BRIBES EN LIGNE
      un c’est la distance entre la question du récit cliquetis obscène des de sorte que bientôt reprise du site avec la ils sortent prenez vos casseroles et ma voix n’est plus que dans le train premier       et tu pas même g. duchêne, écriture le je t’ai admiré, mougins. décembre et nous n’avons rien       grappe       reine       glouss dernier vers aoi     du faucon effleurer le ciel du bout des       un   adagio   je antoine simon 9 alocco en patchworck © pour maguy giraud et dernier vers aoi       sous à propos “la trois tentatives desesperees rare moment de bonheur, rimbaud a donc chaises, tables, verres, (vois-tu, sancho, je suis je t’enfourche ma f les rêves de il avait accepté      & a ma mère, femme parmi frères et       su beaucoup de merveilles un nouvel espace est ouvert le corps encaisse comme il 0 false 21 18 li quens oger cuardise j’arrivais dans les l’évidence les plus vieilles       dans deux nouveauté, la terre a souvent tremblé "nice, nouvel éloge de la dernier vers aoi dernier vers aoi toutes ces pages de nos pour gilbert l’instant criblé de tantes herbes el pre les oiseaux s’ouvrent       le pour andré villers 1) que reste-t-il de la pour andrée pur ceste espee ai dulor e juste un mot pour annoncer       tourne       apr&eg f qu’il vienne, le feu       allong jusqu’à il y a     faisant la  jésus pour jean-louis cantin 1.-       voyage il tente de déchiffrer,       sur antoine simon 25 autre essai d’un f le feu s’est art jonction semble enfin la communication est de pa(i)smeisuns en est venuz « h&eacu le nécessaire non marché ou souk ou raphaËl très malheureux... rien n’est plus ardu madame dans l’ombre des napolì napolì branches lianes ronces cet univers sans dernier vers aoi pour michèle gazier 1 à cri et à deuxième macles et roulis photo 7 deux ajouts ces derniers j’ai donc coupé en deux quand dernier vers aoi dernier vers aoi normal 0 21 false fal l’erbe del camp, ki première de pareïs li seit la       je me 13) polynésie le 23 février 1988, il       ce À la loupe, il observa pour yves et pierre poher et pour frédéric nice, le 8 octobre       sur le violette cachéeton j’écoute vos a supposer quece monde tienne il ne s’agit pas de seul dans la rue je ris la ce paysage que tu contemplais       b&acir comme un préliminaire la le glacis de la mort  marcel migozzi vient de   un (la numérotation des préparation des deuxième suite       bruyan rm : nous sommes en s’égarer on dans le pays dont je vous clere est la noit e la dans ma gorge une autre approche de deuxième essai c’était une présentation du chaque automne les nous avancions en bas de je suis celle qui trompe je sais, un monde se     extraire chairs à vif paumes bel équilibre et sa il faut aller voir       deux d’un côté la fonction, chercher une sorte de avant dernier vers aoi ce n’est pas aux choses il n’était qu’un ici, les choses les plus       ton mise en ligne d’un       soleil tout à fleur d’eaula danse       issent de mer, venent as       entre je désire un traquer       deux  hier, 17 1- c’est dans on a cru à 7) porte-fenêtre deuxième essai le       fourr&     quand avec marc, nous avons "je me tais. pour taire. nous serons toujours ces             la patrick joquel vient de un jour nous avons se placer sous le signe de je serai toujours attentif à cet article est paru  l’exposition        &ccedi       rampan dans ce pays ma mère (en regardant un dessin de moi cocon moi momie fuseau je meurs de soif al matin, quant primes pert       l̵ la réserve des bribes dernier vers aoi 1. il se trouve que je suis   d’un coté, dernier vers aoi       ...mai       l̵       apr&eg suite de tandis que dans la grande antoine simon 16 le coeur du       va le grand combat :         &n paroles de chamantu a dix sept ans, je ne savais       au rm : d’accord sur merci à marc alpozzo il en est des noms comme du là, c’est le sable et attention beau spectacle de josué dit       le       une       fourmi torna a sorrento ulisse torna les durand : une j’ai relu daniel biga, au lecteur voici le premier (josué avait lentement voile de nuità la approche d’une intendo... intendo !     au couchant station 7 : as-tu vu judas se et combien    si tout au long  “ne pas histoire de signes .       le d’ eurydice ou bien de  hors du corps pas vue à la villa tamaris station 4 : judas  nous dirons donc références : xavier antoine simon 11 à la mémoire de merci au printemps des l’éclair me dure, une il faut dire les pour raphaël j’ai travaillé ki mult est las, il se dort je m’étonne toujours de la et je vois dans vos pour robert       object toi, mésange à régine robin, douce est la terre aux yeux printemps breton, printemps sculpter l’air : il était question non temps où les coeurs       les 5) triptyque marocain Éléments - premier vers aoi dernier bal kanique c’est le vieux qui   en grec, morías   pour olivier       ma le texte qui suit est, bien la vie humble chez les       retour que d’heures À max charvolen et etudiant à suite du blasphème de vous dites : "un pour mon épouse nicole       baie     double madame, c’est notre les plus terribles 0 false 21 18 pierre ciel encore la couleur, mais cette       fleur o tendresses ô mes       longte nous lirons deux extraits de pour marcel a la fin il ne resta que aucun hasard si se faisant dialoguer       marche des voix percent, racontent je me souviens de f le feu s’est  pour jean le abstraction voir figuration madame chrysalide fileuse exode, 16, 1-5 toute ( ce texte a temps de bitume en fusion sur madame, vous débusquez franchement, pensait le chef, sur la toile de renoir, les onze sous les cercles à propos des grands encore une citation“tu qu’est-ce qui est en dentelle : il avait       descen attelage ii est une œuvre     rien pour jean gautheronle cosmos certains prétendent madame, on ne la voit jamais le recueil de textes la terre nous   le texte suivant a       le sous la pression des vous êtes sept (forces cachées qui       fourr& antoine simon 13 quand les eaux et les terres et te voici humanité     nous       l̵ ils avaient si longtemps, si dernier vers aoi temps de pierres le pendu poussées par les vagues ço dist li reis : et la peur, présente     à de prime abord, il essai de nécrologie, lu le choeur des femmes de dimanche 18 avril 2010 nous la fraîcheur et la       juin     hélas, le scribe ne retient       chaque bruno mendonça j’ai en réserve c’est la chair pourtant introibo ad altare ce monde est semé et il parlait ainsi dans la       ( dernier vers aoi       au   saint paul trois giovanni rubino dit À perte de vue, la houle des décembre 2001. le 26 août 1887, depuis si elle est belle ? je ses mains aussi étaient constellations et       sur le outre la poursuite de la mise lorsqu’on connaît une         or vi.- les amicales aventures       le i mes doigts se sont ouverts       la       midi "la musique, c’est le tout est possible pour qui   un vendredi ainsi alfred…  zones gardées de madame est toute il y a tant de saints sur autre citation"voui       " en cet anniversaire, ce qui la mastication des (de)lecta lucta   vertige. une distance       m̵   je n’ai jamais mouans sartoux. traverse de il y a des objets qui ont la un soir à paris au la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > M - R

M - R

Dernier ajout : 27 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : PASO , Max Partezana, semeur d’espaces , Regards de biais .

Les 3 textes les plus lus : Max Partezana, semeur d’espaces , Regards de biais , PASO .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette