BRIBES EN LIGNE
pas facile d’ajuster le elle disposait d’une  un livre écrit une fois entré dans la 1257 cleimet sa culpe, si ouverture de l’espace antoine simon 31     le diaphane est le mot (ou tout est prêt en moi pour "si elle est la danse de tromper le néant voici des œuvres qui, le folie de josuétout est   jn 2,1-12 : générations au matin du madame déchirée j’ai longtemps le 28 novembre, mise en ligne libre de lever la tête le 2 juillet 0 false 21 18 tendresses ô mes envols au lecteur voici le premier       dans des quatre archanges que la fraîcheur et la c’est une sorte de       retour toulon, samedi 9 les parents, l’ultime (en regardant un dessin de       alla       gentil saluer d’abord les plus je suis occupé ces et te voici humanité il y a dans ce pays des voies si j’avais de son       jardin tandis que dans la grande       au antoine simon 15 des voiles de longs cheveux       ( af : j’entends ma mémoire ne peut me de la             " Ç’avait été la mise en ligne rêve, cauchemar,       dans des conserves !       et       j̵ vi.- les amicales aventures l’art n’existe       force       ton le geste de l’ancienne, apaches : quatre si la mer s’est li emperere s’est décembre 2001.       vu  monde rassemblé béatrice machet vient de     un mois sans       rampan       au madame est la reine des marché ou souk ou quel ennui, mortel pour       mouett  l’exposition        la le coquillage contre  ce mois ci : sub franchement, pensait le chef, seins isabelle boizard 2005 les dieux s’effacent pour alain borer le 26 tous ces charlatans qui   nous sommes cyclades, iii° à la mémoire de rare moment de bonheur, il existe au moins deux l’appel tonitruant du d’abord l’échange des jusqu’à il y a recleimet deu mult  la toile couvre les un soir à paris au  née à f les marques de la mort sur ce rita est trois fois humble.       quand se placer sous le signe de cher bernard bernard dejonghe... depuis un tunnel sans fin et, à   je n’ai jamais thème principal : et ces ce 28 février 2002. dernier vers aoi c’est la peur qui fait       sur la légende fleurie est karles se dort cum hume       nuage je suis l’éclair me dure, printemps breton, printemps v.- les amicales aventures du       une       parfoi pour mon épouse nicole troisième essai et   si vous souhaitez la fonction, les doigts d’ombre de neige  “la signification l’impression la plus a la femme au douze (se fait terre se  au travers de toi je les dernières sequence 6   le nice, le 8 octobre       les onze sous les cercles il en est des noms comme du présentation du       juin ...et poème pour je serai toujours attentif à l’instant criblé de mes deux mains dernier vers aoi antoine simon 26 tout en travaillant sur les dieu faisait silence, mais moi cocon moi momie fuseau encore la couleur, mais cette       ma la gaucherie à vivre, toutes sortes de papiers, sur pour lee attention beau a propos de quatre oeuvres de une autre approche de  mise en ligne du texte     oued coulant ne pas négocier ne six de l’espace urbain, la communication est 10 vers la laisse ccxxxii       &agrav dernier vers aoi j’arrivais dans les carmelo arden quin est une iloec endreit remeint li os   je ne comprends plus sauvage et fuyant comme le ciel est clair au travers chaises, tables, verres, madame chrysalide fileuse religion de josué il même si   (à       aux accorde ton désir à ta ensevelie de silence, tout en vérifiant on cheval (À l’église       je me le temps passe si vite,       la À max charvolen et       deux dix l’espace ouvert au à la bonne       descen    tu sais les étourneaux !       les ils avaient si longtemps, si …presque vingt ans plus pour raphaël la rencontre d’une       coude epuisement de la salle, comment entrer dans une c’est le grand raphaël       la faisant dialoguer derniers vers sun destre la force du corps, vue à la villa tamaris       &n       grimpa bribes en ligne a  au mois de mars, 1166 le corps encaisse comme il les durand : une       en un       s̵ pas sur coussin d’air mais         l̵ petites proses sur terre       marche un homme dans la rue se prend merci au printemps des     vers le soir li emperere par sa grant antoine simon 6       longte temps où le sang se mougins. décembre on trouvera la video dernier vers aoi dernier vers aoi nous viendrons nous masser dessiner les choses banales “dans le dessin ce n’est pas aux choses la terre a souvent tremblé pour gilbert       dans démodocos... Ça a bien un en introduction à mon cher pétrarque, l’ami michel attendre. mot terrible.  les éditions de       object essai de nécrologie, dans le pain brisé son pour andré       ( 0 false 21 18 chaque automne les macles et roulis photo 4 journée de et combien mesdames, messieurs, veuillez et il fallait aller debout mise en ligne d’un temps de cendre de deuil de   un de prime abord, il aux george(s) (s est la     cet arbre que de profondes glaouis a toi le don des cris qui       la dans le pays dont je vous quatrième essai rares deuxième essai giovanni rubino dit la fraîcheur et la autre citation"voui       à f le feu s’est       un       journ& et la peur, présente sur l’erbe verte si est neuf j’implore en vain À la loupe, il observa la brume. nuages dernier vers s’il est-ce parce que, petit, on tant pis pour eux. pour martine dernier vers aoi que reste-t-il de la de sorte que bientôt deuxième apparition antoine simon 30       une       et tu       d&eacu dernier vers aoi on préparait  dans le livre, le  pour le dernier jour dernier vers aoi langues de plomba la autres litanies du saint nom la deuxième édition du dans ce pays ma mère li quens oger cuardise       fleure cet article est paru       dans bien sûrla à       &agrav madame est toute j’ai ajouté inoubliables, les je t’ai admiré, "tu sais ce que c’est madame porte à a ma mère, femme parmi allons fouiller ce triangle et nous n’avons rien on croit souvent que le but       &n etait-ce le souvenir la liberté s’imprime à       &ccedi 1 au retour au moment lu le choeur des femmes de ce qui fait tableau : ce antoine simon 22 À peine jetés dans le premier essai c’est je crie la rue mue douleur  il est des objets sur  dans toutes les rues  improbable visage pendu exacerbé d’air deux nouveauté,       soleil archipel shopping, la pour andré villers 1)  le "musée clere est la noit e la alocco en patchworck ©     les fleurs du       sur       le mi viene in mentemi les avenues de ce pays pas une année sans évoquer À l’occasion de cinq madame aux yeux       au antoine simon 14 j’oublie souvent et mes pensées restent zacinto dove giacque il mio       sabots c’est seulement au on dit qu’agathe sainte marie, antoine simon 9 la musique est le parfum de "l’art est-il du fond des cours et des nouvelles mises en edmond, sa grande       crabe- nous savons tous, ici, que quelques autres    nous sur la toile de renoir, les quando me ne so itu pe le proche et le lointain       " antoine simon 18       un etudiant à       sur le dentelle : il avait (vois-tu, sancho, je suis passent .x. portes, josué avait un rythme "moi, esclave" a issent de mer, venent as dernier vers aoi antoine simon 23 madame est une torche. elle c’est pour moi le premier coupé le sonà trois tentatives desesperees et il parlait ainsi dans la     sur la pente dernier vers aoi quand sur vos visages les antoine simon 29 antoine simon 19 tout est possible pour qui l’heure de la la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Textes en cours

Textes en cours

Dernier ajout : 9 février 2009.

Les 3 derniers textes : Partition .

Les 3 textes les plus lus : Partition .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette