effleurer le ciel du bout des       pav&ea quelque temps plus tard, de les dernières janvier 2002 .traverse dernier vers aoi et…  dits de  on peut passer une vie    nous de mes deux mains af : j’entends le recueil de textes la route de la soie, à pied,       la       au       &   dits de l’existence n’est station 1 : judas dans les hautes herbes   un     quand   d’un coté, je ne saurais dire avec assez       quinze "moi, esclave" a       rampan       &agrav       il la rencontre d’une pour martine diaphane est le mot (ou les durand : une epuisement de la salle,     au couchant le glacis de la mort nous avancions en bas de etudiant à    au balcon       apr&eg la fonction, cette machine entre mes 5) triptyque marocain écoute, josué, f tous les feux se sont je suis celle qui trompe bientôt, aucune amarre  “comment la musique est le parfum de     m2 &nbs la terre a souvent tremblé mise en ligne d’un face aux bronzes de miodrag au rayon des surgelés et c’était dans nécrologie   1) cette       embarq diaphane est le deuxième apparition bribes en ligne a passet li jurz, si turnet a une autre approche de ço dist li reis : raphaËl tout mon petit univers en  jésus il existe au moins deux souvent je ne sais rien de je t’ai admiré, soudain un blanc fauche le sept (forces cachées qui dernier vers aoi temps où les coeurs violette cachéeton pour lee merci à la toile de       &agrav       glouss dans le respect du cahier des dernier vers aoi c’est la chair pourtant       dans l’art n’existe chaises, tables, verres,         se moisissures mousses lichens j’aime chez pierre vos estes proz e vostre   est-ce que  epître aux tendresses ô mes envols "ces deux là se dans le patriote du 16 mars l’art c’est la il était question non antoine simon 16 ils avaient si longtemps, si antoine simon 28 dernier vers aoi antoine simon 22  l’exposition  (de)lecta lucta   dernier vers aoi   pluies et bruines, iloec endreit remeint li os 0 false 21 18   la production     ton moi cocon moi momie fuseau pour ma premier essai c’est       " cinquième citationne elle disposait d’une  au mois de mars, 1166       dans al matin, quant primes pert cinq madame aux yeux   tout est toujours en il s’appelait       en ajout de fichiers sons dans le passé n’est halt sunt li pui e mult halt accorde ton désir à ta       m&eacu     les provisions ce texte m’a été v.- les amicales aventures du temps où le sang se sables mes parolesvous   l’oeuvre vit son a dix sept ans, je ne savais au commencement était       dans clere est la noit e la et  riche de mes le travail de bernard       vu à la mémoire de passet li jurz, la noit est je n’hésiterai       ton antoine simon 18 exacerbé d’air ce pays que je dis est (josué avait lentement   entrons ici. les oiseaux y ont fait quatrième essai de iv.- du livre d’artiste f les rêves de les plus terribles abu zayd me déplait. pas       midi régine robin,     &nbs bernadette griot vient de la langue est intarissable prenez vos casseroles et       montag       aujour pur ceste espee ai dulor e j’arrivais dans les       deux cinquième essai tout       pass&e elle ose à peine si j’étais un giovanni rubino dit rare moment de bonheur, au lecteur voici le premier depuis ce jour, le site       je me suite de la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Alocco

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette