BRIBES EN LIGNE
  j’ai souvent j’écoute vos pour nicolas lavarenne ma         or       object des conserves ! nous serons toujours ces antoine simon 13  “comment       le peinture de rimes. le texte   maille 1 :que dernier vers aoi  tous ces chardonnerets travail de tissage, dans       j̵       le j’aime chez pierre attention beau macles et roulis photo  la lancinante dernier vers aoi franchement, pensait le chef, dernier vers aoi       &eacut dans les carnets livre grand format en trois   jn 2,1-12 :  dernières mises    regardant       dans ecrire sur sous l’occupation a l’aube des apaches, et c’était dans     les fleurs du vous dites : "un sa langue se cabre devant le (josué avait lentement     son la langue est intarissable et il parlait ainsi dans la quatrième essai rares quand sur vos visages les la deuxième édition du       voyage pour angelo les doigts d’ombre de neige deuxième approche de       la  martin miguel vient il y a dans ce pays des voies  l’exposition  le 26 août 1887, depuis ce qui aide à pénétrer le a claude b.   comme "si elle est antoine simon 15   3   

les n’ayant pas toi, mésange à pour m.b. quand je me heurte       le temps de bitume en fusion sur ce n’est pas aux choses pour jacqueline moretti, on a cru à de la  il est des objets sur  au mois de mars, 1166 face aux bronzes de miodrag       dans antoine simon 14 est-ce parce que, petit, on antoine simon 27       " autre essai d’un grande lune pourpre dont les   la production les routes de ce pays sont rimbaud a donc on peut croire que martine exacerbé d’air "moi, esclave" a pour philippe comme ce mur blanc   marcel pluies et bruines, ce jour-là il lui       &ccedi madame déchirée suite de             le le 15 mai, à       la neuf j’implore en vain       bruyan    tu sais Être tout entier la flamme douze (se fait terre se tu le saiset je le vois macles et roulis photo 3 "je me tais. pour taire.       l̵ antoine simon 31 pour jacky coville guetteurs apaches :       au immense est le théâtre et antoine simon 6 si j’avais de son là, c’est le sable et je me souviens de l’éclair me dure, pour egidio fiorin des mots f les rêves de souvent je ne sais rien de preambule – ut pictura le texte qui suit est, bien       apr&eg dans l’innocence des charogne sur le seuilce qui (en regardant un dessin de références : xavier       force la fraîcheur et la jamais je n’aurais       va dernier vers s’il pierre ciel pour michèle gazier 1) à cri et à "la musique, c’est le je t’enlace gargouille le scribe ne retient troisième essai et   saint paul trois se placer sous le signe de ce pays que je dis est de pareïs li seit la on croit souvent que le but       baie    seule au difficile alliage de tout en travaillant sur les       les a ma mère, femme parmi le soleil n’est pas station 1 : judas       sur avant propos la peinture est la liberté s’imprime à la mastication des des voiles de longs cheveux béatrice machet vient de je ne sais pas si la galerie chave qui   un vendredi au commencement était etait-ce le souvenir     oued coulant       vaches un verre de vin pour tacher je sais, un monde se deux mille ans nous constellations et ( ce texte a     tout autour  monde rassemblé le recueil de textes madame des forêts de paysage de ta tombe  et eurydice toujours nue à vue à la villa tamaris le glacis de la mort  mise en ligne du texte violette cachéeton raphaël nous savons tous, ici, que       sur il n’est pire enfer que       aux les installations souvent, très saintes litanies vous avez la fonction, je n’ai pas dit que le antoine simon 33 ainsi alfred… certains prétendent tromper le néant  référencem       é pas même     après la poésie, à la au labyrinthe des pleursils glaciation entre    courant       la     faisant la un trait gris sur la     un mois sans       "       dans sur la toile de renoir, les dernier vers aoi   il tente de déchiffrer, dans les hautes herbes alocco en patchworck © ma mémoire ne peut me       un   pour le prochain À la loupe, il observa première au lecteur voici le premier il en est des noms comme du j’arrivais dans les  le grand brassage des cet article est paru  hors du corps pas sculpter l’air :       glouss « voici de sorte que bientôt       la allons fouiller ce triangle même si art jonction semble enfin de mes deux mains     double   un “le pinceau glisse sur présentation du ce qui importe pour       la toutefois je m’estimais li quens oger cuardise   entrons       le       au       sur dernier vers aoi a dix sept ans, je ne savais (de)lecta lucta   d’un bout à       les       au le bulletin de "bribes dix l’espace ouvert au je suis je meurs de soif   dits de qu’est-ce qui est en madame porte à ce jour là, je pouvais au seuil de l’atelier quelques textes antoine simon 7 le passé n’est c’est ici, me coupé le sonà j’ai perdu mon 1 la confusion des       la       l̵ sables mes parolesvous dernier vers aoi folie de josuétout est al matin, quant primes pert       grappe       dans à la bonne       longte "ah ! mon doux pays,  les éditions de nous avons affaire à de la chaude caresse de Ç’avait été la temps de pierres       &agrav vi.- les amicales aventures cet article est paru dans le je t’enfourche ma hans freibach : comme une suite de un soir à paris au l’appel tonitruant du       pav&ea dernier vers aoi la musique est le parfum de       l̵ ouverture d’une percey priest lakesur les  epître aux la réserve des bribes abstraction voir figuration   voici donc la vous avez la danse de je n’hésiterai r.m.a toi le don des cris qui       dans « h&eacu il n’y a pas de plus le corps encaisse comme il le tissu d’acier li emperere par sa grant macles et roulis photo 1 nous avancions en bas de mise en ligne d’un pour gilbert   est-ce que 5) triptyque marocain  ce qui importe pour rien n’est plus ardu dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz tes chaussures au bas de le lourd travail des meules  tu ne renonceras pas. pour daniel farioli poussant   anatomie du m et sixième seins isabelle boizard 2005 a propos de quatre oeuvres de antoine simon 2       le       alla clers est li jurz et li quand c’est le vent qui   le 10 décembre à propos “la       sur dernier vers aoi deuxième la pureté de la survie. nul      &    7 artistes et 1    en archipel shopping, la les étourneaux !       dans la vie est ce bruissement vous êtes pour yves et pierre poher et derniers vers sun destre   (à au rayon des surgelés f le feu s’est pour andré       la c’est extrêmement "nice, nouvel éloge de la le proche et le lointain    nous quant carles oït la très malheureux... suite du blasphème de     au couchant il y a tant de saints sur dernier vers que mort il ne s’agit pas de traquer dans le train premier noble folie de josué, pour qui veut se faire une   que signifie à       dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis ma voix n’est plus que le travail de bernard au programme des actions    de femme liseuse juste un il aurait voulu être dernier vers aoi la prédication faite ...et poème pour torna a sorrento ulisse torna dans le pays dont je vous  l’écriture  si, du nouveau de tantes herbes el pre reprise du site avec la dernier vers aoi dernier vers aoi       &agrav la lecture de sainte trois tentatives desesperees voile de nuità la la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Rosa

Rosa

Dernier ajout : 25 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : L’archipel ébloui - 1 .

Les 3 textes les plus lus : L’archipel ébloui - 1 .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette