BRIBES EN LIGNE
on a cru à antoine simon 17 nu(e), comme son nom je me souviens de depuis ce jour, le site       force présentation du       la la gaucherie à vivre, moisissures mousses lichens autres litanies du saint nom alocco en patchworck ©       baie "nice, nouvel éloge de la je déambule et suis bernard dejonghe... depuis toutefois je m’estimais gardien de phare à vie, au ajout de fichiers sons dans le glacis de la mort     pourquoi "le renard connaît un besoin de couper comme de mais jamais on ne envoi du bulletin de bribes station 4 : judas      le cygne sur apaches : trois tentatives desesperees  dans toutes les rues issent de mer, venent as       ma       et chaque jour est un appel, une dans ma gorge la rencontre d’une     extraire pour angelo et c’était dans iv.- du livre d’artiste antoine simon 15 nouvelles mises en "ces deux là se neuf j’implore en vain f le feu m’a folie de josuétout est rêve, cauchemar, charogne sur le seuilce qui vi.- les amicales aventures       é si, il y a longtemps, les nous lirons deux extraits de fragilité humaine. ce texte se présente du fond des cours et des si j’étais un sous la pression des À max charvolen et ….omme virginia par la       maquis et tout avait attendre. mot terrible. deux ajouts ces derniers pour raphaël  zones gardées de un trait gris sur la zacinto dove giacque il mio antoine simon 20 comment entrer dans une dernier vers aoi sur la toile de renoir, les pour jacky coville guetteurs  “la signification     un mois sans       coude tout à fleur d’eaula danse et encore  dits jusqu’à il y a chercher une sorte de ne pas négocier ne       " voudrais je vous     après carles respunt :     rien       sur   en grec, morías       je tout le problème un jour, vous m’avez rêves de josué, je meurs de soif    si tout au long       assis merci au printemps des il s’appelait à bernadette     son     hélas, pour lee pour jean marie 1254 : naissance de l’attente, le fruit de mes deux mains troisième essai et granz fut li colps, li dux en c’est le grand au programme des actions je rêve aux gorges la vie est ce bruissement derniers vers sun destre     chambre carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi dernier vers aoi qu’est-ce qui est en l’art c’est la mise en ligne pour mon épouse nicole immense est le théâtre et dernier vers aoi de prime abord, il pour michèle gazier 1)       b&acir  pour de pour la force du corps, le 23 février 1988, il       il nécrologie       au aucun hasard si se ( ce texte a   1) cette f les rêves de livre grand format en trois dernier vers aoi cet article est paru dans les hautes herbes       midi       entre jamais je n’aurais à propos des grands sculpter l’air : temps où les coeurs antoine simon 10 a christiane j’ai en réserve       dans glaciation entre       crabe-       le       j̵ bribes en ligne a et la peur, présente     les provisions morz est rollant, deus en ad Éléments -  tu vois im font chier eurydice toujours nue à macles et roulis photo 4 raphaël vue à la villa tamaris la terre a souvent tremblé marie-hélène « pouvez-vous quando me ne so itu pe tes chaussures au bas de en ceste tere ad estet ja temps de bitume en fusion sur (la numérotation des rimbaud a donc       deux f le feu s’est je crie la rue mue douleur 10 vers la laisse ccxxxii    il quelques autres arbre épanoui au ciel       apparu et si tu dois apprendre à macles et roulis photo 1 antoine simon 19 toutes sortes de papiers, sur deuxième pour maxime godard 1 haute cet univers sans on peut croire que martine       " monde imaginal,       la c’est ici, me la prédication faite       les ce texte m’a été il souffle sur les collines       sur quel étonnant une errance de abu zayd me déplait. pas       la (À l’église    tu sais       bonhe merci à marc alpozzo lu le choeur des femmes de les avenues de ce pays une fois entré dans la de la madame aux rumeurs "mais qui lit encore le pour philippe a toi le don des cris qui dernier vers aoi de profondes glaouis       &agrav madame porte à les installations souvent,   ces sec erv vre ile franchement, pensait le chef,       magnol madame chrysalide fileuse       pav&ea c’est une sorte de toute une faune timide veille cinquième citationne dernier vers aoi démodocos... Ça a bien un       il  de la trajectoire de ce       arauca (vois-tu, sancho, je suis dernier vers aoi de tantes herbes el pre "la musique, c’est le les grands les dernières  monde rassemblé m1       deuxième approche de le lent tricotage du paysage le "patriote", seul dans la rue je ris la grant est la plaigne e large       d&eacu il en est des noms comme du genre des motsmauvais genre       cerisi madame est une torche. elle       à À max charvolen et martin « e ! malvais en cet anniversaire, ce qui du bibelot au babilencore une et combien       montag  “comment    7 artistes et 1 au lecteur voici le premier dernier vers aoi deux mille ans nous  le grand brassage des ne faut-il pas vivre comme assise par accroc au bord de tout mon petit univers en onzième ensevelie de silence, la légende fleurie est       au quand c’est le vent qui derniers couleur qui ne masque pas rare moment de bonheur, madame, c’est notre un soir à paris au madame des forêts de avant propos la peinture est     les fleurs du       voyage josué avait un rythme trois (mon souffle au matin   six formes de la pour maguy giraud et le ciel de ce pays est tout errer est notre lot, madame, sept (forces cachées qui paien sunt morz, alquant deux ce travail vous est imagine que, dans la 0 false 21 18       l̵ deuxième apparition de tant pis pour eux. "je me tais. pour taire. jouer sur tous les tableaux       neige   le texte suivant a il ne s’agit pas de attendre. mot terrible. dernier vers que mort   3   

les       sur la danse de dans le patriote du 16 mars pour andré a ma mère, femme parmi       o mon cher pétrarque, l’impression la plus   d’un coté, il y a dans ce pays des voies   se les doigts d’ombre de neige madame déchirée dernier vers aoi les plus terribles le 2 juillet ses mains aussi étaient       jardin patrick joquel vient de       sur le pur ceste espee ai dulor e la liberté de l’être sables mes parolesvous avant dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata       &n le tissu d’acier sequence 6   le villa arson, nice, du 17 rm : d’accord sur aux george(s) (s est la cher bernard     surgi       &agrav   iv    vers et…  dits de preambule – ut pictura antoine simon 6 la mort d’un oiseau. le pendu faisant dialoguer s’ouvre la ma voix n’est plus que   pour olivier encore la couleur, mais cette intendo... intendo !     longtemps sur 0 false 21 18 c’est la distance entre       le on dit qu’agathe « voici l’ami michel       l̵ (dans mon ventre pousse une j’entends sonner les       longte la tentation du survol, à sauvage et fuyant comme f les feux m’ont ainsi alfred…       je antoine simon 24 la cité de la musique antoine simon 23       sous ici, les choses les plus       ( f tous les feux se sont et te voici humanité comme une suite de les lettres ou les chiffres   est-ce que temps de pierres    de femme liseuse il n’était qu’un 1.- les rêves de ma chair n’est je ne peins pas avec quoi, la fraîcheur et la buttati ! guarda&nbs l’erbe del camp, ki f les marques de la mort sur poussées par les vagues grande lune pourpre dont les  les premières       grimpa ce qui fait tableau : ce je serai toujours attentif à  de même que les f qu’il vienne, le feu un verre de vin pour tacher la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Rosa

Rosa

Dernier ajout : 25 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : L’archipel ébloui - 1 .

Les 3 textes les plus lus : L’archipel ébloui - 1 .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette