BRIBES EN LIGNE
À la loupe, il observa       au       il       quand pour helmut et ces       soleil il est le jongleur de lui antoine simon 27  l’écriture effleurer le ciel du bout des quand nous rejoignons, en dernier vers aoi antoine simon 9 “dans le dessin       object rien n’est le temps passe si vite, dans un coin de nice, introibo ad altare elle disposait d’une ce pays que je dis est mise en ligne de mes deux mains pour martine macles et roulis photo et  riche de mes bien sûrla       le   ces notes il ne sait rien qui ne va chaises, tables, verres, madame est une torche. elle cet univers sans quand les eaux et les terres je suis bien dans       au       dans pour gilbert quelque temps plus tard, de  si, du nouveau non, björg, la vie est dans la vie. se       le scribe ne retient il y a tant de saints sur       apparu avez-vous vu démodocos... Ça a bien un pour mes enfants laure et       grimpa ils s’étaient depuis le 20 juillet, bribes mi viene in mentemi au rayon des surgelés a toi le don des cris qui thème principal :  le "musée deux mille ans nous edmond, sa grande c’est ici, me comme une suite de (À l’église le temps passe dans la cinquième essai tout certains soirs, quand je premier vers aoi dernier   la production iloec endreit remeint li os       dans madame, c’est notre à bernadette pour jacqueline moretti,     sur la pente       dans est-ce parce que, petit, on       un pas même le 23 février 1988, il dans le monde de cette f tous les feux se sont mesdames, messieurs, veuillez deuxième suite une errance de  tu vois im font chier le ciel est clair au travers       fleur    regardant un temps hors du au commencement était diaphane est le pour le prochain basilic, (la la galerie chave qui constellations et fin première religion de josué il a ma mère, femme parmi fontelucco, 6 juillet 2000 coupé en deux quand huit c’est encore à toutes ces pages de nos couleur qui ne masque pas branches lianes ronces souvent je ne sais rien de à la mémoire de la liberté de l’être clere est la noit e la       la sa langue se cabre devant le       la       p&eacu       je me       soleil coupé le sonà depuis ce jour, le site encore une citation“tu folie de josuétout est c’est la distance entre je suis la liberté s’imprime à pour ma antoine simon 10  il est des objets sur etait-ce le souvenir station 3 encore il parle clquez sur quatre si la mer s’est un besoin de couper comme de madame est toute rita est trois fois humble. granz est li calz, si se       dans 1254 : naissance de epuisement de la salle, qu’est-ce qui est en       le martin miguel art et les durand : une un soir à paris au pour qui veut se faire une le tissu d’acier       allong et si tu dois apprendre à la deuxième édition du les étourneaux ! présentation du le glacis de la mort       la le 26 août 1887, depuis ouverture d’une  le grand brassage des hans freibach :  “ce travail qui le grand combat : exacerbé d’air antoine simon 5 grande lune pourpre dont les     une abeille de et je vois dans vos c’est une sorte de cet article est paru rm : d’accord sur ce va et vient entre quand c’est le vent qui  les trois ensembles il avait accepté le recueil de textes sous la pression des la bouche pleine de bulles "nice, nouvel éloge de la deuxième apparition de antoine simon 15       et tu si, il y a longtemps, les       le       dans cyclades, iii° les dieux s’effacent la bouche pure souffrance       banlie les oiseaux s’ouvrent  epître aux travail de tissage, dans       m̵ la tentation du survol, à se placer sous le signe de de la j’ai longtemps bal kanique c’est avant propos la peinture est je découvre avant toi   ces sec erv vre ile autre petite voix       deux       sur le     m2 &nbs pour max charvolen 1)       embarq f le feu s’est    courant abstraction voir figuration des quatre archanges que  un livre écrit mais non, mais non, tu    en il pleut. j’ai vu la les installations souvent, c’est la chair pourtant si elle est belle ? je  les œuvres de       montag juste un mot pour annoncer       grappe histoire de signes . monde imaginal, « e ! malvais en cet anniversaire, ce qui dans le patriote du 16 mars antoine simon 17 dire que le livre est une la vie est ce bruissement pur ceste espee ai dulor e béatrice machet vient de       sur le   on n’est sept (forces cachées qui   le texte suivant a montagnesde a dix sept ans, je ne savais de proche en proche tous rossignolet tu la le 15 mai, à autres litanies du saint nom tout est possible pour qui aux barrières des octrois    de femme liseuse les plus terribles pour egidio fiorin des mots madame des forêts de       un approche d’une cher bernard toi, mésange à beaucoup de merveilles antoine simon 32 antoine simon 14 s’égarer on les avenues de ce pays   si vous souhaitez la terre nous d’ eurydice ou bien de un jour nous avons antoine simon 16   je ne comprends plus inoubliables, les a claude b.   comme la réserve des bribes deuxième approche de  hors du corps pas   l’oeuvre vit son   (à c’est extrêmement sculpter l’air : frères et       cerisi c’est parfois un pays       dans tous ces charlatans qui quatrième essai de de pareïs li seit la etudiant à       le       fourr& polenta je suis celle qui trompe       aujour du bibelot au babilencore une dernier vers aoi         &n li emperere s’est dans les rêves de la antoine simon 3 quatrième essai rares pour mon épouse nicole réponse de michel morz est rollant, deus en ad À peine jetés dans le au lecteur voici le premier antoine simon 26 tu le sais bien. luc ne dix l’espace ouvert au marcel alocco a madame chrysalide fileuse       reine saluer d’abord les plus " je suis un écorché vif. je t’enlace gargouille i mes doigts se sont ouverts je rêve aux gorges station 4 : judas  il existe au moins deux ainsi va le travail de qui       le           les provisions   ciel !!!!       jonath un verre de vin pour tacher in the country printemps breton, printemps a la fin il ne resta que     faisant la a la libération, les au seuil de l’atelier à sylvie de sorte que bientôt       au on cheval tout à fleur d’eaula danse agnus dei qui tollis peccata ecrire sur dernier vers aoi   pour le prochain peinture de rimes. le texte preambule – ut pictura merci à marc alpozzo       alla       en un j’ai travaillé vous deux, c’est joie et pour andrée       l̵ macao grise heureuse ruine, pensait deux ce travail vous est pour maguy giraud et       pour je t’ai admiré, samuelchapitre 16, versets 1       enfant       rampan  “ne pas de l’autre clers fut li jurz e li la musique est le parfum de       vaches  de même que les deux ajouts ces derniers (ô fleur de courge...   pour théa et ses       nuage attendre. mot terrible. il en est des meurtrières. dimanche 18 avril 2010 nous   (dans le il en est des noms comme du une autre approche de     dans la ruela dans les carnets patrick joquel vient de le soleil n’est pas et te voici humanité   3   

les a l’aube des apaches, attention beau encore la couleur, mais cette       sur 1-nous sommes dehors.   adagio   je à propos des grands pour lee     du faucon dernier vers aoi       vu  tous ces chardonnerets  dernier salut au le "patriote", très saintes litanies 0 false 21 18 paroles de chamantu  dernières mises je ne peins pas avec quoi, j’ai donc f les feux m’ont chairs à vif paumes       avant madame, vous débusquez "et bien, voilà..." dit non... non... je vous assure,   un toutes sortes de papiers, sur la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Charvolen

Charvolen

Dernier ajout : 17 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : Transfert et transfiguration .

Les 3 textes les plus lus : Transfert et transfiguration .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette