BRIBES EN LIGNE
au lecteur voici le premier i mes doigts se sont ouverts     nous 1.- les rêves de halt sunt li pui e mult halt il arriva que chaque automne les a supposer quece monde tienne dont les secrets… à quoi       la       un de tantes herbes el pre a grant dulur tendrai puis autre petite voix le proche et le lointain moisissures mousses lichens avant dernier vers aoi lentement, josué attention beau temps de cendre de deuil de la vie est ce bruissement je t’ai admiré, buttati ! guarda&nbs monde imaginal, dernier vers aoi     vers le soir vedo la luna vedo le pas une année sans évoquer dorothée vint au monde dans l’innocence des un tunnel sans fin et, à glaciation entre s’égarer on il y a des objets qui ont la a christiane       tourne       l̵ ils s’étaient i.- avaler l’art par  de la trajectoire de ce et je vois dans vos depuis le 20 juillet, bribes antoine simon 15 il tente de déchiffrer, station 5 : comment le corps encaisse comme il       glouss intendo... intendo !  le livre, avec à propos “la    7 artistes et 1       va       bonheu  dans le livre, le premier vers aoi dernier a la femme au je dors d’un sommeil de       au autre essai d’un       maquis   pour théa et ses nos voix       au       les  les œuvres de maintenant il connaît le  “la signification         &n antoine simon 13 "mais qui lit encore le   nous sommes je rêve aux gorges le vieux qui   anatomie du m et j’arrivais dans les la prédication faite il s’appelait sainte marie, dans les carnets les durand : une « h&eacu toutefois je m’estimais quand les mots       assis la rencontre d’une g. duchêne, écriture le       reine pour jean marie  “ne pas le grand combat : "je me tais. pour taire. le temps passe dans la  il y a le tromper le néant a dix sept ans, je ne savais       vaches macao grise la terre nous etait-ce le souvenir chercher une sorte de À max charvolen et martin il aurait voulu être ce texte m’a été les dernières dire que le livre est une certains soirs, quand je dans l’innocence des     chant de rm : nous sommes en pour mes enfants laure et première ce "tu sais ce que c’est madame, c’est notre si elle est belle ? je et te voici humanité l’éclair me dure,  tous ces chardonnerets       j̵       bien       alla       six se reprendre. creuser son dernier vers aoi       l̵  il est des objets sur si tu es étudiant en jamais si entêtanteeurydice portrait. 1255 : un soir à paris au douze (se fait terre se « 8° de     double seins isabelle boizard 2005 écoute, josué, ki mult est las, il se dort derniers vers sun destre dernier vers aoi allons fouiller ce triangle     m2 &nbs ce n’est pas aux choses comme une suite de fin première libre de lever la tête       je me       qui dans les horizons de boue, de au rayon des surgelés aux george(s) (s est la "et bien, voilà..." dit  au travers de toi je pour m.b. quand je me heurte il existe au moins deux     &nbs nous avons affaire à de       dans les lettres ou les chiffres     surgi iloec endreit remeint li os station 1 : judas je suis merle noir  pour       et pour gilbert       grappe ne pas négocier ne f les marques de la mort sur de toutes les bernadette griot vient de  ce qui importe pour   la baie des anges la brume. nuages dernier vers aoi a propos d’une troisième essai le geste de l’ancienne,       aujour nous lirons deux extraits de quatrième essai de antoine simon 10       coude       d&eacu (josué avait lentement on dit qu’agathe il y a tant de saints sur     hélas,   (à l’heure de la comment entrer dans une dans ce périlleux 1 au retour au moment       (   que signifie dans les écroulements sequence 6   le que d’heures et  riche de mes   d’un coté, pour qui veut se faire une (la numérotation des deux mille ans nous       il envoi du bulletin de bribes la légende fleurie est dernier vers aoi       embarq ( ce texte a art jonction semble enfin c’est extrêmement       je dans le respect du cahier des antoine simon 24 antoine simon 32       soleil   se attendre. mot terrible.       au       je montagnesde paien sunt morz, alquant dernier vers aoi patrick joquel vient de madame dans l’ombre des pluies et bruines, ...et poème pour       le aux barrières des octrois approche d’une antoine simon 9 et tout avait   jn 2,1-12 : l’appel tonitruant du  hier, 17 et la peur, présente       quand poème pour journée de de la toute trace fait sens. que temps de bitume en fusion sur je crie la rue mue douleur c’est la peur qui fait encore la couleur, mais cette   je ne comprends plus (en regardant un dessin de antoine simon 22       pourqu       dans macles et roulis photo 6 de proche en proche tous ici, les choses les plus  hors du corps pas nice, le 18 novembre 2004     chambre introibo ad altare       à  jésus ce qu’un paysage peut comme un préliminaire la ce texte se présente béatrice machet vient de  de même que les sous l’occupation madame a des odeurs sauvages       le arbre épanoui au ciel       allong  martin miguel vient station 7 : as-tu vu judas se immense est le théâtre et la route de la soie, à pied, présentation du       fourmi mais non, mais non, tu percey priest lakesur les jouer sur tous les tableaux  référencem       sur le guetter cette chose al matin, quant primes pert les parents, l’ultime       les la fonction, là, c’est le sable et antoine simon 26 quand il voit s’ouvrir, il était question non c’est le grand  le grand brassage des on peut croire que martine iv.- du livre d’artiste poussées par les vagues clere est la noit e la coupé le sonà j’ai ajouté dans les carnets le scribe ne retient les cuivres de la symphonie mon travail est une antoine simon 33 able comme capable de donner l’évidence nice, le 30 juin 2000 couleur qui ne masque pas il est le jongleur de lui   encore une très saintes litanies l’homme est       quinze à       b&acir À perte de vue, la houle des histoire de signes . essai de nécrologie, rita est trois fois humble. exode, 16, 1-5 toute références : xavier des quatre archanges que quand c’est le vent qui accorde ton désir à ta edmond, sa grande temps où les coeurs je t’enlace gargouille l’instant criblé soudain un blanc fauche le  zones gardées de dans la caverne primordiale la musique est le parfum de j’ai perdu mon le 26 août 1887, depuis un trait gris sur la pour alain borer le 26 trois (mon souffle au matin il ne s’agit pas de pour frédéric et il fallait aller debout on trouvera la video elle réalise des       l̵ dix l’espace ouvert au  dernières mises       ce  pour de antoine simon 28 démodocos... Ça a bien un je ne sais pas si le "patriote",    nous sauvage et fuyant comme comme c’est j’ai changé le antoine simon 16 marie-hélène seul dans la rue je ris la   dentelle : il avait         or le ciel de ce pays est tout   entrons livre grand format en trois prenez vos casseroles et pour jacqueline moretti,  dans toutes les rues station 4 : judas     tu sais antoine simon 25 1. il se trouve que je suis       l’erbe del camp, ki       jonath  au mois de mars, 1166 agnus dei qui tollis peccata (dans mon ventre pousse une       apr&eg pour andré villers 1) mougins. décembre rossignolet tu la       l̵ 1- c’est dans     après granz est li calz, si se   voici donc la napolì napolì vous n’avez antoine simon 18       le c’est parfois un pays  pour jean le est-ce parce que, petit, on   pour adèle et la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > S - Z

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette