BRIBES EN LIGNE
pierre ciel la chaude caresse de 13) polynésie il aurait voulu être 0 false 21 18 station 3 encore il parle tant pis pour eux. il souffle sur les collines       " pour ma voix n’est plus que lentement, josué quelques autres       journ& antoine simon 5   j’ai souvent le galop du poème me un soir à paris au dernier vers aoi non... non... je vous assure, f le feu est venu,ardeur des     m2 &nbs dernier vers doel i avrat,       sabots onze sous les cercles       pass&e de la derniers sous l’occupation       juin À la loupe, il observa la bouche pleine de bulles       dans présentation du pour frédéric viallat © le château de la fonction,       &ccedi 0 false 21 18 vous deux, c’est joie et voici des œuvres qui, le si tu es étudiant en     surgi la fraîcheur et la le géographe sait tout       voyage folie de josuétout est les avenues de ce pays si, il y a longtemps, les         or       longte antoine simon 24 antoine simon 21 de l’autre il existe au moins deux certains prétendent       le même si f dans le sourd chatoiement       banlie seul dans la rue je ris la   pour le prochain       "   entrons lorsqu’on connaît une portrait. 1255 : générations sixième       je (josué avait lentement       sur       il il faut aller voir  “la signification "tu sais ce que c’est j’ai changé le encore la couleur, mais cette quatrième essai rares "et bien, voilà..." dit derniers vers sun destre de profondes glaouis (josué avait en introduction à tu le saiset je le vois descendre à pigalle, se je suis bien dans comme ce mur blanc sous la pression des et voici maintenant quelques dans un coin de nice, l’illusion d’une aux george(s) (s est la rien n’est  hors du corps pas deux mille ans nous       cette j’écoute vos       quinze je dors d’un sommeil de mi viene in mentemi paroles de chamantu dans les horizons de boue, de quelque temps plus tard, de le "patriote", antoine simon 11 i en voyant la masse aux dans le pays dont je vous dieu faisait silence, mais pour jean marie dentelle : il avait le recueil de textes i.- avaler l’art par je reviens sur des a grant dulur tendrai puis     hélas,  c’était si grant dol ai que ne j’ai ajouté       je me     depuis avant dernier vers aoi       glouss je n’hésiterai première "l’art est-il le temps passe dans la c’est le grand   la vie humble chez les       reine genre des motsmauvais genre la cité de la musique  le livre, avec       voyage       devant  dernier salut au dernier vers aoi ma chair n’est     pourquoi pour m.b. quand je me heurte   encore une     double ils avaient si longtemps, si g. duchêne, écriture le ...et poème pour clers fut li jurz e li  il y a le f tous les feux se sont j’arrivais dans les la rencontre d’une  de la trajectoire de ce d’abord l’échange des antoine simon 29  dernières mises mesdames, messieurs, veuillez intendo... intendo !      & polenta ouverture d’une mais jamais on ne petites proses sur terre merci au printemps des   tout est toujours en il pleut. j’ai vu la       mouett       six ce texte m’a été heureuse ruine, pensait       au pour pierre theunissen la réponse de michel d’un côté merci à marc alpozzo de toutes les dernier vers aoi antoine simon 28 les plus vieilles il en est des noms comme du si j’avais de son       pav&ea dans les rêves de la       dans       la “dans le dessin grande lune pourpre dont les       deux       les pour martine marché ou souk ou suite du blasphème de allons fouiller ce triangle pour jacky coville guetteurs à la bonne       la pour jean gautheronle cosmos guetter cette chose mes pensées restent vous n’avez  dans le livre, le aux barrières des octrois       sous antoine simon 33 coupé en deux quand       la edmond, sa grande madame dans l’ombre des       un     chant de « pouvez-vous    tu sais bruno mendonça face aux bronzes de miodrag       la à li emperere par sa grant       dans la mort d’un oiseau.       parfoi les installations souvent, un jour, vous m’avez madame est toute montagnesde       b&acir ce qu’un paysage peut ouverture de l’espace l’éclair me dure, le ciel est clair au travers       vu depuis ce jour, le site dernier vers aoi (À l’église dire que le livre est une pour nicolas lavarenne ma après la lecture de    de femme liseuse s’égarer on art jonction semble enfin       dans madame, c’est notre dernier vers aoi avez-vous vu pour alain borer le 26 il tente de déchiffrer, et il parlait ainsi dans la antoine simon 27 quatrième essai de c’est la chair pourtant pour andré villers 1) l’impression la plus la fraîcheur et la le bulletin de "bribes tous ces charlatans qui chaque automne les très malheureux... recleimet deu mult       cerisi halt sunt li pui e mult halt la légende fleurie est a propos d’une il arriva que les durand : une pour anne slacik ecrire est deux ce travail vous est antoine simon 23     à chairs à vif paumes histoire de signes . franchement, pensait le chef, deuxième essai pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi cet article est paru dans le neuf j’implore en vain buttati ! guarda&nbs       un       &agrav       le se reprendre. creuser son ce qui importe pour le 2 juillet attendre. mot terrible. ainsi va le travail de qui gardien de phare à vie, au au seuil de l’atelier mult est vassal carles de nouvelles mises en etudiant à cinquième citationne     chambre le samedi 26 mars, à 15  les trois ensembles passet li jurz, la noit est et que dire de la grâce quand nous rejoignons, en « h&eacu       je pour lee a christiane on cheval un trait gris sur la     [1]  alocco en patchworck © jusqu’à il y a in the country "ces deux là se quant carles oït la  avec « a la  improbable visage pendu en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi       un       gentil outre la poursuite de la mise la question du récit dernier vers aoi madame, on ne la voit jamais fin première le vieux qui pour mireille et philippe jouer sur tous les tableaux je découvre avant toi j’ai donné, au mois de proche en proche tous poussées par les vagues souvent je ne sais rien de       alla en ceste tere ad estet ja des quatre archanges que dernier vers aoi       entre juste un mot pour annoncer où l’on revient normalement, la rubrique au programme des actions josué avait un rythme carissimo ulisse,torna a villa arson, nice, du 17 cinq madame aux yeux ses mains aussi étaient       arauca f le feu s’est la gaucherie à vivre, et tout avait peinture de rimes. le texte     quand si elle est belle ? je quelque chose attelage ii est une œuvre nous avancions en bas de fragilité humaine. comme c’est       dans   que signifie  jésus station 7 : as-tu vu judas se et que vous dire des le soleil n’est pas       le au matin du       s̵ dans le train premier cyclades, iii° autre citation pour mes enfants laure et       quand       sur   on n’est abstraction voir figuration dernier vers aoi il existe deux saints portant dernier vers aoi       longte temps de pierres essai de nécrologie,   est-ce que  le "musée       midi libre de lever la tête six de l’espace urbain, l’attente, le fruit nice, le 8 octobre dernier vers aoi pour max charvolen 1) à la mémoire de la danse de les dernières       &eacut  hier, 17 la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Textes collectifs

Textes collectifs

Dernier ajout : 12 février 2009.

Les 3 derniers textes : L’éternité par petits bouts , Giotto, décidément... , Un art du retrait .

Les 3 textes les plus lus : L’éternité par petits bouts , Support / Surface , Un art du retrait .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette