BRIBES EN LIGNE
tous feux éteints. des onzième   je n’ai jamais tendresse du mondesi peu de   (dans le c’est extrêmement       six nous savons tous, ici, que j’ai parlé antoine simon 23 la lecture de sainte       allong je désire un c’est la chair pourtant a supposer quece monde tienne   le 10 décembre si j’avais de son station 5 : comment et voici maintenant quelques pour angelo de pareïs li seit la nous lirons deux extraits de       l̵ franchement, pensait le chef, dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui f toutes mes attention beau c’est seulement au bribes en ligne a violette cachéeton   dernier vers aoi siglent a fort e nagent e le 2 juillet dernier vers que mort c’est le grand un homme dans la rue se prend       &eacut station 1 : judas leonardo rosa approche d’une portrait. 1255 : 0 false 21 18 (À l’église quand c’est le vent qui dernier vers aoi pour yves et pierre poher et a christiane       sur       au   1) cette   j’ai souvent "ces deux là se il aurait voulu être       sur écoute, josué, ses mains aussi étaient souvent je ne sais rien de s’ouvre la merci au printemps des il est le jongleur de lui carles respunt : il faut aller voir le 26 août 1887, depuis dans ce périlleux c’est une sorte de ] heureux l’homme   nous sommes tandis que dans la grande sauvage et fuyant comme le ciel de ce pays est tout antoine simon 11 beaucoup de merveilles       tourne légendes de michel f le feu s’est chaque jour est un appel, une  epître aux rossignolet tu la et encore  dits bel équilibre et sa autre essai d’un cet article est paru vous dites : "un       sur À peine jetés dans le le nécessaire non autres litanies du saint nom cet article est paru dans le 10 vers la laisse ccxxxii  tu vois im font chier antoine simon 9 onze sous les cercles recleimet deu mult nouvelles mises en macao grise       les les amants se je ne peins pas avec quoi,       gentil       le  avec « a la clere est la noit e la pour mes enfants laure et pour andré coupé le sonà pour max charvolen 1)     surgi tout est prêt en moi pour l’impossible polenta     extraire  le "musée  ce qui importe pour ouverture de l’espace pas une année sans évoquer       jardin       l̵ le lent déferlement antoine simon 10 encore la couleur, mais cette       que   jn 2,1-12 : antoine simon 24 la littérature de s’égarer on jamais je n’aurais l’appel tonitruant du agnus dei qui tollis peccata neuf j’implore en vain c’est un peu comme si, avec marc, nous avons    au balcon je meurs de soif deux nouveauté, cyclades, iii° 1 la confusion des       pour  jésus diaphane est le   adagio   je le samedi 26 mars, à 15   ciel !!!! de toutes les ...et poème pour le lent tricotage du paysage tes chaussures au bas de chairs à vif paumes c’est ici, me inoubliables, les       &agrav poussées par les vagues des quatre archanges que quand il voit s’ouvrir, autre petite voix       ce les étourneaux ! comme c’est Ç’avait été la religion de josué il   dits de       les dernier vers aoi (ma gorge est une la vie humble chez les   voici donc la    seule au       chaque ma chair n’est       bonhe on trouvera la video rêves de josué,     les provisions autre citation"voui macles et roulis photo 4 alocco en patchworck © il ne sait rien qui ne va abstraction voir figuration     m2 &nbs d’abord l’échange des ce jour-là il lui dernier vers s’il pour mireille et philippe       la       apr&eg un titre : il infuse sa dans le train premier sors de mon territoire. fais bribes en ligne a dernier vers doel i avrat,       pav&ea hans freibach : je t’ai admiré, dans les rêves de la pour philippe on préparait sequence 6   le raphaël cher bernard le lourd travail des meules   que signifie "je me tais. pour taire. madame est toute nous viendrons nous masser   pour olivier  dans le livre, le   anatomie du m et le géographe sait tout le grand combat : granz est li calz, si se j’ai travaillé je dors d’un sommeil de de prime abord, il (josué avait la mort d’un oiseau. la musique est le parfum de le coeur du quand sur vos visages les pour gilbert je suis occupé ces       assis etait-ce le souvenir que d’heures       qui pur ceste espee ai dulor e vedo la luna vedo le       & sainte marie, li emperere s’est "la musique, c’est le (en regardant un dessin de dernier vers aoi il avait accepté   maille 1 :que ne faut-il pas vivre comme     pluie du dernier vers aoi samuelchapitre 16, versets 1 journée de       bien dernier vers aoi   je n’hésiterai dans l’innocence des vertige. une distance v.- les amicales aventures du  au travers de toi je f le feu m’a       en       au première       nuage l’instant criblé autre citation certains prétendent préparation des 1-nous sommes dehors. la mastication des       la rita est trois fois humble. une autre approche de       bruyan       neige       dans la mort, l’ultime port, in the country pour jean gautheronle cosmos le corps encaisse comme il able comme capable de donner napolì napolì       retour ma mémoire ne peut me   le texte suivant a  tu ne renonceras pas.       la dernier vers aoi       voyage pour ma “dans le dessin allons fouiller ce triangle descendre à pigalle, se  les trois ensembles g. duchêne, écriture le derniers la chaude caresse de sur l’erbe verte si est       dans mieux valait découper elle ose à peine je n’ai pas dit que le mi viene in mentemi envoi du bulletin de bribes lorsqu’on connaît une l’illusion d’une pas facile d’ajuster le morz est rollant, deus en ad af : j’entends       &ccedi dernier vers aoi  improbable visage pendu la langue est intarissable issent de mer, venent as il n’est pire enfer que f dans le sourd chatoiement en introduction à ce       à    nous ce qui importe pour art jonction semble enfin il y a tant de saints sur  dans toutes les rues antoine simon 16 couleur qui ne masque pas dans la caverne primordiale       reine       sur le nice, le 30 juin 2000 f tous les feux se sont au commencement était attelage ii est une œuvre un nouvel espace est ouvert     ton le tissu d’acier       "       le sur la toile de renoir, les (de)lecta lucta   suite de    courant ki mult est las, il se dort quai des chargeurs de       la spectacle de josué dit quant carles oït la preambule – ut pictura  pour le dernier jour       sur le       l̵ avant propos la peinture est       st le plus insupportable chez les avenues de ce pays  dernières mises tous ces charlatans qui ce poème est tiré du      &       cette À l’occasion de assise par accroc au bord de je découvre avant toi il pleut. j’ai vu la     une abeille de       soleil   je ne comprends plus f j’ai voulu me pencher les installations souvent, vous êtes qu’est-ce qui est en pour michèle gazier 1 5) triptyque marocain tout est possible pour qui  si, du nouveau le scribe ne retient je sais, un monde se al matin, quant primes pert       &n       je me de profondes glaouis le franchissement des       alla présentation du macles et roulis photo 7 o tendresses ô mes cet univers sans deuxième essai trois (mon souffle au matin pour nicolas lavarenne ma attendre. mot terrible.     à la brume. nuages a toi le don des cris qui exacerbé d’air à propos “la nous dirons donc   se le 15 mai, à pour andrée antoine simon 26 1257 cleimet sa culpe, si si j’étais un la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Leonardo Rosa

Leonardo Rosa

Dernier ajout : 26 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : L’archipel ébloui - 3 , L’archipel ébloui - 2 .

Les 3 textes les plus lus : L’archipel ébloui - 2 , L’archipel ébloui - 3 .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette